Saison 4 de Fringe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 4 de Fringe

Logo original de la série

Logo original de la série


Série Fringe
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Diff. originale 23 septembre 201111 mai 2012
Nb. d'épisodes 22

Chronologie

Liste des épisodes de Fringe

La quatrième saison de la série télévisée américaine Fringe a été diffusée pour la première fois le 23 septembre 2011 sur la Fox. La série a été renouvelée pour cette quatrième saison le 24 mars 2011 et comporte vingt-deux épisodes.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fringe suit les aventures de l'agent spécial du FBI Olivia Dunham, du savant fou Walter Bishop et de son fils touche-à-tout Peter Bishop alors qu'ils enquêtent pour une branche fictive de l'agence, la section « Fringe ». Elle a pour vocation d'enquêter sur des événements mystérieux touchant à certains aspects des sciences marginales : maladies rares, cryptozoologie, transhumains avec des capacités psychiques, téléportation, pyrokinésie, etc.

De par le monde, une série d'expériences collectivement appelées le « schéma » ou le « projet » (« pattern » en anglais) se produisent dans ce domaine. Olivia, Peter et Walter ont pour mission d'enquêter sur ces évènements afin d'en déterminer la source. La multinationale Massive Dynamic, compagnie de pointe dans la recherche et les hautes technologies, est étroitement liée à ce projet tandis que son ennemi, la cellule bioterroriste ZFT (Zerstörung durch Fortschritt der Technik : littéralement : la destruction par l'avancement de la Science), orchestre la majeure partie de ces phénomènes afin de se préparer à la singularité technologique. Au cœur du combat entre ces deux factions se trouve un nootropique appelé le Cortexiphan, développé par Walter Bishop et son ancien associé, William Bell - cofondateur de Massive Dynamic, et qui a servi à traiter plusieurs enfants, dont Olivia.

Distribution de la saison[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Générique[modifier | modifier le code]

Un nouveau générique a été créé pour symboliser la réunion des deux univers. Ce nouveau générique est le même que précédemment, avec une couleur ambre remplaçant la couleur bleue habituelle.

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Un seul être vous manque…
  2. Le Voleur de bonheur
  3. Lien toxique
  4. Sujet no 9
  5. Substitution
  6. Une journée sans fin
  7. Le Caméléon
  8. Incursion
  9. Ennemi commun
  10. Arrêt sur image
  11. Le Faiseur d'anges
  12. Bienvenue à Westfield
  13. Esprit de corps
  14. La Fin de toutes choses
  15. Philtre d'amour
  16. Adam et Ève
  17. Chaque chose à sa place
  18. Le Consultant
  19. Armée secrète
  20. Deux Mondes à part
  21. Big Bang, première partie
  22. Big Bang, deuxième partie

Épisode 1 : Un seul être vous manque…[modifier | modifier le code]

Titre original
Neither Here Nor There (trad. litt. : « Ni ici ni là-bas »)
Numéro
66 (4-01)
Code de production
3X7001
Première diffusion
Scénario
Mise en scène : J.H. Wyman et Jeff Pinkner
Histoire : Jeff Pinkner et J.H. Wyman et Akiva Goldsman
Réalisation
Joe Chappelle
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,48 millions de téléspectateurs[5] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 2,2 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Les deux univers communiquent et l'histoire a été réécrite de sorte que Peter Bishop n'a jamais existé. Les deux sections Fringe travaillent malgré elles ensemble pour réparer les dégâts causés par la fissure. Toutefois, les observateurs sont inquiets : il reste des réminiscences de Peter dans l'esprit de Walter et celui qui l'a sauvé enfant doit s'assurer que Peter disparaisse définitivement.

Cependant, les affaires de la section Fringe continuent : deux personnes meurent, tuées par un homme qui a rendu la peau de ses victimes translucide. L'une des victimes est le partenaire de l'agent Lincoln Lee, et quand celui-ci pose des questions, Olivia ne peut que se taire : dans cette version réécrite, les deux agents ne se sont jamais rencontrés. À force d'insistance, il parvient à en apprendre un peu plus : il y aurait plus de trente victimes, sans lien apparent entre eux, mais Lee note que son partenaire avait la maladie de Crohn et prenait des suppléments de fer. Walter comprend grâce à cela que le tueur prélève l'excès de métaux lourds dans le corps de ses victimes.

Olivia et Lee coopèrent pour retrouver le repaire du tueur et découvre qu'ils sont plusieurs. Sur le corps de l'un d'entre eux, Walter découvre un dispositif qui le fait douter de son double, « Walter-ego » : les tueurs seraient des polymorphes d'origine humaine. Cette révélation ne fait que tendre les relations entre les deux agents de liaison des deux univers : Olivia et « FauxLivia ». Lee est, quant à lui, intégré à la section Fringe.

Pendant ce temps, l'observateur crée une machine qui devrait supprimer les dernières traces de Peter dans l'espace-temps, mais il se retient au dernier moment. Walter est donc encore hanté par les visions de Peter, qu'il n'a jamais connu.

Glyphes
Appear (apparaître)
Commentaires
  • Cet épisode est le premier de la série avec un générique jaune.

Épisode 2 : Le Voleur de bonheur[modifier | modifier le code]

Titre original
One Night in October (trad. litt. : « Une nuit en octobre »)
Numéro
67 (4-02)
Code de production
3X7002
Première diffusion
Scénario
Alison Schapker et Monica Owusu-Breen
Réalisation
Brad Anderson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,05 millions de téléspectateurs[6] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,3 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Olivia est contactée pour enquêter sur une série de meurtres étranges : les victimes sont retrouvées mortes d'hypothermie cérébrale et avec un trou à l'arrière du crâne. Le tueur est identifié : John McClennan, un esprit brillant mais torturé. Le problème est que les meurtres ont eu lieu dans l'univers alternatif, où le tueur est introuvable, et la section Fringe de l'autre côté souhaite utiliser le John McClennan de l'univers original pour le retrouver. Réticente, Olivia accepte de collaborer avec les doubles de la section Fringe.

Dans l'univers original, John McClennan est un professeur spécialisé en psychologie des tueurs en série. Grâce à ses capacités, il parvient rapidement à dresser un profil précis de son double mais devant les similitudes, il panique. Quand McClennan apprend la vérité sur les univers parallèles et son double tueur, il fuit pour le retrouver, sachant exactement où chercher. Mais son double le capture et lui explique son procédé : il injecte une substance froide dans le cerveau pour absorber les souvenirs heureux de ses victimes ; en utilisant son double, le McClennan tueur découvre ainsi comment le McClennan professeur a réussi à vaincre ses démons : tout a changé une nuit d'octobre, où le professeur a rencontré une femme, Marjorie, qui lui a appris à maîtriser son côté sombre.

Quand les agents des sections Fringe retrouvent le repaire du tueur, celui-ci a découvert qu'il était capable d'empathie et préfère se tuer sous les yeux d'Olivia. Le professeur est ramené dans l'univers original, en vie, mais ayant perdu certains souvenirs, dont Marjorie. Olivia et Broyles s'inquiètent, mais en réalité, McClennan se souvient de ce que Marjorie lui a appris.

Pendant ce temps, Walter lutte contre les souvenirs rémanents de Peter, mais sans succès.

Glyphes
Limbus (les limbes)

Épisode 3 : Lien toxique[modifier | modifier le code]

Titre original
Alone in the World (trad. litt. : « Seul au monde »)
Numéro
68 (4-03)
Code de production
3X7003
Première diffusion
Scénario
David Fury
Réalisation
Miguel Sapochnik
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,18 millions de téléspectateurs[7] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1 million de téléspectateurs (première diffusion)
Résumé
Les corps de deux adolescents sont retrouvés en état de décomposition avancé dans un tunnel de Hyde Park, alors qu'ils n'ont disparu que depuis quelques heures. Walter, trop effrayé par ses visions de Peter, ne peut se concentrer sur l'affaire. Olivia, épaulé de Lee tout juste intégré à la section Fringe, retrouve la trace d'un troisième jeune, Aaron, introverti et martyrisé par les deux victimes. Rapidement, Walter sympathise avec le garçon qui ne semble avoir aucun symptôme.

Walter découvre que les corps ont été touchés par une espèce de champignon cordyceps très agressive qui s'étend vite et relâche des spores très dangereuses. Mais quand Broyles donne l'ordre de détruire le champignon au lance-flammes, Aaron réagit soudainement et perd connaissance. Walter comprend alors que l'organisme et Aaron sont connectés par un lien psychique et physique, et que tuer l'un signifie tuer l'autre. Il cherche donc à gagner du temps pour sauver la vie d'Aaron mais le temps presse : la menace d'une contamination plus large commence à se dessiner. Walter ne trouve aucune solution pour sauver la vie d'Aaron alors qu'Olivia se résigne à détruire le champignon, quand il réalise que le lien est au plan émotionnel : Aaron doit laisser partir l'organisme pour survivre. Il y parvient à temps.

Walter est rassuré pour la vie du garçon, mais paniqué par ses visions et ne voulant pas retourner en hôpital psychiatrique, il tente de s'auto-lobotomiser. Olivia le rejoint juste avant qu'il n'aille trop loin et lui confie son secret : elle fait des rêves où se trouve Peter. Seulement, l'un comme l'autre ignorent de qui il s'agit ni où il se trouve.

Glyphes
Reborn (renaître)

Épisode 4 : Sujet no 9[modifier | modifier le code]

Titre original
Subject 9 (trad. litt. : « Sujet no 9 »)
Numéro
69 (4-04)
Code de production
3X7004
Première diffusion
Scénario
Jeff Pinkner, J.H. Wyman et Akiva Goldsman
Réalisation
Joe Chappelle
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,16 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,9 million de téléspectateurs (première diffusion)
Résumé
Un phénomène électromagnétique se produit dans la chambre d'Olivia. Paniquée, elle demande à Walter ce qui pourrait expliquer une telle chose. Celui-ci pense à un de ses anciens sujets de test, Cameron James, qui était capable de projection astrale mais créait des zones à fort magnétisme. Olivia compte donc le retrouver, mais étonnamment, Walter tient à l'accompagner, alors qu'il n'est pas sorti du laboratoire depuis trois ans. En fait, il a découvert qu'Olivia a reçu une demande pour renvoyer Walter en hôpital psychiatrique et il veut prouver qu'il peut vivre en extérieur.

Le suspect étant absent, Olivia et Walter passent la nuit ensemble à discuter jusqu'à ce qu'un nouveau phénomène n'apparaisse, semblant viser Olivia. Le lendemain, Olivia retrouve Cameron James, mais celui-ci ne contrôle pas son pouvoir de magnétisme et tente juste de vivre une vie normale. Cependant, quand le phénomène resurgit et que Cameron le fait fuir, Walter comprend qu'il pourrait être utile. En effet, le phénomène viendrait d'une distorsion de l'espace-temps créant un champ magnétique que seul Cameron pourrait contrôler ou dévier.

Olivia, Walter et Cameron se rendent donc dans une centrale électrique où le phénomène pourrait être contenu. Cependant, quand il se produit, il prend la forme de Peter, qu'Olivia reconnait et fait s'interrompre. Au même moment, dans le Reiden Lake, au nord, Peter sort de l'eau, en vie et totalement conscient des événements vus dans les saisons précédentes. Cependant, quand Olivia, informée de la situation, le voit, elle ne le reconnait pas.

Glyphes
Reset (réinitialiser)

Épisode 5 : Substitution[modifier | modifier le code]

Titre original
Novation (trad. litt. : « Novation »)
Numéro
70 (4-05)
Code de production
3X7005
Première diffusion
Scénario
J.R. Orci et Graham Roland
Réalisation
Paul Holahan
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,21 millions de téléspectateurs[9] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,3 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
La section Fringe est encore déconcertée par l'arrivée de Peter Bishop et sa connaissance des événements passés (la version vue dans les saisons précédentes). Il n'accepte de parler qu'à la seule personne capable de l'aider : Walter, grâce à qui il comprend que dans cette nouvelle continuité temporelle, l'observateur n'est pas intervenu pour sauver Peter et Walter de la noyade 25 ans auparavant.

Mais Olivia et Lee ont une nouvelle affaire : le meurtre de l'ex-femme de Malcolm Truss, un scientifique ayant travaillé avec William Bell au sein de Massive Dynamic. En effet, une polymorphe humaine dont la conception n'est pas stable le recherche afin d'achever « son » œuvre. Quand le scientifique est enlevé, les agents de la section Fringe sont perdus vu le peu d'informations dont ils disposent, or une personne annonce pouvoir les aider : Peter, qui connait bien cette technologie. Broyles consent, à contre-cœur, mais les résultats viennent vite : Peter découvre que ces métamorphes sont capables de garder en mémoire l'ADN des personnes qu'ils ont copié afin de le réutiliser à loisir, et de devenir un double parfait indétectable. Leur seule faiblesse est qu'ils sont équipés d'une balise GPS encodée, dont Peter parvient à retracer le signal. Sur place, il est trop tard : Truss a déjà synthétisé la substance qui pourrait stabiliser la métamorphose, et la copieuse prend la fuite en tuant deux des agents du FBI.

Plus tard, la polymorphe, désormais complète, reçoit un message sur une machine à écrire annonçant l'arrivée d'autres polymorphes. Pendant ce temps, Walter décide de ne pas aider Peter, le considérant comme un fantôme de ses erreurs passées.

Glyphes
Still (idée de continuité)

Épisode 6 : Une journée sans fin[modifier | modifier le code]

Titre original
And Those We've Left Behind (trad. litt. : « Et ceux que nous avons laissés derrière »)
Numéro
71 (4-06)
Code de production
3X7006
Première diffusion
Scénario
Robert Chappetta et Glenn Whitman
Réalisation
Brad Anderson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,03 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Peter Bishop est toujours retenu par la section Fringe qui ne lui fait pas encore tout à fait confiance. Walter Bishop ne croit toujours pas que Peter est son fils mais est forcé par le lieutenant Broyles de l'analyser, ce qu'il fait sommairement.

La section apprend que plusieurs événements entraînant une fluctuation de temps se sont déroulés. Pensant qu'il pourrait être responsable de ces incidents, Peter rejoint Olivia et Lee dans l'enquête. Ils réalisent alors que certains lieux revivent des événements qui se seraient passés 4 ans plus tôt. En s'approchant d'un de ces endroits, Peter lui-même change, de manière incontrôlée et à plusieurs reprises, de temps. De retour au labo, même si Walter refuse de participer à l'enquête tant que Peter en fait partie, il les aide néanmoins à comprendre ce qui relie les points géographiques de chaque événement. Ils forment une suite de Fibonacci, qui leur permet alors non seulement de déterminer le lieu du prochain incident mais également le lieu de la source. Ils doivent faite vite car le prochain incident aura lieu dans un tunnel sous l'eau qui risque d'être remplacé par le lac qui existait auparavant.

Peter et Olivia se rendent alors à la source, dans un petit quartier de banlieue, où ils découvrent une maison entourée d'une bulle de temps invisible. Avec l'aide de Walter, Peter va alors mettre un gilet fonctionnant comme une cage de Faraday qui lui permettra de rentrer dans cette bulle sans danger. Il découvre alors un couple : Kate et Raymond Green. Kate était professeur d'université, mais a été atteinte d'une forme précoce de la maladie d'Alzheimer. Grâce aux découvertes en physique de son épouse, Raymond a réussi à construire une machine pour revivre, dans cette bulle de temps, une période datant de quatre ans, afin d'y obtenir les derniers calculs de sa femme pour pouvoir prolonger cette période et espérer la retrouver. Raymond, sous l'impulsion de Kate, est prêt à éteindre la machine, à condition qu'il ne risque pas d'être poursuivi pour ces actes. Alors que Peter part négocier, il demande à la femme d'inscrire les questions en suspens, afin qu'ils trouvent ensemble, plus tard, un moyen de faire fonctionner la machine plus longtemps. Peter revient et ils éteignent la machine, Kate disparaissant de la bulle de temps. Raymond la retrouve dans sa chaise roulante, malade. Il ouvre son carnet pour trouver les informations laissées par son épouse mais elle a en fait biffé toutes ses équations et ne lui laisse qu'un ultime message d'amour, l'invitant à vivre sa propre vie sans elle.

Broyles félicite Peter pour ce succès et est content de voir que cette affaire n'avait rien à voir avec Peter, ce dont il n'est pas sûr. En effet, la machine de Raymond a commencé à fonctionner en même temps qu'il est revenu. Néanmoins, ayant gagné un peu plus sa confiance, Broyles le sort de sa cellule et lui propose de retourner dans la maison du campus dans laquelle Peter disait vivre avec Walter. Cette maison est toujours enregistrée sous le nom de Walter. Olivia l'escorte à sa nouvelle maison et lui dit comprendre qu'il se passait quelque chose entre « son » Olivia et lui. Elle lui souhaite de la retrouver.

Glyphes
Living (vivant)

Épisode 7 : Le Caméléon[modifier | modifier le code]

Titre original
Wallflower (trad. litt. : « Giroflée »)
Numéro
72 (4-07)
Code de production
3X7007
Première diffusion
Scénario
Matt Pitts et Justin Noble
Réalisation
Anthony Hemingway
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,88 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 2,1 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Résumé
L'équipe de la section Fringe est appelée sur une affaire de mort étrange : la victime a été retrouvée sans aucune pigmentation et les premiers policiers ont cru voir une forme fantomatique s'échapper. Le suspect ayant été blessé durant sa fuite, il est vite identifié : Baby boy Bryant, un nourrisson mort 4 jours après sa naissance à cause d'une maladie génétique non identifiée. Olivia apprend de Nina Sharp que l'enfant a en réalité été le sujet d'expérimentations car ses tares génétiques en faisaient un cobaye idéal, et celles-ci lui ont permis de survivre au prix de sa pigmentation : Eugene, l'enfant désormais jeune adulte, est donc invisible.

De son côté, Peter cherche seul à construire une machine lui permettant de recréer sa réalité. Quand l'agent Lee vient lui confier ses sentiments pour Dunham, Peter ne se sent pas gêné, ne considérant pas que l'Olivia Dunham de cette continuité est la femme qu'il aime. Pendant ce temps, Walter réalise que si Eugene tente de se rendre visible, ce processus l'empoisonnera et le tuera.

Eugene est finalement localisé dans un immeuble, où il avait trouvé refuge. Olivia manque de chuter dans les fondations de l'immeuble avant qu'Eugene ne la sauve et lui explique qu'il veut simplement être vu de la femme qu'il aime avant de fuir. Plus tard, Eugene, à nouveau visible, parvient à échanger quelques mots avec la femme qu'il convoitait avant de succomber.

Olivia vient parler à Nina de ses doutes sur les expérimentations qu'elle a subies enfant. La directrice de Massive Dynamics la rassure, mais le soir même, elle l'endort avec du gaz avant d'envoyer deux hommes lui injecter du cortexiphan.

Glyphes
David
Commentaires
  • Cet épisode réalise la plus mauvaise audience historique de la série[12].

Épisode 8 : Incursion[modifier | modifier le code]

Titre original
Back to Where You've Never Been (trad. litt. : « De retour là où vous n'êtes jamais allé »)
Numéro
73 (4-08)
Code de production
3X7008
Première diffusion
Scénario
David Fury et Graham Rowland
Réalisation
Jeannot Szwarc
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,87 millions de téléspectateurs[13] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,4 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Peter est résolu à quitter l'univers dans lequel il se trouve pour retrouver le sien. Cependant, Walter, le seul être qui puisse l'aider, refuse. Peter a donc l'idée d'aller dans l'autre univers pour demander de l'aide à Walternate. Olivia accepte de l'aider, à condition que Lincoln Lee l'accompagne. Ils réutilisent la machine conçue par Walter pour traverser les dimensions à l'opéra Orpheum, avant de partir pour la Statue de la Liberté, vers Walternate.

Une fois passés de l'autre côté, Lee et Peter sont vite détectés par la section Fringe, qui a une autre affaire étrange à gérer : un métamorphe a été tué près d'une gare, mais le corps a rapidement été envoyé au ministère de la Défense sur ordre de Walternate, laissant les Lee et Olivia de cet univers dans le flou. Lee et Peter se font capturer alors qu'ils étaient sur le point de partir pour Liberty Island. Pendant le transfert, le chauffeur du van où se trouvent les prisonniers reçoit un appel, détourne le véhicule, tue son partenaire avant de libérer Lee et Peter pour les tuer. Ceux-ci parviennent à se défendre et Lee couvre la fuite de Peter, qui rejoint le domicile de Walternate. Là, il rencontre la femme de Walternate, qui reconnait en Peter son fils défunt et accepte de l'amener à Walternate. Lee, quant à lui, est interrogé par Faux-livia et son coéquipier, et s'interrogent eux aussi sur l'origine de cet appel et des métamorphes. À Liberty Island, Walternate et Peter échangent rapidement leurs points de vue, mais Walternate veut transmettre un message à l'autre dimension. En effet, il veut que Peter leur dise qu'il n'est pas le concepteur des métamorphes, et le prouve en tuant son assistant, le Dr Fayette, en réalité un métamorphe. Walternate est persuadé qu'il existe d'autres métamorphes, infiltrés dans le gouvernement, mais qu'il n'est pas le responsable et que la seule personne qui puisse transmettre le message de bonne foi est Peter, le seul être désintéressé par le conflit entre les deux mondes. Quand Fauxlivia et Lee en viennent à la même conclusion et demandent la permission d'enquêter à Broyles, celui-ci accepte avant d'en informer le concepteur des polymorphes, David Robert Jones. Dans l'univers original, Olivia attend le retour de Lee mais rencontre l'observateur, blessé, qui lui révèle qu'elle devra bientôt mourir.

Glyphes
Jones

Épisode 9 : Ennemi commun[modifier | modifier le code]

Titre original
Enemy of My Enemy (trad. litt. : « Ennemi de mon ennemi »)
Numéro
74 (4-09)
Code de production
3X7009
Première diffusion
Scénario
Monica Owusu-Breen et Alison Schapker
Réalisation
Joe Chappelle
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,19 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 0,8 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Peter et Lee sont prêts à repartir dans le premier univers, désormais convaincus que Walternate aidera Peter à retrouver son univers, quand ils surprennent le créateur des polymorphes, David Jones. Peter est intrigué et souhaite rester pour le confronter. Durant l'interrogatoire, il apparait que dans cette continuité, David Jones a pu traverser les univers après s'être téléporté de la prison allemande où il était détenu, alors que dans la continuité de Peter, celui-ci avait refermé le portail. Peter parvient à le faire hésiter.
Peu après, un polymorphe relâche un gaz dans un hôpital et tue plusieurs personnes ; Jones menace de faire en sorte que ces attentats continuent tant qu'il sera détenu et qu'il n'aura pas récupéré un disque dur que possédait un des polymorphes. Walternate, venu sur place, consent à répondre aux exigences du bio-terroriste, non sans s'assurer qu'il sera surveillé. Toutefois, Broyles l'aide en cachette à fuir et déjouer les sécurités.
Le disque dur ne contenait que des cartes topologiques. Peter commence à chercher ce qui pourrait intéresser Jones. Pendant ce temps, Walternate se confie à sa femme : il ne peut pas aider Peter à utiliser la machine, mais elle a une idée, rendre visite à l'alter ego de son mari pour le convaincre.
Peter découvre que Jones recherchait des minéraux fossiles capables, sous certaines conditions, de libérer une énergie capable de créer un trou noir. Sur place, les agents Fringe ne remarquent rien : ils sont en fait du mauvais côté, Jones étant retourné dans son univers originel. Ce sont donc eux qui, rejoints par Lee et Peter, se lancent à la poursuite de Jones, mais il a le temps de repartir avec des minéraux dans l'autre univers. Désormais, la menace est claire pour les sections Fringe des deux univers et les agents sont prêts à collaborer.
Plus tard, alors que Peter se réconcilie avec Walter qui se montre plus ouvert, Jones communique avec Nina Sharp, qui lui confie qu'« elle sera bientôt prête ».
Glyphes
Death (mort)

Épisode 10 : Arrêt sur image[modifier | modifier le code]

Titre original
Forced Perspective (trad. litt. : « Perspective forcée »)
Numéro
75 (4-10)
Code de production
3X7010
Première diffusion
Scénario
Ethan Gross
Réalisation
David Solomon
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,33 millions de téléspectateurs[15] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,94 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Une adolescente, Emily, parvient à voir la mort des gens qui se trouvent à proximité d'elle et dessine ses visions. Elle prédit ainsi la mort d'un homme en costume et lui tend son dessin avant de s'en aller.
Après des recherches, Olivia et Lee parviennent à la retrouver mais son père, Jim Mallum, est très protecteur et accuse Massive Dynamic d'avoir entrepris des tests sur l'enfant et de harceler toute la famille. Pendant ce temps, Broyles se soucie du discours de l'observateur concernant la mort d'Olivia et tente de la convaincre d'accepter une protection rapprochée, sans succès. Emily donne secrètement rendez-vous à Olivia sur un banc devant un lac et lui avoue qu'elle a vu la mort d'un grand nombre de personnes. Walter procède également à des tests sur elle et trouve une forte activité cérébrale qui semble être la cause de ces visions. Peter lui suggère alors de l'hypnotiser pour avoir une meilleure idée de cette vision. Le résultat semble être une explosion dans un tribunal.
En rentrant du labo, Mallum voit une camionnette devant chez eux et pense immédiatement aux harceleurs. Il demande alors à sa famille de préparer leurs valises.
La section retrouve l'homme qu'Emily a vu et voit dans son historique qu'il vient de perdre la garde des ses enfants à cause d'un juge. Broyles demande à Olivia de prendre ses distances avec le tribunal car il craint le décès d'Olivia ce qu'elle refuse. Ils se rendent au tribunal où le juge officie et parviennent à arrêter le poseur de bombes. Mais M. Mallum appelle et dit que sa fille a disparu.
Olivia va la chercher près du lac et la retrouve où elle l'avait rencontrée. Son père arrive et il voit que sa fille s'est dessinée elle-même devant le lac. Il pleure pendant que sa fille fait une attaque cérébrale et meurt. Walter théorise alors le fait que cette sur-activité cérébrale qui a tué Emily.
Nina se rend chez Olivia pour s'excuser des tests que Massive Dynamic a fait sur elle dans son enfance. Alors qu'Olivia avoue à Nina pour ses migraines, Nina lui promet de lui amener des médicaments plus puissants. Pendant ce temps, un observateur se trouve devant chez elle.
Glyphes
March (mars)

Épisode 11 : Le Faiseur d'anges[modifier | modifier le code]

Titre original
Making Angels (trad. litt. : « Faire des anges »)
Numéro
76 (4-11)
Code de production
3X7011
Première diffusion
Scénario
Akiva Goldsman, J. H. Wyman et Jeff Pinkner
Réalisation
Charles Beeson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,2 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,3 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Dans l'univers originel, la section Fringe reçoit une visite impromptue et surprenante : l'agent Farnsworth de l'autre univers a emprunté le passage de façon officielle pour rendre visite à son double. En effet, le père de l'agent Farnsworth de l'autre côté vient de mourir, et dans sa peine, a choisi de venir se confier à son double. Sa présence pourrait s'avérer précieuse puisqu'une nouvelle affaire appelle la section Fringe sur le terrain : un homme, atteint d'un mélanome bénin, vient d'être retrouvé mort après avoir pleuré des larmes de sang, chose qu'aucun poison connu ne produit. Ils ignorent que juste avant sa mort, la victime a discuté avec un homme qui lui a décrit les mois de souffrance qu'il allait endurer avec son cancer.

Le poison utilisé est une véritable énigme pour tous les scientifiques présents, et Fauxlivia, venue pour récupérer l'agent Farnsworth de sa section, comprend que l'affaire va durer. Plus tard, une seconde victime est trouvée, une femme souffrant d'alcoolisme et selon le tueur, source de la destruction de toute sa famille. Il faudra une troisième victime, dont le sort dicté par le tueur en fuyant la tentative de meurtre est modifié (il devait finir paraplégique suite à un accident de voiture où il serait au volant, mais il est finalement renversé par une voiture), pour que l'équipe Fringe comprenne les motivations du tueur : épargner à ses victimes une vie de douleur en les tuant avant.
L'agent Farnsworth de l'autre côté découvre le point commun entre les victimes, et permet ainsi au FBI de retrouver le tueur : un brillant mathématicien qui aurait fait une découverte de pointe sur la vision de l'espace-temps (voir à la fois le passé, le présent et le futur), et aurait quitté le Massachusetts Institute of Technology pour se consacrer à sa découverte dans sa demeure près du lac Reiden, avant de prendre un emploi de contrôleur. Peter fait le rapprochement avec le pouvoir des observateurs, mais ne parvient pas à expliquer comment il a compris ce phénomène. Peu après, Olivia et Peter retrouvent la trace du mathématicien, qui s'est enfermé chez sa mère où il lui explique qu'il savait pourquoi il avait survécu à l'accident qui a tué son frère jumeau et son père : il pensait que Dieu avait un plan pour lui. Il est par la suite abattu par Olivia dans un geste d'auto-défense alors que le suspect braquait une arme vers elle, sans pour autant la viser ; Peter et Olivia en déduisent que parce qu'il était croyant, il ne pouvait se suicider.
L'agent Farnsworth de l'autre côté rentre chez elle après avoir partagé quelques mots sur leurs pères respectifs. Plus tard, deux observateurs s'introduisent chez la mère du tueur pour y récupérer le dispositif qui lui permettait de voir le passé, le présent et le futur, engin que September aurait perdu en 1985 en sauvant Peter et Walter des eaux gelées du lac Reiden. L'un d'eux révèle au supérieur de September que Peter est revenu.

Glyphes
Empath (empathie)

Épisode 12 : Bienvenue à Westfield[modifier | modifier le code]

Titre original
Welcome to Westfield (trad. litt. : « Bienvenue à Westfield »)
Numéro
77 (4-12)
Première diffusion
Scénario
J.R. Orci et Graham Holland
Réalisation
David Straiton
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,05 millions de téléspectateurs[17] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,94 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Olivia commence à se rappeler Peter Bishop comme étant son compagnon avant que les observateurs n'effacent Peter de l'histoire (fin saison 3), mais elle n'a pas le temps de s'en soucier car un avion s'écrase sans explication logique. Cet accident mortel semble lié à un champ électromagnétique très puissant près de Westfield où Olivia, Peter et Walter, enfin sorti de son laboratoire, pensent trouver refuge. La ville est touchée par ce phénomène électromagnétique qui semble alors rendre les personnes schizophrènes. De plus personne ne peut partir de la ville, ni contacter le monde extérieur malgré les efforts d'Olivia, Peter et Walter.

Cependant Walter et Peter découvrent alors que les deux univers sont rentrés en collision au niveau des deux villes laissant alors penser que Jones est derrière tout cela, étant donnée la quantité d'énergie nécessaire. L'apparente schizophrénie des individus est en fait due à une fusion entre eux et leurs doubles de l'autre univers, lorsque ceux-ci sont présents dans l'autre Westfield.

Les deux villes sont alors censées disparaître toutes les deux d'après Walter et personne ne pourra empêcher cela. Peter réussit toutefois à faire raisonner Walter en lui faisant réaliser que les forces électromagnétiques se compensent en un endroit. D'après leurs tracés sur une carte, ils arrivent à situer l'endroit dans un magasin de vélo. Ils atteignent grâce à un bus le magasin et s'y réfugient à temps avec les habitants survivants, avant que la ville entière ne disparaisse, sauf ce point précis.

À la fin de l'épisode, Peter laisse Walter seul au laboratoire alors que celui-ci reprend ses manies de faire à manger pour lui et son fils comme avant l'annihilation de Peter par les observateurs.

Peter part tout de même en lui promettant de rester manger un autre jour et rejoint Olivia qui l'attend alors, comme chaque vendredi soir avant l'annihilation de Peter, après avoir commandé à manger dans leur restaurant habituel. Olivia embrasse alors Peter, étonné par son comportement.

Glyphes
Olive

Épisode 13 : Esprit de corps[modifier | modifier le code]

Titre original
A Better Human Being (trad. litt. : « Un meilleur être humain »)
Numéro
78 (4-13)
Première diffusion
Scénario
Mise en scène : Alison Schapker et Monica Owusu-Breen
Histoire : Glen Whitman et Robert Schiapetta
Réalisation
Joe Chappelle
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3 millions de téléspectateurs[18] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,18 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Une nouvelle affaire appelle l'équipe de la section Fringe : Sean, un homme interné volontairement dans un hôpital pour schizophrénie a décrit, pendant ce qu'il semblait être une crise psychotique, un assassinat perpétré au même moment. Il apparaît rapidement à Walter que le jeune homme n'est pas schizophrène mais serait capable de télépathie avec les tueurs. Cependant, Walter ignore ce qu'il arrive à Olivia : Peter voit qu'elle commence à récupérer des souvenirs de l'Olivia qu'il a connu dans sa continuité temporelle, et ceux-ci viennent effacer ses propres souvenirs.
Walter parvient à analyser l'ADN d'un des suspects, retrouvé grâce à Sean, et découvre que le tueur et Sean seraient demi-frères. En effet, Sean a été conçu par fécondation in vitro et pourrait donc avoir le même père que le tueur. De son côté, Walter a appris pour Olivia et pense que Peter en est en partie responsable, mais fait d'autres analyses qui le poussent à aller voir Nina Sharp.
Le Dr Franck avoue à Olivia et Peter qu'il a manipulé génétiquement les embryons qu'il a inséminés, utilisant ses cellules comme base. La capacité de symbiose psychique serait donc une des capacités développées suite aux manipulations du médecin. Peter et Olivia se rendent ensuite dans l'entrepôt où seraient enfermées les données de ces opérations. En chemin, Peter et Olivia discutent de ces souvenirs et Peter réalise qu'il n'est pas responsable, car Olivia se souvient de détails dont il n'a jamais eu connaissance. Peu après, ils échappent à une tentative de meurtre des tueurs en symbiose et parviennent à les stopper, mais il est trop tard pour le Dr Franck, tué avant qu'ils ne puissent intervenir.
Walter va confronter Nina Sharp pour lui faire ses révélations : il a découvert qu'Olivia recevait des injections de cortexiphan, mais il s'avère que la seule personne qui a accès aux derniers échantillons du produit est Nina Sharp elle-même. Peter finit par avouer qu'il voit en la nouvelle Olivia celle qu'il a connue, mais alors qu'ils se donnent une chance, Olivia disparaît. Elle a en fait été enlevée et se réveille dans la même pièce que Nina Sharp, groggy.
Glyphes
Henry

Épisode 14 : La Fin de toutes choses[modifier | modifier le code]

Titre original
The End of All Things (trad. litt. : « La fin de toute chose »)
Numéro
79 (4-14)
Première diffusion
Scénario
David Fury
Réalisation
Jeff Hunt
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,08 millions de téléspectateurs[19] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 0,88 million de téléspectateurs (première diffusion)
Résumé
Olivia a été enlevée par David Jones, elle est retenue prisonnière avec Nina Sharp. Jones essaye de déclencher ses pouvoirs en jouant sur ses émotions en torturant Nina. Alors que Peter et les autres sont en train d'essayer de la localiser en essayant de décrypter les images d'une caméra dissimulée chez Olivia, l'observateur September apparaît devant eux, blessé par balle, et s'évanouit. Il est mourant, d'après Walter. Peter veut alors entrer dans sa conscience pour l'interroger. Il découvre ainsi la cause de toutes ses aventures : September est un humain venu d'un autre temps où la science a permis les voyages dans le temps. Il n'était question que d'observation d'événements historiques marquants, mais September, par son intervention dans le monde alternatif, a détourné l'attention de Walternatif, l’empêchant ainsi de découvrir le remède qui aurait sauvé Peter. Ainsi, pour sauver Peter, il l'a sorti du Reiden Lake avec Walter, mais les conséquences furent plus lourdes que prévu : la guerre des deux mondes, ainsi que la naissance de Henry, le fils de Peter et Fauxlivia, qui n'aurait jamais dû venir au monde. Mais quand Peter est entré dans la machine, l'histoire a été modifiée et Henry a été effacé de l'espace-temps, de même que Peter, qui lui a réussi toutefois à revenir. Avant de disparaître, l'observateur enjoint à Peter de retourner chez lui.

Peter pense qu'il doit retourner littéralement chez lui, ce qu'il fait, mais il y est attendu et un homme l’assomme. Il a été capturé par les hommes de Jones qui veulent l'utiliser pour déclencher les pouvoirs d'Olivia. Celle-ci y arrive finalement, au-delà des espérances de Jones, mis en déroute. Nina, qui est probablement un polymorphe, est découverte et s'enfuit avec Jones dans l'autre univers, mais lorsque Olivia tente de l'arrêter en lui tirant une balle dans la gorge, Jones ne semble pas affecté. Peu après, Peter dit alors à Olivia qu'il ne devrait pas trahir de nouveau son Olivia, qui l'attend, et décide de partir, laissant cette Olivia désemparée.

Glyphes
Unite (unir)

Épisode 15 : Philtre d'amour[modifier | modifier le code]

Titre original
A Short Story About Love (trad. litt. : « Une courte histoire sur l'amour »)
Numéro
80 (4-15)
Première diffusion
Scénario
J. H. Wyman et Graham Roland
Réalisation
J. H. Wyman
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,87 millions de téléspectateurs[20] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,83 million de téléspectateurs (première diffusion)
Résumé
Olivia oublie peu à peu ses propres souvenirs et absorbe ceux de l'Olivia de l'univers originel. Nina tente de l'aider mais est effrayée par les réactions et les pertes de mémoire d'Olivia, concernant leur relation.

Pendant ce temps, une nouvelle enquête appelle la section Fringe : un homme tente un remède pour rendre le monde meilleur, « amoureux », et teste ses dosages sur des femmes en couple dont il tue les maris et récupère les phéromones en les tuant par déshydratation extrême. Olivia et Lincoln parviennent à le capturer, et l'homme fait remarquer à Olivia qu'il sent qu'elle est amoureuse.

Parallèlement, Walter visionne la vidéo de la disparition de September sur une machine permettant de ralentir énormément la vitesse du mouvement. Il lui semble voir qu'avant de disparaître September a placé un petit objet dans l’œil de Peter. Tandis que Peter se préparait à s'éloigner d'Olivia en allant à New-York, Walter lui demande alors de revenir. Après avoir retiré et examiné l'objet minuscule, Walter et Peter constatent qu'une adresse y est indiquée. Peter va enquêter seul et se retrouve à cette adresse dans le local des observateurs. Il y trouve un appareil qui le mène à la capsule que les observateurs avaient pour but de protéger (voir 1x04). Peter active la capsule et « libère » September, dont l'activation de la balise a permis le retour. Avant de s'en aller, l'observateur lui avoue qu'il n'a jamais réussi à l'effacer de l'univers, car les sentiments qu'avaient ses proches pour lui l'en empêchaient. Et il affirme que de ce fait, Peter se trouve réellement dans sa dimension, avec sa propre Olivia.

Plus tard, Peter et Olivia s'enlaçent et s'embrassent comme lors de retrouvailles.

Glyphes
Quill (épine)

Épisode 16 : Adam et Ève[modifier | modifier le code]

Titre original
Nothing As It Seems (trad. litt. : « Rien n'est comme il paraît »)
Numéro
81 (4-16)
Première diffusion
Scénario
Jeff Pinkner et Akiva Goldsman
Réalisation
Frederick E.O. Toye
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,08 millions de téléspectateurs[21] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,18 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Broyles interdit à Dunham de travailler suite à ses pertes de mémoires. Elle participe malgré tout à une nouvelle enquête : la section Fringe est appelée par une affaire qui rappelle presque en tous points une enquête de Peter.

En effet, l'affaire des porc-épics stupéfait Peter : il se rend compte des divergences avec « son » enquête[22]. Cependant, ces souvenirs ainsi que ceux d'Olivia leur permettent d'avancer plus rapidement et de mettre à jour un groupe d'activistes souhaitant créer une nouvelle espèce dominante sur Terre. Tandis que Lincoln se fait attaquer par un mutant porc-épic, Walter suppose que ceux-ci sont créés par David Robert Jones, qui souhaite contrôler l'évolution de l'humanité. Walter trouve un remède pour que Lincoln, infecté par le virus, ne se transforme pas. Malgré son comportement, Olivia est félicitée par Broyles pour avoir réglé l'affaire. Pendant ce temps, un homme enferme deux mutants porc-épics dans une cage et traverse ensuite une soute remplie de créatures hybrides comme le ver parasite géant[23] ou la bête qui avait attaqué Charlie[24]. Avant de remonter sur le pont du bateau, l'homme referme la grande porte blindée de la soute du navire.

Glyphes
Future (futur)

Épisode 17 : Chaque chose à sa place[modifier | modifier le code]

Titre original
Everything in Its Right Place (trad. litt. : « Chaque chose à sa place »)
Numéro
82 (4-17)
Première diffusion
Scénario
Mise en scène : David Fury et J.R. Orci
Histoire : J.R. Orci et Matt Pitts
Réalisation
David Moxness
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,01 millions de téléspectateurs[25] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,77 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'agent Lee, de plus en plus perturbé de voir l'Olivia qu'il connaissait disparaître, choisit de remplacer Astrid pour une mission de routine et va de l'autre côté pour échanger des informations sur Jones. Sur place, il voit que l'autre côté commence à « guérir » : depuis la création du pont, les différents phénomènes s'estompent et les failles se referment. Lee apprend aussi que l'équipe Fringe de l'autre côté est sur une nouvelle affaire : un tueur justicier sévit dans la ville et laisse les corps dans un état de décomposition avancé. L'agent Lee suggère que le tueur est un polymorphe mais le colonel Broyles refuse d'y croire et renvoie Lee de l'autre côté. Cependant, quand un autre meurtre est commis, la théorie de Lee se confirme, la victime étant repérée dans la ville après sa mort.

Au cours de l'enquête, les deux agents Lee se retrouvent face à face et s'interrogent sur leurs grandes différences de caractère alors qu'ils semblent avoir vécu la même vie. Le polymorphe est finalement capturé vivant. En secret, Broyles communique l'information à Nina Sharp. Lee interroge le polymorphe sur David Robert Jones et celui-ci lui avoue qu'il est en fait un des premiers hommes transformés en polymorphe, mais Jones l'a considéré comme un échec et l'a donc abandonné avec l'espoir qu'un jour, il le guérira, et depuis, le métamorphe survit en prenant l'ADN de criminels. Quand un sniper tente d'abattre le polymorphe, le capitaine Lee de l'autre côté est touché, mais Fauxlivia l'abat, et l'agent Lee pousse alors le polymorphe à collaborer avec lui. Il prend donc l'apparence du tueur et permet la capture de Nina Sharp. Pendant ce temps, l'agent Farnsworth de l'autre côté confronte son supérieur, Broyles.
Le capitaine Lee meurt finalement de ses blessures, ce qui bouleverse Fauxlivia, mais l'agent Lee revient, après avoir amené le polymorphe à Peter et Walter.

Glyphes
Dream (rêve)
Commentaires
Dans l'univers alternatif, le personnage de fiction Batman est remplacé par Mantis.

Épisode 18 : Le Consultant[modifier | modifier le code]

Titre original
The Consultant (trad. litt. : « Le consultant »)
Numéro
83 (4-18)
Première diffusion
Scénario
Christine Lavaf
Réalisation
Jeannot Szwarc
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,84 millions de téléspectateurs[26] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,12 million de téléspectateurs (première diffusion)
Résumé
Trois morts suspectes ont lieu dans l'univers originel : après s'être « envolés », trois hommes ont atterri les os brisés, mais trop violemment vu la hauteur. Sur une idée de Walter, ils trouvent la cause de l'autre côté, où les doubles des trois victimes sont morts eux aussi mais dans un accident d'avion. Walter décide de partir de l'autre côté pour aider leur division Fringe. Il y découvre que les victimes, par un moyen obscur, ont été « synchronisées ». Pendant ce temps, David Robert Jones planifie ses prochains actes : il donne une valise à l'un de ses complices avant de se rendre chez Broyles, à qui il apporte le traitement qui a guéri son fils (c'est la raison qui a forcé le colonel à collaborer).
Un deuxième accident se produit, cette fois-ci dans l'univers originel : un taxi percute une autre voiture, et les passagers du taxi meurent dans les deux univers, mais là, Peter trouve la cause de l'accident dans la voiture : un dispositif à base d'amphilicite, prouvant l'implication de Jones. Pourtant Walter ne parvient pas à comprendre la logique derrière ses actes. Dans la nuit qui suit, Walter surprend Fauxlivia en train de noyer son chagrin dans l'alcool, ne parvenant ni à faire le deuil de son coéquipier Lee ni à trouver des preuves désignant la taupe infiltrée. Walter suggère que l'absence de preuves est en soi une preuve, pointant du doigt un haut-gradé comme le colonel Broyles. Le lendemain Fauxlivia interroge Nina Sharp en la manipulant, et celle-ci lui avoue que Broyles n'est qu'un pion. Peu après, le colonel Broyles est porté disparu avant d'être repéré près du pont entre les deux univers.

Quand Fauxlivia et Lee arrivent sur place, le colonel s'est déjà rendu à son double : Jones l'avait chargé d'implanter un dispositif sur la centrale de commande du pont. Le colonel est donc arrêté, et Walter rentre chez lui, où il étudie la machine de Jones. Il révèle plus tard à Olivia et Peter que ce dispositif aurait pu provoquer la destruction simultanée des deux univers.

Glyphes
Simon

Épisode 19 : Armée secrète[modifier | modifier le code]

Titre original
Letters of Transit (trad. litt. : « Lettres de transit »)
Numéro
84 (4-19)
Première diffusion
Scénario
Akiva Goldsman, J.H. Wyman, Jeff Pinkner
Réalisation
Joe Chappelle
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,03 millions de téléspectateurs[27] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 0,71 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
En 2015, les observateurs ont pris le contrôle de la planète en commettant des massacres parmi les humains, comme September l'avait annoncé à Walter. En 2036, la division Fringe existe toujours et Broyles en est toujours le dirigeant, mais la fonction de la division a bien changé, car soumise à la pression des observateurs. Etta, une résistante travaillant dans la division, parvient à retrouver Walter Bishop, volontairement prisonnier de l'ambre depuis 2015. Foster et Etta, deux agents de la division, libèrent Walter et lui demandent de l'aide pour repérer les autres agents de l'équipe figés dans l'ambre. Cependant, le choc engendré lors de l'extraction de Walter de l'ambre lui a causé des dommages cérébraux. Il ne parvient pas à tenir un raisonnement cohérent. Foster et Etta demandent donc de l'aide à Nina Sharp, résistante, sous le contrôle des observateurs ; l'idée est de provoquer une guérison des cellules cérébrales, en utilisant les prélèvements de cerveau de Walter, retirés chirurgicalement par William Bell (voir l'épisode Histoires de fous). Ceux-ci sont conservés dans les anciens locaux de Massive Dynamic, sur la presqu’ile de Manhattan désormais interdite aux humains.
Sur place, Foster et Etta parviennent à rendre à Walter ses facultés mentales complètes, et Walter semble reconnaître Etta, et explique que les observateurs auront détruit la planète en 2609. La police les ayant repérés, ils doivent alors s'échapper. Pour couvrir leur fuite, Walter active une bombe d'antimatière qui fait disparaitre le building. Ils se rendent ensuite là où Astrid, Peter et William Bell sont prisonniers de l'ambre. Foster parvient à libérer Astrid par le biais d'une machine mais abîme le pistolet, c'est alors qu'il se sacrifie pour libérer Peter. Le Colonel Broyles active les puces de ses agents en fuite pour les repérer et arrive peu de temps après sur les lieux, où il trouve un indice clef sur le retour de Walter : un morceau de réglisse rouge que Walter affectionne particulièrement.

Lorsqu'ils se retrouvent au calme, dans un train les emmenant en lieu sûr, Walter explique à Astrid qu'il n'avait besoin que de la main de Bell et pas de l'homme, qu'il ne voulait surtout pas le libérer après ce qu'il avait fait subir à Olivia. C'est alors que Peter reconnait Etta : il s'agit en fait d'Henrietta, sa fille.

Glyphes
Quake (tremblement)
Commentaires
  • Un générique spécial a été créé pour l'épisode. Il s'agit du générique qui sera employé pour la cinquième saison.
  • Anna Torv (Olivia) et Seth Gabel (Lincoln) n'apparaissent pas dans cet épisode.
  • Lorsque Walter, Etta et Simon sont contrôlés par un loyaliste, Walter prononce les phrases "Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre", référence à la série Le Prisonnier, et "Ce ne sont pas les droïdes que vous recherchez", référence à Star Wars. Plus tard, lors de leur intrusion dans les locaux de Massive Dynamic, il se réfère au film Les Canons de Navarone.
  • Cet épisode est une préquelle de la saison 5.

Épisode 20 : Deux Mondes à part[modifier | modifier le code]

Titre original
Worlds Apart (trad. litt. : « Extrêmement différents[29] »)
Numéro
85 (4-20)
Première diffusion
Scénario
Histoire : Graham Roland
Mise en scène : Matt Pitts et Nicole Phillips
Réalisation
Charles Beeson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,09 millions de téléspectateurs[30] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,71 million de téléspectateurs (première diffusion)
Résumé
David Robert Jones se sert des anciens sujets d'expériences sur le Cortexiphan pour provoquer des secousses telluriques qui risquent de faire s'effondrer les deux réalités. La seule solution semble être la fermeture du pont qui relie les deux mondes.
Glyphes
Alive (en vie)

Épisode 21 : Big Bang, première partie[modifier | modifier le code]

Titre original
Brave New World - Part One (trad. litt. : « Le meilleur des mondes, première partie »)
Numéro
86 (4-21)
Première diffusion
Scénario
J.H. Wyman, Jeff Pinkner et Akiva Goldsman
Réalisation
Joe Chappelle
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,73 millions de téléspectateurs[31] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 1,18 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
La division Fringe est appelée dans un lieu public où les passants sont victimes de combustion spontanée. Le lien est fait avec l'escalator tout proche, et la vidéo montre que Jones a déposé un diffuseur de nanites (robots microscopiques) qui surchauffent une fois à l'intérieur des humains hôtes et les tuent. Toutefois Walter, en observant la structure des nanites, soupçonne que Bell est derrière cet attentat, même si celui-ci est censé être décédé depuis sept ans. Alors que Peter et Olivia cherchent à déjouer un nouvel attentat visant à détruire Boston (deux satellites dévient et concentrent la lumière solaire pour en faire un rayon destructeur), Walter et Astrid recherchent Bell. Celui-ci est effectivement le chef de Jones et il lui fait comprendre autour d'une partie d'échecs que « le fou doit être sacrifié ». Jones comprend qu'il doit éliminer Peter Bishop (bishop = le fou aux échecs en anglais). Toutefois après avoir agressé Bishop il meurt après avoir compris que le fou sacrifié était lui-même. Walter et Astrid ont localisé Bell mais sont attaqués par ses sbires ; Astrid résiste avant d'être abattue. Bell se montre alors à Walter, son « vieil ami ».
Glyphes
Powers (pouvoirs)
Commentaires
Samantha Noble, la fille de John Noble, joue dans cet épisode le rôle du Dr Benlo, la directrice de l’hôpital St-Claire.

Épisode 22 : Big Bang, deuxième partie[modifier | modifier le code]

Titre original
Brave New World - Part Two (trad. litt. : « Le meilleur des mondes, deuxième partie »)
Numéro
87 (4-22)
Première diffusion
Scénario
Jeff Pinkner et J.H. Wyamn et Akiva Goldsman
Réalisation
Joe Chappelle
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,11 millions de téléspectateurs[34] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 0,88 million de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Pendant que Walter est retenu par William Bell qui lui expose son projet, Peter et Olivia rentrent au labo où ils ne trouvent personne. C'est alors que Jessica (la victime des nanites) appelle Olivia pour lui dire qu'elle se sent suivie ; pendant la conversation on voit que September est derrière elle, marchant sur une rune qui semble l'immobiliser. Peter et Olivia se précipitent chez elle, mais ne trouvent rien excepté un trou dans le sol à l'emplacement du symbole. Broyles les appelle pour leur dire qu'Astrid est à l’hôpital, blessée par balle. Astrid leur explique ce qui s'est passé et Peter et Olivia se rendent donc à l’entrepôt. Ils y découvrent September, toujours piégé sur un morceau du sol et Jessica qui braque une arme sur eux. Jessica, en fait une complice de Bell, tire sur l'observateur qui stoppe les balles de ses mains. Elle sort alors une arme à tir rapide conçue par William Bell et réussit à blesser September mais, alors qu'elle tire sur lui une salve pour l'achever, Olivia utilise les pouvoirs que le Cortexiphan lui a donnés pour retourner les balles sur la tireuse qui s'effondre. Peter dégrade la rune pour libérer September qui disparaît ensuite. Peter et Olivia ramènent le corps de Jessica au labo où Nina Sharp arrive avec l'équipement permettant de faire parler les morts. Jessica révèle alors que Bell se trouve sur un bateau mais continue également à se moquer des inspecteurs. Olivia l'empoigne et fait griller involontairement le système. Nina utilise un gaussmètre pour relever l'activité électromagnétique intense d'Olivia. Ils comprennent alors qu'elle est la source d'énergie que Bell utilise pour provoquer un collapsus entre les univers. C'est pour cette raison qu'il a provoqué à plusieurs reprises Olivia, par l'intermédiaire de Jones, afin de l'activer. De retour au bureau, Olivia et Peter déterminent la position de Bell dans l'océan, au centre d'une zone calme entourée d'une tempête. L'équipe s'y rend avec en hélicoptère mais seul Peter voit le cargo, car sa fréquence est synchronisée avec l'autre monde où se trouve déjà le navire. Il saute avec Olivia qui leur fait traverser la frontière et tombent sur le bateau dans l'univers alternatif. Ils retrouvent alors Walter qui tient en joue William dans son bureau, mais il est trop tard : Olivia alimente malgré elle le phénomène et rien ne semble pouvoir l'arrêter. Soudain, Walter, qui a trouvé la seule solution pour stopper l'effondrement des deux mondes, tire une balle dans la tête d'Olivia. Cela annule la disparition des mondes. William s'évade grâce à sa cloche et Peter pleure la mort d'Olivia. Toutefois Walter lui explique que rien n'est perdu : il extrait la balle du crâne d'Olivia et le Cortexiphan régénère les tissus du cerveau d'Olivia. Une fois amenée à l’hôpital, Walter dit qu'Olivia devrait perdre ses capacités dues au Cortexiphan. Cette dernière annonce à Peter être enceinte. Une fois que Walter est de retour au labo, September revient guéri et lui annonce : « Ils arrivent. »
Glyphes
Purge (purge)
Commentaires
  • Selon John Noble, deux fins avaient été tournées pour cet épisode : l'une si la série était renouvelée, l'autre si elle ne l'était pas[35]. Cette information a toutefois été démentie par les showrunners de la série, Joel Wyman et Jeff Pinkner[36].

Informations DVD et Disque Blu-ray[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « FOX vient de dévoiler les dates de lancement des programmes » consulté le 23 juin 2011
  2. « La quatrième saison arrive dès le 22 août 2012 sur TF1 » sur Programmetv, consulté le 31 juillet 2012
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u et v « Titres FR et dates de diffusion sur TF1 » sur Programmetv, consulté le 2 août 2012
  4. Diffusion de l'épisode 1 au Québec sur Vtele.ca
  5. (en) « Friday Final Broadcast TV Ratings: No Adults 18-49 Adjustments, Plus Fringe & A Gifted Man 15 min. Ratings », consulté le 26 septembre 2011
  6. (en) « Friday Final Broadcast TV Ratings: CSI: NY, Kitchen Nightmares Adjusted Up; Sorry Fringe Fans, No Adjustment for You », consulté le 3 octobre 2011
  7. (en) « Friday Final Broadcast TV Ratings: Kitchen Nightmares Adjusted Up; No Adjustments To Fringe, Nikita, A Gifted Man Or Any Other Originals », consulté le 10 octobre 2011
  8. (en) « Friday Final Broadcast TV Ratings: Blue Bloods, Supernatural Adjusted Up; Nikita, A Gifted Man Adjusted Down », consulté le 17 octobre 2011
  9. (en) « Friday Final TV Ratings: Chuck, Supernatural Adjusted Up », consulté le 7 novembre 2011
  10. (en) « Friday Final TV Ratings: Grimm Adjusted Up; Extreme Makeover: Home Edition Adjusted Down », consulté le 14 novembre 2011
  11. Diffusion de l'épisode 7 au Québec sur Vtele.ca
  12. a et b (en) « Friday Final TV Ratings: CSI:NY, Dateline: NBC Adjusted Up » consulté le 21 novembre 2011
  13. (en) « Friday Final TV Ratings: Supernatural Adjusted Up », consulté le 17 janvier 2012
  14. (en) « Friday Final TV Ratings: Kitchen Nightmares, Supernatural Repeat Adjusted Up », consulté le 23 janvier 2012
  15. (en) « Friday Final TV Ratings: Dateline Adjusted Up; Shark Tank Adjusted Down; No Adjustments For Chuck Finale Or Fringe », consulté le 30 janvier 2012
  16. (en) « Friday Final TV Ratings: Fringe, Supernatural, A Gifted Man, Who Do You Think You Are? Adjusted Up », consulté le 6 février 2012
  17. (en) « Friday Final TV Ratings: Supernatural, A Gifted Man Adjusted Up », consulté le 13 février 2012
  18. (en) « Friday Final TV Ratings: Nikita Adjusted Down, Supernatural Adjusted Up », consulté le 21 février 2012
  19. (en) « Friday Final TV Ratings: No Adjustments To Fringe, Grimm Or Any Other Original Episodes », consulté le 27 février 2012
  20. (en) « Friday Final TV Ratings: Final NCAA Game Ratings; No Adjustments for Fringe, Nikita or Supernatural », consulté le 26 mars 2012
  21. (en) « Friday Final TV Ratings: No Adjustments for Fringe, Grimm, Nikita or Supernatural », consulté le 2 avril 2012
  22. Voir l'épisode Métamorphose
  23. Voir l'épisode Médecine chinoise
  24. Voir l'épisode Contre nature
  25. (en) « Friday Final TV Ratings: CSI:NY Adjusted Up, Dateline Adjusted Down », consulté le 9 avril 2012
  26. (en) « Friday Final TV Ratings: No Adjustments for Fringe, Grimm or The Finder », consulté le 16 avril 2012
  27. (en) « Friday Final TV Ratings: Grimm, Supernatural Adjusted Up; 20/20 Adjusted Down », consulté le 23 avril 2012
  28. « Fringe : Henry Ian Cusick de Lost en guest », sur AlloCiné.fr,‎ 13 février 2012 (consulté le 13 février 2012)
  29. Voir worlds apart sur Wiktionnaire.
  30. (en) « Friday Final TV Ratings: Supernatural, CSI:NY, Blue Bloods Adjusted Up; Fringe Adjusted Down », consulté le 30 avril 2012
  31. (en) « Friday Final TV Ratings: Shark Tank, Undercover Boss, Grimm, and CSI:NY Adjusted Up », consulté le 7 mai 2012
  32. (en) FOX Announces 2011-12 Season Finale Dates sur The Futon Critic
  33. Diffusion de l'épisode 22 au Québec sur Vtele.ca
  34. (en) « Friday Final TV Ratings: Shark Tank, CSI:NY, Who Do You Think You Are Adjusted Up; Primetime: What Would You Do? Adjusted Down », consulté le 14 mai 2012
  35. « John Noble : Nous avons bien tourné deux fins », sur Fringedivisionfrancaise.com
  36. « La vérité est ailleurs », sur Fringedivisionfrancaise.com