Saison 4 d'Esprits criminels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 4 d’Esprits criminels

Logo original de la série.

Logo original de la série.


Série Esprits criminels
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Diff. originale 24 septembre 200820 mai 2009
Nb. d'épisodes 26

Chronologie

Liste des épisodes d’Esprits criminels

Cet article présente les vingt-six épisodes de la quatrième saison de la série télévisée américaine Esprits criminels (Criminal Minds).

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Et

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : …Ou jeu de dupe (2e partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
Mayhem
Numéro
66 (4-01)
Première diffusion
Scénario
Simon Mirren
Réalisation
Edward Allen Bernero
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,01 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Hotchner et Kate sont grièvement blessés lors de l'explosion d'une voiture à New York. Kate est la plus sérieusement touchée et Hotchner ne peut malheureusement rien faire à part appeler à l'aide. Morgan arrive aussitôt sur les lieux et se précipite pour leur prêter main forte.
Citations
  • D'introduction : « Qu'elle soit nécessaire, ou même justifiée, ne croyez jamais que la guerre n'est pas un crime. » d'Ernest Hemingway.

Épisode 2 : L'Ange de la mort[modifier | modifier le code]

Titre original
The Angel Maker
Numéro
67 (4-02)
Première diffusion
Scénario
Dan Dworkin et Jay Beattie
Réalisation
Glenn Kershaw
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,78 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Des meurtres sont commis dans la petite ville de Loweer Canaan, dans l'Ohio. Le mode opératoire est similaire à celui d'un tueur en série, exécuté juste un an avant la reprise des meurtres. Pour les habitants de la ville, le gouvernement leur cache la vérité : l'assassin n'est pas mort ! Le meurtrier dessine des constellations en poignardant ses victimes sur leurs ventres...
Citations
  • D'introduction : « On finit tous par mourir, notre but n'est pas d'être immortel, notre but est de créer quelque chose qui nous survivra. » de Chuck Palahniuk.
  • De conclusion : « C'est nous qui définissons notre passé, on peut s'acharner à vouloir s'en écarter ou à effacer les mauvais souvenirs, mais on ne peut échapper à son passé qu'en tentant de l'améliorer. » de Wendell Berry.

Épisode 3 : En cercle fermé[modifier | modifier le code]

Titre original
Minimal Loss
Numéro
68 (4-03)
Première diffusion
Scénario
Andrew Wilder
Réalisation
Felix Enriquez Alcala
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,19 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,232 millions de téléspectateurs[2] (première diffusion)
Invités
Résumé
Prentiss et Reid se rendent dans le Colorado pour accompagner une assistante sociale, qui enquête sur des cas de maltraitance d'enfants, survenus au sein d'une communauté fermée...
Citations
  • « Ils nous appellent sauvages car nos manières sont différentes des leurs. » de Benjamin Franklin.
  • D'introduction : « Suivre uniquement par foi, c'est suivre aveuglément. » de Benjamin Franklin.
  • De conclusion : « La raison n'est pas automatique. Elle ne peut conquérir ceux qui la nient. » d'Ayn Rand.

Épisode 4 : Un petit coin de paradis[modifier | modifier le code]

Titre original
Paradise
Numéro
69 (4-04)
Première diffusion
Scénario
Debra J. Fisher et Erica Messer
Réalisation
John Gallagher
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,01 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Le FBI et les services de police enquêtent sur une série d'accidents de la circulation, qui présentent d'étranges similitudes. Tout porte à croire qu'il s'agit en fait d'un tueur en série qui opère ainsi, afin de masquer ses crimes en accidents de la route.
Citations
  • D'introduction : « Le paradis des fous est l'enfer des sages. » de Thomas Fuller.
  • De conclusion : « Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être, donc on se laisse tromper par les apparences. Rares sont ceux qui ont l'intelligence de voir ce qui se cache derrière les masques. » de Phèdre.

Épisode 5 : Sur la route[modifier | modifier le code]

Titre original
Catching Out
Numéro
70 (4-05)
Première diffusion
Scénario
Oanh Ly
Réalisation
Charles Haid
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,97 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe enquête sur les agissements d'un tueur en série, qui vient de frapper une nouvelle fois dans la ville de Modesto. Tout porte à croire qu'il choisit ses victimes en fonction de l'emplacement de leur maison, surtout si elles se trouvent à proximité d'une voie de chemin de fer.
Citations
  • D'introduction : « La satiété reste assise, la faim est une voyageuse. » Proverbe Zoulou.
  • De conclusion : « Par delà l’est le lever du soleil, par delà l’ouest l'océan, et d’est en ouest, la soif d’errance qui ne me laissera jamais en paix. » de Gerald Gould (en).

Épisode 6 : Instincts maternels[modifier | modifier le code]

Titre original
The Instincts
Numéro
71 (4-06)
Première diffusion
Scénario
Chris Mundy
Réalisation
Rob Spera
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,3 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,85 million de téléspectateurs[3] (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe se rend à Las Vegas pour enquêter sur l'enlèvement et le meurtre d'un jeune enfant, dont le cadavre est retrouvé dans le désert. Puis, un autre enfant âgé de cinq ans, Michael Bridges, est enlevé. Mais tout porte à croire qu'il est toujours en vie. En parallèle, Reid est influencé par des cauchemars, qui s'avèrent être toujours le même.
Citations
  • D'introduction : « Qui parle à l'instinct, s'adresse à l'essence même de l'espèce humaine, et trouve la plus immédiate des réponses. » d'Amos Bronson Alcott.
  • De conclusion : « Je crois que les choses vraies et sincères sont des rêves, de ceux que la nature ne peut désagréger. » de Bob Dylan.

Épisode 7 : Tuer le père[modifier | modifier le code]

Titre original
Memoriam
Numéro
72 (4-07)
Première diffusion
Scénario
Jay Beattie et Dan Dworkin
Réalisation
Guy Norman Bee
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,83 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Reid décide de rester quelques jours de plus à Las Vegas afin d'enquêter sur le meurtre du jeune Riley Jenkins, commis en 1984, une affaire qui le touche tout particulièrement. La victime, âgée de six ans, avait été retrouvée morte dans la cave de sa maison après avoir été violée. Reid commence par récupérer les pièces du dossier et par interroger l'inspecteur qui s'était occupé de l'affaire à l'époque. Morgan et Rossi prennent la décision de l'aider... Les pistes suivies semblent prouver que le père de Spencer est un meurtrier !
Citations
  • D'introduction : « Ce qui demeure secret chez le père s'exprime chez le fils et je découvre souvent grâce à lui le secret que son père n'a jamais dévoilé. » de Friedrich Nietzsche.
  • De conclusion : « On ne peut échapper ni aux souvenirs, ni aux remords. Nos erreurs reviennent toujours nous hanter, qu'on se soit repenti ou non. » de Gilbert Parker (en).

Note : Jane Lynch sera Sue Sylvester dans Glee à partir de 2009.

Épisode 8 : Duel de maîtres[modifier | modifier le code]

Titre original
Masterpiece
Numéro
73 (4-08)
Première diffusion
Scénario
Edward Allen Bernero
Réalisation
Paul Michael Glaser
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,33 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Un homme accoste Reid et Rossi, et s’accuse de sept meurtres. Il lance à Reid le challenge de sauver les cinq autres personnes qu’il a enfermé et qui seront toutes mortes dans les prochaines heures …
Citations
  • D'introduction : « Disons-nous que nous sommes tous fous, cela expliquera bien des mystères humains, cela résoudra bien des énigmes. » (Mark Twain.)
  • De conclusion : « Pour résoudre les conflits humains, l'homme doit élaborer une méthode qui exclue les représailles, l'agression et la vengeance. Le fondement d'une telle méthode est l'amour. » (Martin Luther King Jr..)

Note : Paul Michael Glaser est le célèbre Starsky de Starsky et Hutch.

Épisode 9 : Leçons de séduction[modifier | modifier le code]

Titre original
52 Pickup
Numéro
74 (4-09)
Première diffusion
Scénario
Breen Frazier
Réalisation
Bobby Roth
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,11 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Un tueur en série, qui avait pour habitude de s'en prendre à des prostituées selon un rituel particulièrement macabre, les forçant à nettoyer leurs blessures avant de les achever, surprend les policiers en assassinant Vanessa Holden, une jeune fille de bonne famille. D'autre part, ce crime a lieu un an après la mort de la victime précédente. L'équipe est confrontée à une double énigme : il lui faut identifier ce meurtrier et tâcher de comprendre pourquoi il a modifié ses habitudes. Prentiss et Todd pensent tenir une piste. Ils suivent un suspect qui pourrait être celui qui a tout appris à l'assassin et qui l'a très certainement incité à diversifier ses cibles...
Citations
  • D'introduction : « Dès qu'on tombe amoureux, on devient des menteurs. » d'Harlan Ellison.
  • De conclusion : « La propreté du corps devient primordiale quand la propreté de l'âme ne l'est plus. » de P. J. O'Rourke.

Épisode 10 : Le Feu aux poudres[modifier | modifier le code]

Titre original
Brothers in Arms
Numéro
75 (4-10)
Première diffusion
Scénario
Holly Harold
Réalisation
Glenn Kershaw
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,68 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe part pour Phoenix, où des policiers ont été pris pour cibles pendant leur service. Ils ont été abattus d'une balle dans la gorge. Morgan, qui a lui aussi été un agent de terrain, se sent très proche des victimes. La police de Phoenix n'apprécie pas vraiment l'intervention du FBI. Les agents locaux sont d'abord convaincus qu'il s'agit d'actes commis par des gangsters mais le mode opératoire très méthodique laisse penser que ces meurtres sont l'affaire d'un seul coupable... Les enquêteurs sont bientôt amenés à s'intéresser au monde des combats clandestins !
Citations
  • D'introduction : « Nous sommes tous frères sous la peau, et j'aimerais écorcher l'humanité pour le prouver. » d'Ayn Rand.
  • De conclusion : « Car celui qui aujourd'hui répand son sang avec le mien sera mon frère. » de William Shakespeare (dans Henri V).

Épisode 11 : Monsieur tout le monde[modifier | modifier le code]

Titre original
Normal
Numéro
76 (4-11)
Première diffusion
Scénario
Andrew Wilder
Réalisation
Steve Boyum
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,16 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Des femmes blondes, la cinquantaine, ont été abattues au hasard alors qu'elles circulaient sur les autoroutes du Comté d'Orange. L'équipe pense que ces victimes représentent quelqu'un dans l'inconscient du tueur, peut-être sa mère ou une ancienne partenaire, à l'égard de qui il éprouve une grande frustration. Les enquêteurs tentent de l'identifier au plus vite, alors que les attaques se multiplient. Ils craignent que le meurtrier ne finisse par s'en prendre à celle qu'il agresse symboliquement. Lorsqu'ils parviennent à trouver une piste sérieuse, ils craignent qu'il ne soit déjà trop tard...
Citations
  • D'introduction : « Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges. » de H. L. Mencken.
  • De conclusion : « Dans la vie, il n'y a pas pire tragédie que la mort d'un enfant. Après ça, les choses ne sont plus jamais comme avant. » de Dwight David Eisenhower.

Épisode 12 : Bon voisinage[modifier | modifier le code]

Titre original
Soul Mates
Numéro
77 (4-12)
Première diffusion
Scénario
Debra J. Fisher et Erica Messer
Réalisation
John Gallagher
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,78 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,044 million de téléspectateurs[4] (première diffusion)
Invités
Résumé
Dans une riche et influente communauté de Sarasota, en Floride, William Harris, charismatique avocat, doit passer la journée avec sa fille. Soudain, plusieurs voitures de police débarquent, sirènes hurlantes. Harris est arrêté, soupçonné des meurtres de trois jeunes femmes et de l'enlèvement d'une quatrième. Alors qu'Harris est interrogé par Rossi et Morgan, le corps de la dernière victime est retrouvé.
Citations
  • D'introduction : « Aucun mortel ne peut garder un secret. Si les lèvres restent silencieuses, ce sont les doigts qui parlent. La trahison suinte par tous les pores de sa peau. » de Sigmund Freud.
  • De conclusion : « Différer est la plus mortelle forme de déni. » de Cyril Northcote Parkinson.

Épisode 13 : Rite de passage[modifier | modifier le code]

Titre original
Bloodline
Numéro
78 (4-13)
Première diffusion
Scénario
Mark Linehan Bruner
Réalisation
Tim Matheson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,82 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,05 millions de téléspectateurs[5] (première diffusion)
Invités
Résumé
Le BAU est appelé en Alabama quand de jeunes filles sont enlevées par ce qui apparaît être une famille travaillant ensemble. Une famille composée de deux parents et d'un fils pénètrent par effraction dans une maison, tuent les propriétaires et enlèvent leur fille.
Citations
  • D'introduction : « Il est indéniable que c'est autour de la famille et du foyer que les valeurs fondamentales de la société sont créées, renforcées et maintenues. » de Winston Churchill.
  • De conclusion : « La force d'une famille comme la force d'une armée réside dans la loyauté de ses membres. » de Mario Puzo.

Épisode 14 : Froid comme l'amour[modifier | modifier le code]

Titre original
Cold Comfort
Numéro
79 (4-14)
Première diffusion
Scénario
Jay Beattie et Dan Dworkin
Réalisation
Anna Foerster
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,48 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe enquête auprès de la police locale de la ville d'Olympia, afin de retrouver la dernière victime d'un meurtrier. En l'espace de neuf mois, quatre jeunes femmes blondes, aux allures semblables, ont été enlevées et assassinées. La première d'entre elles a même été retrouvée momifiée…
Citations
  • D'introduction : « Et ainsi, durant toute la marée de la nuit, je me tiens couché au côté de ma chérie, - ma chérie -, ma vie, mon épouse, dans sa sépulture, là, près de la mer, dans sa tombe près de la mer sonore. » d'Edgar Allan Poe, dans le poème Annabel Lee.
  • De conclusion : « Pour ceux qui croient, aucune preuve n'est nécessaire. Pour ceux qui ne croient pas, aucune preuve n'est possible. » de Stuart Chase.

Épisode 15 : Dans la gueule du loup[modifier | modifier le code]

Titre original
Zoe's Reprise
Numéro
80 (4-15)
Première diffusion
Scénario
Oanh Ly
Réalisation
Charles S. Carroll
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,54 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,145 millions de téléspectateurs[6] (première diffusion)
Invités
Résumé
Lors d'une séance de dédicace à Cleveland, l'agent Rossi est interpellé par une étudiante qui pense qu'il y a un tueur en série dans la ville. Bien que le taux d'homicide soit en hausse, les meurtres n'ont absolument rien en commun, et Rossi ne la prend pas au sérieux. Plus tard, la jeune fille se fait assassiner. Culpabilisant, Rossi décide de prendre l'affaire et alerte l'équipe afin qu'ils le rejoignent à Cleveland où un meurtrier s'inspire d'autres tueurs en série célèbres pour trouver sa «signature» et parfaire son mode opératoire.
Citations
  • D'introduction : « Je n'enseigne rien à mes élèves. j'essaie simplement de créer les conditions dans lesquelles ils peuvent apprendre. » d'Albert Einstein.
  • De conclusion : « On apprend lorsqu'on est jeune et on comprend avec l'âge. » de Marie von Ebner-Eschenbach (en)

Épisode 16 : Tueuse de luxe[modifier | modifier le code]

Titre original
Pleasure is My Business
Numéro
81 (4-16)
Première diffusion
Scénario
Breen Frazier
Réalisation
Gwyneth Horder-Payton
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,93 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,492 million de téléspectateurs[7] (première diffusion)
Invités
Résumé
Le BAU est appelé à enquêter sur un serial killer qui attire ses victimes, des riches hommes d'affaires, en se faisant passer pour une call girl de luxe.
Citations
  • D'introduction : « La prostituée n'est pas comme le prétendent les féministes la victime des hommes mais leur conquérante, une hors-la-loi qui contrôle les chemins sexuels séparant nature et culture. » de Camille Paglia.
  • De conclusion : « On ne paie pas une prostituée pour le sexe, on la paie pour qu'elle parte après. » de Dashiell Hammett.
Commentaires
À la suite d'une déprogrammation de TF1 de la série Fringe par rapport au crash aérien du vol 447 Rio-Paris, la chaîne a décidé de diffuser Esprits criminels avec une semaine d'avance en diffusant l'épisode 18 de la saison 3 et en commençant la saison 4 par le numéro 16[8].

Épisode 17 : Esprit malin[modifier | modifier le code]

Titre original
Demonology
Numéro
82 (4-17)
Première diffusion
Scénario
Chris Mundy
Réalisation
Edward Allen Bernero
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,34 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,959 million de téléspectateurs[9] (première diffusion)
Invités
Résumé
Le BAU est appelé à enquêter sur une série de meurtres impliquant des exorcismes. Emily Prentiss se retrouve personnellement impliquée dans l'affaire.
Citations
  • D'introduction : « Qui néglige de punir le mal, le cautionne. » de Léonard de Vinci.
  • De conclusion : « Il n'y a pas d'hérésie ou philosophie plus odieuse pour l'Église qu'un être humain. » de James Joyce.

Épisode 18 : L'Omnivore[modifier | modifier le code]

Titre original
Omnivore
Numéro
83 (4-18)
Première diffusion
Scénario
Andrew Wilder
Réalisation
Nelson McCormick (en)
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,74 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Le BAU se rend à Boston quand le serial killer auquel Aaron Hotchner a eu affaire dans le passé, qui est à l'origine des meurtres les plus notoires dans l'histoire de la Nouvelle-Angleterre, revient après dix ans d'absence.
Citations
  • D'introduction : « Le destin ne se satisfait pas d'infliger une seule calamité. » de Publilius Syrus.
  • De conclusion : « Les hommes réunissent toutes les erreurs de leurs vies et créent un monstre qu'ils appellent le destin. » de John Oliver Hobbes (en).

Épisode 19 : Chasse aux sorcières[modifier | modifier le code]

Titre original
House on Fire
Numéro
84 (4-19)
Première diffusion
Scénario
Holly Harold
Réalisation
Felix Enriquez Alcala
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,36 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe se rend dans l'Indiana afin d'aider les autorités à arrêter un incendiaire qui sème la terreur.
Citations
  • D'introduction : « Nous vivons tous dans une maison en feu, il n'y a personne pour éteindre cet incendie, il n'y a aucune issue de secours. » de Tennessee Williams.
  • De conclusion : « J'ai aimé jusqu'à atteindre la folie. Ce que certains appellent la folie mais ce qui pour moi est la seule façon d'aimer. » de Françoise Sagan.

Épisode 20 : Alter ego[modifier | modifier le code]

Titre original
Conflicted
Numéro
85 (4-20)
Première diffusion
Scénario
Rick Dunkle
Réalisation
Jason Alexander
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,61 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe se rend sur l'île de South Padre Island (Floride), pour enquêter sur les agissements d'un tueur en série. Celui-ci s'attaque exclusivement à de jeunes étudiants, venus passer quelques jours de vacances. D'après les premiers éléments de l'enquête, les victimes ont été violées avant d'être assassinées.
Citations
  • D'introduction : « La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première et elle l'attend. » de Terry Pratchett.
  • De conclusion : « Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. » de Stephen King.

Épisode 21 : L'Origine du mal[modifier | modifier le code]

Titre original
A Shade of Gray
Numéro
86 (4-21)
Première diffusion
Scénario
Erica Messer et Debra J. Fisher
Réalisation
Karen Gaviola
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,72 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,104 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
Invités
Résumé
Quand l'équipe s'occupe d'une série d'abus et meurtres d'enfants, ils découvrent qu'un des cas n'est peut-être pas l'œuvre du serial killer qu'ils essayent d'attraper.
Citations
  • D'introduction : « Perdre un enfant, c'est perdre un morceau de soi-même. » du Docteur Burton Grebin.
  • De conclusion : « Sans famille, l'homme, seul au monde, tremble dans le froid. » d'André Maurois.

Épisode 22 : Appel de détresse[modifier | modifier le code]

Titre original
The Big Wheel
Numéro
87 (4-22)
Première diffusion
Scénario
Simon Mirren
Réalisation
Rob Hardy
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,61 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,8 million de téléspectateurs[11] (première diffusion)
Invités
Résumé
La police de Buffalo reçoit une vidéo dans laquelle se déroule la journée d'un homme qui conclut son film par l'assassinat d'une femme.
Citations
  • D'introduction : « La lumière ne peut briller qu'en présence de l'obscurité. » de Francis Bacon.
  • De conclusion : « Quelle que soit l'obscurité du moment, l'amour et l'espoir sont toujours possibles. » de George Chakiris.

Épisode 23 : Mauvaise Conduite[modifier | modifier le code]

Titre original
Roadkill
Numéro
88 (4-23)
Première diffusion
Scénario
Dan Dworkin et Jay Beattie
Réalisation
Steve Boyum
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,13 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,644 million de téléspectateurs[12] (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe se rend en Oregon où une série de meurtres bouleverse la communauté d'une petite ville.
Citations
  • D'introduction : « Je ne suis pas convaincu que l'automobile soit un progrès. Plus elle gagne en vitesse et plus elle symbolise un recul de notre civilisation. » de Booth Tarkington.
  • De conclusion : « La voix humaine ne pourra jamais couvrir la même distance que celle de la petite voix silencieuse de la conscience. » de Mahatma Gandhi.

Épisode 24 : La Nouvelle Souche[modifier | modifier le code]

Titre original
Amplification
Numéro
89 (4-24)
Première diffusion
Scénario
Oanh Ly
Réalisation
John E.Gallagher
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,37 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Un tueur en série propage un virus mortel qui pourrait causer la mort de très nombreuses victimes. Un des membres de l'équipe, Reid, prend un énorme risque en tentant de l'arrêter et met sa vie en danger.
Citations
  • D'introduction : « Elle deviendra une fine poussière qui couvrira toute la terre d'Égypte, et sur toute la terre d'Égypte, hommes et bêtes verront apparaître sur leur corps ulcères et éruptions de pustules. » dans l'Exode, chapitre 9, verset 9.
  • De conclusion : « La sécurité est avant tout une superstition. Elle n'existe pas dans la nature, et aucun enfant des hommes n'en a jamais fait l'expérience. » d'Helen Keller.

Épisode 25 : Voyage… (1re partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
To Hell...And Back, Part 1
Numéro
90 (4-25)
Première diffusion
Scénario
Chris Mundy
Réalisation
Charles Haid
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,99 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe se rend à Detroit pour tenter d'arrêter un tueur en série. Mais celui-ci force toute l'équipe à se rendre au Canada
  • Citation :
  • D'introduction : « S'il n'y avait pas d'enfer nous serions comme des animaux. Pas d'enfer, pas de dignité. » de Flannery O'Connor.

Épisode 26 : …Au bout de l'enfer (2e partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
To Hell...And Back, Part 2
Numéro
91 (4-26)
Première diffusion
Scénario
Edward Allen Bernero
Réalisation
Edward Allen Bernero
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,99 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'unité qui se trouve toujours au Canada, continue la recherche d'un tueur en série. L'affaire se révèle pleine de surprises : le suspect profilé par l'équipe de Hotchner est tétraplégique.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]