Saison 2013 de l'équipe cycliste FDJ.fr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FDJ.fr 2013
Logo de l'équipe
Généralités
Sport cyclisme sur route
Catégorie UCI World Tour
Effectif 29 + 3 stagiaires
Manager Marc Madiot
Palmarès
Nombre de victoires 33 (route) + 13 (cyclo-cross)
Meilleur coureur UCI Drapeau : France Thibaut Pinot (33e)
Classement UCI 17e (UCI World Tour)
Chronologie des compétitions
Précédent Saison précédente Saison suivante Suivant

La saison 2013 de l'équipe cycliste FDJ.fr est la dix-septième de l'équipe dirigée par Marc Madiot. En tant qu'équipe World Tour, l'équipe participe à l'ensemble du calendrier de l'UCI World Tour, du Tour Down Under en janvier au Tour de Pékin en octobre. Parallèlement au World Tour, FDJ.fr peut participer aux courses des circuits continentaux de cyclisme.

Commençant la saison sous le nom de FDJ, l'équipe française prend le nom de FDJ.fr en cours de saison. Les principaux coureurs de cette formation sont Thibaut Pinot ainsi que les sprinteurs Arnaud Démare et Nacer Bouhanni.

L'équipe est victorieuse à trente-trois reprises sur le World Tour et deux circuits continentaux mais elle rate son Tour de France. Dix-septième du classement mondial par équipes de l'UCI, la formation française voit son meilleur représentant, Thibaut Pinot, occuper la trente-troisième place du classement individuel.

Préparation de la saison 2013[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Depuis sa création en 1997, l'équipe appartient à la Française des jeux, entreprise publique française de jeux de loterie et de paris sportifs, via une filiale, la Société de Gestion de l'Échappée[1],[2]. L'entité est dirigée depuis ses débuts par Marc Madiot[3]. La Française des jeux, qui renouvelle son partenariat à plusieurs reprises, décide en juin 2010 de s'engager jusqu'à la fin de l'année 2014[4]. Une fois la saison 2013 terminée, ce partenariat est étendu jusqu'en fin d'année 2016[5]. Le budget de l'équipe pour l'année 2013 est de 10 millions d'euros[6],[7].

Les cycles Lapierre, fournisseurs de l'équipe cette saison[6], sont partenaires de la formation française depuis 2002. Début 2013, la marque b'Twin devient pour deux ans le partenaire textile de la structure française[8],[9].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

Photo d'un coureur.
Yauheni Hutarovich quitte la FDJ à l'issue de sa cinquième saison dans l'équipe.

Dès l'ouverture des transferts le 1er août 2012, l'arrivée de Laurent Pichon (Bretagne-Schuller) dans l'équipe FDJ est annoncée[10]. Quinze jours plus tard, Laurent Mangel (Saur-Sojasun) rejoint la formation française[11]. Quelques jours plus tard, Murilo Fischer, en provenance de Garmin-Sharp, et Alexandre Geniez, d'Argos-Shimano, s'engagent à leur tour[12],[13]. En septembre, Johan Le Bon, coéquipier de Laurent Pichon en 2012, le suit officiellement chez FDJ[14]. Le Bon est accompagné par Émilien Viennet, stagiaire en 2012 dans l'équipe, qui signe là son premier contrat professionnel[15].

Dans le même temps, six coureurs quittent la formation française. Yauheni Hutarovich, qui partageait le rôle de sprinteur avec les Français Arnaud Démare et Nacer Bouhanni, quitte FDJ-BigMat pour rejoindre AG2R La Mondiale[16] où il retrouve Steve Chainel[17], deux transferts annoncés en août 2012. Le transfert de Rémi Pauriol dans l'équipe Sojasun est également annoncé en août[18]. En septembre, Arnaud Gérard s'engage dans l'équipe Bretagne-Séché Environnement[19] tandis que Gabriel Rasch rejoint Sky, un mois après s'être annoncé dans l'équipe IAM[20]. Enfin, Frédéric Guesdon dispute lors de Paris-Roubaix 2012 la dernière course de sa carrière[21]. Sous contrat avec FDJ-BigMat jusqu'au 31 juillet 2012[22], Guesdon entame en 2013 une carrière de directeur sportif dans l'équipe FDJ[23].

Arrivée Équipe 2012
Drapeau : Brésil Murilo Fischer Garmin-Sharp
Drapeau : France Alexandre Geniez Argos-Shimano
Drapeau : France Johan Le Bon Bretagne-Schuller
Drapeau : France Laurent Mangel Saur-Sojasun
Drapeau : France Laurent Pichon Bretagne-Schuller
Drapeau : France Émilien Viennet CC Étupes
Départ Équipe 2013
Drapeau : France Steve Chainel AG2R La Mondiale
Drapeau : France Arnaud Gérard Bretagne-Séché Environnement
Drapeau : France Frédéric Guesdon[n 1] Directeur sportif FDJ.fr[23]
Drapeau : Biélorussie Yauheni Hutarovich AG2R La Mondiale
Drapeau : France Rémi Pauriol Sojasun
Drapeau : Norvège Gabriel Rasch Sky

Objectifs[modifier | modifier le code]

FDJ reçoit en décembre 2012 sa licence World Tour, ce qui lui donne obligation de participer à l'ensemble des courses de l'UCI World Tour[24]. Marc Madiot, dirigeant de la formation, déclare à propos des objectifs de la saison : « On a une équipe capable de jouer sur tous les terrains, toute la saison »[25]. Pour cela, il compte sur la jeunesse de son effectif et particulièrement Thibaut Pinot, Arnaud Démare, Nacer Bouhanni et Yoann Offredo[26],[27],[28].

Sur les courses à étapes, la structure française compte sur Thibaut Pinot notamment pour être le leader sur le Tour de France. Pinot déclare viser une place parmi les dix premiers[25]. Il est également attendu sur des courses à étapes d'une semaine[26]. Arnold Jeannesson doit mener FDJ lors du Tour d'Italie[25]. Sandy Casar essaie de son côté de disputer et de terminer les trois grands tours de la saison[25],[29].

Arnaud Démare et Nacer Bouhanni sont les chances de victoire de FDJ lors des arrivées au sprint[26],[27] et ils ont chacun un programme spécifique de courses à disputer[25],[29]. Concernant les classiques, l'équipe enregistre le retour de suspension de Yoann Offredo, son leader sur ce type d'épreuves[27]. Visant principalement les classiques flandriennes, Offredo sera secondé sur ces courses par Matthieu Ladagnous[25],[29]. Arnaud Démare y est également attendu[25],[26].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Janvier-février : début de saison[modifier | modifier le code]

Le premier coureur de l'équipe FDJ à remporter une victoire lors de la saison 2013 est le cyclo-crossman français Francis Mourey. Après s'être imposé le 2 janvier dans le cyclo-cross de Bussnang, il gagne ensuite le championnat de France de la discipline devant son coéquipier Arnold Jeannesson. Cette septième victoire dans l'épreuve permet à Mourey d'égaler le record de victoires dans la course, détenu conjointement avec Eugène Christophe, Roger Rondeaux et André Dufraisse[30]. Jeannesson devance Mourey deux semaines plus tard lors du cyclo-cross de Lanarvily[31]. Au début du mois de février, Mourey est onzième du championnat du monde de cyclo-cross après avoir mené le début de l'épreuve[32].

Sur route, la saison commence en janvier par la deuxième place d'Arnaud Démare derrière André Greipel (Lotto-Belisol) lors de la première étape du Tour Down Under[33]. Cette place, ainsi que la dixième au classement général de Jussi Veikkanen[34], permettent à la formation FDJ d'inscrire ses premiers points World Tour de la saison[35]. Dans le même temps, Anthony Roux est quatrième du Grand Prix d'ouverture La Marseillaise. La semaine suivante, Roux termine troisième de l'Étoile de Bessèges après en avoir remporté le contre-la-montre, une étape où quatre coureurs FDJ figurent dans les cinq premiers[36]. Lors du Tour méditerranéen, deux coureurs de l'équipe finissent dans les 10 premiers : Alexandre Geniez neuvième, et Arthur Vichot, dixième[Q 1].

Le 16 février, sur le Tour d'Oman, Nacer Bouhanni gagne au sprint la dernière étape, Kenny Elissonde est lui huitième du classement général et meilleur jeune, grâce à sa sixième place lors de la quatrième étape qui arrive au sommet de la montagne Verte[37]. Le même jour, Anthony Roux est sixième du Trofeo Laigueglia[Q 2] et Arthur Vichot troisième de la première étape du Tour du Haut-Var. Le lendemain, Vichot, deuxième de la seconde étape, est à égalité de temps au classement général avec les Néerlandais de la formation Blanco Lars Boom et Laurens ten Dam. Vichot est déclaré vainqueur en raison de meilleures places obtenues sur les deux étapes[38].

Les classiques flandriennes commencent à la fin du mois. Tenant du titre, Arnaud Démare est victime d'une crevaison à quelques kilomètres de l'arrivée du Samyn et ne peut être en mesure de défendre ses chances à l'arrivée pour conserver son titre[39].

Mars-avril[modifier | modifier le code]

FDJ entame mars par la cinquième place de Johan Le Bon lors des Trois jours de Flandre-Occidentale[40]. Le même jour, Geoffrey Soupe commence Paris-Nice par une cinquième place sur le prologue, à deux secondes du vainqueur, Damien Gaudin (Europcar)[41]. Le lendemain, Nacer Bouhanni gagne la première étape au sprint et devient leader de la « course au soleil »[42]. Il chute durant la deuxième étape et doit abandonner l'épreuve. Touché aux dents et à une côte, cette chute le prive de Milan-San Remo[43]. Le premier coureur de l'équipe au classement final est Arnold Jeannesson, treizième[44].

Photo de trois coureurs.
Arnaud Démare (au centre) et Nacer Bouhanni (à droite) sur le podium du Grand Prix de Denain.

Le 16 mars, Laurent Pichon est troisième de la Classic Loire-Atlantique[Q 3]. Le lendemain, Francis Mourey est cinquième de Cholet-Pays de Loire[Q 4] pendant que Yoann Offredo se classe dix-neuvième de Milan-San Remo[45]. Le 24 mars, Thibaut Pinot est huitième du Tour de Catalogne[Q 5], Matthieu Ladagnous sixième de Gand-Wevelgem[Q 6] et Pierrick Fédrigo huitième du Critérium international[Q 7]. La semaine suivante, lors des Trois jours de La Panne, Arnaud Démare obtient deux places d'honneur lors de sprints et prend la tête de l'épreuve durant une étape. Johan Le Bon termine quatrième du classement général[46],[47]. Cette semaine se termine par la cinquième place de Matthieu Ladagnous au Tour des Flandres[48] et la victoire de Nacer Bouhanni devant Bryan Coquard (Europcar) à la Val d'Ille Classic[Q 8]. Bouhanni devance à nouveau Coquard trois jours plus tard lors de la deuxième étape du Circuit de la Sarthe[49], course marquée également par la victoire de Francis Mourey dans la dernière étape[Q 9]. Attendue sur Paris-Roubaix, l'équipe voit ses deux chefs de file, Offredo et Ladagnous, abandonner à la suite de deux chutes. Johan Le Bon est le meilleur représentant de l'équipe à l'arrivée en terminant vingt-sixième[50].

Entre le 9 et le 14 avril, l'équipe remporte trois des quatre courses de Coupe de France au programme. Tout d'abord, Pierrick Fédrigo gagne Paris-Camembert[Q 10]. Deux jours plus tard, Arnaud Démare gagne au sprint le Grand Prix de Denain, Nacer Bouhanni étant troisième[Q 11] avant que Francis Mourey s'impose sur le Tro Bro Leon le 14 devant deux coéquipiers, Johan Le Bon et Anthony Geslin[Q 12], ce dernier étant troisième du Tour du Finistère la veille[Q 13]. Une semaine plus tard, Mickaël Delage gagne la Roue tourangelle au sprint[Q 14] et Benoît Vaugrenard termine onzième de Liège-Bastogne-Liège[51]. L'équipe FDJ termine son mois d'avril par le Tour de Romandie. Thibaut Pinot, sixième du prologue, est cinquième du classement général à la veille de l'arrivée avant de rétrograder en douzième position à l'issue du contre-la-montre final[52].

Mai-juin[modifier | modifier le code]

Photo de quatre personnes.
Arnaud Démare, sur le podium après sa victoire aux Quatre jours de Dunkerque.

Au début du mois de mai, l'équipe FDJ remporte quatre victoires grâce à Arnaud Démare lors des Quatre jours de Dunkerque : le classement général ainsi que les première, deuxième et troisième étapes au sprint[Q 15]. Le 4 mai, commence le premier grand tour de la saison, le Tour d'Italie. L'équipe FDJ pour ce Giro s'articule autour de Nacer Bouhanni, qui vise des victoires d'étapes, et d'Arnold Jeannesson en vue du classement général[53]. Les autres coureurs de l'équipe sont Sandy Casar, qui ambitionne de terminer les trois grands tours de la saison en y gagnant à chaque fois une étape[54],[55], Murilo Fischer, Johan Le Bon, Francis Mourey, Laurent Pichon, Anthony Roux et Dominique Rollin, qui remplace Jussi Veikkanen, initialement sélectionné mais qui doit être opéré des dents de sagesse[53],[56]. Durant la première semaine de course, FDJ est dix-neuvième du contre-la-montre par équipes[57], Nacer Bouhanni et Arnold Jeannesson se classent chacun dans les dix premiers d'étapes[58],[59]. Sandy Casar abandonne au terme de la troisième étape en raison d'une fracture du scaphoïde, ce qui met un terme à son objectif sur les grands tours pour cette saison[60]. Jeannesson quitte ensuite le Giro durant la neuvième étape[61], Bouhanni l'imite à l'issue de la douzième étape qu'il termine en deuxième position derrière Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step)[62]. La semaine suivante, Arnaud Démare obtient la deuxième place de la troisième étape du Tour de Bavière[63]. Jérémy Roy prend ensuite la cinquième place du contre-la-montre[64] et termine au final quatrième[Q 16]. Pendant que se déroule la course bavaroise, Anthony Geslin est en France deuxième du Grand Prix de Plumelec-Morbihan derrière Samuel Dumoulin (AG2R La Mondiale)[Q 17], ce qui lui permet de devenir premier au classement provisoire de la Coupe de France[65], avant que Matthieu Ladagnous ne gagne les Boucles de l'Aulne[Q 18]. Enfin, en Italie, Francis Mourey, vingtième, est le premier coureur de l'équipe au classement final du Giro[66].

Le 9 juin, Alexandre Geniez, douzième, est le premier coureur FDJ lors du Critérium du Dauphiné[67]. Le même jour, Thibaut Pinot termine troisième de la première étape de montagne du Tour de Suisse, prenant ainsi la cinquième place du classement général[68]. Arnaud Démare gagne au sprint la quatrième étape de l'épreuve suisse[69] avant d'être troisième le lendemain d'une étape qui voit Pinot gagner une place au classement général à la suite de l'abandon de Giovanni Visconti (Movistar)[70]. Quatrième également de la dernière étape de montagne[71], Pinot termine ce Tour de Suisse à la quatrième place du classement général à l'issue du contre-la-montre[72]. La même semaine, Anthony Roux termine à trois reprises dans les cinq premiers des arrivées massives de la Route du Sud[73]. FDJ enregistre la troisième place de Nacer Bouhanni à Halle-Ingooigem, dont il était tenant du titre, avant le début des championnats nationaux en Europe[Q 16]. Lors des championnats de France, Jérémy Roy et Johan Le Bon terminent respectivement deuxième et troisième du contre-la-montre derrière Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step)[Q 19]. Le 23 juin, Arthur Vichot est sacré champion de France sur route, devant Sylvain Chavanel et Tony Gallopin (RadioShack-Leopard), permettant à l'équipe FDJ de conserver le maillot tricolore en son sein[74]. Une semaine plus tard, Jussi Veikkanen s'impose lors du championnat de Finlande sur route[75].

Juillet-août[modifier | modifier le code]

Photo d'un coureur sur son vélo.
Arthur Vichot durant l'ascension du mont Ventoux.

À la veille du Tour de France, la formation française est renommée en FDJ.fr et son maillot passe d'une dominante blanche à une dominante bleue[76]. La sélection pour le Tour, annoncée à l'issue du championnat de France sur route, a comme leader Thibaut Pinot, avec Arnold Jeannesson et Alexandre Geniez comme équipiers pour les étapes de montagne. Nacer Bouhanni est attendu sur les arrivées groupées. Les autres coureurs de la formation française sont William Bonnet, Pierrick Fédrigo, Murilo Fischer, Jérémy Roy et Arthur Vichot[77]. Après un début de course en Corse, l'équipe est quinzième du contre-la-montre par équipes de Nice remporté par Orica-GreenEDGE. Thibaut Pinot pointe alors à quarante-deux secondes du maillot jaune Simon Gerrans (Orica-GreenEDGE)[78]. FDJ.fr voit ensuite son sprinteur Nacer Bouhanni abandonner au cours de la sixième étape à la suite d'une chute la veille et d'une gastro-entérite[79]. Lors de la première étape de montagne pyrénéenne, Thibaut Pinot est distancé dans la descente du Port de Pailhères et perd finalement six minutes sur Christopher Froome (Sky) à l'arrivée en haut d'Ax 3 Domaines[80]. Le lendemain, à nouveau distancé, il finit dans un gruppetto à 25 minutes, perdant toute chance au classement général[81]. Au sortir des Pyrénées, Pinot, premier coureur FDJ.fr, est 47e à plus de 31 minutes de Froome[82]. Après la première journée de repos, William Bonnet est cinquième de la dixième étape pendant qu'Arnold Jeannesson devient le premier coureur de l'équipe au général avec sa 44e place[83]. Le lendemain, Jérémy Roy obtient la huitième place du premier contre-la-montre individuel[84]. Arthur Vichot figure ensuite dans la bonne échappée de la quatorzième étape mais ne peut faire mieux que huitième d'une étape gagnée par Matteo Trentin (Omega Pharma-Quick Step)[85]. Le lendemain, Pierrick Fédrigo et Jérémy Roy s'échappent mais sont repris dans les premières pentes du mont Ventoux, Arthur Vichot conclut cette deuxième semaine en 44e position[86],[87]. Atteint d'une angine dans cette deuxième semaine, Thibaut Pinot est non-partant au lendemain de la deuxième journée de repos[88]. Dans cette troisième semaine, Arnold Jeannesson, troisième de la seizième étape[89] et échappé dans la dix-huitième étape, ainsi qu'Alexandre Geniez, quatrième de la dix-neuvième étape, figurent aux avant-postes de la course malgré l'abandon de William Bonnet[90],[91]. À l'arrivée à Paris, où Jérémy Roy s'échappe brièvement, Arnold Jeannesson est le premier coureur de l'équipe au classement général avec sa 29e place[92].

Au lendemain du Tour de France, Anthony Geslin, deuxième de la première étape, termine au final deuxième du Tour de Wallonie[Q 20]. Arnold Jeannesson est ensuite dixième de la Classique de Saint-Sébastien sur le World Tour[Q 20]. Olivier Le Gac, déjà membre de la fondation FDJ, intègre l'équipe professionnelle en tant que stagiaire le 1er août[93], en compagnie d'Alexis Guérin et Benoît Poitevin[94]. Ce jour-là, en World Tour, Matthieu Ladagnous obtient la deuxième place de la cinquième étape du Tour de Pologne[95]. Trois jours plus tard, Arnaud Démare remporte au sprint la London Ride Classic[Q 20]. Le 8 août, Anthony Roux prend la tête du Tour de Burgos après deux quatrièmes places dans les deux premières étapes. Deuxième de la troisième étape, Roux remporte ensuite la quatrième étape après le déclassement de Daniele Ratto (Cannondale) mais il perd la tête du classement général le dernier jour au profit de Nairo Quintana (Movistar) qui gagne la dernière étape disputée en montagne[96],[97],[98]. Le 13 août, Arnaud Démare gagne la deuxième étape de l'Eneco Tour et en prend la tête[99] jusqu'à la quatrième étape où il la cède à Lars Boom (Belkin)[100]. Matthieu Ladagnous gagne ensuite la troisième étape du Tour du Limousin[Q 21]. Démare, tenant du titre de la Vattenfall Cyclassics, ne peut récidiver et se classe dixième le 25 août d'une course remportée par John Degenkolb (Argos-Shimano)[101]. Le même jour, Anthony Geslin perd la tête de la Coupe de France au profit de Bryan Coquard (Europcar), vainqueur de la Châteauroux Classic de l'Indre[Q 22]. La semaine suivante, Nacer Bouhanni remporte au sprint les trois premières étapes du Tour du Poitou-Charentes[Q 23].

L'équipe FDJ.fr annonce sa composition pour le Tour d'Espagne le 13 août. Celle-ci est centrée autour de Thibaut Pinot, qui se prépare à la Vuelta en terminant sixième du Tour de l'Ain. Il est accompagné d'Arnaud Courteille, Kenny Elissonde, Alexandre Geniez, Laurent Mangel, Cédric Pineau, Anthony Roux, Geoffrey Soupe et Jussi Veikkanen[102]. FDJ.fr commence cette Vuelta par une seizième place en contre-la-montre par équipes à 1 minute 25 secondes d'Astana[103]. La première semaine de course est marquée par les échappées de Veikkanen et de Courteille lors des quatrième et cinquième étapes[104],[105]. Le 31 août, Thibaut Pinot est quatrième de la huitième étape, se classant alors treizième du classement général à 1 minute 37 secondes de Nicolas Roche (Saxo-Tinkoff)[106].

Fin de saison sur route puis cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Photo de six personnes sur un podium.
Kenny Elissonde, ici au Tour de l'Ain, s'impose au sommet de l'Angliru sur le Tour d'Espagne.

Au début du mois de septembre, Sandy Casar, qui a fait toute sa carrière professionnelle dans l'équipe sous ses différentes appellations successives, annonce la fin de sa carrière[107]. Sur le Tour d'Espagne, la dixième étape, qui marque le début de la haute montagne, voit Thibaut Pinot finir en sixième position et intégrer les dix premiers du classement général avec son huitième rang à 3 minutes 11 secondes de Christopher Horner (RadioShack-Leopard)[108]. Au lendemain de la journée de repos, Pinot conserve ce classement après le contre-la-montre[109]. Dans les Pyrénées, Pinot devient septième du classement général au terme de la quatorzième étape marquée par l'apparition de la pluie et une chute de la température et où il profite de l'abandon d'Ivan Basso (Cannondale), atteint d'une hypothermie[110]. Le lendemain, Alexandre Geniez, élu combatif du jour, gagne la quinzième étape à Peyragudes[111]. Le même jour, FDJ.fr obtient une autre victoire grâce à Nacer Bouhanni qui s'impose au sprint lors du Grand Prix de Fourmies au lendemain d'une troisième place sur la Brussels Cycling Classic[n 2],[Q 24]. À la veille de la deuxième journée de repos, Thibaut Pinot est septième du classement général à 4 minutes 37 secondes du maillot rouge Vincenzo Nibali (Astana)[112]. À la suite d'une bordure initiée par Saxo-Tinkoff, Pinot perd 1 minute 30 secondes sur les protagonistes du général lors de la dix-septième étape[113]. Deux jours plus tard, le Français perd une place au général au profit de Leopold König (NetApp-Endura) à l'issue de la montée du Naranco dans la dix-neuvième étape[114]. La montée de l'Alto de l'Angliru permet à Pinot de reprendre la septième place à König et voit Kenny Elissonde s'imposer au sommet[115]. Au final, Thibaut Pinot est septième de cette Vuelta à 8 minutes 41 secondes du vainqueur, Christopher Horner[116].

Parallèlement à la fin du Tour d'Espagne, sur le World Tour, Arthur Vichot est deuxième du Grand Prix cycliste de Québec derrière Robert Gesink (Belkin)[117]. Anthony Geslin reprend la première place de la Coupe de France à Bryan Coquard (Europcar) grâce à sa huitième place au Tour du Doubs[Q 25]. La semaine suivante, Laurent Mangel est quatrième du Grand Prix de la Somme[Q 26] puis Arnaud Démare gagne au sprint le Grand Prix d'Isbergues. Pour l'équipe, cette course voit cependant Bryan Coquard reprendre la tête de la Coupe de France à Anthony Geslin[Q 27]. Nacer Bouhanni est ensuite deuxième derrière Marcel Kittel (Argos-Shimano) du Circuit du Houtland le 25 septembre[Q 28].

Photo d'une personne.
Francis Mourey, ici au Tour de l'Ain, participe à partir de septembre aux épreuves de cyclo-cross.

Le 20 septembre, la sélection de l'équipe pour le contre-la-montre par équipes des championnats du monde de Florence est annoncée. Les six coureurs retenus sont Alexandre Geniez, Matthieu Ladagnous, Johan Le Bon, Yoann Offredo, Dominique Rollin et Jérémy Roy[118]. FDJ.fr termine quinzième à 3 minutes 19 secondes d'Omega Pharma-Quick Step[119]. Trois jours plus tard, Roy participe pour l'équipe de France au contre-la-montre individuel et en prend la vingt-neuvième place à 4 minutes 27 secondes du vainqueur allemand Tony Martin[120]. Plusieurs coureurs de l'équipe participent à la course en ligne. Ainsi figurent Thibaut Pinot, Anthony Roux et Arthur Vichot pour la France, Murilo Fischer pour le Brésil et Jussi Veikkanen pour la Finlande[121]. Alexandre Geniez est présent en équipe de France avant la course en tant que remplaçant[122]. Le premier coureur de l'équipe est Arthur Vichot qui se classe dix-huitième[123]. Après ces championnats du monde, Arnaud Démare obtient un podium sur la troisième étape de l'Eurométropole Tour[124] puis Nacer Bouhanni remporte le Tour de Vendée, dernière manche de la Coupe de France, dont Anthony Geslin est troisième au final et FDJ.fr gagnante du classement par équipes[125]. Le même jour, Thibaut Pinot est douzième du Tour de Lombardie[126]. La semaine suivante, Arnaud Démare est deuxième de Paris-Bourges puis troisième de Paris-Tours, deux courses gagnées au sprint par John Degenkolb (Argos-Shimano)[Q 29]. FDJ.fr obtient au Tour de Pékin, dernière épreuve World Tour de l'année, deux succès par Nacer Bouhanni lors des deuxième et troisième étapes ainsi qu'une deuxième place du Français derrière Luka Mezgec (Argos-Shimano) sur la dernière étape[Q 28],[127]. Johan Le Bon termine la saison sur route en étant cinquième du Chrono des Nations-Les Herbiers-Vendée[Q 30]. Au classement final du World Tour, l'équipe termine dix-septième du classement par équipes[128] alors que le meilleur coureur en individuel est Thibaut Pinot, trente-troisième[129].

En cyclo-cross, Francis Mourey obtient deux deuxièmes places sur les épreuves de Baden le 15 septembre et de Dielsdorf le 6 octobre[130]. Il obtient ensuite le 12 octobre une quatrième place lors du Grand Prix de la Région wallonne de Dottignies[130] avant de remporter le lendemain la première manche du Challenge la France Cycliste de Cyclo-Cross à Saint-Étienne-lès-Remiremont[131]. Mourey termine octobre par une quatrième place à Tábor, lieu de la deuxième manche de la Coupe du monde de cyclo-cross[132] puis une victoire dans l'épreuve de Steinmaur[131]. Mourey gagne ensuite en novembre l'épreuve de Marle pour la septième fois d'affilée[133], les épreuves allemandes de Wiesbaden[131] et de Lorsch[130], la deuxième manche du Challenge la France Cycliste à Quelneuc[130] puis obtient la deuxième place de l'étape de coupe du monde de Coxyde[134]. Il est ensuite en décembre deuxième à Sion avant de gagner à Faè di Oderzo, à Namur sur le cyclo-cross de la Citadelle en coupe du monde, à Dagmersellen et à Flamanville, cette dernière victoire lui permettant d'être premier du Challenge la France Cycliste[130].

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

L'effectif de l'équipe FDJ.fr pendant la saison 2013 est composé de 29 coureurs dont vingt-six Français, un Brésilien, un Canadien et un Finlandais[26]. Le 1er août, les Français Olivier Le Gac, Alexis Guérin et Benoît Poitevin deviennent stagiaires au sein de la formation française[93],[94].

Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2012
William Bonnet 25 juin 1982 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
David Boucher 17 mars 1980 Drapeau de la France France[n 3] FDJ-BigMat
Nacer Bouhanni 25 juillet 1990 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Sandy Casar 2 février 1979 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Arnaud Courteille 13 mars 1989 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Mickaël Delage 6 août 1985 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Arnaud Démare 26 août 1991 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Kenny Elissonde 22 juillet 1991 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Pierrick Fédrigo 30 novembre 1978 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Murilo Fischer 16 juin 1979 Drapeau du Brésil Brésil Garmin-Sharp
Alexandre Geniez 16 avril 1988 Drapeau de la France France Argos-Shimano
Anthony Geslin 9 juin 1980 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Arnold Jeannesson 15 janvier 1986 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Matthieu Ladagnous 12 décembre 1984 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Johan Le Bon 3 octobre 1990 Drapeau de la France France Bretagne-Schuller
Laurent Mangel 22 mai 1981 Drapeau de la France France Saur-Sojasun
Francis Mourey 8 décembre 1980 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Yoann Offredo[n 4] 12 novembre 1986 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Laurent Pichon 19 juillet 1986 Drapeau de la France France Bretagne-Schuller
Cédric Pineau 8 mai 1985 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Thibaut Pinot 29 mai 1990 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Dominique Rollin 29 octobre 1982 Drapeau du Canada Canada FDJ-BigMat
Anthony Roux 18 avril 1987 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Jérémy Roy 22 juin 1983 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Geoffrey Soupe 22 mars 1988 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Benoît Vaugrenard 5 janvier 1982 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Jussi Veikkanen 29 mars 1981 Drapeau de la Finlande Finlande FDJ-BigMat
Arthur Vichot 26 novembre 1988 Drapeau de la France France FDJ-BigMat
Émilien Viennet 6 février 1992 Drapeau de la France France CC Étupes
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2013
Alexis Guérin 6 juin 1992 Drapeau de la France France Entente Sud Gascogne
Olivier Le Gac 27 août 1993 Drapeau de la France France BIC 2000
Benoît Poitevin 5 mai 1991 Drapeau de la France France UC Nantes Atlantique

Encadrement[modifier | modifier le code]

Photo d'une personne.
Marc Madiot, ici en 2011, est à la tête de l'équipe FDJ.fr.

FDJ.fr est dirigée par Marc Madiot. Cinq directeurs sportifs encadrent les coureurs : Marc Madiot, Yvon Madiot, Thierry Bricaud, Martial Gayant et Franck Pineau[139],[140]. Marc Madiot mène l'équipe depuis le lancement du projet de création de cette formation en 1996[3] et est manager sportif en plus du poste de directeur sportif. Yvon Madiot, frère de Marc, l'accompagne dans l'encadrement technique depuis le début. Il est particulièrement chargé de la formation et de la recherche de jeunes coureurs par l'intermédiaire de la fondation FDJ[141],[142]. Franck Pineau intègre l'équipe dirigée par Marc Madiot en août 2000. Il a comme particularité d'avoir parmi les coureurs de l'équipe son fils Cédric[143],[144]. Martial Gayant a été directeur sportif de l'équipe Saint-Quentin-Oktos en 1999 et 2000 avant de rejoindre la formation La Française des Jeux en 2001[145]. Thierry Bricaud a été directeur sportif à la fin des années 1990 dans la formation Vendée U de Jean-René Bernaudeau puis a occupé la même fonction dans la formation Bonjour lors de sa fondation en 2000 par Bernaudeau. Bricaud a travaillé dans cette équipe jusqu'en 2004. Après avoir collaboré avec l'équipe de Marc Madiot sur le Critérium du Dauphiné libéré 2005[146], Bricaud intègre à plein temps l'encadrement de La Française des Jeux en 2006[147]. Frédéric Guesdon, coureur de l'équipe de 1997 à 2012, intervient également ponctuellement comme directeur sportif à partir de Tirreno-Adriatico[23].

Au niveau médical, l'encadrement comprend plusieurs médecins. Olivier Laroche[148] est spécialisé en nutrition. Gérard Guillaume est membre de l'encadrement depuis 1999. Salarié directement du sponsor, et non de l'équipe, son recrutement a été fait dans l'optique d'éviter les pratiques dopantes. Depuis, il est classé comme un médecin luttant contre le dopage dans le cyclisme[149],[150]. Yann Mossler complète cet encadrement[151]. En plus de ces médecins, Denis Troch, ancien entraîneur d'équipe de football reconverti entraîneur mental d'abord en entreprise puis dans le milieu cycliste, prend en charge la préparation mentale depuis 2010[152],[153].

Les entraîneurs sont Frédéric Grappe, Jacques Decrion et Julien Pinot[29]. Julien Pinot, frère de Thibaut, poursuit parallèlement à son travail un doctorat en sciences du sport. Il intervient également ponctuellement comme directeur sportif[154]. En dehors de FDJ.fr, Pinot entraîne d'autres coureurs comme Warren Barguil (Argos-Shimano)[155]. Jacques Decrion, coureur cycliste professionnel à la fin des années 1980, est chargé de l'entraînement d'une douzaine de coureurs de l'équipe. Il est également ponctuellement directeur sportif[156]. Frédéric Grappe, titulaire d'un doctorat en biomécanique et physiologie de l'entraînement sportif, est entraîneur dans l'équipe de Marc Madiot depuis 2000[157]. Au sein de la formation, il est conseiller technique pour les coureurs et s'occupe de dresser un profil de puissance personnalisé à chaque sportif[158]. Il supervise également le travail de Julien Pinot et de Jacques Decrion[159] et s'implique dans la détection de jeunes coureurs et le développement du matériel[158]. Parallèlement à son travail dans l'équipe, il est enseignant-chercheur à l'université de Besançon et forme Julien Pinot[157],[158].

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Victorieuse à vingt-quatre reprises sur route en 2012, FDJ.fr obtient en 2013 trente-trois succès, ce qui en fait la sixième équipe World Tour ayant le plus gagné durant la saison[160],[161],[162] ainsi que le record de victoires de l'équipe sur une saison depuis sa création[Q 27]. Nacer Bouhanni, avec onze victoires, et Arnaud Démare, neuf fois victorieux, sont les principaux pourvoyeurs de victoires de la formation[161],[163].

Le Tour de France est un objectif raté par l'équipe FDJ.fr. Le chef de file pour le classement général, Thibaut Pinot, gêné de façon récurrente dans la saison par une peur dans les descentes de cols, est distancé de cette façon dès la première étape de montagne avant d'abandonner ensuite malade. Nacer Bouhanni, attendu dans les sprints, chute et abandonne également à la suite d'une maladie[163],[164]. À l'inverse, la structure française réussit son Tour d'Espagne qui est marqué par la septième place de Pinot et deux victoires d'étapes en montagne pour Alexandre Geniez et Kenny Elissonde[165]. Sur les autres courses par étapes du World Tour, Pinot est également quatrième du Tour de Suisse et huitième du Tour de Catalogne[163], ce qui marque une progression pour lui malgré une absence de victoires[164].

Du côté, des sprints, Arnaud Démare et Nacer Bouhanni, auteurs de 60 % des victoires de FDJ.fr dans la saison, figurent parmi les meilleurs sprinteurs mondiaux et ont dominé à un moment donné dans la saison l'ensemble de leurs concurrents à l'exception de Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) et Marcel Kittel (Argos-Shimano)[163]. Néanmoins, ils sont attendus à des résultats supérieurs en 2014, notamment pour Démare[164],[165].

Sur les courses d'un jour, la formation obtient des places d'honneur lors des classiques flandriennes grâce à Matthieu Ladagnous[165] mais ne réussit pas à s'imposer malgré la présence de coureurs spécialistes de ces épreuves comme Yoann Offredo[163],[164]. Alors que les classiques sont décevantes, Arthur Vichot gagne de son côté le championnat de France sur route et obtient la deuxième place du Grand Prix cycliste de Québec en World Tour[163],[164].

Si la plupart des résultats sont obtenus par des coureurs jeunes, les plus expérimentés ont eux déçu. Sandy Casar, blessé sur chute au Tour d'Italie, ne peut atteindre son objectif de terminer les trois grands tours. Pierrick Fédrigo n'a gagné que Paris-Camembert et d'autres coureurs comme Laurent Mangel ou Anthony Geslin ne remportent pas de victoire. Francis Mourey réussit le Tour d'Italie qu'il finit vingtième[165]. En fin d'année, Mourey obtient plusieurs victoires en cyclo-cross dont une étape de Coupe du monde.

Marc Madiot, directeur de l'équipe, déclare en fin de saison qu'elle a rempli ses objectifs malgré la déception du Tour de France. Il met l'accent sur le nombre de coureurs différents ayant gagné une épreuve[166].

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
03/02/2013 6e étape de l'Étoile de Bessèges Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : France Anthony Roux
16/02/2013 6e étape du Tour d'Oman Drapeau d'Oman Oman 03 2.HC Drapeau : France Nacer Bouhanni
17/02/2013 Classement général du Tour du Haut-Var Drapeau de la France France 03 2.1 Drapeau : France Arthur Vichot
04/03/2013 1re étape de Paris-Nice Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : France Nacer Bouhanni
31/03/2013 Val d'Ille Classic Drapeau de la France France 06 1.1 Drapeau : France Nacer Bouhanni
03/04/2013 2e étape du Circuit de la Sarthe Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : France Nacer Bouhanni
05/04/2013 5e étape du Circuit de la Sarthe Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : France Francis Mourey
09/04/2013 Paris-Camembert Drapeau de la France France 06 1.1 Drapeau : France Pierrick Fédrigo
11/04/2013 Grand Prix de Denain Drapeau de la France France 06 1.1 Drapeau : France Arnaud Démare
14/04/2013 Tro Bro Leon Drapeau de la France France 06 1.1 Drapeau : France Francis Mourey
21/04/2013 Roue tourangelle Drapeau de la France France 06 1.1 Drapeau : France Mickaël Delage
01/05/2013 1re étape des Quatre jours de Dunkerque Drapeau de la France France 03 2.HC Drapeau : France Arnaud Démare
02/05/2013 2e étape des Quatre jours de Dunkerque Drapeau de la France France 03 2.HC Drapeau : France Arnaud Démare
03/05/2013 3e étape des Quatre jours de Dunkerque Drapeau de la France France 03 2.HC Drapeau : France Arnaud Démare
05/05/2013 Classement général des Quatre jours de Dunkerque Drapeau de la France France 03 2.HC Drapeau : France Arnaud Démare
26/05/2013 Boucles de l'Aulne Drapeau de la France France 06 1.1 Drapeau : France Matthieu Ladagnous
11/06/2013 4e étape du Tour de Suisse Drapeau de la Suisse Suisse 01 WT Drapeau : France Arnaud Démare
23/06/2013 Championnat de France sur route Drapeau de la France France 09 CN Drapeau : France Arthur Vichot
30/06/2013 Championnat de Finlande sur route Drapeau de la Finlande Finlande 09 CN Drapeau : Finlande Jussi Veikkanen
04/08/2013 London Ride Classic Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 06 1.1 Drapeau : France Arnaud Démare
10/08/2013 4e étape du Tour de Burgos Drapeau de l'Espagne Espagne 03 2.HC Drapeau : France Anthony Roux
13/08/2013 2e étape de l'Eneco Tour Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Drapeau : France Arnaud Démare
22/08/2013 3e étape du Tour du Limousin Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : France Matthieu Ladagnous
27/08/2013 1re étape du Tour du Poitou-Charentes Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : France Nacer Bouhanni
28/08/2013 2e étape du Tour du Poitou-Charentes Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : France Nacer Bouhanni
29/08/2013 3e étape du Tour du Poitou-Charentes Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : France Nacer Bouhanni
08/09/2013 Grand Prix de Fourmies Drapeau de la France France 04 1.HC Drapeau : France Nacer Bouhanni
08/09/2013 15e étape du Tour d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne 01 WT Drapeau : France Alexandre Geniez
14/09/2013 20e étape du Tour d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne 01 WT Drapeau : France Kenny Elissonde
22/09/2013 Grand Prix d'Isbergues Drapeau de la France France 06 1.1 Drapeau : France Arnaud Démare
06/10/2013 Tour de Vendée Drapeau de la France France 04 1.HC Drapeau : France Nacer Bouhanni
12/10/2013 2e étape du Tour de Pékin Drapeau de la République populaire de Chine Chine 01 WT Drapeau : France Nacer Bouhanni
13/10/2013 3e étape du Tour de Pékin Drapeau de la République populaire de Chine Chine 01 WT Drapeau : France Nacer Bouhanni

En cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
02/01/2013 Cyclo Cross Bussnang, Bussnang Drapeau de la Suisse Suisse 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey
13/01/2013 Championnat de France de cyclo-cross Drapeau de la France France 04 CN Drapeau : France Francis Mourey
27/01/2013 Cyclo-cross International du Mingant Lanarvily, Lanarvily Drapeau de la France France 03 C2 Drapeau : France Arnold Jeannesson
13/10/2013 Challenge la France Cycliste de Cyclo-Cross #1, Saint-Étienne-lès-Remiremont Drapeau de la France France 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey
27/10/2013 52. Internationales Radquer Steinmaur, Steinmaur Drapeau de la Suisse Suisse 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey
01/11/2013 Cyclo-cross international de Marle, Marle Drapeau de la France France 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey
09/11/2013 Internationales Cross Wochenende Wiesbaden, Wiesbaden Drapeau de l'Allemagne Allemagne 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey
10/11/2013 GGEW City Cross Cup, Lorsch Drapeau de l'Allemagne Allemagne 02 C1 Drapeau : France Francis Mourey
17/11/2013 Challenge la France Cycliste de Cyclo-Cross #2, Quelneuc Drapeau de la France France 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey
08/12/2013 Ciclocross del Ponte, Faè di Oderzo Drapeau de l'Italie Italie 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey
22/12/2013 Coupe du monde #4, Namur Drapeau de la Belgique Belgique 01 CDM Drapeau : France Francis Mourey
26/12/2013 Internationales Radquer Dagmersellen, Dagmersellen Drapeau de la Suisse Suisse 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey
29/12/2013 Challenge la France Cycliste de Cyclo-Cross #3, Flamanville Drapeau de la France France 03 C2 Drapeau : France Francis Mourey

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par FDJ.fr sur les courses de trois semaines.

Classiques[modifier | modifier le code]

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Yoann Offredo (19e)[45] Matthieu Ladagnous (5e)[48] Johan Le Bon (26e)[50] Benoît Vaugrenard (11e)[51] Thibaut Pinot (12e)[126]

Grands tours[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Francis Mourey (20e)[66] Arnold Jeannesson (29e)[92] Thibaut Pinot (7e)[116]
Accessits - - 2 victoires d'étapes
(Alexandre Geniez et Kenny Elissonde)

Classement UCI[modifier | modifier le code]

FDJ.fr termine à la dix-septième place du World Tour avec 338 points[128]. Ce total est obtenu par l'addition des points des cinq meilleurs coureurs de l'équipe au classement individuel que sont Thibaut Pinot, 33e avec 146 points, Matthieu Ladagnous, 67e avec 76 points, Arthur Vichot, 76e avec 60 points, Nacer Bouhanni, 98e avec 36 points, et Arnaud Démare[n 5], 123e avec 20 points[129],[167]. Le championnat du monde du contre-la-montre par équipes terminé à la 15e place ne rapporte aucun point.

Rang Coureur Points
33 Drapeau : France Thibaut Pinot 146
67 Drapeau : France Matthieu Ladagnous 76
76 Drapeau : France Arthur Vichot 60
98 Drapeau : France Nacer Bouhanni 36
122 Drapeau : France Arnaud Démare 20
123 Drapeau : France Alexandre Geniez 20
132 Drapeau : France Kenny Elissonde 16
153 Drapeau : France Arnold Jeannesson 9
172 Drapeau : Finlande Jussi Veikkanen 4
189 Drapeau : France Francis Mourey 2
200 Drapeau : France William Bonnet 2
218 Drapeau : France Anthony Geslin 1
225 Drapeau : France Geoffrey Soupe 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Guesdon met un terme à sa carrière le 31 juillet 2012.
  2. La course s'appelle Paris-Bruxelles jusqu'en 2012.
  3. David Boucher, qui disposait uniquement jusqu'alors de la nationalité française, obtient en mars 2013 la nationalité belge[135]. Bien qu'il participe en juin 2013 au championnat de Belgique sur route[136], l'Union cycliste internationale considère que sa nationalité sportive reste la nationalité française[137].
  4. Yoann Offredo revient à la compétition le 31 janvier 2013 à la suite d'une suspension d'un an pour défaut de géolocalisation[138].
  5. Arnaud Démare et Alexandre Geniez ont tous les deux 20 points mais l'UCI classe Arnaud Démare devant Alexandre Geniez.

Références[modifier | modifier le code]

Extraits d'ouvrage[modifier | modifier le code]

  1. Quénet 2013, p. 36-37
  2. Quénet 2013, p. 161
  3. Quénet 2013, p. 46-47
  4. Quénet 2013, p. 49
  5. Quénet 2013, p. 162
  6. Quénet 2013, p. 163
  7. Quénet 2013, p. 51
  8. Quénet 2013, p. 54-55
  9. Quénet 2013, p. 56-57
  10. Quénet 2013, p. 62-63
  11. Quénet 2013, p. 64-65
  12. Quénet 2013, p. 68-69
  13. Quénet 2013, p. 66-67
  14. Quénet 2013, p. 70-71
  15. Quénet 2013, p. 72-73
  16. a et b Quénet 2013, p. 164
  17. Quénet 2013, p. 77
  18. Quénet 2013, p. 78-79
  19. Quénet 2013, p. 89
  20. a, b et c Quénet 2013, p. 165
  21. Quénet 2013, p. 110-111
  22. Quénet 2013, p. 112-113
  23. Quénet 2013, p. 114-115
  24. Quénet 2013, p. 118-119
  25. Quénet 2013, p. 120-121
  26. Quénet 2013, p. 123
  27. a et b Quénet 2013, p. 124-125
  28. a et b Quénet 2013, p. 167
  29. Quénet 2013, p. 130-133
  30. Quénet 2013, p. 135

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. « Filiales et partenaires commerciaux », sur groupefdj.com (consulté le 30 juin 2013)
  2. « Tour de France: l'équipe FDJ change de nom officiel », sur lyoncapitale.fr, Lyon Capitale,‎ 21 juin 2013
  3. a et b « La Française des jeux en piste », sur lesoir.be, Le Soir,‎ 14 juin 1996 (consulté le 30 juin 2013)
  4. « Le sponsor jusqu'en 2014 », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 25 juin 2010 (consulté le 19 janvier 2013)
  5. « FDJ renouvelle jusqu'en 2016 », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 28 novembre 2013 (consulté le 28 novembre 2013)
  6. a et b Éric De Falleur, « Le peloton passé au crible », La Dernière Heure/Les Sports - Supplément cyclisme : le guide de la saison 2013,‎ février 2013, p. 44
  7. « Tout le peloton WorldTour en 2013 », sur laflammerouge.com,‎ 24 janvier 2013
  8. « Nouveau maillot pour la FDJ.fr », sur sportbreizh.com,‎ 26 juin 2013
  9. « B'TWIN, partenaire officiel de l'équipe cycliste FDJ », sur echoduvelo.com (consulté le 29 juin 2013)
  10. Alexandre Mignot, « Laurent Pichon signe chez FDJ-BigMat », sur cyclismactu.net,‎ 1er août 2012
  11. Alexandre Mignot, « Laurent Mangel chez FDJ-BigMat pour 2 ans », sur cyclismactu.net,‎ 16 août 2012
  12. (en) « Fischer joins FDJ-BigMat », sur cyclingnews.com,‎ 21 août 2012
  13. (en) « Geniez to FDJ », sur cyclingnews.com,‎ 24 août 2012
  14. « Le Bon à la FDJ », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 19 septembre 2013
  15. Nicolas Gachet, « Emilien Viennet néo-pro à la FDJ-BigMat », sur directvelo.com,‎ 24 septembre 2012
  16. « Hutarovich rejoint AG2R-La Mondiale », sur rtbf.be,‎ 13 août 2012
  17. Sébastien Warègne, « Ag2r officialise l'arrivée de Steve Chainel », sur cyclismactu.net,‎ 7 août 2012
  18. Alexandre Mignot, « Quatre coureurs signent chez Saur-Sojasun », sur cyclismactu.net,‎ 20 août 2012
  19. Alexandre Mignot, « Arnaud Gérard file chez Bretagne-Séché », sur cyclismactu.net,‎ 13 septembre 2012
  20. (en) « Rasch joins Boasson Hagen at Sky for 2013 », sur cyclingnews.com,‎ 21 septembre 2012
  21. (en) Gregor Brown, « Guesdon ends career with record-setting Roubaix », sur velonews.competitor.com,‎ 8 avril 2012
  22. « FDJ-BigMat 2012 », sur siteducyclisme.net (consulté le 29 juin 2013)
  23. a, b et c Benoit Vittek, « Paris-Roubaix: Fédéric Guesdon à côté de ses pavés », sur eurosport.fr,‎ 5 avril 2013
  24. (en) « Katusha denied 2013 WorldTour licence », sur cyclingnews.com,‎ 10 décembre 2012
  25. a, b, c, d, e, f et g Xavier Colombani, « Où sont placées les ambitions ? », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 24 janvier 2013
  26. a, b, c, d et e Baptiste Bouthier, « Équipes 2013 : FDJ », sur velochrono.fr,‎ 13 janvier 2013
  27. a, b et c Julien Detroz, « Cyclisme, le peloton 2013 (partie 4/9) », sur culturesport.net,‎ 11 janvier 2013
  28. Xavier Colombani, « La jeunesse triomphante », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 24 janvier 2013
  29. a, b, c et d « Pour Marc Madiot les jeunes talents de la FDJ déboulent au bon moment », sur eurosport.fr,‎ 24 janvier 2013
  30. « Championnats de France: Francis Mourey égale le record », sur eurosport.fr,‎ 13 janvier 2013
  31. Philippe Priser, « 56e édition du Circuit du Mingant à Lanarvily. Jeannesson surprend Mourey! », sur letelegramme.com, Le Télégramme,‎ 28 janvier 2013
  32. « Nys évidemment », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 2 février 2013
  33. Philippe Bouvet, « Démare dauphin de Greipel », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 22 janvier 2013
  34. (en) Alex Malone, « 100th career victory for Greipel in Adelaide City », sur cyclingnews.com,‎ 27 janvier 2013
  35. (en) « Slagter leads the WorldTour ranking after Tour Down Under success », sur cyclingnews.com,‎ 27 janvier 2013
  36. Bertrand Latour, « J. Hivert l'emporte au final », sur cyclismactu.net,‎ 3 février 2013
  37. « Bouhanni, porte-drapeau à Oman », sur velochrono.fr,‎ 16 février 2013
  38. « Tour du Haut-Var-matin: Lars Boom gagne à Draguignan, le général pour Arthur Vichot », sur varmatin.com, Var-Matin,‎ 17 février 2013
  39. « Tsatevitch gagne le GP Samyn », sur rtbf.be,‎ 27 février 2013
  40. Bertrand Latour, « Gerald Ciolek s'impose devant Petit », sur cyclismactu.net,‎ 3 mars 2013
  41. « Paris-Nice: Damien Gaudin (Europcar) s'offre le prologue devant Sylvain Chavanel », sur eurosport.fr,‎ 3 mars 2013
  42. « Le sprint pour Bouhanni », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 4 mars 2013
  43. « Bouhanni renonce », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 8 mars 2013
  44. « Péraud : «J'étais anxieux» », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 10 mars 2013
  45. a et b (en) « Gerald Ciolek wins Milan-San Remo », sur cyclingnews.com,‎ 17 mars 2013
  46. « 2e étape: Cavendish gagne, Démare leader », sur eurosport.fr,‎ 27 mars 2013
  47. « Le doublé pour Chavanel », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 28 mars 2013
  48. a et b Nicolas Le Cheviller, « Ladagnous : « Roubaix, mon objectif n°1 » », sur velochrono.fr,‎ 1er avril 2013
  49. « Bouhanni l'emporte », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 3 avril 2013
  50. a et b Laurent Vergne avec AFP, « Paris-Roubaix: FDJ, le dimanche noir », sur eurosport.fr,‎ 7 avril 2013
  51. a et b (en) Daniel Benson et Jane Aubrey, « Daniel Martin wins Liège-Bastogne-Liège », sur cyclingnews.com,‎ 21 avril 2013
  52. Alexandre Philippon, « Romandie : Froome et les autres », sur velochrono.fr,‎ 28 avril 2013
  53. a et b « FDJ: Bouhanni et Jeannesson sur le Giro », sur cyclisme-mag.com,‎ 23 avril 2013
  54. Romain Puissieux, « Le grand défi de Casar », sur velochrono.fr,‎ 27 avril 2013
  55. Xavier Colombani, « Casar tente les trois Grands Tours », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 24 janvier 2013
  56. Simon Drouin, « Dominique Rollin participera au Tour d'Italie », sur lapresse.ca, La Presse,‎ 3 mai 2013
  57. (en) « Giro d'Italia 2013: Sky and Wiggins time trial to stage 2 victory », sur cyclingnews.com,‎ 5 mai 2013
  58. (en) « Bouhanni Nacer 2013 », sur cqranking.com (consulté le 12 mai 2013)
  59. (en) « Jeannesson Arnold 2013 », sur cqranking.com (consulté le 12 mai 2013)
  60. (en) « Casar out of Giro d'Italia with broken wrist », sur cyclingnews.com,‎ 6 mai 2013
  61. « Jeannesson a abandonné », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 12 mai 2013
  62. « Bouhanni abandonne », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 16 mai 2013
  63. Alexis Rose, « Gerald Ciolek devance Démare », sur cyclismactu.net,‎ 24 mai 2013
  64. Alexandre Mignot, « Adriano Malori fait coup double », sur cyclismactu.net,‎ 25 mai 2013
  65. « Cyclisme. L’Ornais Anthony Geslin (FDJ) prend la tête de la Coupe de France », sur ouest-france.fr, Ouest-France,‎ 25 mai 2013
  66. a et b (en) Daniel Benson, « Nibali wins 2013 Giro d'Italia », sur cyclingnews.com,‎ 26 mai 2013
  67. (en) « De Marchi wins final stage of Dauphiné », sur cyclingnews.com,‎ 9 juin 2013
  68. Julie Dremière, « Mollema dompte le Crans-Montana », sur cyclismactu.net,‎ 9 juin 2013
  69. « Démare, le plus malin », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 11 juin 2013
  70. « Tour de Suisse 2013- 5e étape: Victoire d'Alexander Kristoff (BMC), Mathias Frank toujours leader », sur eurosport.fr,‎ 12 juin 2013
  71. Baptiste Bouthier, « Ce sera serré jusqu’au bout », sur velochrono.fr,‎ 14 juin 2013
  72. (en) Stephen Farrand, « Costa repeats as Tour de Suisse champion », sur cyclingnews.com,‎ 16 juin 2013
  73. (en) « CQ Roux Anthony », sur cqranking.com (consulté le 16 juin 2013)
  74. Benoît Vittek, « Arthur Vichot (FDJ) sacré champion de France sur route, devant Sylvain Chavanel », sur eurosport.fr,‎ 23 juin 2013
  75. (en) « National Championships Finland (Pori) R.R. (181 km) », sur cqranking.com (consulté le 1er juillet 2013)
  76. « FDJ change de peau », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 26 juin 2013
  77. « Vichot et Bouhanni au départ, pas Démare », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 23 juin 2013
  78. Anthony Thomas-Commin, « Le TGV Orica-GreenEdge », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 2 juillet 2013
  79. « Bouhanni abandonne », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 4 juillet 2013
  80. « Tour de France : la sale journée de Thibaut Pinot et de la FDJ.fr », sur rtl.fr, RTL,‎ 6 juillet 2013
  81. Xavier Colombani avec l'AFP, « Pinot : «Je n'y suis plus» », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 7 juillet 2013
  82. (en) Barry Ryan, « Tour de France: Martin victorious in Bagnères-de-Bigorre », sur cyclingnews.com,‎ 7 juillet 2013
  83. « Tour de France : William Bonnet redonne le sourire à la FDJ.fr », sur rtl.fr, RTL,‎ 9 juillet 2013
  84. « Tour de France : Jérémy Roy 8ème du chrono, nouvelle satisfaction pour la FDJ.fr », sur rtl.fr, RTL,‎ 10 juillet 2013
  85. « Vichot 8e et frustré », sur lalsace.fr, L'Alsace,‎ 14 juillet 2013
  86. « Tour de France : la journée galère des FDJ.fr », sur rtl.fr, RTL,‎ 14 juillet 2013
  87. (en) Susan Westemeyer, « Tour de France: Froome crowned king of Mont Ventoux », sur cyclingnews.com,‎ 14 juillet 2013
  88. Anthony Thomas-Commin, « Pinot arrête », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 16 juillet 2013
  89. Anthony Thomas-Commin, « Rui Costa se console », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 16 juillet 2013
  90. « Tour de France : la FDJ.fr perd Bonnet mais anime l'Alpe d'Huez avec Geniez et Jeannesson », sur rtl.fr, RTL,‎ 18 juillet 2013
  91. « Tour de France : la FDJ.fr s'illustre encore avec Geniez », sur rtl.fr, RTL,‎ 19 juillet 2013
  92. a et b (en) Ben Atkins, « Tour de France: Marcel Kittel takes Champs-Élysées sprint as Froome is crowned winner », sur velonation.com,‎ 21 juillet 2013
  93. a et b « Lecuisinier gagne le prologue des Boucles de la Mayenne, Olivier Le Gac sera stagiaire à la FDJ cet été, Polychronis Tzortzakis l'emporte au Tour Nivernais Morvan. », sur velo101.com,‎ 14 juin 2013
  94. a et b Nicolas Gachet, « Alexis Guérin et Benoît Poitevin stagiaires à la FDJ.fr », sur directvelo.com,‎ 9 juillet 2013
  95. Thomas Lecloux, « Thor Hushovd passe la deuxième », sur cyclismactu.net,‎ 1er août 2013
  96. « Roux reste en violet », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 9 août 2013
  97. Alexandre Mignot, « Anthony Roux tient sa victoire ! », sur cyclismactu.net,‎ 10 août 2013
  98. Alexandre Mignot, « Nairo Quintana, impérial, rafle tout », sur cyclismactu.net,‎ 11 août 2013
  99. (en) « Demare wins stage 2 of Eneco Tour », sur cyclingnews.com,‎ 13 août 2013
  100. Thomas Lecloux, « Andre Greipel le plus rapide à Vlijmen », sur cyclismactu.net,‎ 15 août 2013
  101. Xavier Colombani, « Degenkolb domine Greipel », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 25 août 2013
  102. « FDJ.fr autour de Pinot », sur ouest-france.fr, Ouest-France,‎ 13 août 2013
  103. Alexandre Mignot, « Astana en impose, Brajkovic en rouge », sur cyclismactu.net,‎ 24 août 2013
  104. Alexandre Mignot, « Moreno, en puncheur, prend sa revanche », sur cyclismactu.net,‎ 27 août 2013
  105. « Matthews n’a pas tremblé », sur velochrono.fr,‎ 28 août 2013
  106. Alexandre Mignot, « Konig épate, Roche s'empare du rouge », sur cyclismactu.net,‎ 31 août 2013
  107. « Le cycliste Sandy Casar met fin à sa carrière », sur liberation.fr, Libération,‎ 6 septembre 2013
  108. Alexandre Philippon, « Mais quel Horner ! », sur velochrono.fr,‎ 2 septembre 2013
  109. Alexandre Mignot, « Thibaut Pinot : "Je suis dans les temps" », sur cyclismactu.net,‎ 5 septembre 2013
  110. Baptiste Bouthier, « Ratto passe entre les gouttes », sur velochrono.fr,‎ 7 septembre 2013
  111. Alexandre Mignot, « Jour de gloire pour Alexandre Geniez ! », sur cyclismactu.net,‎ 8 septembre 2013
  112. (en) Ben Atkins, « Vuelta a España: Warren Barguil takes stage 15 by inches over Rigoberto Urán », sur velonation.com,‎ 9 septembre 2013
  113. Alexandre Mignot, « Les bordures profitent à Bauke Mollema ! », sur cyclismactu.net,‎ 11 septembre 2013
  114. « Horner, l’Angliru en rouge », sur velochrono.fr,‎ 13 septembre 2013
  115. Anthony Thomas-Commin, « La gloire d'Elissonde et Horner », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 14 septembre 2013
  116. a et b (en) Daniel Benson, « Chris Horner wins 2013 Vuelta a Espana », sur cyclingnews.com,‎ 15 septembre 2013
  117. Baptiste Bouthier, « Québec : Vichot bute sur Gesink », sur velochrono.fr,‎ 13 septembre 2013
  118. Renaud Breban, « La FDJ.fr dévoile sa sélection pour le CLM », sur cyclismactu.net,‎ 20 septembre 2013
  119. Alexandre Philippon, « Doublé et revanche pour OPQS », sur velochrono.fr,‎ 22 septembre 2013
  120. (en) Daniel Benson, « Tony Martin wins elite men's time trial world championship », sur cyclingnews.com,‎ 25 septembre 2013
  121. Baptiste Bouthier, « Ch. du monde : La liste des partants », sur velochrono.fr,‎ 28 septembre 2013
  122. « Avec Barguil, sans Gallopin », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 17 septembre 2013
  123. (en) Barry Ryan, « Rui Costa wins men's road race world championship », sur cyclingnews.com,‎ 29 septembre 2013
  124. Alexis Rose, « Tyler Farrar s'impose au sprint », sur cyclismactu.net,‎ 5 octobre 2013
  125. Baptiste Bouthier, « Dumoulin se ressert une Coupe », sur velochrono.fr,‎ 6 octobre 2013
  126. a et b Alexis Rose, « Rodriguez conserve son titre », sur cyclismactu.net,‎ 6 octobre 2013
  127. Renaud Breban, « La der pour Mezgec, Intxausti sacré », sur cyclismactu.net,‎ 15 octobre 2013
  128. a et b (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Team », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 18 décembre 2013)
  129. a et b (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 18 décembre 2013)
  130. a, b, c, d et e (nl) « Francis Mourey - Veldrijden », sur cyclebase.nl (consulté le 1er décembre 2013)
  131. a, b et c Hervé Dancerelle, « Cyclo-cross de Wiesbaden : Mourey 1er », sur directvelo.com,‎ 9 novembre 2013
  132. Alexis Rose, « Lars Van der Haar, au sprint ! », sur cyclismactu.net,‎ 26 octobre 2013
  133. « CYCLO-CROSS. Septième succès de Mourey à Marle », sur lunion.presse.fr, L'Union,‎ 1er novembre 2013
  134. Baptiste Bouthier, « Coxyde : Albert s’éclate, Mourey s’installe », sur velochrono.fr,‎ 23 novembre 2013
  135. « Cyclisme (3 Jours de La Panne) : Le Fourmisien David Boucher premier... Belge de l'épreuve », sur lavoixdunord.fr,‎ 28 mars 2013
  136. « Championnat de Belgique sur route: les partants », sur cyclismerevue.blogs.sudinfo.be,‎ 19 juin 2013
  137. (en) « Championnat National de Belgique (BEL/CN) 23 Jun 2013 - Road race: La Roche-en-Ardenne - La Roche-en-Ardenne », sur uci.infostradasports.com, UCI (consulté le 24 juin 2013)
  138. « FDJ : Offredo planifie son retour », sur franceinfo.fr,‎ 25 janvier 2013
  139. « FDJ (FDJ) - FRA », sur uciworldtour.com, UCI (consulté le 28 janvier 2013)
  140. « Staff », sur equipecyclistefdj.fr (consulté le 20 septembre 2013)
  141. « FDJ.fr devient partenaire de B'Twin U19 Racing Team », sur echoduvelo.com (consulté le 21 septembre 2013)
  142. Michael Gilson, « La Française des Jeux renforce sa fondation », sur directvelo.com,‎ 3 février 2009
  143. « Pineau Franck », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 21 septembre 2013)
  144. « Pineau : « J’aimerais que les autres coureurs me prennent pour un cycliste » », sur cyclismag.com,‎ 25 septembre 2010
  145. Ludovic Quillet, « Que sont-ils devenus ? Dans le sport de haut niveau », sur aisnenouvelle.fr, L'Aisne nouvelle,‎ 19 août 2011
  146. « Thierry Bricaud s'apprête à rejoindre Marc Madiot », sur cyclismag.com,‎ 30 mai 2005
  147. « Un directeur sportif "est un homme de terrain" explique Thierry Bricaud », sur rtl.fr, RTL,‎ 15 juillet 2013
  148. Jacques Paoli, « Tour de Corse: nouveau record pour Christophe Santini », sur corsematin.com, Corse-Matin,‎ 16 juillet 2013
  149. Eléonore Taicher, « Tour de France : "Le cyclisme est le sport le plus propre" pour le médecin de la FDJ.fr », sur rtl.fr, RTL,‎ 28 juin 2013
  150. Clément Guillou, « Tour de France : ces médecins d’équipe qui refusent le dopage », sur rue89.com,‎ 20 juillet 2013
  151. « Tour d'Italie. Sale temps pour les maigres », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ 21 mai 2013
  152. Jean-Pierre Prault, « Denis Troch, de la moustache au cerveau », sur lunion.presse.fr, L'Union,‎ 23 janvier 2013
  153. Sylvain Mouillard, «Le cycliste est en sous-estime de lui-même», sur liberation.fr, Libération,‎ 5 juillet 2013
  154. Yvan Goepfert, « Quand Julien Pinot enfile la tunique de « boss » au Tour de l’Ain », sur lepays.fr, Le Pays,‎ 9 août 2013
  155. « Le journal de bord de Warren Barguil », sur velo101.com,‎ 20 septembre 2013
  156. « Directeurs sportifs : En famille et entre voisins », sur uci.ch, UCI,‎ 29 novembre 2012
  157. a et b « CV, profil », sur fredericgrappe.com (consulté le 23 septembre 2013)
  158. a, b et c Thierry Sandoz, « Cyclisme : la méthode Frédéric Grappe, entraîneur à la FDJ », sur estrepublicain.fr, L'Est républicain,‎ 24 janvier 2013
  159. Alexis Rose, « Interview de Frédéric Grappe (1/2) », sur velo101.com,‎ 22 novembre 2012
  160. Anthony Thomas-Commin, « Les cannibales de 2013 », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 16 octobre 2013
  161. a et b « Liste des victoires d'FDJ.fr en 2013 », sur cqranking.com (consulté le 6 janvier 2014)
  162. (en) « Team Victory Ranking 2013 », sur cqranking.com (consulté le 29 janvier 2014)
  163. a, b, c, d, e et f Baptiste Bouthier, « La FDJ.fr à toute allure », sur velochrono.fr,‎ 16 novembre 2013
  164. a, b, c, d et e (en) Barry Ryan, « 2013 Report Card: FDJ.fr », sur cyclignews.com,‎ 30 décembre 2013
  165. a, b, c et d Etienne Jacob, « Les jeunes portent la FDJ », sur chroniqueduvelo.fr,‎ 10 novembre 2013
  166. Julie Dremière, « Madiot fait le bilan de la saison pour FDJ.fr », sur cyclismactu.net,‎ 8 novembre 2013|
  167. (en) « WorldTour Ranking - Team - 15 Oct 2013 - Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 18 décembre 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Quénet, Le grand livre du cyclisme français. Les meilleurs moments de la saison 2013., Éditions Cristel,‎ 2013, 189 p. (ISBN 978-2844211033) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 10 février 2014 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.