Saison 1951-1952 de la LNH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison LNH 1951-1952)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1951-1952

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Red Wings de Détroit
Nombre d'équipes 6
Nombre de matchs 70 (saison régulière)

La saison 1951-1952 est la trente-cinquième saison de hockey sur glace de la ligue nationale de hockey (souvent désignée par le sigle LNH). Six franchises des États-Unis et du Canada participent à la compétition qui se compose d'une phase de saison régulière de soixante-dix matchs puis d'une phase de séries éliminatoires entre les quatre meilleures équipes de la saison régulière pour déterminer le vainqueur de la Coupe Stanley.

À l'issue de la saison régulière, ce sont les Red Wings de Détroit qui terminent à la première place du classement ; ils sont menés en attaque par Gordie Howe et Ted Lindsay, les deux meilleurs pointeurs de la LNH. Les Red Wings remportent également les séries éliminatoires en venant à bout des Maple Leafs de Toronto puis des Canadiens de Montréal en quatre matchs à chaque fois.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Conn Smythe promet une récompense de 10 000 dollars à celui qui pourrait trouver la trace de Bill Barilko, disparu dans un avion avec son dentiste, le docteur Henry Hudson, depuis le 26 août. Les restes de l'avion sont retrouvés dix ans plus tard.

Montréal ouvre la saison devant une foule de 15 100 supporters qui assistent à la victoire des Canadiens sur les Black Hawks de Chicago sur le score de 4-2 avec un but de Maurice Richard et deux de Bernard Geoffrion pour les Canadiens.

En raison des faibles affluences de Chicago, la franchise décide d'expérimenter les matchs l'après-midi. L'expérience a lieu le 20 janvier 1952 et 13 600 personnes se présentent pour assister au match, une défaite contre les Maple Leafs de Toronto sur le score de 3 buts à 1.

Au cours de la dernière soirée de matchs de la saison, le 23 mars 1952, 3 254 spectateurs voient le joueur de Chicago, Bill Mosienko inscrire le triplet le plus rapide de l'histoire de la ligue : trois buts en 21 secondes. Mosienko est assisté les trois fois par Gus Bodnar et trompe Lorne Anderson des Rangers de New York lors d'une victoire de Chicago 7 buts à 6. Pour la quatrième fois consécutive, les Red Wings de Détroit remportent le championnat[1].

Classement final[modifier | modifier le code]

Les quatre premières équipes sont qualifiées pour les séries éliminatoires.

Classement de la LNH[2]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Red Wings de Détroit 70 44 14 12 215 133 100
2 Canadiens de Montréal 70 34 26 10 195 164 78
3 Maple Leafs de Toronto 70 29 25 16 168 157 74
4 Bruins de Boston 70 25 29 16 162 176 66
5 Rangers de New York 70 23 34 13 192 219 59
6 Black Hawks de Chicago 70 17 44 9 158 241 43

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des meilleurs pointeurs[2]
Joueur Équipe PJ  B   A  Pts Pun
Howe, GordieGordie Howe Détroit 70 47 39 86 78
Lindsay, TedTed Lindsay Détroit 70 30 39 69 123
Lach, ElmerElmer Lach Montréal 70 15 50 65 36
Raleigh, DonDon Raleigh New York 70 19 42 61 14
Smith, SidSid Smith Toronto 70 27 30 57 6

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Arbre final[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale de la Coupe Stanley
 25, 27, 29 mars et 1er avril 1952      11, 12, 13 et 15 avril 1952
 Détroit  4
 Toronto  0  
 Détroit  4
 25, 27, 30 mars, 1er, 3, 6 et 8 avril 1952
   Montréal  0
 Montréal  4
 Boston  3  

Finale de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

  • 11 avril : Détroit 3-1 Montréal
  • 12 avril : Détroit 2-1 Montréal
  • 13 avril : Montréal 0-3 Détroit
  • 15 avril : Montréal 0-3 Détroit

Terry Sawchuk réalise un exploit sans précédent en réussissant quatre blanchissages[Note 1] en huit matchs de série et avec une moyenne de but alloués de 0,63[1].

Honneurs remis aux joueurs et équipes[modifier | modifier le code]

Trophées[modifier | modifier le code]

Trophées individuels
Trophée Joueur Équipe
Trophée Calder Bernard Geoffrion Canadiens de Montréal
Trophée Art Ross Gordie Howe Red Wings de Détroit
Trophée Hart Gordie Howe Red Wings de Détroit
Trophée Lady Byng Sid Smith Maple Leafs de Toronto
Trophée Vézina Terry Sawchuk Red Wings de Détroit
Trophées d'équipe
Trophée Équipe
Trophée Prince de Galles Red Wings de Détroit
Coupe Stanley Red Wings de Détroit

Équipes d'étoiles[modifier | modifier le code]

Joueurs sélectionnés
Position Première équipe Deuxième équipe
Joueur Équipe Joueur Équipe
Gardien de but Terry Sawchuk Red Wings de Détroit Jim Henry Bruins de Boston
Défenseur Doug Harvey Canadiens de Montréal Hy Buller Rangers de New York
Défenseur Red Kelly Red Wings de Détroit Jimmy Thomson Maple Leafs de Toronto
Ailier gauche Ted Lindsay Red Wings de Détroit Sid Smith Maple Leafs de Toronto
Centre Elmer Lach Canadiens de Montréal Milt Schmidt Bruins de Boston
Ailier droit Gordie Howe Red Wings de Détroit Maurice Richard Canadiens de Montréal

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un gardien de but effectue un « blanchissage » quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Diamond 1998, p. 269
  2. a et b Diamond 1998, p. 74

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ 1998 (ISBN 978-0836271140)