Saison 2002-2003 de l'ISL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison ISL 2002-2003)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2002-2003

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Ice Hockey Superleague
Vainqueur Belfast Giants
Nombre d'équipes Sept équipes
Nombre de matchs 32 en saison régulière

La saison 2002-03 est la septième et dernière saison de hockey sur glace disputée au Royaume-Uni sous le nom de Ice Hockey Superleague[1]. Alors qu'il n'y pas plus que sept équipes qui participent au championnat mais peu de temps après le début du championnat, le Manchester Storm cesse ses activités puis c'est au tour des Ayr Scottish Eagles de faire de même[2]. La saison se finit alors à cinq équipes mais en novembre 2002, les Bracknell Bees annoncent qu'ils rejoindront British National League la saison d'après. En mars 2003, les London Knights ont un futur sombre alors que leur patinoire, le London Arena, ferme à la fin de la saison[3].

Championnat[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Chaque équipe joue huit matchs de la saison régulière contre chacune des autres équipes, quatre à domicile et quatre en déplacement. Suite aux arrêts du Storm et des Eagles, les matchs joués par les deux équipes sont annulés. À l'issue de la saison, les cinq équipes jouent les séries éliminatoires[4].

Classement final
Équipe PJ V N DP D BP BC Pts
Sheffield Steelers 32 18 5 1 8 86 57 42
Belfast Giants 32 17 6 1 8 111 78 41
Nottingham Panthers 32 15 4 0 13 92 92 34
London Knights 32 11 8 1 12 87 90 31
Bracknell Bees 32 5 5 2 20 71 130 17
Statistiques des deux autres équipes
Équipe PJ V N DP D BP BC Pts
Manchester Storm 6 3 3 0 0 15 24 6
Ayr Scottish Eagles 8 2 6 0 0 20 34 4

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Les séries éliminatoires sont constituées d'une poule unique avec seize nouvelles rencontres. À l'issue de cette phase de poule, les quatre meilleures équipes sont qualifiées pour les demi-finale du championnat.

Phase de poule[modifier | modifier le code]

Équipe PJ V N DP D BP BC Pts
Belfast Giants 16 12 1 1 2 65 36 26
London Knights 16 10 2 0 4 55 42 22
Nottingham Panthers 16 10 1 0 5 55 42 21
Sheffield Steelers 16 2 1 3 10 28 52 8
Bracknell Bees 16 3 1 0 12 41 72 7

Tournoi final[modifier | modifier le code]

Arbre de qualification
Demi-finales Finale
         
 Belfast Giants  1
 Sheffield Steelers  0  
 Belfast Giants  5
  
   London Knights  3
 London Knights  4
 Nottingham Panthers  3  

Les Belfast Giants sont les derniers champions de la ligue après avoir éliminé les doubles vainqueurs des séries et meilleure équipe de la saison régulière suite à la séance de tirs de fusillade.

Récompenses et meneurs[modifier | modifier le code]

Trophées[modifier | modifier le code]

Trophées annuels

Équipes type[modifier | modifier le code]

Première équipe Poste Seconde équipe
Joel Laing, Sheffield Steelers G Ryan Bach, Belfast Giants
Robby Sandrock, Belfast Giants D Dion Darling, Sheffield Steelers
Marc Laniel, Sheffield Steelers D Jim Paek, Nottingham Panthers
Lee Jinman, Nottingham Panthers A Greg Hadden, Nottingham Panthers
Dan Ceman, Bracknell Bees A Rhett Gordon, Sheffield Steelers
Paxton Schulte, Belfast Giants A Kevin Riehl, Belfast Giants

Meilleurs joueurs[modifier | modifier le code]

Les meilleurs joueurs au niveau des statistiques sont :

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 2002–03 ISL season » (voir la liste des auteurs)

  1. (fr) Marc Branchu, « Saison 2002-2003 du Royaume-Uni », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 10 novembre 2009)
  2. (en) Simon Crosse, « Ice Hockey: Dark days ahead for league », sur www.telegraph.co.uk,‎ 12 octobre 2002 (consulté le 10 novembre 2009)
  3. (en) Simon Crosse, « Ice Hockey: Knights' future in doubt », sur www.telegraph.co.uk,‎ 27 mars 2003 (consulté le 10 novembre 2009)
  4. (en) « Classement 2002-03 », sur www.hockeydb.com (consulté le 10 novembre 2009)
  5. (en) « Liste des meneurs de la saison », sur www.hockeydb.com (consulté le 10 novembre 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]