Saison 1965-1966 de la LNH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison LNH 1965-1966)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1965-1966

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Canadiens de Montréal
Nombre d'équipes 6
Nombre de matchs 70 (saison régulière)

La saison 1965-1966 est la 49e saison régulière de la ligue nationale de hockey. Six équipes ont joué chacune 70 matchs.

Le Trophée Lester Patrick fait son apparition cette saison afin de récompenser un individu ou à groupe d’individus pour les services rendus au hockey sur glace aux États-Unis. Jack Adams est le premier gagnant du trophée.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Lors de la saison, alors que les Rangers affrontent les Red Wings de Détroit et que le score est de 3 à 2 pour les Rangers, les Red Wings inscrivent un but et égalisent. Le directeur général des Rangers, Emile Francis, commence alors discuter avec les arbitres de la partie ce qui ne plait pas aux supporters qui s'en prennent à l'entraîneur. Voyant cela, la moitié de l'équipe des Rangers décide d'aller prêter main forte à leur président. Au final, 12 joueurs reçoivent une amende totale par la ligue de 1 800 dollars et Francis écope quant à lui de 250 dollars d'amende.

Bobby Hull, avec 54 buts et 97 points, établit de nouveaux records et remporte trophée Art Ross et, pour une deuxième année consécutive, le trophée Hart du meilleur joueur de la saison.

Classement final[modifier | modifier le code]

Les quatre premières équipes sont qualifiées pour les séries éliminatoires.

Classement de la LNH[1]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Canadiens de Montréal 70 41 21 8 239 173 90
2 Black Hawks de Chicago 70 37 25 8 240 187 82
3 Maple Leafs de Toronto 70 34 25 11 208 187 79
4 Red Wings de Détroit 70 31 27 12 221 194 74
5 Bruins de Boston 70 21 43 6 174 275 48
6 Rangers de New York 70 18 41 11 195 261 47

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des meilleurs pointeurs
Joueur Équipe PJ  B   A  Pts Pun
Bobby Hull Chicago 65 54 43 97 70
Stan Mikita Chicago 68 30 48 78 58
Bobby Rousseau Montréal 70 30 48 78 20
Jean Béliveau Montréal 67 29 48 77 50
Gordie Howe Détroit 70 29 46 75 83

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Arbre de qualification[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale de la Coupe Stanley
 7, 9, 12 et 14 avril 1966      24, 26, 28 avril, 1er, 3 et 5 mai 1966
 Montréal  4
 Toronto  0  
 Montréal  4
 7, 10, 12, 14, 17 et 19 avril 1966
   Détroit  2
 Chicago  2
 Détroit  4  

Finale[modifier | modifier le code]

Les Canadiens de Montréal gagnent leur seconde Coupe Stanley consécutive en battant les Red Wings de Détroit sur le score de 4 matchs à 2.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Trophées[modifier | modifier le code]

Trophées individuels
Trophée Vainqueur Équipe
Trophée Calder Brit Selby Maple Leafs de Toronto
Trophée Art Ross Bobby Hull Black Hawks de Chicago
Trophée Hart Bobby Hull Black Hawks de Chicago
Trophée Conn Smythe Roger Crozier Red Wings de Détroit
Trophée James Norris Jacques Laperrière Canadiens de Montréal
Trophée Lady Byng Alex Delvecchio Red Wings de Détroit
Trophée Lester Patrick Jack Adams
Trophées d'équipe
Trophée Équipe
Trophée Prince de Galles Canadiens de Montréal
Coupe Stanley Canadiens de Montréal

Équipes d'étoiles[modifier | modifier le code]

Joueurs sélectionnés
Position Première équipe Deuxième équipe
Joueur Équipe Joueur Équipe
Gardien de but Glenn Hall Black Hawks de Chicago Gump Worsley Canadiens de Montréal
Défenseur Jacques Laperrière Canadiens de Montréal Allan Stanley Maple Leafs de Toronto
Défenseur Pierre Pilote Black Hawks de Chicago Pat Stapleton Black Hawks de Chicago
Ailier gauche Bobby Hull Black Hawks de Chicago Frank Mahovlich Maple Leafs de Toronto
Centre Stan Mikita Black Hawks de Chicago Jean Béliveau Canadiens de Montréal
Ailier droit Gordie Howe Red Wings de Détroit Bobby Rousseau Canadiens de Montréal

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1965-1966 Division Standings », sur www.nhl.com (consulté le 22 février 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]