Saison 2 de Médium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2 de Médium

Série Médium
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Diff. originale 19 septembre 200522 mai 2006
Nb. d'épisodes 22

Chronologie

Liste des épisodes de Médium

Cet article présente le guide des épisodes de la deuxième saison de la série télévisée américaine Médium.

Distribution de la saison[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : De l'autre côté du miroir (2e partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
When Push Comes to Shove - Part 2 (trad. litt. : « Lorsque Push devient une poussée »)
Numéro
17 (2-01)
Première diffusion
Scénario
Glenn Gordon Caron
Réalisation
Aaron Lipstadt
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,69 millions de téléspectateurs
Résumé
L'épisode débute quatre mois après la fin de l'épisode précédent. Le capitaine Push n'est pas mort, mais il est dans le coma depuis quatre mois. Allison se rend à l'hôpital fréquemment. Un jour, elle croit que Push est décédé et, rencontrant le fantôme du père de Kenneth Push, le prend pour lui. Continuant à recevoir les rêves de Kenneth Push, elle apprend qu'en 1983, un homme, qui avait donné son sperme dans un centre spécialisé, s'était marié avec une jeune femme qui était tombée enceinte de lui. Il l'avait quittée avant la naissance de l’enfant, qu'elle avait élevé dans le souvenir de la haine de son père et de ses « œuvres », qui incluent notamment les enfants nés par suite d'insémination artificielle. Le tueur, dont on apprend qu'il s'appelle Isaïe, veut donc tuer les autres « enfants » de son père biologique. Il reste à ce jour un dernier enfant issu du don de sperme ; il s'agit d'une jeune femme de 20 ans qui est agent d'accueil au stade de Phoenix. Push finit par sortir du coma et se rétablit. La police met en place une surveillance étroite de la jeune femme. Le capitaine Push en fait partie, tout comme Allison et Scanlon. La soirée où a lieu un match important se passe dans le calme. Au moment où la jeune femme doit être raccompagnée chez elle, Push constate que le policier qui doit la raccompagner porte de très belles chaussures. Il appelle le policier, qui ne se retourne pas. Criant à son intention puis l'appelant « Isaïe », le policier se retourne et tente de tirer, mais Push est le plus rapide et l'abat de plusieurs balles. La jeune fille est donc sauvée. Le récit n'explique pas comment Isaïe avait pu connaître les identités des différents enfants issus du don de sperme de son père.
Commentaires
Le titre de l'épisode est un jeu de mot intraduisible entre le nom propre du capitaine Push, qui signifie « pousser », et « to shove », qui signifie « bousculer », « dégager », « pousser en arrière ».

Épisode 2 : Toujours la même chanson[modifier | modifier le code]

Titre original
The Song Remains the Same
Numéro
18 (2-02)
Première diffusion
Scénario
Bruce Miller
Réalisation
Vincent Misiano
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,24 millions de téléspectateurs
Résumé
Au début de l'épisode, tous les bruits extérieurs résonnent dans la tête d’Allison au rythme de la chanson I Will Survive de Gloria Gaynor, qui se répète inlassablement en boucle. Cette chanson donne des indices à Allison pour localiser une étudiante disparue récemment. Mais Allison n’a que peu de temps pour la retrouver car elle doit assister avec Joe et les filles au mariage d'une des sœurs de Joe. Ils doivent y aller en avion. Le problème est qu'Allison fait un rêve dans lequel elle voit Joe mort à la suite d'un crash d'avion ; quelques jours après c'est au tour de Bridgette d'avoir le même rêve ! Joe cède : on ira en voiture, et non en avion. Le trajet a lieu : aucun crash n'a eu lieu ! Parallèlement à ces événements familiaux, les services de police recherchent la jeune femme disparue. Allison soupçonne le prêtre catholique d'avoir reçu en confession le ravisseur. Le dimanche suivant, lors du prêche, le prêtre exhorte le ravisseur à relâcher la victime. Quelques jours après, on découvre un homme qui s'est suicidé : il s'agit, selon plusieurs indices concordants, du ravisseur qui s'est donné la mort. Mais on n'a nulle trace de la victime. Allison finira par découvrir l'endroit, situé en pleine campagne, où la jeune fille était retenue prisonnière.
Commentaires
Il convient de noter qu'Allison n'aura pas été, dans cet épisode, mise en présence du ravisseur.

Épisode 3 : Double Personnalité[modifier | modifier le code]

Titre original
Time Out Of Mind
Numéro
19 (2-03)
Première diffusion
Scénario
Robert Doherty
Réalisation
Arliss Howard
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,89 millions de téléspectateurs
Résumé
Séquence introductive : Allison se retrouve un matin de 1959 : elle n'a plus de mari, plus d'enfant ; elle est internée dans un hôpital psychiatrique ; on l'appelle Beverly Waller. Elle clame à qui veut l'entendre qu'elle s'appelle Allison Dubois et qu'elle a trois enfants.

Enquête criminelle (résolue par Devalos) : Devalos est confronté à un jeune homme qui s'est conduit en meurtrier et qui invoque la démence, alors qu'il est sain d'esprit et simule la folie.

Evénements survenant à Allison : Dans une séquence censée se dérouler en 2005, Allison se présente au bureau du procureur mais plus personne ne la connaît, et une autre femme vit dans sa maison. Allison se réveille en sursaut et décide d'enquêter sur ces rêves troublants. Elle retrouve l'institut psychiatrique et rencontre un étudiant en train de faire une thèse, qui lui donne la possibilité d'examiner les archives. En visionnant une bande vidéo datant de 1959, elle aperçoit une jeune femme déclarant s'appeler Allison DuBois et vivre en 2005. Poursuivant son enquête, elle découvre que cette femme s'était jetée du haut d'un pont avec sa fille, sous les yeux horrifiés de son mari. Puis elle apprend que l'enfant de Beverly est encore vivante, et se met à la rechercher. Elle retrouvera cette femme, qui est l'avocate du criminel qui s'affronte à Devalos.


Épisode 4 : Somnambule[modifier | modifier le code]

Titre original
Light Sleeper
Numéro
20 (2-04)
Première diffusion
Scénario
Peter Egan
Réalisation
Elodie Keene
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,68 millions de téléspectateurs
Résumé
Séquence introductive : Allison se retrouve en pleine nuit, au milieu de l'autoroute, à essayer d'arrêter les voitures en criant qu'elle a besoin d'argent. Joe la ramène chez elle.

Enquête criminelle : Allison est amenée à enquêter sur une affaire d'enlèvement : le jeune Justin Church, alors qu'il était en week-end chez son père Graydon Church, a disparu. Sa mère s'inquiète et soupçonne son ex-époux d'avoir enlevé l’enfant. Le frère de Church, Calley, déclare à Devalos que Church va bien et que son absence est provisoire. Mais les accès de somnambulisme d'Allison s'aggravent et se répètent plusieurs nuits et même en journée. Ainsi elle se rend à la banque pour récupérer 15 millions de dollars ; le guichetier ne lui remet que la plus grande partie du compte-épargne, soit 15 000 dollars. Puis elle rêve qu'elle doit aller sur la route 96. Elle prend la voiture ; Joe la suit. Ils découvrent une voiture en bas de la falaise, contenant un sac avec 15 millions de dollars : cette voiture appartient à Graydon Church. Puis Allison résout l'enquête : elle découvre dans ses rêves que Calley a enlevé Justin avec un certain Travis Open. Puis il a tué son complice Travis Open en lui tirant dessus, ignorant que Graydon Church était tombé de la falaise car il roulait trop vite.

Vie familiale : Ariel est « tombée amoureuse » d'un jeune homme du lycée, bien plus âgé qu'elle. Elle essaie d'attirer son attention lorsqu'il va cocher des numéros de loto. Au début il ne fait pas attention à elle, mais finalement il se décide à la prendre au sérieux. Le problème est qu'il va demander à Ariel de l’aider à choisir de bons numéros en compagnie de sa petite amie, tout en se moquant d'Ariel, qui par contrecoup lui fait perdre 20 dollars.

Épisode 5 : Lyla[modifier | modifier le code]

Titre original
Sweet Dreams
Numéro
21 (2-05)
Première diffusion
Scénario
Moira Kirland
Réalisation
Aaron Lipstadt
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,94 millions de téléspectateurs
Résumé
Allison rêve d'une amie de lycée, Lyla Gallagher, qu'elle n'a pas revue depuis 1987. Celle-ci avait jadis quitté Phoenix pour tenter de « percer » à Los Angeles en tant que mannequin ou actrice. Dans le même temps elle aide le procureur Devalos sur une affaire de disparition : Cynthia, la fille d'un homme politique, a disparu, et son père s'inquiète. Allison rêve d'un DVD dans lequel Cynthia a une relation sexuelle avec un homme, puis dans un autre rêve, découvre que cet homme est le propre père de Cynthia. Puis la police découvre une voiture dans laquelle on trouve plusieurs litres de sang de Cynthia : il est fort probable que la jeune fille a été assassinée. Par la suite, Allison aperçoit Lyla dans un reportage à la télévision, car Lyla a sauvé la vie d'un adolescent. Elle se rend au lieu de travail de Lyla pour revoir son amie de lycée. Celle-ci a refait sa vie sous un nouveau nom, Géraldine Emscombe et est enseignante. Quand Lyla explique à Allison le moyen qu'il a utilisé pour faire croire à son décès (profitant du tremblement de terre d'Oakland en octobre 1989 et une scène de carnage factice), Allison comprend que Cynthia a utilisé le même moyen : la « scène de crime » de la voiture était un simulacre. Allison parvient à retrouver Cynthia et lui offre l'opportunité de quitter les États-Unis pour se rendre au Mexique, loin de son père incestueux.

Épisode 6 : À armes égales[modifier | modifier le code]

Titre original
Dead Aim
Numéro
22 (2-06)
Première diffusion
Scénario
Melinda Hsu
Réalisation
Richard Pearce
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,76 millions de téléspectateurs
Résumé
Séquence introductive : Allison rêve qu'une personne pénètre à 13 h 15 dans les locaux du service du procureur avant d'abattre à coups de revolver plusieurs collaborateurs, y compris Devalos.

Affaire criminelle : Plus tard Allison se rend au travail. Devalos doit soutenir l'accusation dans une affaire de meurtre : Damon Hodge est accusé d'avoir drogué puis contribué à laisser mourir Emmy Bannister. Hodge est défendu par l'avocat Larry Watt qui devant les médias s'en prend à Devalos, l'accusant d'utiliser cette prétendue affaire criminelle dans le but de favoriser les élections qui vont avoir lieu prochainement. Le procès débute. Les deux premiers témoignages, qui semblaient acquis à Devalos, se retournent contre son accusation, Watt discréditant les déclarations des témoins. Watt semble être aidée par une médium dotée d'étranges pouvoirs… Allison va voir cette médium dans une réunion publique et s'aperçoit qu'elle n'a en fait aucun pouvoir. Par ailleurs les rêves qu'elle a lui montrent que la fusillade qu'elle a vue en rêve est en réalité une métaphore : quelqu'un va « abattre » les services de Devalos et Devalos lui-même, mais sans arme, uniquement par l'utilisation d'une personne qui agit secrètement. Allison aperçoit en rêve cette personne : il s'agit d'un membre de l’équipe, qui donne discrètement des informations secrètes à Larry Watt. Allison informe le procureur de ces faits. Devalos convoque la « taupe » et lui propose un marché : s'il accepte d'aider Devalos, il s'en tirera sans trop d'ennuis, mais dans le cas contraire sa carrière professionnelle sera anéantie. Le jour suivant, Larry Watt est « intoxiqué » par les fausses informations données par le traître et se ridiculise lors de l'interrogatoire d'un témoin. Damon Hodge va être condamné pour la mort d'Emmy Bannister.

Famille : Le patron de Joe demande à ses salariés de travailler dur pour élaborer une nouvelle puce électronique. Mais Bridgette annonce à Joe que ses travaux vont contribuer à l'élaboration d'une bombe. Joe pense que sa fille se trompe, mais en interrogeant son patron, il apprend que la puce électronique servira effectivement à équiper des missiles de l’armée américaine.

Épisode 7 : Verdict[modifier | modifier le code]

Titre original
Judge, Jury & Executioner
Numéro
23 (2-07)
Première diffusion
Scénario
Bruce Miller
Réalisation
Peter Werner
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,61 millions de téléspectateurs
Résumé
Joe Dubois a été désigné pour être juré dans une affaire d'homicide volontaire, ou subsidiairement d'homicide par imprudence. Stephen Gardner est accusé d'avoir tué sa richissime épouse Jessica Hammond alors qu'ils étaient tous deux sur un bateau, sur un lac, et que Jessica était ivre. Selon Devalos, Stephen souhaitait bénéficier de sa fortune évaluée à 40 millions de dollars. Le seul problème, capital, est que le corps de Jessica n'a pas été retrouvé. Alors que Joe est tenu au secret, Allison commence à avoir des visions des circonstances du meurtre et de l'auteur présumé ; elle a eu un rêve récurrent montrant Stephen en train de chasser une biche ; cette biche prend les traits de Jessica dans un rêve suivant. Elle décide d'en parler au procureur Devalos qui lui ordonne de ne surtout pas travailler sur le dossier parce qu'elle serait au centre d'un conflit d'intérêts. Finalement, elle a une vision lui montrant où pourrait être enfoui le cadavre de Jessica : celle-ci n'est pas morte noyée, mais assassinée sur la terre ferme et enterrée. Lorsque le corps est découvert, il est trop tard : le jury a rendu un verdict unanime d'acquittement. Quelque temps après, Allison apprend que M. Hammond, le père de Jessica, a tué Stephen au cours d'une partie de chasse.

Épisode 8 : Retour de flamme[modifier | modifier le code]

Titre original
Too Close to Call
Numéro
24 (2-08)
Première diffusion
Scénario
René Echevarria
Réalisation
Steve Robman
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,53 millions de téléspectateurs
Résumé
Séquence introductive : Manuel Devalos est en pleine campagne pour se faire réélire dans sa fonction de procureur ; les sondages le donnent d'ailleurs largement favori. Mais Allison a une vision sinistre : elle voit un électeur se faire assassiner dans un isoloir. La réélection de Devalos serait-elle compromise ?

Affaire criminelle : La nuit suivante, Allison a une nouvelle vision : l'adversaire politique de Devalos va utiliser le fait qu'un certain Clyde Morton, qui avait été condamné à une peine légère cinq années auparavant, vient de tuer une jeune femme. Allison parle à Devalos de ses rêves prémonitoires, mais le procureur lui explique qu'il ne peut rien faire contre Morton. Elle en parle à Scanlon, et tous deux décident d'aller rendre visite à Morton. Celui-ci, quant il les voit, rebrousse chemin et traverse la rue en courant ; il se fait renverser par une automobile et est emmené à l'hôpital. La nuit suivante, Allison a un nouveau rêve : elle voit de nouveau la même victime se faire assassiner. Clyde Morton serait-il donc innocent du meurtre dont elle le soupçonnait ? Allant voir Morton à l'hôpital, elle le trouve avec sa fiancée, qui n'est autre que la victime vue en rêve ! La jeune femme risque de se faire agresser le soir même. La jeune femme est suivie et surveillée par Lee Scanlon, qui interpelle à temps l'agresseur.

Famille : Alors qu'Allison et Joe vont voir un film au cinéma, Joe rencontre une femme qu'il avait connue 15 ans auparavant quand il était étudiant. Il avait eu, une fois, une relation sexuelle avec elle. Or Allison a une vision de cette relation ! Très jalouse, elle fait une scène à Joe, qui est interloqué. Quelques jours après, la jeune femme appelle Joe et lui propose de déjeuner ensemble. Durant le déjeuner, elle lui demande d'appuyer sa candidature à un poste sur lequel elle souhaite postuler dans l’entreprise de Joe ; d'autre part elle suggère d'avoir une liaison adultère avec lui dans un proche avenir. Joe refuse la première demande car la jeune femme n'a pas le niveau requis et rejette la deuxième suggestion car il est amoureux de son épouse.

Épisode 9 : Un peu d'âme sur la toile[modifier | modifier le code]

Titre original
Still Life
Numéro
25 (2-09)
Première diffusion
Scénario
Craig Sweeny
Réalisation
Robert Duncan McNeill
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,41 millions de téléspectateurs
Résumé
Séquence introductive : Allison voit le peintre Vincent van Gogh se suicider.

Affaire criminelle : Gloria Sotto a été tuée, mais on ne retrouve pas le corps. Allison est la seule à voir, sur un mur de la scène du crime, des mots étranges inscrits. Plus tard, se promenant avec Joe dans la rue, elle voit une galerie d'art dont l’enseigne lumineuse reprend des lettres du message aperçu peu avant. Joe et elle pénètrent dans la galerie. Un des tableaux attire spécialement l'attention d'Allison. Par la suite Allison fait des rêves récurrents dans lesquels elle voit une femme latino se faire assassiner, sous les yeux de son enfant. Dans des rêves ultérieurs, elle réalise que la femme a été enterrée près d'un « arbre à chaussures » et qu'il y avait deux enfants en bas âge concernés par le meurtre. Lee Scanlon retrouve l'arbre à chaussures : à sa base sont retrouvés deux corps, celui d'une femme et celui d'un enfant, enterrés là depuis au moins 20 ans. La femme s'appelait Inès. En définitive, Allison comprend ce qu'il s'est passé : un homme a tué son fils gravement malade ainsi que sa femme de ménage (Inès), et il a fait passer l'enfant de la femme de ménage pour son fils. Celui-ci, devenu adulte, a composé des tableaux dans lesquels il a retranscrit le visage de sa mère.

Famille : le patron de Joe quitte l'entreprise car il veut fonder sa propre société ; il propose à Joe de se joindre à lui. Joe hésite : y aller, ne pas y aller ? Le père-fantôme de Joe apparaît à Allison et lui conseille de ne pas accepter la proposition : Joe aura tout à perdre à se lancer dans l'aventure. En fin de compte, Allison convainc Joe de ne pas suivre son ex-patron.

Épisode 10 : Esprit vengeur[modifier | modifier le code]

Titre original
The Reckoning
Numéro
26 (2-10)
Première diffusion
Scénario
Moira Kirland
Réalisation
Aaron Lipstadt
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,23 millions de téléspectateurs
Résumé
Allison rêve d'un accident de voiture dans lequel elle heurte une jeune fille. Dans son cauchemar, la médium voit également une femme dont la maison est hantée. Elle découvre que cette femme s'est suicidée, et tente alors de rassembler les différentes pièces de ce puzzle.

Épisode 11 : Dans la peau d'un autre[modifier | modifier le code]

Titre original
Method to His Madness
Numéro
27 (2-11)
Première diffusion
Scénario
Robert Doherty
Réalisation
Peter Werner
Résumé
Une nouvelle fois le sommeil d'Allison est perturbé par des visions, au cours desquelles elle est confrontée à un terrible meurtrier. Peu à peu, l'odieux psychopathe parvient à s'infiltrer dans l'esprit d'Allison et à prendre l'ascendant sur elle, la transformant en un être fourbe et violent. La métamorphose de la jeune femme est telle que Joe, son mari qui en a déjà vu d'autres, ne la reconnaît plus et s'inquiète de plus en plus pour le bien-être de ses filles. Marie, Ariel et Bridgette sont-elles encore en sécurité avec leur mère ou ne vaudrait-il mieux pas les éloigner de la résidence familiale ?

Épisode 12 : Une petite voix dans la tête[modifier | modifier le code]

Titre original
Doctor's Order's
Numéro
28 (2-12)
Première diffusion
Scénario
René Echevarria
Réalisation
Helen Shaver
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,39 millions de téléspectateurs
Résumé
À la fin de la première saison, Allison avait été confrontée à l'esprit maléfique de Charles Walker, un médecin tueur en série qui avait violé et tué plusieurs de ses jeunes patientes avant d'être arrêté et interné. Horrifiée, Allison avait découvert que tous les quinze ans, des médecins étaient hantés par ce même esprit et accomplissaient des rituels identiques. Malheureusement la jeune femme n'avait pu mettre fin aux agissements du criminel. Elle se retrouve, à nouveau, face à cette âme damnée qui a choisi de s'attaquer à sa fille Ariel par l'intermédiaire d'un praticien.

Épisode 13 : Instinct maternel[modifier | modifier le code]

Titre original
Raising Cain
Numéro
29 (2-13)
Première diffusion
Scénario
Craig Sweeny
Réalisation
Ed Sherin
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,44 millions de téléspectateurs
Résumé
Un enfant de six ans a disparu. Allison fait tout son possible pour aider à le retrouver. Lorsque le garçon réapparaît enfin, sa mère, qui est médium elle aussi, avoue qu'elle a de très mauvais pressentiments concernant son avenir. Incrédule, Allison finit néanmoins par avoir une sinistre vision. Face à ce terrible pressentiment, elle ne sait pas vraiment comment agir pour le bien de la mère et de l'enfant. Pour les deux femmes, la situation est extrêmement difficile. Mais elles savent qu'elles doivent intervenir...

Épisode 14 : Amnésie[modifier | modifier le code]

Titre original
A Changed Man
Numéro
30 (2-14)
Première diffusion
Scénario
Bruce Miller
Réalisation
Lewis H. Gould
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,04 millions de téléspectateurs
Invités

Richmond Arquette (David Saunders)

Résumé
Allison est tombée dans sa salle de bains. Elle ne souffre a priori que d'une légère commotion, mais Joe, inquiet, réussit à la convaincre de consulter un radiologue pour vérifier si elle n'a rien de plus grave. Allison s'y rend et découvre que la blessure, loin d'être anodine, affecte ses prémonitions. Elle voit en rêve un homme qu'elle vient tout juste de rencontrer et à qui il arrive quelque chose de particulièrement étrange.

Épisode 15 : Raison et Sentiments[modifier | modifier le code]

Titre original
Sweet Child O' Mine
Numéro
31 (2-15)
Première diffusion
Scénario
Moira Kirland
Réalisation
Perry Lang
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,43 millions de téléspectateurs
Résumé
Un adolescent est accusé d'avoir assassiné son ancien patron. Chargée de mener l'enquête sur cette douloureuse affaire, Allison éprouve de terribles difficultés à rester impartiale car elle développe un sentiment maternel à l'égard du jeune homme. Son affection pour l'adolescent l'empêche de mener correctement son travail. De son côté, Bridgette trouve un chien abandonné. Elle le ramène à la maison et souhaite à tout prix le garder. Cependant, elle doit convaincre sa famille, qui ne semble pas vraiment enchantée à l'idée d'avoir un animal à la maison. Le chien errant est pourtant très attachant.

Épisode 16 : Paranoïa[modifier | modifier le code]

Titre original
Allison Wonderland
Numéro
32 (2-16)
Première diffusion
Scénario
Bernadette McNamara et Michael T. Moore
Réalisation
Ronald L. Schwary
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,67 millions de téléspectateurs
Résumé
Allison vient en aide au procureur dans sa recherche du frère d'un ami proche. Mais l'ambiance est lourde. Allison frise la paranoïa durant l'enquête, tant elle se méfie des agents du gouvernement chargés de la lutte antiterroriste. Chez les DuBois, l'éventualité que Bridgette puisse communiquer avec un écrivain mort depuis un certain temps déjà, incommode Joe.

Épisode 17 : L'amour est aveugle[modifier | modifier le code]

Titre original
Lucky in Love
Numéro
33 (2-17)
Première diffusion
Scénario
Robert Doherty
Réalisation
David Jones
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,3 millions de téléspectateurs
Résumé
Allison rêve que son frère Michaël est impliqué dans un « braquage » de banque, au cours duquel une jeune femme rousse est prise en otage. Ses doutes augmentent quand son frère arrive à l'improviste chez elle. Le soir suivant, Michaël rencontre une jeune femme, aux cheveux roux : s'agit-il de la victime du braquage ? Est-elle victime ou complice du braquage ? Et pourquoi lui demande-t-elle de récupérer un sac lui appartenant au sein de l'appartement de son ex-compagnon ?

Épisode 18 : SOS[modifier | modifier le code]

Titre original
S.O.S.
Numéro
34 (2-18)
Première diffusion
Scénario
Rob Pearlstein
Réalisation
Tim Squyres
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,76 millions de téléspectateurs
Résumé
Allison enquête sur des meurtres aléatoires, impliquant aussi sa famille. Bridget doit faire un exposé sur le travail de sa mère. Allison révèle son secret (elle est médium) à ses filles, qui se posaient des questions sur elle. Par ailleurs, quand Allison, ayant vu une victime en rêve, la prévient par téléphone, elle est obligée de faire peu après une conférence de presse pour expliquer aux journalistes que c'est elle qui a averti la potentielle victime grâce à un heureux hasard.

Épisode 19 : Un flic dans la mafia[modifier | modifier le code]

Titre original
Knowing Her
Numéro
35 (2-19)
Première diffusion
Scénario
Glenn Gordon Caron
Réalisation
David Paymer
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,76 millions de téléspectateurs
Résumé
Trois filles sont trouvées mortes. Les rêves d'Allison montrent le détective Scanlon complètement drogué et lié à une femme mystérieuse, peut-être liée aux morts et au monde de la drogue. Par ailleurs Ariel est troublée quand son professeur lui donne la meilleure note à un devoir d'histoire et qu'il a donné une moins bonne note à un jeune ado de sa classe qui, selon elle, méritait une très bonne note.

Épisode 20 : Un regard dans la nuit[modifier | modifier le code]

Titre original
The Darkness is Light Enough
Numéro
36 (2-20)
Première diffusion
Scénario
Ken Kelsch, Nicolas Wauters et Analisa Brouet
Réalisation
Aaron Lipstadt
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,16 millions de téléspectateurs
Résumé
Allison étudie, avec le procureur Devalos, le dossier d'un prisonnier, Sam Elkin, qui a déposé une demande de libération conditionnelle. Bien qu'absorbée par ce travail, elle voit son sommeil hanté par des rêves récurrents. Une femme est épiée par un étranger dans sa chambre. L'inconnu, dont le visage reste caché à Allison, entre par effraction dans la demeure. Cependant il ne vole rien, se contentant d'arracher un baiser à la femme avant de se retirer. Ces visions laissent Allison perplexe. D'autre part, il lui faut soutenir son mari Joe, qui subit une énorme pression alors que son entreprise se lance dans un projet ambitieux. Un jour, alors qu'elle se rend au bureau de Lee Scanlon, elle découvre l'inconnue de son rêve en train d'attendre pour déposer plainte. Scanlon reçoit la plainte : la jeune femme, dénommée Kathleen, qui est aveugle, déclare qu'un homme la surveille durant son sommeil et l'a une fois embrassée, la pensant endormie. Scanlon est embarrassé : il n'y a pas de preuve de violation de domicile (aucune effraction), ni de tentative de viol ou d'agression sexuelle. Allison enquête et propose une garde statique au domicile de Kathleen. Devalos accepte. Retournant à la prison pour entendre les déclarations de Sam Elkin, Allison découvre que ce dernier, qui avait nié le meurtre de sa petite amie, avait indiqué lors de son procès, cinq ans auparavant, que la victime lui avait dit qu'elle avait trouvé un travail étrange mais bien rémunéré : dormir dans une pièce avec un bandeau sur la tête, pour être regardée pendant son sommeil... Allison comprend que les affaires de Sam Elkin et de celle de Kathleen sont liées. Et si Sam Elkin était innocent du meurtre pour lequel il a été condamné ?

Épisode 21 : L'Ange de la mort[modifier | modifier le code]

Titre original
Death Takes a Policy
Numéro
37 (2-21)
Première diffusion
Scénario
Diane Ademu-John
Réalisation
Ed Sherin
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,44 millions de téléspectateurs
Résumé
Allison rêve de son propre enterrement auquel assiste toute sa famille. Dans la noirceur de ce songe « prémonitoire », elle voit pour la première fois apparaître un homme qui prétend être l'« Ange de la Mort ». Parallèlement, elle enquête sur la mort du médecin Bannister, qui apparemment s'est tué accidentellement en glissant sur le revêtement mouillé de sa douche. Quelques jours après, elle échappe de peu à un accident de la route qui aurait pu se révéler dramatique : compte tenu du rêve qu'elle a eu, Allison se demande si sa propre vie n'est pas proche de s'achever. Par la suite, elle découvre que « l'Ange de la mort » qu'elle a vu en rêve correspond à un agent d'assurance bien vivant, Bob Sherman. Or celui-ci était en lien étroit avec Bannister. En effet, Bannister rachetait au quart de leur valeur les contrats d'assurance-décès de patients atteints d'une maladie incurable, et les sommes versées aux patients permettaient à ces derniers de se payer le traitement révolutionnaire proposé par Bannister. Or celui-ci aurait « triché » lors de l'administration des traitements : n'aurait-il pas été tué par Sherman ? Si oui, dans quel but et comment ? Et comment prouver le meurtre ? Dans l'épisode, de manière humoristique, il est aussi question de savoir si Ariel peut disposer de son propre ordinateur portable personnel et d'une adresse mail personnelle...

Épisode 22 : La Cicatrice du passé[modifier | modifier le code]

Titre original
Twice Upon a Time
Numéro
38 (2-22)
Première diffusion
Scénario
René Echevarria
Réalisation
Ronald L. Schwary
Audiences
Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,04 millions de téléspectateurs
Résumé
L'épisode est précédé d'un prologue et d'une chute finale, mettant en scène la grand-mère d'Allison et d'un événement survenu dans l'enfance d'Allison, au cours duquel elle a subi une brûlure ayant occasionné une cicatrice (d'où le titre de l'épisode). Le récit se déroule ensuite en trois parties nettement distinctes.

Dans une première partie, Allison aide Devalos à confondre Redburn, accusé d'avoir tué Imelda Ribayro, une jeune salvadorienne. Le procès s'ouvre. Devalos expose aux jurés ses arguments préliminaires. Puis l'avocat de l'accusé, Me Watts, prend la parole : il faut acquitter son client, car Imelda n'est pas morte et est bien vivante. La porte de la cour d'assises s'ouvre : Imelda pénètre dans la salle ; stupeur dans la salle ; Redburn est acquitté.

Dans une deuxième partie, on découvre une Allison exerçant le métier d'avocat et mariée avec un financier. Le couple ne s'entend guère ; le mari ne veut pas d'enfant, au grand dam d'Allison. Celle-ci est d'ailleurs la principale collaboratrice de Me Watts, et aide son patron à défendre Redburn. Allison est chargée d'engager un mathématicien, qui n'est autre que Joe, célibataire, afin de prouver que le sang découvert dans le domicile de Redburn peut appartenir, statistiquement, à 20 000 personnes du comté. Pendant ce temps Watts découvre la sœur jumelle d'Imelda et la fait venir aux États-Unis pour la faire passer pour Imelda. Joe, après réflexion, refuse la demande d'Allison car il n'est pas convaincu par ses arguments et refuse d'agir contre sa conscience. Allison tombe immédiatement amoureuse de Joe, se rend chez lui, et déclare sa flamme. Le couple s'embrasse.

Dans la troisième et dernière partie, Allison se réveille dans les bras de Joe. Elle découvre qu'elle est mère de trois enfants. Le téléspectateur constate que tout ce qu'il a vu jusqu'à présent était en fait un long rêve, et d'un point de vue narratif, une uchronie. Allison va voir Devalos et lui explique la supercherie de Me Watts. La fausse Imelda est arrêtée avant d'arriver à la cour d'assises ; le coup de bluff de Me Watts tombe à l'eau, et Devalos impose à l'avocat une reconnaissance de culpabilité.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « CTV unveils its Fall 2005 schedule », sur Channel Canada,‎ 6 juin 2005