Saison 1924-1925 de la LNH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison LNH 1924-1925)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1924-1925

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Canadiens de Montréal (de la ligue)
Cougars de Victoria (de la Coupe)
Nombre d'équipes 6
Nombre de matchs 30 (saison régulière)

La saison 1924-1925 est la huitième saison de la Ligue nationale de hockey. Chaque équipe a joué trente parties.

La Coupe Stanley est remportée par les Cougars de Victoria de la Western Canada Hockey League contre les Canadiens de Montréal. Les Cougars sont la dernière franchise à gagner ce trophée en n’étant pas dans la LNH.

Les champions de la saison régulière, les Tigers de Hamilton, ne jouent pas les séries éliminatoires, les joueurs ayant demandé à être payé 200 dollars canadiens de plus pour les six parties supplémentaires jouées cette saison. Le jour de la dernière partie de la demi-finale, Frank Calder, président de la ligue, et le capitaine des Tigers, Shorty Green, se rencontrent, mais aucune entente ne survient. Tous les joueurs sont suspendus et reçoivent une amende de 200 dollars canadiens en plus de voir leur équipe éliminée des séries.

Avant le début de la saison, l'Association de hockey de la Côte du Pacifique cesse ses activités et deux de ses équipes, les Cougars de Victoria et les Maroons de Vancouver, rejoignent la Western Canada Hockey League. Après trois saisons où trois ligues se disputent la Coupe Stanley, la confrontation n'oppose plus maintenant que deux ligues.

Un nouveau trophée est ajouté pour la saison 1924-1925, le trophée Lady Byng. Il récompense le joueur de la ligue avec le meilleur état d'esprit.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

C'est la première saison des Maroons de Montréal et des Bruins de Boston, première équipe des États-Unis. C'est aussi la dernière saison des Tigers de Hamilton, qui déménagent à New York au cours de l'été 1925 pour devenir les Americans de New York. Le nombre de matchs par saison est également augmenté de 24 à 30.

Classement[modifier | modifier le code]

Classement final[1]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Tigers de Hamilton 30 19 10 1 90 60 39
2 St. Patricks de Toronto 30 19 11 0 90 84 38
3 Canadiens de Montréal 30 17 11 2 93 56 36
4 Sénateurs d'Ottawa 30 17 12 1 83 66 35
5 Maroons de Montréal 30 9 19 2 45 65 20
6 Bruins de Boston 30 6 24 0 49 119 12

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des meilleurs pointeurs[2]
Joueur Équipe PJ  B   A  Pts
Babe Dye Toronto 29 38 6 44
Cy Denneny Ottawa 28 27 15 42
Aurèle Joliat C. de Montréal 24 29 11 40
Howie Morenz C. de Montréal 30 27 7 34
Billy Boucher C. de Montréal 30 18 13 31
Jack Adams Toronto 27 21 8 29
Billy Burch Hamilton 27 20 4 24
Red Green Hamilton 30 19 4 23
Jimmy Herberts Boston 30 17 5 22
Hap Day Toronto 26 10 12 22

Série éliminatoire de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Avec l'augmentation du nombre d'équipes dans la ligue, la LNH change son format des séries en faisant s'affronter la deuxième et la troisième équipe du classement. Le gagnant (au nombre de buts) joue alors contre la meilleure équipe de la saison pour gagner le trophée Prince de Galles et accéder à la finale de la Coupe Stanley contre le gagnant de la WCHL.

Trophée Prince de Galles[modifier | modifier le code]

Le gagnant de ces deux rencontres (au nombre de buts) doit rencontrer la meilleure équipe de la saison, mais comme les Tigers de Hamilton sont suspendus, le gagnant se retrouve automatiquement en finale de la Coupe.

  • 11 mars : Montréal 3-2 Toronto
  • 13 mars : Montréal 2-0 Toronto

Montréal gagne les 2 parties avec 5 buts contre 2 pour Toronto et gagne ainsi le trophée du Prince de Galles.

Finale de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Les Cougars de Victoria, vainqueurs du championnat de la WCHL, affrontent les Canadiens de Montréal pour la Coupe Stanley.

  • 21 mars : Montréal 2-5 Victoria
  • 23 mars : Montréal 1-3 Victoria
  • 27 mars : Montréal 4-2 Victoria
  • 30 mars : Montréal 1-6 Victoria

Les Cougars de Victoria gagnent la série 3 matchs à 1 et remportent la Coupe Stanley. Le meilleur pointeur des séries est Howie Morenz des Canadiens de Montréal avec 7 buts et 1 aide en 6 rencontres.

Honneurs remis aux joueurs et aux équipes[modifier | modifier le code]

Trophée Lady Byng
Trophées individuels
Trophée Joueur Équipe
Trophée Hart Billy Burch Tigers de Hamilton
Trophée Lady Byng Frank Nighbor Sénateurs d'Ottawa
Trophées collectifs
Trophée Équipe
Trophée Prince de Galles Canadiens de Montréal
Coupe Stanley Cougars de Victoria

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1924-1925 Standings », sur www.nhl.com (consulté le 25 février 2013)
  2. (en) « 1924-1925 - Regular Season - Skater Season Stats Leaders », sur www.nhl.com (consulté le 25 février 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]