Saison 2014 de l'équipe cycliste Colombia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colombia 2014
Logo de l'équipe
Généralités
Sport cyclisme sur route
Catégorie Équipe continentale professionnelle
Effectif 16
Manager Claudio Corti
Palmarès
Nombre de victoires 3
Meilleur coureur UCI Drapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano (200e)
(UCI Europe Tour)
Classement UCI 51e (UCI Europe Tour)
Chronologie des compétitions
Précédent Saison précédente Saison suivante Suivant

La saison 2014 de l'équipe cycliste Colombia est la troisième de cette équipe.

Préparation de la saison 2014[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

Fin décembre, la direction de la formation décide de mettre fin au contrat le liant à Alexis Camacho, prétextant un manque d'adaptation du coureur au cyclisme européen[1].

Arrivée Équipe 2013
Drapeau : Colombie Edward Díaz Lotería de Boyacá se atreve
Drapeau : Colombie Luis Largo Indeportes Boyacá-EBSA
Drapeau : Colombie Darwin Pantoja Movistar Team America
Drapeau : Colombie Jonathan Paredes Supergiros-Blanco del Valle-Redetrans
Drapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano Androni Giocattoli-Venezuela
Drapeau : Colombie Rodolfo Torres Formesan-Bogotá Humana
Départ Équipe 2014
Drapeau : Colombie Darwin Atapuma BMC Racing
Drapeau : Colombie Alexis Camacho Boyacá se Atreve
Drapeau : Colombie Esteban Chaves Orica-GreenEDGE
Drapeau : Italie Marco Corti
Drapeau : Colombie Wilson Marentes Formesan-Bogotá Humana-ETB
Drapeau : Colombie Dalivier Ospina Supergiros-Redetrans
Drapeau : Colombie Michael Rodríguez EBSA-Indeportes Boyacá
Drapeau : Colombie Juan Pablo Suárez EPM-UNE-Área Metropolitana

Objectifs[modifier | modifier le code]

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

La formation débute l'UCI Europe Tour 2014, en Italie, par le GP de la côte étrusque[2]. Deux coureurs, Jarlinson Pantano et Rodolfo Torres, finissent dans le petit peloton qui se dispute la deuxième place, derrière l'homme échappé Simone Ponzi[3]. Pantano, en terminant onzième, inscrit les premiers points de sa formation à l'UCI Europe Tour 2014[4]. Inscrire des points dès la première course est un fait sans précédent pour le Team Colombia, en trois saisons.
L'épreuve suivante au programme est l'Étoile de Bessèges. À cette occasion, après Rodolfo Torres en Italie, trois nouvelles recrues Edward Díaz, Jonathan Paredes et Luis Largo disputent leur première compétition avec leur nouvelle équipe[5]. Cinq hommes sur huit finissent les quatre premières étapes dans le peloton[6], comme, à la grande satisfaction de son directeur sportif[7], Edward Díaz, dix-neuf ans seulement. Rodolfo Torres, déjà à l'attaque dans la deuxième étape[7], fait partie de l'échappée fleuve du lendemain[8]. Le contre-la-montre de clôture détermine le classement final où Carlos Quintero se place premier d'entre-eux, au dix-neuvième rang[9].
Les coureurs colombiens restent dans le sud de la France pour leur troisième course européenne, le Tour méditerranéen. L'arrivée au sommet du Mont Faron, le dernier jour, est spécialement visée par Fabio Duarte[10]. Confiants en leur possibilité, en regard de leur début de saison, le résultat au sommet de cette ascension déçoit les responsables de l'équipe. Carlos Quintero et Fabio Duarte, sur qui ils comptaient, sont victimes d'incidents mécaniques, dans les trente derniers kilomètres de l'étape, les empêchant d'être placer correctement au pied du Mont. Le premier d'entre-eux, Duarte finit vingt-huitième. Cependant le maillot du meilleur grimpeur acquis par Jarlinson Pantano, lors de son échappée de la deuxième étape, et qu'il réussit à défendre jusqu'au bout, satisfait le directeur sportif Oscar Pellicioli[11], tout comme la fugue au long cours de Juan Pablo Valencia, le premier jour[12].

Le 20 février, le manager général Claudio Corti ordonne, de manière préventive, la suspension immédiate de Luis Largo, après la révélation d'un résultat non-négatif, lors d'un contrôle, effectué hors-compétition, le 22 janvier, à Villongo (province de Bergame), peu de temps après son arrivée en Italie[13].

Le lendemain, huit coureurs sont au départ du Trofeo Laigueglia. Cinq viennent de disputer le Tour méditerranéen et leur directeur sportif Valerio Tebaldi comptent sur eux pour bien figurer à l'arrivée. Ils sont accompagnés, notamment, par Miguel Ángel Rubiano[14]. Après la fugue matinale où l'équipe est représentée par Robinson Chalapud, un petit peloton se forme derrière un duo d'échappés. Trois des leurs y ont pris place. Jarlinson Pantano et Carlos Quintero participe à l'effort pour permettre au groupe de revenir, privilégiant une arrivée au sprint pour Rubiano. Seulement de retour à la compétition, après le Tour de San Luis, ce dernier manque d'explosivité et ne termine que douzième. Malgré un résultat décevant, Claudio Corti se satisfait de l'implication des siens dans la poursuite[15].
Le 22, une partie de l'effectif est de retour en France pour disputer le Tour du Haut-Var. Oscar Pellicioli espère un bon comportement d'hommes comme Duarte, Pantano ou Rubiano, aptes à bien figurer dans l'arrière-pays varois[16]. Comme il l'avait fait à l'Étoile de Bessèges, Rodolfo Torres se glisse dans l'échappée matinale de cinq coureurs, même s'il insiste en solitaire, il est revu par le grand groupe à vingt-six kilomètres de l'arrivée[17]. Le peloton termine l'étape en file indienne avec de nombreuses cassures, Rubiano se classe le mieux, à six secondes du vainqueur, son compatriote Carlos Betancur[18]. Dans la deuxième étape, plus accidentée, Fabio Duarte attaque dans l'ultime ascension mais se fait rejoindre. Il termine dans le peloton, à douze secondes des deux échappés victorieux, en compagnie de Pantano et de Rubiano. Celui-ci, dixième à Draguignan, finit meilleur d'entre-eux à la onzième place, dix-huit secondes derrière Betancur[19].

Puis l'équipe Colombia dispute une épreuve de l'UCI Asia Tour, pour la première fois en trois années d'existence, le Tour de Langkawi. Bien lui en pris puisque, lors de la première étape, Dúber Quintero mène à bien une échappée qui lui permet de s'imposer et de s'emparer du maillot de leader. Au grand plaisir de Claudio Corti, qui constate que ses protégés effectuent le meilleur début de saison, depuis que la formation existe, y voyant le symptôme d'une adaptation réussie au cyclisme international[20]. Parti avec quatre hommes dès le deuxième kilomètre, Dúber Quintero leur fausse compagnie à mille cinq cent mètres de l'arrivée, pour gagner avec onze secondes d'avance sur eux et près de quatre-vingt sur le peloton[21]. Il garde la tête du classement général durant trois jours, jusqu'à l'arrivée en altitude aux Genting Highlands (en), où seul Carlos Quintero est capable de s'immiscer dans les dix premiers[22]. La septième étape, la plus longue de cette édition, voit de nouveau Dúber Quintero, dans une échappée, revue par le peloton à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée. Leonardo Duque réalise, ce jour-là, sa meilleure performance de l'année, en terminant troisième du sprint final[23]. Un temps perdu[24], Carlos Quintero récupère sa place dans le Top ten, à la faveur d'une longue escapade, en compagnie de Jonathan Monsalve, la veille de l'arrivée[25]. La formation termine quatrième, sur les vingt et une présentes, au classement par équipes[26].

Pendant ce temps, Amaury Sport Organisation annonce les sept équipes invitées pour disputer la Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège. La formation fait partie de la sélection et participera pour la première fois à la Doyenne et pourra escalader le mur de Huy, pour la troisième fois[27].
Le 2 mars, le reste de l'effectif, resté en Europe, dispute le Grand Prix de Lugano. Fabio Duarte, deuxième de la course en 2011, y est attendu par son directeur sportif Oscar Pellicioli, tout comme le sont Miguel Ángel Rubiano et Jarlinson Pantano[28]. Ce dernier est le seul à terminer dans le petit groupe, sélectionné par la dernière difficulté de l'épreuve, qui se dispute la victoire. Il finit septième. Rubiano et Rodolfo Torres achèvent l'épreuve, quant à eux, dans un deuxième groupe à vingt-quatre secondes du vainqueur Mauro Finetto[29].

La semaine suivante, trois courses d'un jour attendent, en Italie, les sept membres de l'équipe qui ont disputé l'épreuve suisse. Pellicioli compte sur les vétérans des compétitions européennes que sont Duarte, Pantano et Rubiano pour s'illustrer. Il espère que les quatre débutants pourront s'immiscer dans les échappées matinales. Il pense à Darwin Pantoja pour le GP de Camaiore; à Rodolfo Torres, et son passé de vttiste pour les Strade Bianche; à Edward Díaz et à Jonathan Paredes pour la Roma Maxima[30].
À Camaiore, quatre hommes se détachent dans l'ultime ascension et se disputent la victoire[31]. Pantano et Rubiano terminent au-delà de la vingtième place, dans le groupe qui se dispute la cinquième place, à trois secondes du vainqueur Diego Ulissi[32].
Après sa douzième place lors de l'édition 2012, Pantano fait des Strade Bianche, un objectif. Mais un saut de chaîne lui fait perdre le contact avec la tête de la course. Après une chasse vaine, il termine à plus de neuf minutes, en compagnie de Rubiano et de Torres[33].
Jarlinson Pantano se console de la déception de la veille, en se mêlant au sprint qui clôt la Roma Maxima. Alejandro Valverde conserve une seconde d'avance sur un peloton, formé par les éléments éparpillés par la dernière ascension. Pantano obtient la septième place. Malgré une chute à mi-parcours, Miguel Ángel Rubiano termine également dans ce groupe[34].

Après onze jours sans compétition, consacrés à l'entraînement, à l'amélioration de leur condition ou à la reconnaissance d'arrivée en altitude du prochain Tour d'Italie[35], les Colombiens reprennent un dossard, lors du GP Nobili Rubinetterie.
Malgré leur présence dans les échappées, ils ne peuvent contre-carrer l'arrivée en grand groupe, reformé dans les derniers kilomètres de l'épreuve. Dans le sprint, le premier d'entre-eux, Jarlinson Pantano termine dix-septième[36].

La dernière semaine de mars voit l'équipe engager deux formations dans deux courses à étapes. C'est à cette occasion que Juan Esteban Arango et Edwin Ávila font leur retour, après avoir été laissés à la disposition de leur équipe nationale pour les Mondiaux sur piste, disputés à domicile. Ils disputent leur première course au sein du Team Colombia depuis le Tour de San Luis, lors de la Semaine internationale Coppi et Bartali[37]. En obtenant la cinquième place dans l'étape la plus accidentée, Jarlinson Pantano réussit à s'immiscer dans les dix premiers du classement général[38], place qu'il conserve à l'issue du contre-la-montre en côte, du dernier jour[39]. La deuxième équipe, engagée en Corse, dans le Critérium international voit également un coureur terminer dans le Top 10. Fabio Duarte, huitième de l'étape de montagne, se classe, en effet, dixième, grâce, également, à son bon comportement dans le contre-la-montre du premier jour[40].

Début avril, une partie de l'effectif, avec Leonardo Duque à sa tête, reste en France pour disputer le Circuit de la Sarthe. Comme espéré par son directeur sportif[41], Dúber Quintero se met en évidence en participant à des échappées au long cours, les deux premiers jours[42]. Puis c'est au tour de Rodolfo Torres de se distinguer. Dans la quatrième étape, qui se termine par un circuit à effectuer cinq fois, avec l'ascension du Mont des Avaloirs, en point d'orgue[43], il est le seul de la formation, à rester à l'avant de la course. Seizième de l'étape[44], il termine à cette même place au classement général final, le lendemain[45].

Une partie de l'effectif repart en Colombie, préparer les échéances prochaines, en effectuant un stage en altitude. Quelques coureurs profitent de leur présence sur le sol natal pour disputer les Championnats de Colombie, sous les couleurs de la ligue départementale dont ils sont issus. Ainsi Darwin Pantoja est sélectionné par la ligue de Nariño, pour la représenter[46]. Mieux son coéquipier Miguel Ángel Rubiano, participant pour celle de Bogota, devient champion de Colombie de la course en ligne. À quatre tours de l'arrivée, Rubiano intègre l'échappée décisive puis dispose de ses huit derniers compagnons de fugue[47]. Ayant remarqué que la route était en faux-plat montant jusqu'au cinq cents derniers mètres, il anticipe son sprint pour obtenir plusieurs longueurs d'avance dans la légère descente menant à l'arrivée, écart suffisant pour s'imposer malgré le retour de ses adversaires, dans les derniers mètres[48].
Une proposition originale a été offerte aux fans de l'équipe en leur demandant de voter, sur les réseaux sociaux, pour choisir le maillot qu'étrennera le nouveau champion de Colombie au prochain Tour d'Italie[49]. Plus de 10 000 personnes ont participé à l'élection et sur les trois possibilités, la tunique tricolore à dominante jaune a été choisi[50].

En vue des deux objectifs principaux que sont la Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège, ceux qui sont restés en Europe participent à la mi-avril, à deux courses préparatoires, la Flèche brabançonne et le Grand Prix de Denain, le lendemain. Bien qu'il vienne de s'imposer une période d'entraînement en vue du Tour d'Italie, Valerio Tebaldi espère voir Fabio Duarte jouer un rôle dans la première épreuve, lui qui s'y était illustré, deux ans auparavant. Tandis qu'il attend les pistards Juan Esteban Arango et Edwin Ávila dans la course française, qui se termine généralement par un sprint[51].
Duarte est au rendez-vous mais ne peut accompagner, dans la bosse d'arrivée (le Schavei, 700 mètres à 5,2 %[52]), un petit groupe qui se dispute la victoire finale, au contraire de Jeffrey Romero. Ce dernier, cependant, manque de fraîcheur pour ne pas fermer la marche de celui-ci (il termine treizième)[53]. Sans surprise, la course dans le Nord de la France se termine par un sprint. Tebaldi avait demandé à Edwin Ávila de montrer son potentiel. Même si l'objectif était une troisième ou quatrième place, Ávila obtient, à Denain, son meilleur résultat de la saison dans une arrivée groupée, en se classant au septième rang[54].

Parallèlement aux compétitions, l'encadrement technique doit s'occuper de la logistique d'une équipe cycliste professionnelle, et notamment de la délivrance des visas pour voyager entre deux courses. Pour pouvoir disputer le Tour d'Italie, la formation a besoin de visas pour pouvoir circuler au Royaume-Uni. Des complications à l'ambassade britannique à Rome, au moment de l'obtention de ceux-ci, oblige l'équipe à renoncer au Tour de Turquie[55].

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

L'équipe lors de la Brussels Cycling Classic 2014.
Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2013
Juan Esteban Arango 9 octobre 1986 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Edwin Ávila 21 novembre 1989 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Robinson Chalapud 8 mars 1984 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Edward Díaz 19 août 1994 Drapeau de la Colombie Colombie Lotería de Boyacá se atreve
Fabio Duarte 11 juin 1986 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Leonardo Duque 10 avril 1980 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Luis Largo[n 1] 14 avril 1990 Drapeau de la Colombie Colombie Indeportes Boyacá-EBSA
Jarlinson Pantano 19 novembre 1988 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Darwin Pantoja 25 septembre 1990 Drapeau de la Colombie Colombie Movistar Team America
Jonathan Paredes 4 avril 1989 Drapeau de la Colombie Colombie Supergiros-Blanco del Valle-Redetrans
Carlos Quintero 5 mars 1986 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Dúber Quintero 23 août 1990 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Jeffry Romero 4 octobre 1989 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia
Miguel Ángel Rubiano 3 octobre 1984 Drapeau de la Colombie Colombie Androni Giocattoli-Venezuela
Rodolfo Torres 21 mars 1987 Drapeau de la Colombie Colombie Formesan-Bogotá Humana
Juan Pablo Valencia 2 mai 1988 Drapeau de la Colombie Colombie Colombia

Encadrement[modifier | modifier le code]

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
27/02/2014 1re étape du Tour de Langkawi Drapeau de la Malaisie Malaisie 03 2.HC Drapeau : Colombie Dúber Quintero
12/04/2014 Championnat de Colombie sur route Drapeau de la Colombie Colombie 09 CN Drapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano
07/08/2014 2e étape du Tour de Colombie Drapeau de la Colombie Colombie 07 2.2 Drapeau : Colombie Jeffry Romero

Calendrier[modifier | modifier le code]

Edwin Ávila en train d'arriver au podium de la présentation des équipes lors du Grand Prix de Denain, course au terme de laquelle il a terminé à la 7e place.
Date Course Pays Classe Meilleur coureur Classement
20-26/01/2014 Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Miguel Ángel Rubiano 12e
02/02/2014 Grand Prix de la côte étrusque Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Jarlinson Pantano 11e
05-09/02/2014 Étoile de Bessèges Drapeau de la France France 05 2.1 Carlos Quintero 19e
13-16/02/2014 Tour méditerranéen Drapeau de la France France 05 2.1 Fabio Duarte 24e
21/02/2014 Trofeo Laigueglia Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Miguel Ángel Rubiano 12e
22-23/02/2014 Tour du Haut-Var Drapeau de la France France 05 2.1 Miguel Ángel Rubiano 11e
27-02/08-03/2014 Tour de Langkawi Drapeau de la Malaisie Malaisie 03 2.HC Carlos Quintero 10e
02/03/2014 Grand Prix de Lugano Drapeau de la Suisse Suisse 06 1.1 Jarlinson Pantano 7e
06/03/2014 GP de Camaiore Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Jarlinson Pantano 24e
08/03/2014 Strade Bianche Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Miguel Ángel Rubiano 24e
09/03/2014 Roma Maxima Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Jarlinson Pantano 7e
20/03/2014 Grand Prix Nobili Rubinetterie Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Jarlinson Pantano 17e
27-30/03/2014 Semaine internationale Coppi et Bartali Drapeau de l'Italie Italie 05 2.1 Jarlinson Pantano 9e
29-30/03/2014 Critérium international Drapeau de la France France 03 2.HC Fabio Duarte 10e
8-11/04/2014 Circuit de la Sarthe Drapeau de la France France 05 2.1 Rodolfo Torres 16e
12/04/2014 Championnat de Colombie sur route Drapeau de la Colombie Colombie 09 CN Miguel Ángel Rubiano Vainqueur
16/04/2014 Flèche brabançonne Drapeau de la Belgique Belgique 04 1.HC Jeffry Romero 13e
17/04/2014 GP de Denain Drapeau de la France France 06 1.1 Edwin Ávila 7e
22-25/04/2014 Tour du Trentin Drapeau de l'Italie Italie 03 2.HC Fabio Duarte 4e
23/04/2014 Flèche wallonne Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Rodolfo Torres 59e
27/04/2014 Liège-Bastogne-Liège Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Jarlinson Pantano 56e
09-05/01-06/2014 Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie 01 WT Fabio Duarte 28e
04-08/06/2014 Tour de Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg 03 2.HC Robinson Chalapud 14e
12/06/2014 Grand Prix du canton d'Argovie Drapeau de la Suisse Suisse 06 1.1 Juan Esteban Arango 15e
19-22/06/2014 Tour de Slovénie Drapeau de la Slovénie Slovénie 05 2.1 Robinson Chalapud 29e
19-22/06/2014 Route du Sud Drapeau de la France France 05 2.1 Rodolfo Torres 19e
24/06/2014 Tour des Apennins Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Miguel Ángel Rubiano 3e
26/07/2014 GP de l'industrie et de l'artisanat Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Jonathan Paredes 30e
27/07/2014 Tour de Toscane Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Juan Esteban Arango 16e
06-17/08/2014 Tour de Colombie Drapeau de la Colombie Colombie 07 2.2 Miguel Ángel Rubiano 10e
10/08/2014 London Ride Classic Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 04 1.HC Edward Díaz 78e
12-16/08/2014 Tour de l'Ain Drapeau de la France France 05 2.1 Edward Díaz 20e
19-22/08/2014 Tour du Limousin Drapeau de la France France 06 2.1 Leonardo Duque 17e
24/08/2014 Châteauroux Classic de l'Indre Drapeau de la France France 06 1.1 Juan Pablo Valencia 34e
26-29/08/2014 Tour du Poitou-Charentes Drapeau de la France France 05 2.1 Juan Pablo Valencia 36e
06/09/2014 Brussels Cycling Classic Drapeau de la Belgique Belgique 04 1.HC Leonardo Duque 23e
07/09/2014 Grand Prix de Fourmies Drapeau de la France France 04 1.HC Leonardo Duque 31e
16/09/2014 Coppa Bernocchi Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Juan Pablo Valencia 16e
17/09/2014 Coppa Agostoni Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Miguel Ángel Rubiano 9e
18/09/2014 Trois vallées varésines Drapeau de l'Italie Italie 04 1.HC Rodolfo Torres 21e
21/09/2014 Mémorial Marco Pantani Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Miguel Ángel Rubiano 11e
1er/10/2014 Milan-Turin Drapeau de l'Italie Italie 04 1.HC Jarlinson Pantano 25e
05/10/2014 Tour de Lombardie Drapeau de l'Italie Italie 01 WT Miguel Ángel Rubiano 53e
09/10/2014 Coppa Sabatini Drapeau de l'Italie Italie 06 1.1 Robinson Chalapud 10e
11/10/2014 Tour d'Émilie Drapeau de l'Italie Italie 04 1.HC Miguel Ángel Rubiano 12e
12/10/2014 Grand Prix Bruno Beghelli Drapeau de l'Italie Italie 04 1.HC Miguel Ángel Rubiano 14e

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international dans lesquelles l'équipe bénéficie d'une invitation (deux des cinq classiques majeures et le Tour d'Italie). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par Colombia sur les courses de trois semaines.

Classiques[modifier | modifier le code]

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Non invitée Non invitée Non invitée Jarlinson Pantano (56e) Miguel Ángel Rubiano (53e)

Grands tours[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Fabio Duarte (28e) Non invitée Non invitée
Accessits -

Classement UCI[modifier | modifier le code]

UCI Europe Tour[modifier | modifier le code]

L'équipe Colombia termine à la 51e place de l'Europe Tour avec 200 points[56]. Ce total est obtenu par l'addition des points des huit meilleurs coureurs de l'équipe au classement individuel[57],[58].

Rang Coureur Points
200 Drapeau : Colombie Miguel Ángel Rubiano 67
251 Drapeau : Colombie Fabio Duarte 53
348 Drapeau : Colombie Jarlinson Pantano 40
701 Drapeau : Colombie Edwin Ávila 12
763 Drapeau : Colombie Robinson Chalapud 10
766 Drapeau : Colombie Leonardo Duque 10
940 Drapeau : Colombie Jeffry Romero 5
1 026 Drapeau : Colombie Juan Esteban Arango 3

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Luis Largo est provisoirement suspendu à partir du 20 février 2014 suite à un contrôle positif datant du 22 janvier 2014[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « El Team Colombia valora un fichaje importante tras la baja de Camacho », sur www.biciciclismo.com,‎ 30 décembre 2013 (consulté le 1er janvier 2014)
  2. (es) « Team Colombia debuta en Europa en el GP Costa degli Etruschi », sur www.nuestrociclismo.com,‎ 29 janvier 2014 (consulté le 3 février 2014)
  3. (es) « Gran Premio de los Etruscos: Simone Ponzi se queda con la primera cita importante en Europa. Jarlinson Pantano y Rodolfo Torres los mejores colombianos », sur revistamundociclistico.com,‎ 2 février 2014 (consulté le 3 février 2014)
  4. (en) « G.P. Costa degli Etruschi (ITA/1.1) 02 Feb 2014 - Road race: San Vincenzo - Donoratico », sur www.uci.infostradasports.com (consulté le 3 février 2014)
  5. (es) « El Team Colombia sale con nuevos rostros en la Etoile de Bessèges (Francia) », sur revistamundociclistico.com,‎ 3 février 2014 (consulté le 4 février 2014)
  6. « Le classement général de l'Étoile de Bessèges 2014, à l'issue de la quatrième étape », sur www.votrecourse.com (consulté le 15 février 2014)
  7. a et b (es) « Bessèges: Romero y Torres destacaron en el final de etapa », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 6 février 2014 (consulté le 15 février 2014)
  8. « Etoile de Bessèges — Coquard en forme olympique », sur www.velo101.com,‎ 7 février 2014 (consulté le 15 février 2014)
  9. (es) « Top 20 de Carlos Quintero en la Etoile de Bessèges », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 9 février 2014 (consulté le 15 février 2014)
  10. (es) « Duarte y el Team Colombia al ataque del Mont Faron », sur www.nuestrociclismo.com,‎ 12 février 2014 (consulté le 15 février 2014)
  11. (es) « Pantano, rey de la montaña en el Mediterráneo: “Mi gran objetivo es el Giro de Italia” », sur www.biciciclismo.com,‎ 17 février 2014 (consulté le 21 février 2014)
  12. « Tour Méditerranéen — Le coup de show de Degenkolb », sur www.velo101.com,‎ 13 février 2014 (consulté le 21 février 2014)
  13. a et b (es) « El Team Colombia suspende a Luis Largo », sur www.biciciclismo.com,‎ 20 février 2014 (consulté le 20 février 2014)
  14. (es) « El Team Colombia sale por el triunfo en Laigueglia », sur revistamundociclistico.com,‎ 19 février 2014 (consulté le 22 février 2014)
  15. (es) « Laigueglia: el esprint no recompensa la determinación del Team Colombia », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 21 février 2014 (consulté le 22 février 2014)
  16. (es) « Team Colombia preparados para la montaña del Haut Var », sur www.nuestrociclismo.com,‎ 21 février 2014 (consulté le 22 février 2014)
  17. (es) « Haut Var: Torres de nuevo al ataque para el Team Colombia », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 22 février 2014 (consulté le 27 février 2014)
  18. « Tour du Haut Var — Betancur se fait Degenkolb », sur www.velo101.com,‎ 22 février 2014 (consulté le 27 février 2014)
  19. (es) « Tour Haut Var, primer título general profesional para Carlos Betancur », sur www.nuestrociclismo.com,‎ 23 février 2014 (consulté le 27 février 2014)
  20. (es) «  DUBER! Primera victoria de la temporada en Langkawi! », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 27 février 2014 (consulté le 8 mars 2014)
  21. (en) «  Perfect debut for Quintero and Team Colombia in stage one of LTDL 2014 », sur www.ltdl.com.my,‎ 27 février 2014 (consulté le 28 février 2014)
  22. (es) « Langkawi: Top-10 para C. Quintero, Duber cede el liderato », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 2 mars 2014 (consulté le 3 mars 2014)
  23. (es) « Escarabajos al ataque! Leo Duque tercero al esprint en Langkawi! », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 5 mars 2014 (consulté le 8 mars 2014)
  24. (en) « White wins tricky stage five », sur www.ltdl.com.my,‎ 3 mars 2014 (consulté le 8 mars 2014)
  25. (es) « Langkawi: Duque 7° en la etapa, y C. Quintero vuelve al top-10 de la general », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 7 mars 2014 (consulté le 8 mars 2014)
  26. (en) « Le classement par équipes officiel du Tour de Langkawi 2014 », sur www.ltdl.com.my,‎ 8 mars 2014 (consulté le 8 mars 2014)
  27. (es) « El Team Colombia fue invitado a la Flecha Valona y a la ‘Decana’ », sur www.senalcolombia.tv,‎ 28 février 2014 (consulté le 3 mars 2014)
  28. (es) « Duarte y Rubiano lideran al Team Colombia en el GP de Lugano », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 28 février 2014 (consulté le 3 mars 2014)
  29. (es) « Mauro Finneto ganó el GP Lugano. Jarlinson Pantano fue séptimo », sur revistamundociclistico.com,‎ 2 mars 2014 (consulté le 3 mars 2014)
  30. (es) « Camaiore, Strade Bianche y Roma Máxima, las próximas citas del Team Colombia », sur revistamundociclistico.com,‎ 5 mars 2014 (consulté le 8 mars 2014)
  31. « GP Camaiore — Diego Ulissi sur la bonne voie », sur www.velo101.com,‎ 6 mars 2014 (consulté le 9 mars 2014)
  32. « GP Camaiore: Diego Ulissi y un nuevo triunfo para el Lampre-Merida. Julián Arredondo se subió al podio », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 6 mars 2014 (consulté le 9 mars 2014)
  33. (es) « Pantano burlado por un salto de la cadena en la Strade Bianche », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 8 mars 2014 (consulté le 9 mars 2014)
  34. (es) « Roma Máxima: Alejandro Valverde es ‘Emperador’ en Italia. Jarlinson Pantano fue séptimo », sur revistamundociclistico.com,‎ 9 mars 2014 (consulté le 10 mars 2014)
  35. (es) « Arango plata en el Omnium, el Team Colombia sube a Montecampione », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 15 mars 2014 (consulté le 25 avril 2014)
  36. (es) « Rubiano y Valencia protagonistas en el GP Nobili Rubinetterie », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 20 mars 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  37. (es) « Nóminas del Team Colombia para el Critérium Internacional y la Coppi & Bartali », sur nuestrociclismo.com,‎ 24 mars 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  38. (es) « La Coppi & Bartali, Et.2: Kennaugh mantuvo dominio del Team Sky, Pantano fue 5° », sur nuestrociclismo.com,‎ 29 mars 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  39. (es) « La Coppi & Bartali: Team Sky de principio a fín, Pantano hizo parte del top-10 », sur nuestrociclismo.com,‎ 31 mars 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  40. (es) « Pantano y Duarte, signos alentadores de cara al Giro », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 30 mars 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  41. (es) « Duque a la caza de oportunidades en el Circuito de la Sarthe », sur nuestrociclismo.com,‎ 7 avril 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  42. « Circuit de la Sarthe — Une pépinière de sprinteurs », sur www.velo101.com,‎ 9 avril 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  43. « Circuit de la Sarthe — Navardauskas avec mention », sur www.velo101.com,‎ 10 avril 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  44. (es) « Circuit Sarthe, Et.4: Ramunas Navardauskas gana y se viste de líder », sur nuestrociclismo.com,‎ 11 avril 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  45. « Le classement général individuel au temps officiel du Circuit de la Sarthe 2014 », sur circuitcycliste.sarthe.com,‎ 11 avril 2014 (consulté le 20 avril 2014)
  46. (es) « Team Colombia: Miguel Rubiano encabeza lista de 6 corredores que están en Colombia y algunos correrían Campeonatos Nacionales de Cartagena », sur revistamundociclistico.com,‎ 8 avril 2014 (consulté le 26 avril 2014)
  47. (es) « Nacional de Ruta: Boyacá campeón general, Miguel Rubiano tricolor élite », sur nuestrociclismo.com,‎ 12 avril 2014 (consulté le 27 avril 2014)
  48. (es) « “Me siento feliz y orgulloso de llevar de vuelta a Europa la camiseta de Campeón Nacional de Colombia” Miguel Rubiano », sur revistamundociclistico.com,‎ 12 avril 2014 (consulté le 27 avril 2014)
  49. (es) « El Team Colombia llama a sus seguidores: “¡Elijamos el jersey de Miguel Rubiano!” », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 15 avril 2014 (consulté le 23 mai 2014)
  50. (es) « Tweet du 16 avril de l'équipe cycliste Colombia », sur twitter.com,‎ 16 avril 2014 (consulté le 23 mai 2014)
  51. (es) « Duarte Guía a los Escarabajos en la Flecha de Brabante », sur www.colombiacyclingpro.com,‎ 14 avril 2014 (consulté le 23 mai 2014)
  52. « Flèche Brabançonne — Philippe Gilbert s'annonce », sur www.velo101.com,‎ 16 avril 2014 (consulté le 23 mai 2014)
  53. (es) « Philippe Gilbert afina su puntería en la Flecha Brabançona, Jeffry Romero casilla 13 », sur nuestrociclismo.com,‎ 16 avril 2014 (consulté le 23 mai 2014)
  54. (es) « G.P Denain: Otra para Bouhanni, Ávila 7°en el sprint final », sur nuestrociclismo.com,‎ 17 avril 2014 (consulté le 23 mai 2014)
  55. (es) « 'Team Colombia no irá a Vuelta a Turquía': Claudio Corti », sur www.eltiempo.com,‎ 25 avril 2014 (consulté le 1er juin 2014)
  56. (en) « UCI Europe Tour Ranking - Team », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 26 novembre 2014)
  57. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 26 novembre 2014)
  58. (en) « Europe Tour Ranking - Team - 25 Nov 2014 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 26 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :