Saison 1972-1973 de l'AMH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison AMH 1972-1973)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1972-73

Association mondiale de hockey
Vainqueur Whalers de la Nouvelle-Angleterre
Nombre d'équipes Douze
Nombre de matchs Soixante-dix-huit en saison régulière

La saison 1972-1973 est la première saison de l'Association mondiale de hockey, ligue professionnelle de hockey sur glace, aujourd'hui défunte. Chacune des douze franchise joue soixante-dix-huit matchs ; la première rencontre de la saison a lieu le 11 octobre 1972 avec une victoire 7-4 des Oilers de l'Alberta sur les Nationals d'Ottawa.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

La ligue voit officiellement vu le jour en juin de l'année 1971 sous l'impulsion de Garry L. Davidson et Dennis A. Murphy et permet à douze nouvelles villes du Canada et des États-Unis de posséder une nouvelle équipe de hockey sur glace de haut niveau et de tenter de remporter le trophée mondial Avco. Ce trophée est remis par les services financiers de la compagnie AVCO et est accompagné de 500 000 dollars.

L'AMH est divisé en deux divisions de six équipes et les quatre premières équipes de chaque poule sont qualifiées pour les séries éliminatoires. Le premier match de l'histoire de l'AMH est joué le 11 octobre 1972 et voit la victoire des Oilers de l'Alberta sur les Nationals d'Ottawa sur le score de 7-4[1]. Le match se joue devant deux cents entrées payantes et trois cents enfants invités pour remplir la salle[1]. Les Jets de Winnipeg sont les gagnants de la division Ouest tandis que les Whalers de la Nouvelle-Angleterre gagnent le titre de la division Est[2].

Plus bas dans le classement, les Fighting Saints du Minnesota et les Oilers terminent avec la même fiche de victoires, matchs nuls et défaites ; alors que Bill Hunter, le directeur des général des Oilers, est persuadé que son équipe parvient à prendre la dernière place qualificative des séries après avoir battu les Fighting Saints, il déchante quand il apprend qu'un match doit déterminer l'équipe qui continue sa saison[3]. Le match se joue sur terrain neutre, à Calgary, et finalement ce sont les joueurs du Minnesota qui prennent la dernière place de la division de l'Ouest[3].

Classement[modifier | modifier le code]

Division Est[2]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Whalers de la Nouvelle-Angleterre 78 46 30 2 318 263 94
2 Crusaders de Cleveland 78 43 32 3 287 239 89
3 Blazers de Philadelphie 78 38 40 0 288 305 76
4 Nationals d'Ottawa 78 35 39 4 279 301 74
5 Nordiques de Québec 78 33 40 5 276 313 71
6 Raiders de New York 78 33 43 2 303 334 68
  •      Meilleure équipe de la saison régulière
  •      Qualifié pour les séries éliminatoires
Division Ouest[2]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Jets de Winnipeg 78 43 31 4 285 249 90
2 Aeros de Houston 78 39 35 4 284 269 82
3 Sharks de Los Angeles 78 37 35 6 259 250 80
4 Fighting Saints du Minnesota 78 38 37 3 250 269 79
5 Oilers de l'Alberta 78 38 37 3 269 256 79
6 Cougars de Chicago 78 26 50 2 245 295 54

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

André Lacroix, joueur des Blazers, termine meilleur pointeur de la saison avec un total de 124 réalisations. Il est également le meilleur passeur de la saison[4] alors que son coéquipier, Danny Lawson inscrit le plus haut total de buts, soit 61[5].

Joueur Équipe B A Pts
Lacroix, AndréAndré Lacroix Blazers de Philadelphie 50 74 124
Ward, RonRon Ward (en) Raiders de New York 51 67 118
Lawson, DannyDanny Lawson (en) Blazers de Philadelphie 61 45 106
Hull, BobbyBobby Hull Jets de Winnipeg 51 52 103
Beaudin, NormNorm Beaudin (en) Jets de Winnipeg 38 65 103
Webster, TomTom Webster Whalers de la Nouvelle-Angleterre 53 50 103
Bordeleau, ChristianChristian Bordeleau Jets de Winnipeg 47 54 101
Caffery, TerryTerry Caffery Whalers de la Nouvelle-Angleterre 39 61 100
Labossiere, GordGord Labossiere (en) Aeros de Houston 36 60 96
Carleton, WayneWayne Carleton (en) Nationals d'Ottawa 42 49 91

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
   
E1 Nouvelle-Angleterre 4
E4 Ottawa 1  
E1 Nouvelle-Angleterre 4
    E2 Cleveland 1  
E2 Cleveland 4
E3 Philadelphie 0
O1 Nouvelle-Angleterre 4
    W1 Winnipeg 1
O1 Winnipeg 4  
O4 Minnesota 1  
O1 Winnipeg 4
    O2 Houston 0
O2 Houston 4
O3 Los Angeles 2


Malgré la présence dans leurs rangs des premier et troisième meilleurs pointeurs de la saison régulière, les Blazers de Philadelphie sont éliminés dès le premier tour des séries éliminatoires en quatre matchs par les Crusaders de Cleveland[6]. Dans l'autre série de la division de l'Est, les Nationals d'Ottawa sont éliminés en cinq rencontres par les champions de la division sur la saison régulière, les Whalers de la Nouvelle-Angleterre[7].

Dans la division de l'Ouest, les Jets viennent à bout des Fighting Saints du Minnesota en cinq rencontres avant de disposer également des Aeros de Houston 4-0[8]. Il accèdent ainsi à la finale des séries, finale jouée contre les Whalers de la Nouvelle-Angleterre[8]. Au cours du dernier match, Larry Pleau des Whalers inscrit un coup du chapeau lors de la victoire 9-6 de son équipe[9].

Trophées de l'AMH[modifier | modifier le code]

Comme la LNH, l'AMH remet des trophées pour honorer les meilleurs joueurs du circuit.

Trophée Gary L. Davidson Meilleur joueur[Note 1] Bobby Hull, Jets de Winnipeg[10]
Trophée Bill Hunter Meilleur pointeur André Lacroix, Blazers de Philadelphie[11]
Trophée Lou Kaplan Meilleure recrue[Note 2] Terry Caffery, Whalers de la Nouvelle-Angleterre[12]
Trophée Ben Hatskin Meilleur gardien de but Gerry Cheevers, Crusaders de Cleveland[13]
Trophée Dennis A. Murphy Meilleur défenseur Jean-Claude Tremblay, Nordiques de Québec[14]
Trophée Paul Deneau Joueur le plus fair-play Ted Hampson, Fighting Saints du Minnesota[15]
Trophée Howard Baldwin Meilleur entraîneur Jack Kelley, Whalers de la Nouvelle-Angleterre[16]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme francophone de « meilleur joueur » correspond au terme anglais de « Most valuable player » - MVP.
  2. Le terme « recrue » désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Willes 2004, p. 60
  2. a, b et c Diamond 1998, p. 394
  3. a et b Willes 2004, p. 64
  4. (en) « André Lacroix, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 17 avril 2010)
  5. (en) « Danny Lawson, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 17 avril 2010)
  6. Willes 2004, p. 56
  7. Willes 2004, p. 61
  8. a et b Willes 2004, p. 65
  9. Willes 2004, p. 67
  10. (en) « WHA Gary L. Davidson Award/Gordie Howe Trophy Winners », sur www.hockey-reference.com (consulté le 8 octobre 2011)
  11. (en) « WHA Bill Hunter Trophy Winners », sur www.hockey-reference.com (consulté le 8 octobre 2011)
  12. (en) « WHA Lou Kaplan Trophy Winners », sur www.hockey-reference.com (consulté le 8 octobre 2011)
  13. (en) « WHA Ben Hatskin Trophy Winners », sur www.hockey-reference.com (consulté le 8 octobre 2011)
  14. (en) « WHA Dennis A. Murphy Trophy Winners », sur www.hockey-reference.com (consulté le 8 octobre 2011)
  15. (en) « WHA Paul Deneau Trophy Winners », sur www.hockey-reference.com (consulté le 8 octobre 2011)
  16. (en) « WHA Awards », sur www.whalershockey.com (consulté le 8 octobre 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ 1998 (ISBN 978-0836271140)
  • (en) Ed Willes, The Rebel League: The Short and Unruly Life of the World Hockey Association, McClelland & Stewart,‎ 2004, 277 p. (ISBN 0-7710-8947-3)