Saison 2 d'Esprits criminels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2 d’Esprits criminels

Logo original de la série.

Logo original de la série.


Série Esprits criminels
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Diff. originale 20 septembre 200616 mai 2007
Nb. d'épisodes 23

Chronologie

Liste des épisodes d’Esprits criminels

Cet article présente les vingt-trois épisodes de la deuxième saison de la série télévisée américaine Esprits criminels (Criminal Minds).

Généralités[modifier | modifier le code]

Au Canada, lors du dévoilement de la programmation 2006-2007 de CTV, la série était initialement programmée pour le mardi soir à 21 h, donnant la diffusion en simultané prioritaire à la série Justice en septembre et Lost : Les Disparus en octobre[1]. Les audiences de ces deux séries n'étant pas satisfaisantes, CTV a opté pour diffuser Lost à 20 h et Criminal Minds en simultané. À l'hiver 2007, CTV donne priorité à l'émission de téléréalité American Idol en simultané, programmant la série le mardi ou jeudi soir.

Suite à la Fusillade de l'université Virginia Tech survenue le 16 avril 2007, CBS déprogramme l'épisode suivant, Doubt, initialement prévu pour le 25 avril[2]. Cet épisode a été diffusé en tant que premier épisode de la troisième saison.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : La Quête (2e partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
The Fisher King - Part 2
Numéro
23 (2-01)
Première diffusion
Scénario
Edward Allen Bernero
Réalisation
Gloria Muzio
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,65 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,069 millions de téléspectateurs[3] (première diffusion)
Invités
Résumé
Le bureau d'enquête continue à analyser scrupuleusement tous les indices envoyés par un psychopathe aux membres de l'équipe, dans l'espoir de sauver sa dernière victime. Gideon s'efforce de ne pas en faire une affaire personnelle, et demande à ses hommes de pister le criminel comme ils le feraient dans n'importe quelle autre affaire similaire. Reid tente néanmoins d'approfondir une piste liée à un contact personnel, qui pourrait permettre de dénouer l'intrigue, alors que l'un des enquêteurs essaie de sauver sa peau.
Citations
  • D'introduction : « Les défauts de l'âme sont comme les blessures du corps. Quelque soin qu'on prenne de les guérir, les cicatrices paraissent toujours et elles sont à tout moment en danger de se rouvrir. » de François de La Rochefoucauld.
  • De conclusion : « On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures. Je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intactes. Avec le temps, notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue, mais elle ne disparaît jamais. » de Rose Kennedy.

Épisode 2 : Vente en ligne[modifier | modifier le code]

Titre original
P911
Numéro
24 (2-02)
Première diffusion
Scénario
Simon Mirren
Réalisation
Adam Davidson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,54 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,075 millions de téléspectateurs[4] (première diffusion)
Invités
Résumé
Un jeune garçon, disparu depuis un an, réapparaît sur le site Internet d'un pornographe où il est mis aux enchères. Un ancien "profiler", aujourd'hui responsable d'une cellule du FBI destinée à lutter contre la cyber-pornographie, demande alors à Gideon et à ses enquêteurs de l'aider à sauver cet enfant…
Citations
  • D'introduction : « Pour tester les valeurs morales d'une société, il suffit de regarder comment elle traite ses enfants » de Dietrich Bonhoeffer.

Épisode 3 : Cruelles vidéos[modifier | modifier le code]

Titre original
The Perfect Storm
Numéro
25 (2-03)
Première diffusion
Scénario
Debra J.Fisher et Erica Messer
Réalisation
Felix Enriquez Alcala
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,19 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Après une série de meurtres, Gideon et son équipe mènent l'enquête et se rendent compte que le criminel n'agit pas seul. Ils en ont la preuve lorsqu'ils reçoivent des DVD sur lesquels ils peuvent voir le déroulement des sévices infligés aux victimes.
Citations
  • D'introduction : « L'Homme est le plus cruel de tous les animaux, il est le seul capable d'infliger une douleur à ses congénères sans autre motif que le plaisir. » de Mark Twain.
  • De conclusion : « Les souffrances ont donné vie aux plus grandes âmes, les personnages les plus éminents portent en eux des cicatrices. » de Gibran Khalil Gibran.

Épisode 4 : Mis à nu[modifier | modifier le code]

Titre original
Psychodrama
Numéro
26 (2-04)
Première diffusion
Scénario
Aaron Zelman
Réalisation
Guy Norman Bee
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,73 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,329 millions de téléspectateurs[5] (première diffusion)
Invités
Résumé
Gideon et son équipe sont appelés à enquêter sur une série de crimes, perpétrés dans des banques. Il leur semble évident que le motif du malfrat n'est pas l'argent. Celui-ci oblige ses victimes à se déshabiller avant de les tuer.
Citations
  • D'introduction : « C'est lorsqu'il parle en son nom que l'Homme est le moins lui-même, donnez-lui un masque et il vous dira la vérité. » d'Oscar Wilde.
  • De conclusion : « La honte n'a pas pour fondement une faute que nous aurions commise, mais la sensation insupportable que cette humiliation est visible par tous. » de Milan Kundera.

Épisode 5 : Après la pause (1re partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
Aftermath
Numéro
27 (2-05)
Première diffusion
Scénario
Chris Mundy
Réalisation
Tim Matheson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,2 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,243 millions de téléspectateurs[6] (première diffusion)
Invités
Résumé
L'unité enquête sur un violeur en série, qui s'en prend à des jeunes femmes dans des écoles religieuses. Il s'est tenu tranquille pendant six semaines, mais a repris ses agressions sur une autre catégorie de femmes. Pendant ce temps, Ellie se bat avec le traumatisme qu'elle a subi suite à son agression par le "Roi Pêcheur" (épisode 1).
Citations
  • D'introduction : « Bien que le monde soit plein de souffrances, il est aussi plein de victoires. » d'Helen Keller.

Épisode 6 : Tueurs d'enfants (2e partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
The Boogeyman
Numéro
28 (2-06)
Première diffusion
Scénario
Andi Bushell
Réalisation
Steve Boyum
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,77 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,178 millions de téléspectateurs[7] (première diffusion)
Invités
Résumé
L'unité d'élite se rend dans une petite communauté du Texas, pour enquêter sur des meurtres d'enfants. Parallèlement, Ellie Greenaway doit faire face à certaines difficultés après avoir tué le violeur de l'épisode précédent. Hotch s'inquiète pour elle car elle ne s'est pas rendue à l'évaluation psychologique qui était obligatoire et elle ne répond pas au téléphone.
Citations
  • D'introduction : « On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité ; la vraie tragédie de la vie c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière. » de Platon.

Épisode 7 : La Règle des trois[modifier | modifier le code]

Titre original
North Mammon
Numéro
29 (2-07)
Première diffusion
Scénario
Andrew Miller
Réalisation
Matt Earl Beesley
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,97 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,289 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
Invités
Résumé
Un homme enlève trois adolescentes et les retient captives dans une pièce. Il leur confie que deux d'entre elles resteront en vie, et leur laisse le choix de désigner laquelle va devoir mourir. L'unité d'élite se lance dans l'enquête, espérant les retrouver toutes trois vivantes.
Citations
  • D'introduction : « Le plus important n'est pas qui commence le match, mais qui le finit. » de John Wooden.
  • De conclusion : « Le choix ultime pour un Homme, pour autant qu'il lui soit donné de se transcender, est : créer ou détruire, aimer ou haïr. » d'Erich Fromm.

Épisode 8 : Le Meilleur des mondes[modifier | modifier le code]

Titre original
Empty Planet
Numéro
30 (2-08)
Première diffusion
Scénario
Ed Napier
Réalisation
Elodie Keene
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,57 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,299 millions de téléspectateurs[9] (première diffusion)
Invités
Résumé
Un homme appelle les autorités pour annoncer qu'un attentat va avoir lieu. Quelques minutes plus tard, un bus explose à Seattle. Gideon et son équipe sont immédiatement envoyés sur place. Après avoir examiné la scène du crime et étudié le cas, ils décident d'informer la presse. La réaction que Gideon attendait ne se fait pas attendre : le poseur de bombes le contacte, juste avant de faire exploser une station-service. Dans les décombres, l'équipe découvre un coffre contenant le manifeste du terroriste. L'individu y détaille son objectif : l'éradication de toute technologie ayant engendré le déclin de l'être humain.
Citations
  • D'introduction : « Le crime égorge l'innocence pour mieux régner et l'innocence se débat de toute force dans les mains du crime. » de Robespierre.

Épisode 9 : Le Dernier Mot[modifier | modifier le code]

Titre original
The Last Word
Numéro
31 (2-09)
Première diffusion
Scénario
Debra J.Fisher et Erica Messer
Réalisation
Gloria Muzio
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,48 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,33 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
Invités
Résumé
L'agent spéciale Emily Prentiss, la fille de l'ambassadrice d'Ukraine Elizabeth Prentiss, rejoint l'Unité d'élite. Elle doit convaincre Gideon et Hotchner qu'elle doit son intégration à ses capacités, et non à la réputation de sa mère. Parallèlement, l'équipe doit se rendre à St-Louis pour enquêter sur deux serial killers qui sont entrés en compétition. Les agents préparent un piège basé sur le profil du tueur, et créent un événement médiatique pour tenter de capturer le second meurtrier.
Citations
  • D'introduction : « Si seulement les Hommes pouvaient se connaitre les uns les autres, il n'y aurait ni idolâtrie ni haine. » d'Elbert Green Hubbard.
  • De conclusion : « Rappelez-vous qu'à travers l'histoire, il y a eu des tyrans et des meurtriers qui pour un temps semblèrent invincibles. Mais à la fin ils sont toujours tombés, toujours. » de Gandhi.

Épisode 10 : Les Leçons du passé[modifier | modifier le code]

Titre original
Lessons Learned
Numéro
32 (2-10)
Première diffusion
Scénario
Jim Clemente
Réalisation
Guy Norman Bee
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,56 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,157 millions de téléspectateurs[11] (première diffusion)
Invités
Résumé
Une arme chimique de destruction massive a été découverte par une équipe des Stups. Gideon, Reid et Prentiss se rendent à Guantanamo pour interroger le chef religieux d'une cellule terroriste. S'ils veulent déjouer l'attentat qui se prépare, les agents devront obtenir les aveux du prisonnier en moins de 48 heures. Les connaissances en langue arabe de l'agent Prentiss sont un précieux atout durant l'interrogatoire.
Citations
  • D'introduction : « Les meilleures leçons proviennent des erreurs du passé. C'est en commettant des erreurs qu'on atteint un jour la sagesse. » de Dale Turner.
  • De conclusion : « Celui qui veut tirer les enseignements de ses erreurs doit chaque jour apprendre à surmonter ses craintes. » de Ralph Waldo Emerson.

Épisode 11 : Pulsions[modifier | modifier le code]

Titre original
Sex, Birth, Death
Numéro
33 (2-11)
Première diffusion
Scénario
Chris Mundy
Réalisation
Gwyneth Horder-Payton
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 17,92 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 2,617 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
Invités
Résumé
À Washington, l'équipe enquête sur des meurtres en série commis sur des prostituées. Le suspect serait un adolescent. L'affaire devient compliquée lorsqu'un membre du Congrès, sur le point de faire une déclaration sur le faible taux de criminalité, menace la poursuite des investigations si Hotch fait une conférence de presse sur ce sujet.
Citations
  • D'introduction : « Entre l'idée et la réalité, entre l'esquisse du geste et l'acte, se glisse l'ombre. » de T. S. Eliot.
  • De conclusion : « Entre le désir et le spasme, entre la puissance et l'existence, entre l'essence et la décence se glisse l'ombre. C'est ainsi que finit le monde. » de T. S. Eliot.

Épisode 12 : De l'autre côté[modifier | modifier le code]

Titre original
Profiler, Profiled
Numéro
34 (2-12)
Première diffusion
Scénario
Edward Allen Bernero
Réalisation
Glenn Kershaw
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,06 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,713 million de téléspectateurs[13] (première diffusion)
Invités
Résumé
Alors qu'il se trouve à Chicago pour rendre visite à sa famille, Morgan est arrêté par un détective, qui, après avoir étudié le cas d'un serial killer, pense qu'il est l'assassin recherché. L'équipe se précipite à Chicago pour le faire libérer et trouver le véritable assassin.
Citations
  • D'introduction : « Les secrets sont insondables. Les secrets sont noirs. C'est la nature même des secrets. » de Cory Doctorow.

Épisode 13 : Face à face[modifier | modifier le code]

Titre original
No Way Out
Numéro
35 (2-13)
Première diffusion
Scénario
Simon Mirren
Réalisation
John E.Gallagher
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,99 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Gideon doit faire face au plus perfide des meurtriers qu'il ait connu dans toute sa carrière. Quand le Bureau finit par localiser le tueur dans un restaurant dans le désert du Nevada, les autorités locales veulent agir au plus vite. Mais Gideon veut d'abord tenter de persuader l'homme de lui révéler où il retient en otage sa dernière victime.
Citations
  • D'introduction : « Le mal réunit les hommes. » d'Aristote.

Épisode 14 : Pêchés mortels (1re partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
The Big Game
Numéro
36 (2-14)
Première diffusion
Scénario
Edward Allen Bernero
Réalisation
Gloria Muzio
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 26,31 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Les détectives étudient le meurtre d'un couple riche, assassiné lors d'une grande compétition sportive. Ils pensent qu'ils ont affaire à une bande de tueurs, qui diffusent leurs affreux méfaits sur Internet. Hotchner, Morgan et Prentiss découvrent que l'auteur des crimes est un individu qui endosse tour à tour diverses personnalités. Parallèlement, Reid doit faire face à une situation mettant sa vie en danger.
Citations
  • D'introduction : « Je n'avais rien contre eux, ils ne m'ont jamais fait le moindre mal, contrairement à ce que d'autres m'ont fait subir toute ma vie. Peut être qu'ils étaient ceux qui devaient payer pour mes souffrances. » de Perry Smith, à propos de ses victimes, la famille Clutter.
Commentaires
Cet épisode a été diffusé immédiatement après le Super Bowl XLI[14].

Épisode 15 : Confessions (2e partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
Revelations
Numéro
37 (2-15)
Première diffusion
Scénario
Chris Mundy
Réalisation
Guy Norman Bee
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 16,27 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
L'équipe est à la recherche d'un tueur en série lorsqu'elle réalise qu'il a enlevé Reid. Ils le voient en direct sur internet, se faire battre et droguer. Sous l'emprise des stupéfiants, Reid revit des moments difficiles liés à son enfance et tente de faire parvenir des indices à ses coéquipiers à travers des passages de la Bible.
Citations
  • D'introduction : « Il n'est pas un juste sur Terre qui toujours fit le bien, et jamais n'eut pêché. » dans l'Ecclésiaste, chapitre 7, verset 20.

Épisode 16 : La Couleur de la mort[modifier | modifier le code]

Titre original
Fear and Loathing
Numéro
38 (2-16)
Première diffusion
Scénario
Aaron Zelman
Réalisation
Rob Spera
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,16 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,645 million de téléspectateurs[15] (première diffusion)
Invités
Résumé
Dans la banlieue de New York, des jeunes femmes noires sont retrouvées mortes, une série de meurtres à caractère nazi. L'équipe se rend sur place et découvre que les croix gammées inscrites sur les victimes sont en réalité des diversions : le tueur en série serait également un maniaque sexuel et chercherait ainsi à le cacher. Le climat dans la ville où ont lieu ces meurtres est tendu : certains citoyens accusent la police de ne pas faire tout leur possible pour arrêter un meurtrier de « Noirs ». Spencer est encore hanté par l'expérience traumatisante de son enlèvement, mais il refuse de le montrer à l'équipe ou d'en parler avec Morgan.
Citations
  • D'introduction : « Des plus profonds désirs, naissent souvent les haines les plus mortelles. » de Socrate.
  • De conclusion : « La vie des morts consiste à survivre dans l'esprit des vivants. » de Cicéron.

Épisode 17 : Fantômes de guerre[modifier | modifier le code]

Titre original
Distress
Numéro
39 (2-17)
Première diffusion
Scénario
Oahn Ly
Réalisation
John F. Showalter
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,7 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Les détectives s'envolent pour Houston afin d'enquêter sur une série de meurtres qui ont eu lieu à proximité de sites en construction et de bâtiments abandonnés. L'équipe pense que le criminel pourrait être un SDF. Parallèlement, tout le monde note un changement apparent dans le comportement de Reid.
Citations
  • D'introduction : « Nous faisons notre vie de la mort d'autrui. » de Léonard de Vinci.
  • De conclusion : « S'il doit y avoir la guerre, qu'elle ait lieu de mon temps, afin que mon enfant puisse connaître la paix. » de Thomas Paine.

Épisode 18 : L'Éventreur[modifier | modifier le code]

Titre original
Jones
Numéro
40 (2-18)
Première diffusion
Scénario
Andi Bushell
Réalisation
Steve Shill
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,5 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,389 million de téléspectateurs[16] (première diffusion)
Invités
Résumé
Gideon se rend à La Nouvelle-Orléans pour traiter une affaire impliquant un serial killer, qui se réfère à Jack l'Éventreur pour commettre ses crimes. En effet, trois victimes ont eu la gorge tranchée. L'une d'entre elles aurait été tuée durant l'ouragan Katrina. La découverte d'une quatrième victime dans le quartier français confirme que le meurtrier est toujours en vie. Mais toutes les preuves contenues dans le dossier ont été perdues pendant l'inondation, et le seul indice restant est le nom "Jones", que l'inspecteur principal a écrit sur le mur juste avant de se noyer. Parallèlement, Reid rencontre un ancien rival, alors qu'il tente de se refaire une santé depuis son retour de captivité.
Citations
  • D'introduction : « La tragédie doit nous permettre d'atteindre la sagesse. Elle ne doit pas nous servir de guide. » de Robert Francis Kennedy.

Épisode 19 : Le Pyromane[modifier | modifier le code]

Titre original
Ashes and Dust
Numéro
41 (2-19)
Code de production
219
Première diffusion
Scénario
Andrew Wilder
Réalisation
John E.Callagher
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,19 millions de téléspectateurs (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,955 millions de téléspectateurs[17] (rediffusion)
Invités
Résumé
Un individu provoque des incendies criminels, visant des familles aisées pendant leur sommeil. Durant leur enquête, les détectives découvrent que les victimes ont toutes un point commun : elles travaillaient pour des sociétés accusées d'avoir construit des bâtiments sur des terres contaminées.
Citations
  • D'introduction : « La torture d'une mauvaise conscience est l'enfer des vivants. » de Jean Calvin.
  • De conclusion : « Vivez comme si vous deviez mourir demain. Apprenez comme si vous deviez vivre éternellement. » de Gandhi.

Épisode 20 : Code d'honneur[modifier | modifier le code]

Titre original
Honor Among Thieves
Numéro
42 (2-20)
Code de production
220
Première diffusion
Scénario
Aaron Zelman
Réalisation
Jesús Treviño
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,8 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Elizabeth Prentiss, une ambassadrice étrangère et mère d'Emily Prentiss, recherche l'aide du Bureau lorsqu'un immigrant russe est enlevé. En effet, ses ravisseurs ne le libéreront qu'en échange d'une rançon.
Citations
  • D'introduction : « On ne fait pas de bien sans mal. » Proverbe russe.
  • De conclusion : « Toutes les familles heureuses le sont de la même manière. Les familles malheureuses le sont chacune à leur façon. » de Léon Tolstoï.

Épisode 21 : Les Proies[modifier | modifier le code]

Titre original
Open Season
Numéro
43 (2-21)
Code de production
222
Première diffusion
Scénario
Debra J. Fisher et Erika Messer
Réalisation
Felix Enriquez Alcala
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,28 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Plusieurs corps de personnes disparues ont été retrouvés dans une région lointaine de l'Idaho. Cette découverte macabre mène l'équipe à déterminer que les victimes ont été les proies d'une chasse à l'Homme.
Citations
  • D'introduction : « La nature sauvage d'un Homme est le terrain de jeu d'un autre. » Auteur inconnu.
  • De conclusion : « Les animaux sauvages ne tuent jamais par sport, l'Homme est la seule créature pour qui la torture et la mort de ses semblables est une distraction. » de James Anthony Froude.

Épisode 22 : Morts anonymes[modifier | modifier le code]

Titre original
Legacy
Numéro
44 (2-22)
Code de production
223
Première diffusion
Scénario
Edward Allen Bernero
Réalisation
Glenn Kershaw
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,92 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Depuis un an, l'inspecteur Cal McGee est chargé de surveiller les quartiers pauvres de Kansas City. Il constate la disparition de plusieurs SDF, prostituées et jeunes drogués qu'il a l'habitude de croiser. Contre l'avis de son supérieur, il fait appel au FBI. Toute l'équipe découvre qu'elle a affaire à un homme qui s'est donné pour mission de supprimer toutes les personnes qu'il juge « mauvaises ».
Citations
  • D'introduction : « De toutes les idées préconçues véhiculées par l'humanité, aucune ne surpasse sans ridicule les critiques émises sur les habitudes des pauvres par les bien-logés, les bien-chauffés et les bien-nourris. » d'Herman Melville.
  • De conclusion : « Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances. » de Charles Chaplin.

Épisode 23 : Le Retour de Frank[modifier | modifier le code]

Titre original
No Way Out II : The Evilution of Frank
Numéro
45 (2-23)
Code de production
224
Première diffusion
Scénario
Simon Mirren
Réalisation
Edward Allen Bernero
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,21 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé
Alors qu'il achète des fleurs pour sa vieille amie Sarah, Jason a l'impression d'apercevoir Jane, la femme dont était amoureux Frank, le seul psychopathe à lui avoir échappé. Quelques secondes plus tard, il reçoit un appel de Sarah mais ce n'est pas elle au téléphone, c'est Frank qui lui explique qu'il veut que Jane lui revienne. En attendant que cela se fasse, Frank décide de tuer des victimes que Jason avait réussi à sauver sur d'autres affaires.
Citations
  • D'introduction : « Je choisis mes amis pour leur bonne présentation, mes connaissances pour leur bon caractère, mes ennemis pour leur bonne intelligence. » d'Oscar Wilde.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]