Saison 2 d'Urgences

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2 d'Urgences

Logo original de la série

Logo original de la série


Série Urgences
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Diff. originale 21 septembre 199516 mai 1996
Nb. d'épisodes 22

Chronologie

Liste des épisodes d'Urgences

Cet article présente le guide des épisodes de la deuxième saison de la Série télévisée Urgences.

À noter, dans un but de clarification des personnages : il existe différents "grades" concernant les employés d'un hôpital.
Les externes sont des étudiants en médecine dans leurs deux dernières années d'études. Ils effectuent des stages dans les différents services de l'hôpital, et ne sont donc pas forcément rattachés à un service. Ils sont sous la responsabilité des médecins de rang supérieur. Ils n'ont pas le droit de prescrire des médicaments, ni de pratiquer des actes médicaux sans supervision. À la base, ils sont présents pour observer le fonctionnement et l'exercice de la médecine.
Les internes sont des docteurs en médecine fraîchement sortis de l'université, mais qui doivent encore faire leurs preuves sur le terrain. Ils doivent rendre des comptes aux médecins de rang supérieur, et sont supervisés par un résident avec un statut spécial, le chef des internes. Au terme d'une année d'internat, ils doivent passer un examen. Si cet examen est réussi, ils peuvent librement pratiquer la médecine générale. Très souvent cependant, l'année d'internat est incluse dans la résidence (en tant que première année).
Les résidents sont des médecins qui souhaitent se spécialiser dans une branche de la médecine (chirurgie, médecine d'urgence, radiologie…). Pour ce faire, ils sont employés par le service correspondant à leur spécialité et sont supervisés par les médecins titulaires. La résidence peut durer de deux à sept ans selon la spécialité. En ce qui concerne la médecine d'urgence, la résidence dure 4 ans (dont un an d'internat, dans la série).
Après la résidence, lorsqu'un médecin souhaite se spécialiser dans une sous-spécialité de la branche de la médecine dans laquelle il a effectué sa résidence (pédiatrie d'urgence, chirurgie cardio-thoracique…), il doit effectuer un clinicat (fellowship, en anglais) durant le plus souvent au moins une année. Le médecin est considéré comme étant titulaire dans la branche générale dans laquelle il s'est spécialisé, mais doit être supervisé par des titulaires de la sous-spécialité (exemple : aux États-Unis, la cardiologie est une sous-spécialité de la médecine interne. Un cardiologue en clinicat a effectué sa résidence dans cette spécialité et est donc considéré comme un titulaire en médecine interne, mais pas encore en cardiologie).
Les titulaires sont des médecins expérimentés employés sous contrat par le service dans lequel ils travaillent. Ils supervisent et évaluent les résidents; les médecins en clinicat, les internes et les externes, le cas échéant. Ils obéissent directement au chef du service (qui est lui aussi un titulaire).
Les assistants médicaux (physician assistants en anglais) ont un statut particulier aux États-Unis. Hiérarchiquement, ils se situent entre l'infirmière et le médecin. Ils peuvent par exemple diagnostiquer des maladies, effectuer des tests médicaux ou prescrire les médicaments, mais n'ont pas les connaissances et les qualifications requises pour pratiquer d'actes médicaux trop poussés et doivent rendre des comptes aux médecins. Généralement, ils sont employés pour assister les docteurs.

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Membres du personnel de l'hôpital[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Bienvenue au bercail[modifier | modifier le code]

Titre original
Welcome back, Carter !
Numéro
26 (2-01)
Première diffusion
Scénario
John Wells
Réalisation
Mimi Leder
Audiences
37,5 millions de téléspectateurs
Invités
  • Gloria Reuben (Jeanie Boulet)
  • Laura Innes (Dr. Kerry Weaver)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Amy Aquino (Dr. Janet Coburn)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • David Spielberg (Dr. Neil Bernstein)
  • Carlos Gomez (Raul Melendez)
  • Taylor Young (Dr. Jane Pratt)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Conni Marie Brazelton (Conni Oligario)
  • Vanessa Marquez (Wendy Goldman)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Kathleen Wilhoite (Chloe Lewis)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Yvette Freeman (Haleh Adams)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
  • Emily Wagner (Doris Pickman)
Résumé
Carter rentre de vacances. Son avion est retardé, il reste bloqué dans les embouteillages et donc arrive en retard à l'hôpital. Il vit son premier jour dans le service de chirurgie. D'entrée de jeu, le Dr Benton lui conseille de s'investir davantage et d'être désormais ponctuel.

Mark accueille 4 étudiants en troisième année dont une étudiante, Tracy Harper. Très vite, Carter et Harper vont être attirés l'un vers l'autre. Le Dr Greene prépare le planning de la semaine suivante et propose à Doug, qui a besoin d'argent, de faire des heures supplémentaires. C'est Greene, désormais titulaire, qui devrait désigner un successeur pour le poste qu'il vient de libérer. Susan lui suggère de nommer une de ses amies, Jane Pratt. Mais Morgenstern ne laisse aucun choix à Greene. Il engage Kerry Weaver.

Avec le Dr. Ross, Benton s'apprête à opérer une femme blessée lors d'une fusillade et sur le point d'accoucher. Mais Ross préfère voler au secours d'une hôtesse de l'air scandinave qui souffre de la cheville.

Commentaires
Le Dr. Kerry Weaver (Laura Innes) fait sa première apparition en tant que personnage récurrent au cours de cet épisode.

Épisode 2 : Balades de fin d'été[modifier | modifier le code]

Titre original
Summer run
Numéro
27 (2-02)
Première diffusion
Scénario
Lydia Woodward
Réalisation
Eric Laneuville
Invités
  • Gloria Reuben (Jeanie Boulet)
  • Laura Innes (Dr. Kerry Weaver)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haleh Adams)
  • Conni Marie Brazelton (Conni Oligario)
  • Carlos Gomez (Raul Melendez)
  • Michael Beach (Al Boulet)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Michael B. Silver (Dr. Paul Myers)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Kathleen Wilhoite (Chloe Lewis)
  • Malgoscha Gebel (Bob)
Résumé
Les rapports entre les membres du service et l'irascible Dr Kerry Weaver sont plutôt tendus. Le courant ne passe vraiment pas entre le nouveau chef des internes et le Dr Lewis. Celle-ci en veut à Greene qui n'a pas su imposer son choix. Tandis qu'une forte fièvre s'empare de Suzy, à la crêche de l'hôpital, Lewis apprend que sa sœur Chloe ne suit plus, depuis trois semaines, ses cours d'informatique. Suzy est confiée aux bons soins de Doug. Puis Susan s'occupe d'un patient souffrant d'une douleur dorsale, avant d'opérer avec Greene un jeune braqueur de banque dont la fuite a été interrompue par une vieille dame.

De son côté, Ross s'occupe d'un jeune pyromane qui s'est brûlé le bras. Alors que Doug souhaite le faire examiner par un titulaire en psychiatrie, Kerry fait descendre un jeune interne ; un moment d'inattention et le petit garçon met le feu à son lit ! L'incendie est rapidement maîtrisé, mais il suffit à provoquer une escarmouche entre Weaver et Ross.

Carol Hathaway fait équipe avec les auxiliaires médicaux. Ce stage d'infirmière en soins intensifs d'ambulance fait partie des examens d'aptitude. Au cours de leurs différentes interventions, elle découvre que Shepherd, prétendument désagréable, est en fait un collègue aussi plaisant qu'efficace. Mais une tâche des plus ardues l'attend dès son retour à l'hôpital : elle doit annoncer à une mère que son enfant, toxicomane, a été mortellement blessé.

Benton apprécie à nouveau le travail de John Carter, qui continue de former Harper Tracy. Benton poursuit son histoire d'amour avec Jeanie, mais tout est compliqué par les mensonges que la femme doit raconter à son mari.

Épisode 3 : Un patient, une ponction, une bière[modifier | modifier le code]

Titre original
Do one, teach one, kill one
Numéro
28 (1-03)
Première diffusion
Scénario
Paul Manning
Réalisation
Félix Enríquez Alcalá
Invités
  • Gloria Reuben (Jeanie Boulet)
  • Laura Innes (Dr. Kerry Weaver)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Yvette Freeman (Haleh Adams)
  • Lucy Liu (Mei-Sun Low)
  • David Spielberg (Dr. Neil Bernstein)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Vanessa Marquez (Wendy Goldman)
  • Carlos Gomez (Raul Melendez)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Christine Harnos (Jennifer Greene)
  • CCH Pounder (Dr. Angela Hicks)
  • Kathleen Wilhoite (Chloe Lewis)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Kristin Minter (Randi Fronczak)
Résumé
Dans le cadre de sa formation avec les auxiliaires, Carol Hathaway intervient chez un homme obèse dont les seuls compagnons sont des lapins. Ils l'amène à l'hôpital. Elle aide ensuite l'ambulancier Shepherd – avec lequel elle accepte de dîner – à injecter un sédatif à un homme drogué, juché sur le toit de l'ambulance.

Pendant ce temps, le Dr Ross s'occupe d'un petit asiatique de 4 ans atteint du sida, tombé dans le coma après une overdose de médicaments. Il accuse d'abord la mère de l'enfant, Mei-Sun, de négligence, puis découvre que c'est le service de pédiatrie de l'hôpital qui a fait une double prescription. Le Dr Benton est de plus en plus épris de Jeanie Boulet. Par ailleurs, il autorise Carter à pratiquer seul, pour la première fois, une intervention chirurgicale sur un vieil alcoolique, Ed. Mais il perfore accidentellement le foie de son patient. Le Dr. Hicks essaie de le sauver mais il meurt d'une crise cardiaque.

De son côté, le Dr Lewis, est sur les nerfs : Chloe, à nouveau sous l'emprise de la drogue, a quitté la ville, lui laissant son bébé. :Et l'autoritarisme de Kerry Weaver lui est insupportable. Les deux femmes ne cessent de se quereller. Pourtant, le Dr Greene apporte un soutien sans réserve à la nouvelle recrue. Pour éviter de faire de trop longs trajets, il a par ailleurs posé ses valises chez le Dr Ross, qui lui présente sa maîtresse, Hulda, une hôtesse de l'air finlandaise.

Épisode 4 : Quelle vie ![modifier | modifier le code]

Titre original
What life ?
Numéro
29 (2-04)
Première diffusion
Scénario
Carol Flint
Réalisation
Dean Parisot
Invités
  • Laure Innes (Dr. Kerry Weaver)
  • Carlos Gomez (Raul Melendez)
  • Lucy Liu (Mei-Sun Low)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haleh Adams)
  • Conni Marie Brazelton (Conni Oligario)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
  • Khandi Alexander (Jackie Robbins)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Andrea Parker (Linda Farrell)
  • CCH Pounder (Dr. Angela Hicks)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Kristin Minter (Randi Fronczak)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Montae Russel (Zadro)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
Résumé
Jeanie refuse de remettre en question son mariage et veut mettre un terme à sa relation avec Benton. Peter, très contrarié, se défoule en frappant violemment un représentant en prothèse qui lui a pris sa place de parking. Il se foule le doigt. Le Dr. Hicks choisit Carter pour le remplacer en chirurgie.

Le Dr Lewis doit jongler avec un emploi du temps surchargé. Seule avec la petite Susie, elle envisage d'entamer une procédure d'adoption, puisque sa sœur Chloé, droguée, a quitté la ville sans donner de nouvelles. En attendant, elle cherche désespérément une baby-sitter. À l'hôpital, elle découvre avec colère que Kerry Weaver ne lui a réservé que des cas mineurs : un boulimique dont la douloureuse gastrite n'altère pas l'appétit féroce et une jeune fille de 14 ans, enceinte.

Le Dr Ross se heurte à son tour à Kerry Weaver, qui le surprend mimant sa démarche boiteuse devant ses collègues. Le Dr Greene qui, à l'instar de Carol Hathaway, s'est pris d'amitié pour une vieille femme abandonnée devant l'hôpital, continue d'arrondir les angles. Il est en revanche un peu dépassé par le mode de vie de Ross qui ramène à l'appartement Lynda Farrel, alors que Hulda n'est pas encore partie.

Épisode 5 : Adoption furtive[modifier | modifier le code]

Titre original
And baby makes two
Numéro
30 (2-05)
Première diffusion
Scénario
Anne Kenney
Réalisation
Lesli Linka Glatter
Invités
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Lucy Liu (Mei-Sun Low)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Yvette Freeman (Haleh Adams)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
Résumé
Tout le service des urgences est soulagé de l'absence de Kerry Weaver, qui a pris un jour de congé.

Le Dr Benton étant toujours handicapé par sa blessure au doigt. Carter en profite pour peaufiner son apprentissage de la chirurgie et multiplier les interventions, tout en continuant de draguer Harper Tracy. Pour l'heure, la jeune femme est chargée de seconder le Dr Ross, qui soulage Chia-Chia, le jeune asiatique atteint du sida. Inexpérimentée, Harper supporte très mal la cruauté de la situation. Le pédiatre diagnostique une méningite et lui fait une ponction lombaire. Mais le Dr Greene ne semble pas du même avis, et informe la mère de l'enfant. De son côté, Benton doit s'occuper d'une femme battue qui prétend que son état résulte d'une chute et refuse toute poursuite à l'encontre de son mari. L'hôpital établit toutefois un rapport sur cette affaire et le communique à la police. Ironie du sort : l'homme en uniforme qui vient d'arriver à l'hôpital n'est autre que le mari brutal.

Peu après, débarque un homme victime d'un accident de moto, et dont le bras a été sectionné à l'épaule. Mais l'infirmière Carol Hathaway finit par découvrir que, drogué récidiviste, le patient s'est livré volontairement, avec l'aide de son épouse, à cette mutilation afin de percevoir l'argent de l'assurance. Lewis se tracasse pour la petite Suzie. Elle voudrait adopter l'enfant mais il lui semble difficile de concilier travail et éducation.

Épisode 6 : Il y a des jours, comme ça…[modifier | modifier le code]

Titre original
Days like this
Numéro
31 (2-06)
Première diffusion
Scénario
Lydia Woodward
Réalisation
Mimi Leder
Invités
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • David Spielberg (Dr. Neil Bernstein)
  • Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Vanessa Marquez (Wendy Goldman)
  • Kristin Minster (Randi Fronczak)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
Résumé
Partageant toujours l'appartement du Dr Ross, Mark surprend ce dernier en compagnie de Harper. Furieux, il lui reproche de le mettre dans une position délicate, le règlement de l'hôpital interdisant toute relation intime entre médecins et externes du même établissement. De son côté, Harper informe John Carter de son aventure avec Douglas Ross qui, fort épris d'elle, prend très mal la chose.

Les forces de l'ordre amènent aux urgences un délinquant, Jorge, mordu par le chien d'un policier. Il se met en colère lorsque infirmières et médecins tentent de lui prodiguer des soins. Seule Randi, la nouvelle chargée des admissions, parvient à calmer le forcené en lui assénant un coup de canne sur le crâne. Une efficacité directement héritée de ses années de détention.

Le Dr Benton est contrarié lorsqu'il apprend que Jeanie Boulet a été mutée aux urgences. Le Dr Lewis reproche à Benton d'avoir sollicité l'avis d'un éminent spécialiste en cardiologie, le Dr Vucelich, pour statuer sur le cas d'un patient.

Carol a la surprise de voir arriver son notaire, Abraham Zimble, à l'hôpital, venu lui faire signer les papiers nécessaires à l'achat de la maison qu'elle convoite. Mais l'homme de loi perd connaissance.

Enfin, le Dr Ross a maille à partir avec son supérieur, le Dr Bernstein, au sujet d'un enfant victime d'une commotion cérébrale.

Commentaires
Cet épisode voit le personnage de Jeanie Boulet (Gloria Reuben) prendre du galon. De personnage récurrent, elle devient personnage régulier.

Épisode 7 : Les eaux de l'enfer[modifier | modifier le code]

Titre original
Hell and high waters
Numéro
32 (2-07)
Première diffusion
Scénario
Neal Baer
Réalisation
Christopher Chulack
Audiences
42 millions de téléspectateurs
Invités
  • Andrea Parker (Linda Farell)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Vanessa Marquez (Wendy Goldman)
  • Montae Russell (Zadro White)
Résumé
Le clinicat de Doug n'étant pas renouvelé, il a cherché une place dans le privé. Doug a accepté un poste dans une clinique privée. Le soir, tandis qu'il part en voiture rejoindre Lynda à l'opéra, un pneu crève. Il s'apprête à le changer, sous une pluie battante, quand un petit garçon paniqué lui demande de secourir son frère coincé dans un tunnel d'évacuation où le niveau de l'eau ne cesse de monter. Le Dr Ross peine à évacuer l'enfant dont la jambe cassée est coincée. Il y parvient au moment même où les secours et l'hélicoptère de la télévision arrivent sur place. Le pédiatre réquisitionne l'hélicoptère et pratique les premiers soins en direct sur Channel 5.

Pendant ce temps, le service des urgences s'active autour de Molly, une petite fille renversée par un chauffard qui a pris la fuite.

Quant au Dr Greene, il ausculte une vieille dame qui, sur les conseils de son petit-fils, fume du haschich pour soulager son glaucome.

Épisode 8 : Secret dévoilé[modifier | modifier le code]

Titre original
The secret sharer
Numéro
33 (2-08)
Première diffusion
Scénario
Paul Manning
Réalisation
Thomas Schlamme
Invités
  • David Spielberg (Dr Neil Bernstein)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams) Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
  • Montae Russell (Zadro White)
Résumé
Carter examine le petit Ramiro atteint d'une paralysie de la mâchoire. Énervé par la mère qui ne cesse de réclamer un médecin titulaire, l'externe se précipite sur son jugement et renvoie l'enfant chez lui… ne tenant pas compte du fait qu'il pouvait s'agir d'un début de méningite. Si c'est le cas, le patient risque de mourir. Susan s'occupe d'une grand-mère anémiée. Carol s'occupe d'une jeune fille, Julia, qui a tenté de se suicider en avalant une forte dose de médicaments. Des résultats relèvent très vite que celle-ci est enceinte…

Épisode 9 : Sans toit[modifier | modifier le code]

Titre original
Home
Numéro
34 (2-09)
Première diffusion
Scénario
Tracy Stern
Réalisation
Donna Deitch
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Christine Harnos (Jennifer Green)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams) Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Michael B. Silver (Dr Paul Myers)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Kristin Minster (Randi Fronczak)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
Résumé
C'est bientôt Noël. Les docteurs Lewis et Ross interviennent auprès d'un nourrisson en arrêt cardiaque, mais ne peuvent empêcher son décès. Ils s'occupent ensuite d'un homme renversé par une voiture dont le chauffeur a pris la fuite. Un policier apprend à Mark que le malheureux a été renversé par sa propre femme. Pris d'un soupçon subit, le médecin se précipite dans la chambre du malade et arrive juste à temps pour empêcher son épouse, plutôt obstinée, de l'étouffer avec l'oreiller.Pendant ce temps, Carter et Harper cherchent un coin pour pouvoir s'enlacer. Dérangés dans la salle de radio et dans d'autres pièces, ils se réfugient finalement dans une chapelle.

Le Dr Lewis est félicitée par Kerry Weaver. Elle a pu déceler à temps, sur une jeune patiente atteinte de convulsions qui revient des urgences de Saint-Andre où elle a été soigné dans un premier temps, une allergie à la xilocaïne. Le Dr Morgensten lui propose de présenter ce cas lors d'un congrès de la médecine d'urgence à Miami. Pressée par Weaver d'en profiter pour relancer sa carrière, elle y renonce, préférant s'occuper de la petite Suzie qu'elle ne peut délaisser pour préparer son intervention.

Carol se prend d'affection pour un jeune schizophrène paranoïaque dont la maladie a interrompu ses études d'architecture.

Le Dr Greene, enfin, se précipite au chevet de Jennifer et de Rachel, qui ont eu un accident de voiture. Si la seconde est indemne, la première a de multiples fractures. Dans la salle d'attente, Mark rencontre Craig, un collègue de travail de sa femme qui conduisait la voiture. Jennifer lui avoue qu'il s'agit de son amant.

Épisode 10 : Le miracle de Noël[modifier | modifier le code]

Titre original
A miracle happens here
Numéro
35 (2-10)
Première diffusion
Scénario
Carol Flint
Réalisation
Mimi Leder
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • Red Buttons (Ruby Roubadoux)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams) Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Mike Genovese (Al Grabarsky)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Kristin Minster (Randi Fronczak)
  • Emily Wagner (Pickman)
Résumé
Séparé de son épouse, le Dr Greene est de plus préoccupé par un procès qu'on lui a intenté après le décès d'une femme enceinte. Il trouve du réconfort auprès d'Anna Steiner, agressée alors qu'elle était arrêtée à un feu rouge. En l'examinant, il s'aperçoit qu'elle a été tatouée d'un matricule, stigmate de sa déportation dans un camp de concentration. Au réveil, elle demande sa petite-fille, âgée de quelques mois, qui est restée dans son siège à l'arrière du véhicule volé. Un groupe de jeunes débarque ensuite dans le service, accompagnant un prêtre, blessé par balle. Avant de mourir, et pour éviter un affrontement sanglant entre deux gangs, celui-ci affirme que c'est un inconnu qui a tiré sur lui. Pendant ce temps, Doug Ross prend en charge un groupe d'enfants coréens dont une représentation théâtrale sur glace a tourné au drame : la machine à nettoyer la glace a été conduite par un homme ivre et les a heurtés de plein fouet. Le Dr Benton, lui, est convoqué par le Dr Vucelich qui veut examiner un sujet idéal pour expérimenter sa nouvelle technique chirurgicale. Alors qu'il doit convaincre la femme du patient d'accepter l'intervention, il est devancé par Carter. Ce dernier file le parfait amour avec Harper. Kerry reçoit la visite de l'un de ses ex-fiancés du Zimbabwe. Quant à Carol, elle sympathise avec Stan, un fabricant de jouets, blessé à la main.

Épisode 11 : Morte saison[modifier | modifier le code]

Titre original
Dead of winter
Numéro
36 (2-11)
Première diffusion
Scénario
John Wells
Réalisation
Whitney Ransick
Invités
  • Red Buttons (Ruby Rubadoux)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • Michael Beach (Al Boulet)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Kristin Minter (Randy Fonczak)
  • Carloz Gomez (Raul Melendez)
Résumé
Le jour de l'an est passé. Shep et son collègue découvrent vingt-deux enfants noirs, âgés de six mois à neuf ans, entassés dans un appartement insalubre, abandonnés à eux-mêmes dans des conditions d'hygiène déplorables. Quinze d'entre eux sont hospitalisés. L'un est atteint d'une paralysie cérébrale et tous souffrent de malnutrition, de contusions dues à des coups et de multiples maladies. Le représentant d'une association pour l'enfance explique aux médecins que leurs parents sont consommateurs de crack. Greene tient absolument à soigner lui-même les bambins, tandis que Shep se livre à une réflexion malheureuse qui met Benton hors de lui.

Le Dr Vucelich confie Mme Rubadoux, un cas désespéré, au Dr Carter. Très vite, Carter sympathise avec l'époux de la malade, lequel lui témoigne une confiance absolue mais le cas de Mme Rubadoux devient délicat voire désespéré. Le Dr Benton se voit proposer un poste d'assistant dans l'équipe de recherche du Dr Vucelich. Plus nerveux que jamais, il est remis à sa place par Jeanie, qui lui reproche sa brutalité à l'égard d'un patient. Par ailleurs, elle apprend que Carol lui a donné une mauvaise appréciation.

Pendant ce temps, le Dr Greene reçoit de sa femme les papiers du divorce. À l'hôpital, il s'occupe d'un patient qui vient de faire un arrêt cardiaque. Enfin, une jeune femme obèse arrive aux urgences. Elle souffre de douleurs abdominales que le Dr Ross impute à un dîner trop copieux. Elle est en réalité enceinte de jumeaux et c'est le Dr Benton qui se charge de l'accouchement.

Commentaires
Monsieur Rubadoux reviendra dans l'épisode 19 de la saison 11.

Épisode 12 : De vrais mensonges[modifier | modifier le code]

Titre original
True lies
Numéro
37 (2-12)
Première diffusion
Scénario
Lance Gentile
Réalisation
Lesli Linka Glatter
Invités
  • Red Buttons (Ruby Rubadoux)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Christine Harnos (Jennifer Green)
  • Yvonne Zima (Rachel Green)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • CCH Pounder (Dr Angela Hicks)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
  • Montae Russell (Zadro White)
Résumé
Le Dr Greene et Rachel sont très malheureux à cause de la séparation imposée par Jennifer. Le père ne sait comment annoncer à sa petite fille qu'il ne reviendra plus à la maison.

M. Rubadoux, lui, est content : sa femme se porte mieux. Il ignore encore que cette amélioration n'est que provisoire. Carter doit assumer ses mensonges.

Le Dr Benton est invité, en compagnie de collègues, à un dîner privé qui réunit des chirurgiens chez le Dr Vucelich, qui lui a précisé de venir accompagné. L'interne, très flatté, demande alors à Jeanie de se libérer. Leurs conversation est interrompue par un homme victime d'un accident de la route : un rail de sécurité lui perfore la poitrine de part en part. Il convainc le Dr Hicks de sa capacité à mener seul la délicate opération en l'absence de Vucelich. Mais l'intervention est un échec et Vucelich est obligé d'arriver en catastrophe pour finir celle-ci. Honteux, il n'ose aller au dîner.

Susan soigne une femme alcoolique de 50 ans ; on l'a ramassée inconsciente dans un bar. Elle est gravement atteinte, mais les médecins ne peuvent la soigner car elle a signé un papier interdisant qu'on la réanime. Le Dr Morgensten, enfin, est l'objet de toutes les plaisanteries. Il s'est cassé la jambe et arrive vêtu d'un kilt.

Épisode 13 : Pas facile d'être soi[modifier | modifier le code]

Titre original
It's not easy being Greene
Numéro
38 (2-13)
Première diffusion
Scénario
Paul Manning
Réalisation
Christopher Chulack
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Vanessa Marquez (Wendy Goldman)
  • Megan Cole (Dr Upton)
Résumé
Mark Greene se sent harcelé. Outre son épouse, Jennifer, qui veut obtenir la garde de leur fille Rachel, le Dr Morgenstern le convoque à propos de la femme enceinte décédée dans son service. Morgenstern et l'avocate de l'hôpital veulent le convaincre de reconnaître son erreur médicale, afin de pouvoir proposer un règlement à l'amiable avec la famille de la défunte. Mais Mark s'obstine et refuse d'avaliser la version de Morgenstern. Désemparé durant ses jours de congé, il préfère tromper sa solitude en aidant aux urgences. :Là, il retrouve Susan Lewis avec qui il s'entend de mieux en mieux. Seule elle réussit à lui faire admettre qu'il a effectivement eu un mauvais diagnostic.

Pour sa part, la jeune médecin subit la pression constante de Kerry Weaver qui aimerait la voir accepter le poste de chef des internes. Mais Susan est surtout préoccupée par la prochaine adoption de Suzy, sa petite nièce.

Vucelich choisit Benton pour présenter les brillants résultats de ses travaux sur la méthode chirurgicale Clamp à Paris. Il propose à Benton d'intégrer son équipe.

Greene reçoit un homme ayant des problèmes de convulsions. Très vite son état s'aggrave. L'équipe tente de le réanimer mais celui-ci succombe. Confronté à la femme du défunt, le médecin est une nouvelle fois mis en accusation.

Épisode 14 : Mettons les choses au clair[modifier | modifier le code]

Titre original
The right thing
Numéro
39 (2-14)
Première diffusion
Scénario
Lydia Woodward
Réalisation
Richard Thorpe
Invités
  • Red Buttons (Ruby Roubadoux)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • CCH Pounder (Dr Angela Hicks)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Emily Wagner (Pickman)
Résumé
Peter Benton s'implique de plus en plus dans les recherches du Dr Vucelich. Mais le jeune interne met le doigt sur un point sensible. Il remarque que son chef écarte volontairement les cas qui ne démontrent pas l'efficacité de la technique chirurgicale «clamp». Il a donc volontairement faussé le caractère scientifique de son étude en manipulant les données. En fait sa technique chirurgicale n'est pas aussi efficace qu'il l'affirme. Mais les résultats très positifs de ses recherches apportent des subventions à l'hôpital. Benton s'en émeut directement auprès de Vucelich, qui le raye immédiatement de son planning. Après une ultime tentative, qui se solde par son éviction définitive de l'équipe du professeur, il décide d'informer le doyen des manipulations auxquelles Vucelich soumet le résultat de ses expériences, au risque de briser sa future carrière. Puis, au dernier moment, il renonce à son projet, maudissant sa lâcheté.

Susan reçoit Nathan Conley, un jeune clochard qui a absorbé 3 litres de Vodka. Plus tard, c'est la compagne de l'ivrogne qu'elle accueille. En interrogeant la patiente, qui souffre d'une importante toux, Susan apprend que celle-ci est atteinte du Sida et qu'elle préfère ne pas en avertir son compagnon. L'interne décide d'en informer Conley malgré le caractère illégal de sa démarche. Par ailleurs, Susan remarque la nervosité inhabituelle de Carter, préoccupé par la prochaine visite à l'hôpital de Ruby, le mari d'une patiente décédée. Carter fait courir la rumeur d'une liaison entre Mark et Susan.

Douglas Ross voit, quant à lui, Ray, son père, réapparaître dans sa vie.

Épisode 15 : Naissances[modifier | modifier le code]

Titre original
Baby shower
Numéro
40 (2-15)
Première diffusion
Scénario
Belinda Casas-Wells, Carol Flint
Réalisation
Barnet Kellman
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • Amy Aquino (Dr Janet Coburn)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • CCH Pounder (Dr Angela Hicks)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Vanessa Marquez (Wendy Goldman)
Résumé
Le système anti-incendie s'est accidentellement déclenché dans les salles d'accouchement du service de gynécologie. Les urgences sont donc réquisitionnées pour accueillir huit femmes sur le point d'avoir un enfant. Soutenu par Susan Lewis et Douglas Ross, Mark Greene oublie son appréhension : quelques mois plus tôt, une patiente enceinte était décédée du fait de son mauvais diagnostic. Cette fois, Mark fait preuve de tous ses talents d'accoucheur et reçoit même les félicitations du médecin responsable du service de gynécologie.

Doug va rencontrer son père à l'hôtel, qui s'avère en fait appartenir à ce même père, et tous deux discutent du vieux temps.

Quant à Susan, elle est surprise de recevoir la visite d'une assistance sociale pour l'interroger au sujet de la future adoption de Suzie.

Pendant ce temps, Carter passe un entretien primordial pour la suite de son internat. Il s'aperçoit que Benton lui a fait une lettre de recommandation des plus élogieuses.

De son côté, Peter Benton connaît une période de «chômage technique», due à son désaccord avec le Dr Vucelich. Les portes des blocs opératoires lui sont fermées. Mais arrive un désespéré qui s'est jeté sous le métro. Peter saisit l'occasion de montrer son savoir-faire.

Épisode 16 : Tristesse aux urgences[modifier | modifier le code]

Titre original
The healers
Numéro
41 (2-16)
Première diffusion
Scénario
John Wells
Réalisation
Mimi Leder
Invités
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Vanessa Marquez (Wendy Goldman)
  • Kristin Minter (Randy Fonczak)
  • Carloz Gomez (Raul Melendez)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
  • Montae Russell (Zadro White) Kathleen Wilhoite (Chloé Lewis)
Résumé
Alors qu'elle est en train de préparer illégalement de la métamphéthamine, une mère de quatre enfants provoque une terrible explosion qui met le feu à son appartement, puis à l'immeuble. Elle réussi à sauver des flammes son plus jeune enfant, mais les aînés sont restés bloqués dans l'appartement. Les deux secouristes, Shep l'ami de Carol, et Raul sont les premiers sur les lieux. Shep se lance sans protection dans les flammes, entraînant son compagnon, pour sauver les enfants prisonniers du brasier. Aux urgences, tout le monde se prépare à accueillir les blessés ; hormis Susan Lewis qui attend le résultat de ses démarches concernant l'adoption de Suzie. Carol et les infirmières sont d'autant plus inquiètes qu'elles apprécient particulièrement Shep et Raul, qu'elles côtoient quotidiennement. Shep arrive le premier, partiellement brûlé. Mais le cas de Raul s'avère beaucoup plus grave : le jeune homme qui est resté coincé dans l'immeuble, est brûlé au troisième degré sur tout le corps.

Épisode 17 : La faute[modifier | modifier le code]

Titre original
The match game
Numéro
42 (2-17)
Première diffusion
Scénario
Neal Baer
Réalisation
Thomas Schlamme
Invités
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • CCH Pounder (Dr Angela Hicks)
  • Kathleen Wilhoite (Chloé Lewis)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
Résumé
Le service des urgences sauve la vie de Freddie Robinson, un jeune conducteur drogué et alcoolique, responsable de la mort d'une petite fille et des blessures de trois personnes. Le Dr Susan Lewis, qui l'a pris en charge, va tenter d'informer sa mère, incrédule. L'une des victimes de Robinson, Bret Bowman, est un jeune garçon que Douglas Ross avait déjà soigné auparavant. Les examens réclamés par les Dr Benton et Greene révèlent une tumeur cancéreuse que Ross n'avait pas repérée. L'avocat de l'hôpital lui conseille vivement de taire son erreur de diagnostic. Mais Benton, n'écoutant que sa conscience, décide de tout révéler au grand-père de Bret. Mark réprimande Peter et lui reproche de ne pas avoir suivi les consignes et insinue que s'il a fait ça c'est parce qu'il se sent coupable d'avoir occulté l'affaire Vucelich.

Pendant ce temps, Chloé, la sœur du Dr Lewis, réapparaît et l'informe de son intention de reprendre sa fille. La guerre est donc déclarée entre les deux sœurs.

Quant à Carter, il a la joie d'apprendre qu'il vient d'être reçu à l'internat, et décide d'arroser l'événement en compagnie d'Harper.

Épisode 18 : Garde de nuit[modifier | modifier le code]

Titre original
A shift in the night
Numéro
43 (2-18)
Première diffusion
Scénario
Joe Sachs
Réalisation
Lance Gentile
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • Scott Jaeck (Dr Steve Flint)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Kristin Minter (Randy Fonczak)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
  • Kathleen Wilhoite (Chloé Lewis)
Résumé
Le Dr Greene s'apprête à passer enfin une nuit de repos, lorsqu'il est rappelé aux urgences pour remplacer le Dr Ross, victime d'un accident. Et l'effectif se réduit encore : le Dr Lewis argue d'un rendez-vous avec un avocat, qui doit l'éclairer dans sa demande d'adoption de la petite Suzie, et s'éclipse. Seul Carter demeure fidèle au poste. Interdit de chirurgie après son écart de conduite, il s'est vu attribuer des heures de garde de nuit en mesure de rétorsion. Le service est surchargé : une trentaine de personnes doivent être examinées en priorité et une quarantaine patientent. Assisté de Carol et de John, Mark doit faire face. Morgenstern lui interdit de toute façon de se reposer. Greene apprend avec colère qu'une femme présentant tous les symptômes d'une attaque a été renvoyée de l'établissement pour la seule raison que son assurance ne prévoyait pas cette éventualité. Mais la fatigue, le surmenage et la faim le gagnent petit à petit. Au moment où il se décide à s'acheter un sandwich, il est témoin d'un terrible accident.

Épisode 19 : Appendicites en série[modifier | modifier le code]

Titre original
Fire in the belly
Numéro
44 (2-19)
Première diffusion
Scénario
Paul Manning
Réalisation
Félix Enríquez Alcalá
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • CCH Pounder (Dr Angela Hicks)
  • Matthew Glave (Dr Edson)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Perry Anzilloti (Ed)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
  • Marg Helgenberger (Karen Hines)
Résumé
Benton diagnostique la «diarrhée des voyageurs» et signe l'ordre de sortie de la patiente. Quelques heures plus tard, elle est de nouveau hospitalisée d'urgence pour une appendicite. L'interne reconnaît sa négligence et décide dans la foulée de rédiger un rapport officiel sur l'étude « truquée » de Vucelich. Il découvre qu'on l'a écarté d'opérations chirurgicales parce qu'un autre médecin refuse de travailler avec lui. Un peu plus tard il apporte au Dr Hicks les preuves des magouilles de Vucelich et annonce qu'il est prêt à le dénoncer.

Susan passe elle une mauvaise journée. Elle apprend que sa tentative d'empêcher Chloé de rendre visite à Suzie a été refusée. Morgensten, de son côté, accepte qu'une réalisatrice filme le quotidien des urgences. Greene se laisse séduire par la jeune femme et passe la nuit avec elle. Carter est en compétition avec un nouvel interne très brillant, Dale Edson, l'ancien petit ami de Harper venu tout droit de Harvard. Il imagine mille stratagèmes pour multiplier les occasions d'opérer ; Harper, écœurée, met fin à leur relation. Une jeune femme, blessée par balle, arrive dans le service. Mais il est trop tard. Son petit garçon, Jeremy, qui a été témoin du meurtre, reste prostré dans la chambre…

Épisode 20 : Tensions[modifier | modifier le code]

Titre original
Fevers of unknown origins
Numéro
45 (2-20)
Première diffusion
Scénario
Carol Flint
Réalisation
Richard Thorpe
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Kathleen Wilhoite (Chloé Lewis)
  • Christine Elise (Tracy Harper)
  • CCH Pounder (Dr Angela Hicks)
  • Christine Harnos (Jennifer Green)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Marg Helgenberger (Karen Hines)
Résumé
La justice a accordé un large droit de visite à Chloé : très déçue, Susan se remet difficilement du départ de Suzie et s'investit totalement dans son travail.

Alors que Kerry et Greene conseillent l'avortement à une jeune femme, elle révèle que la pression sanguine très élevée de la patiente est due à une tumeur de la glande surrénale. Greene tente de convaincre Kerry, fort impressionnée, d'appuyer la promotion de Susan pour l'année suivante.

Benton apprend que Vucelich a publié un article dans lequel il mentionne les cas tendancieux de son étude. De plus, Benton a été nommé «interne de l'année», au grand dam de Kerry qui espérait cette distinction. Malgré leurs différends, Ross et Benton unissent leurs efforts pour sauver une petite fille

Loretta, une ancienne prostituée atteinte d'un cancer au cerveau, se plaint auprès de Greene de la désinvolture du cancérologue qui la suit. Greene rend visite à son collègue. Puis il recherche avec Jennifer un compromis pour le divorce. Ils passent la nuit ensemble…

Carol Hathaway suit les ambulanciers dans leur travail. Elle est témoin d'une bousculade entre Shep et un jeune asiatique. Puis Carol s'occupe d'une aveugle qui vient d'être agressée. Aguerrie aux techniques d'auto-défense, elle a arraché un morceau du doigt de l'agresseur.

Épisode 21 : Tourner la page[modifier | modifier le code]

Titre original
Take these broken wings
Numéro
46 (2-21)
Première diffusion
Scénario
Lydia Woodward
Réalisation
Anthony Edwards
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • Michael Beach (Al Boulet)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Yvette Freeman (Haley Adams)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Mike Genovese (Al Grabarsky)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
  • Marg Helgenberger (Karen Hines)
Résumé
Ross tente de rembourser l'associée de son père qui a détourné des fonds.

Susan Lewis a du mal à surmonter l'absence de la petite Suzie. Très perturbée, elle réagit violemment au cas d'un nourrisson maltraité par sa mère. Susan Lewis suit une psychanalyse pour arrêter de penser à la petite Suzie. Pendant ce temps, Kerry Weaver passe un marché avec Greene : elle soutiendra la candidature de Lewis au poste de chef des internes si, en échange, il l'aide à devenir titulaire. Greene s'occupe une nouvelle fois de Loretta, désespérée par l'éventualité d'une autre intervention.

Carol Hathaway doit répondre aux questions d'un enquêteur, à la suite du dossier rédigé par un jeune ambulancier à l'encontre de Shep. N'ayant pas été témoin de l'accident, elle ment efficacement pour protéger son ami.

Carter et Benton s'occupent de T.C. Lucas, une petite fille dont l'état nécessite une transplantation du foie. Al, le mari de Jeanie, est hospitalisé à cause d'une toux persistante ; elle lui annonce qu'il est en fait atteint du sida et qu'elle aussi est contrainte de subir le test HIV.

Épisode 22 : Les malheurs d'Hathaway[modifier | modifier le code]

Titre original
John Carter, M.D.
Numéro
47 (2-22)
Première diffusion
Scénario
John Wells
Réalisation
Christopher Chulack
Invités
  • Laura Innes (Dr Kerry Weaver)
  • William H. Macy (Dr. David Morgenstern)
  • Mary Mara (Loretta Sweet)
  • Christine Harnos (Jennifer Green)
  • Michael Beach (Al Boulet)
  • Abraham Benrubi (Jerry Markovic)
  • Ellen Crawford (Lydia Wright)
  • Ron Rifkin (Dr. Carl Vucelich)
  • Ron Eldard (Shep)
  • Laura Ceron (Chuny Marquez)
  • Lily Mariye (Lily Jarvik)
  • Connie Marie Brazelton (Connie Oligario)
  • Deezer D. (Malik McGrath)
  • Vanessa Marquez (Wendy Goldman)
  • Charles Noland (E-Ray)
  • Emily Wagner (Pickman)
  • Lynn A. Henderson (Olbes)
  • Montae Russell (Zadro White)
  • Guest-star: Marg Helgenberger
Résumé
Le comportement violent de Shep depuis la mort de Raoul ne cesse d'inquiéter Hathaway. Elle ne parvient pas à le convaincre de consulter un psychothérapeute. De plus, elle est furieuse contre les compagnies d'assurance-maladie qui diminuent leurs prestations à l'égard de certains patients : ainsi, un homme de 46 ans atteint d'un cancer du poumon refuse des analyses complémentaires faute de pouvoir les payer. Dégoûtée, Hathaway démissionne sur un coup de tête…

Comme promis, Greene -dont l'ex-épouse, Jennifer, va se remarier- appuie la candidature de Weaver - elle devient titulaire aux urgences - au grand dam de ses collègues. Le service se rebelle donc contre la réorganisation décidée par Greene. En revanche, Lewis, toujours très affligée, refuse la promotion. Carter, qui doit recevoir son diplôme de médecin, préfère rester au chevet de T.C Lucas pour la réconforter.