Saison 2012 de l'équipe cycliste Omega Pharma-Quick Step

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fairytale bookmark silver light.png Vous lisez un « bon article ».
Omega Pharma-
Quick Step 2012
Logo de l'équipe
Généralités
Sport cyclisme sur route
Catégorie UCI World Tour
Effectif 30 + 2 stagiaires
Manager Patrick Lefevere
Palmarès
Nombre de victoires 50 (route) + 3 (cyclo-cross)
+ 3 (piste)
Meilleur coureur UCI Drapeau : Belgique Tom Boonen (3e)
Classement UCI 4e (UCI World Tour)
Chronologie des compétitions
Précédent Saison précédente Saison suivante Suivant

La saison 2012 de l'équipe cycliste Omega Pharma-Quick Step est la dixième saison au total pour la formation belge, mais la première saison de l'équipe avec le nouveau sponsor Omega Pharma, arrivé de l'ancienne Omega Pharma-Lotto, et Quick Step, déjà sponsor de la formation les années précédentes, après un rapprochement fait en cours d'année 2011. En tant qu'équipe World Tour, l'équipe participe à l'ensemble du calendrier de l'UCI World Tour, du Tour Down Under en janvier au Tour de Pékin en octobre. Parallèlement, Omega Pharma-Quick Step peut participer aux courses des circuits continentaux de cyclisme.

Les coureurs principaux de cette équipe sont Tom Boonen et Sylvain Chavanel, issus de la formation Quick Step, ainsi que les recrues Levi Leipheimer et Tony Martin.

L'équipe, victorieuse à de nombreuses reprises à la fois sur le World Tour et sur trois circuits continentaux, gagne notamment deux classiques monuments, grâce à Tom Boonen, et obtient la victoire lors du premier championnat du monde de contre-la-montre par équipes de marques. Quatrième du classement mondial par équipes de l'UCI, la formation belge voit son meilleur représentant, Tom Boonen, occuper la troisième place du classement individuel.

Préparation de la saison 2012[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, l'équipe est portée par la société Decolef, détenue par l'homme d'affaires tchèque Zdeněk Bakala à 70 %, par Patrick Lefevere, manager de l'équipe, à 20 % et par l'homme d'affaires néerlandais et ancien chief executive officer (CEO) de Belgacom Bessel Kok à 10 %[1],[2],[3],[n 1].

Le budget de l'équipe pour l'année 2012 est de 13,5 millions d'euros. Ses deux principaux sponsors, la société pharmaceutique Omega Pharma et la marque de parquets et revêtements de sol Quick-Step, sont engagés jusqu'en 2014[4]. Omega Pharma est le nouveau sponsor principal de l'équipe, qui prend par conséquent le nom d'Omega-Pharma-Quick Step[2]. Omega Pharma a été co-sponsor de l'équipe en 2003 et 2004 et s'en est séparée pour s'associer à Lotto de 2005 à 2011[5]. Omega Pharma et Lotto se sont séparés fin 2011, Lotto devenant sponsor principal d'une nouvelle équipe belge nommée Lotto-Belisol. La marque de parquets et revêtements de sol Quick Step est sponsor de l'équipe depuis 2003.

L'entreprise pétrolière Q8 (Kuwait Petroleum Corporation) (en) sponsorise également l'équipe, sans toutefois apparaître dans son nom[6]. De 2006 à 2011, Q8 a été sponsor des équipes financées par Omega Pharma et Lotto[7] et est sponsor de courses cyclistes dont les classiques wallonnes (Liège-Bastogne-Liège et Flèche wallonne) depuis 2007[8]. L'entreprise met fin à ses partenariats dans le cyclisme à la fin de l'année 2012[9],[10].

Le fournisseur de cycles de l'équipe est Specialized[11]. Fournisseur de Quick Step de 2007 à 2009, la marque américaine avait choisi de sponsoriser Alberto Contador et ses équipes successives durant les deux saisons suivantes ainsi qu'HTC-Highroad en 2011[12].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

Photo de Kevin Van Impe.
Kevin Van Impe s'en va après avoir passé six ans dans l'équipe.

Avec l'arrêt de l'équipe américaine HTC-Highroad, l'équipe QuickStep et son nouveau co-sponsor Omega Pharma recrutent plusieurs coureurs de cette ancienne équipe dont l'Irlandais Matthew Brammeier, les Allemands Bert Grabsch[13] et Tony Martin (champion du monde contre-la-montre en titre), le Tchèque František Raboň[13] et les frères slovaques Martin et Peter Velits. Avec la fusion des équipes RadioShack et Leopard-Trek, elle recrute également l'Américain Levi Leipheimer et le Polonais Michał Kwiatkowski[14]. Signent aussi le Britannique Andrew Fenn (An Post-Sean Kelly), le Polonais Michał Gołaś (Vacansoleil-DCM)[14] et les Belges Serge Pauwels (Sky)[15] et Stijn Vandenbergh (Katusha).

Dans le même temps, plusieurs coureurs quittent l'équipe. Les Belges Andy Cappelle, Fréderique Robert, Kevin Seeldraeyers et Kevin Van Impe rejoignent respectivement Accent Jobs-Willems Veranda's[16], Lotto-Belisol, Astana et Vacansoleil-DCM. L'Allemand Andreas Stauff signe dans l'équipe Eddy Merckx-Indeland, Davide Malacarne chez Europcar[17], Francesco Reda chez Acqua & Sapone, Jan Tratnik chez Radenska et Marc de Maar chez son ancienne formation Unitedhealthcare. Le Néerlandais Addy Engels prend quant à lui sa retraite sportive et rejoint l'équipe dirigeante du Project 1t4i[18], devenu en mars Argos-Shimano.

Arrivée Équipe 2011
Drapeau : Irlande Matthew Brammeier HTC-Highroad
Drapeau : Royaume-Uni Andrew Fenn An Post-Sean Kelly
Drapeau : Pologne Michał Gołaś Vacansoleil-DCM
Drapeau : Allemagne Bert Grabsch HTC-Highroad
Drapeau : Pologne Michał Kwiatkowski RadioShack
Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer RadioShack
Drapeau : Allemagne Tony Martin HTC-Highroad
Drapeau : Belgique Serge Pauwels Sky
Drapeau : République tchèque František Raboň HTC-Highroad
Drapeau : Belgique Stijn Vandenbergh Katusha
Drapeau : Slovaquie Martin Velits HTC-Highroad
Drapeau : Slovaquie Peter Velits HTC-Highroad
Départ Équipe 2012
Drapeau : Belgique Andy Cappelle Accent Jobs-Willems Veranda's
Drapeau : Curaçao Marc de Maar Unitedhealthcare
Drapeau : Pays-Bas Addy Engels Retraite
Drapeau : Italie Davide Malacarne Europcar
Drapeau : Italie Francesco Reda Acqua & Sapone
Drapeau : Belgique Fréderique Robert Lotto-Belisol
Drapeau : Belgique Kevin Seeldraeyers Astana
Drapeau : Allemagne Andreas Stauff Eddy Merckx-Indeland
Drapeau : Slovénie Jan Tratnik Radenska
Drapeau : Belgique Kevin Van Impe Vacansoleil-DCM

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'équipe Omega Pharma-Quick Step reçoit en novembre 2011 sa licence World Tour, ce qui lui donne obligation de participer à l'ensemble des courses de l'UCI World Tour[19],[20]. L'équipe belge, comme chaque saison, est fortement attendue sur les classiques flandriennes[21]. Pour cela, elle compte sur Tom Boonen, vainqueur de Gand-Wevelgem en 2011 mais qui a globalement déçu l'année précédente[22],[23]. Sylvain Chavanel est un autre leader pour ces courses et Niki Terpstra est également attendu en soutien de ses deux leaders[24].

Le recrutement de coureurs comme Levi Leipheimer, Tony Martin ou Peter Velits ouvre d'autres perspectives à l'équipe sur les courses à étapes d'une semaine ou les grands tours[21],[24]. Leipheimer[23] ou Martin[24] sont annoncés comme des candidats au podium du Tour de France même si ce dernier parle plutôt de s'imposer sur le prologue[21].

Wilfried Peeters, directeur sportif de la formation belge, souhaite voir son équipe viser des victoires durant toute la saison sur tous les types de terrain[22]. Il déclare que l'équipe est « par rapport à celle de l'an dernier, devenue beaucoup plus forte en profondeur »[21],[22].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Janvier-février : début de saison et victoires aux antipodes[modifier | modifier le code]

Photo de Zdeněk Štybar.
Zdeněk Štybar lors de la manche du Superprestige à Zonhoven.

Le premier coureur de l'équipe Omega Pharma-Quick Step à rentrer en action pour cette saison 2012 est le cyclo-crossman tchèque Zdeněk Štybar. Il remporte début janvier le Championnat de République tchèque de cyclo-cross et également la septième manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Liévin en France. Treizième du Championnat du monde de cyclo-cross à la fin du mois de janvier[25], Štybar gagne en février la 8e manche du Superprestige[26].

La première course sur route de l'équipe est ensuite la première épreuve de l'UCI World Tour, le Tour Down Under en Australie avec pour leader, l'Allemand Gerald Ciolek[27]. Il prend la deuxième place sur la quatrième étape derrière l'Espagnol Óscar Freire et termine 13e du classement général final[28]. L'équipe prend ensuite part au Tour de San Luis en Argentine. Elle y remporte cinq des sept étapes par l'intermédiaire de l'Italien Francesco Chicchi (1re et 2e étapes), de l'Américain Levi Leipheimer (3e étape à la suite du déclassement d'Alberto Contador et 4e étape) et Tom Boonen (7e étape). Leipheimer remporte le classement général au terme de la course. Boonen emmène ensuite l'équipe sur le Tour du Qatar où le Belge remporte les 1re et 4e étapes ainsi que le classement général devant Tyler Farrar. Pendant ce temps, en Espagne, le Britannique Andrew Fenn remporte ses deux premières courses pour l'équipe lors de ses deux premières épreuves avec des victoires sur le Trofeo Palma et le Trofeo Migjorn. Après une victoire de Gerald Ciolek lors de la quatrième étape sur le Tour de l'Algarve (devant son coéquipier Matteo Trentin, sa première victoire depuis 2 ans)[29] où l'Allemand Tony Martin termine deuxième du classement général derrière l'Australien Richie Porte, le Slovaque Peter Velits remporte le classement général du Tour d'Oman[30].

Lors de la course d'ouverture en Belgique sur le Circuit Het Nieuwsblad, l'équipe voit Tom Boonen terminer deuxième de l'épreuve, battu au sprint par son compatriote Sep Vanmarcke[31].

Mars-avril : domination sur les classiques flandriennes[modifier | modifier le code]

Le mois de mars de l'équipe Omega Pharma-Quick Step commence par les victoires de Michał Kwiatkowski (prologue)[32], Francesco Chicchi (1re étape) et Julien Vermote (classement général) sur les Trois jours de Flandre-Occidentale. Sur Paris-Nice, l'équipe belge aligne trois leaders avec le tenant du titre allemand Tony Martin, l'Américain Levi Leipheimer et le Français Sylvain Chavanel. L'épreuve commence avec la troisième place de Leipheimer lors de la première étape contre-la-montre et la victoire de Tom Boonen, la centième de sa carrière sur une course répertoriée par l'Union cycliste internationale[33],[34], lors de la deuxième étape. Alors qu'il est troisième du classement général derrière Bradley Wiggins et Lieuwe Westra, l'Américain chute trois fois lors de la septième étape et abandonne toute chance de bien figurer au classement final[35]. Chavanel finit meilleur coureur de l'équipe avec une huitième place à l'arrivée à Nice[36].

Francesco Chicchi réalise ensuite le doublé en remportant coup sur coup Nokere Koerse[37] et l'Handzame Classic[38]. Sur la première grande classique de la saison, Milan-San Remo, Tom Boonen termine meilleur coureur de l'équipe en finissant 22e à l'arrivée.

Le Néerlandais Niki Terpstra commence ensuite le festival d'Omega Pharma-Quick Step sur les classiques flandriennes en remportant À travers les Flandres en solitaire devant Sylvain Chavanel[39]. Deux jours plus tard, Boonen remporte son cinquième Grand Prix E3 puis Gand-Wevelgem. Chavanel gagne ensuite la troisième étape contre-la-montre des Trois jours de La Panne. Cette victoire lui permet de terminer premier du classement général. Boonen réalise ensuite son deuxième doublé Tour des Flandres-Paris-Roubaix. Il gagne le Tour des Flandres au sprint en devançant Filippo Pozzato et Alessandro Ballan puis, une semaine plus tard, Paris-Roubaix en s'échappant à 55 kilomètres de l'arrivée[40]. Boonen devient leader de l'UCI World Tour après sa victoire sur le Tour des Flandres[41].

Pendant ce temps là, Martin termine cinquième du Tour du Pays basque et la formation belge devient leader du classement World Tour par équipes[42]. Le coureur allemand, ainsi que Levi Leipheimer, sont cependant tous les deux renversés par une voiture à l'entraînement au cours du mois d'avril. Leipheimer est victime d'une fracture d'un péroné[43] alors que Martin subit plusieurs fractures au visage, à l'omoplate gauche et à un bras[44]. À la fin du mois, le Belge Iljo Keisse remporte la septième étape du Tour de Turquie : malgré une chute dans un virage à 90° lors du dernier kilomètre, il conserve néanmoins quelques mètres d'avance pour finir devant les sprinteurs dont l'Allemand Marcel Kittel, deuxième[45].

Mai-juin : Tour d'Italie et avant-Tour[modifier | modifier le code]

Photo de Tony Martin sur son vélo.
Tony Martin remporte le contre-la-montre et le classement général du Tour de Belgique.

Le 28 avril, l'équipe Omega Pharma-Quick Step annonce les coureurs alignés sur le Tour d'Italie. On y retrouve l'Italien Dario Cataldo, douzième l'édition précédente et qui est le leader de l'équipe, Marco Bandiera, Francesco Chicchi, le sprinteur de l'équipe, les Polonais Michał Gołaś et Michał Kwiatkowski, les Belges Nikolas Maes, Serge Pauwels et Julien Vermote et le Slovaque Martin Velits[46]. Alors que débute le premier grand tour de la saison, Omega Pharma-Quick Step prend part à d'autres courses comme les Quatre jours de Dunkerque où le Tchèque Zdeněk Štybar remporte la quatrième étape au sommet du Mont Cassel[47]. Le Tchèque se classe le lendemain deuxième du classement général au terme de la course derrière le Français Jimmy Engoulvent[48]. Sur le Giro, lors de la 6e étape, le Polonais Gołaś s'échappe en début d'étape. Il termine troisième de l'étape derrière le vainqueur Miguel Ángel Rubiano et manque de prendre le maillot rose de leader pour 15 secondes derrière l'Italien Adriano Malori. Il est de nouveau échappé lors de la 12e étape qu'il termine neuvième. Il devient leader du classement de la montagne après cette étape mais cède sa place trois jours plus tard à l'Italien Matteo Rabottini lors de la 15e étape. Lors du dernier week-end de mai, l'Allemand Tony Martin gagne la 4e étape du Tour de Belgique contre-la-montre[49] et remporte le classement général[50] tandis que sur le Tour d'Italie, Dario Cataldo termine meilleur coureur de l'équipe avec une 12e place à l'arrivée à Milan[51]. À l'issue du Giro, Tom Boonen et Omega Pharma-Quick Step perdent leur place de leader du World Tour au profit de Joaquim Rodríguez et de sa formation Katusha[52]. Début juin, l'équipe participe aux deux courses World Tour, le Critérium du Dauphiné et le Tour de Suisse. Sur la course française, Tony Martin et Sylvain Chavanel obtiennent des places d'honneur sur le prologue[53] et le contre-la-montre[54]. Gerald Ciolek termine une fois deuxième d'étape derrière Edvald Boasson Hagen[55]. Martin termine premier coureur de l'équipe avec une 23e place au classement général final[56]. Sur la course helvète, l'Américain Levi Leipheimer défend son titre en préparation pour le Tour de France. Après un prologue moyen mais de bonnes performances en montagne, il termine troisième du classement général final derrière le Portugais Rui Costa et le Luxembourgeois Fränk Schleck.

À la fin du mois, les coureurs de l'équipe participent aux différents championnats nationaux. Sur l'épreuve du contre-la-montre, Sylvain Chavanel est victorieux en France, Peter Velits en Slovaquie devant son frère Martin, Tony Martin en Allemagne devant son coéquipier Bert Grabsch ainsi que Dario Cataldo en Italie[57]. Sur la course en ligne, l'équipe gagne en Belgique avec Tom Boonen, aux Pays-Bas avec Niki Terpstra, en Pologne avec Michał Gołaś et en Irlande avec Matthew Brammeier[58].

Juillet-août : Tour de France, JO et début du Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Photo de Levi Leipheimer sur son vélo.
Levi Leipheimer est le leader de l'équipe sur le Tour de France.

Le 20 juin, l'équipe Omega Pharma-Quick Step annonce les neuf coureurs qui disputeront le Tour de France. On y retrouve les Français Sylvain Chavanel et Jérôme Pineau, les Belges Kevin De Weert, Dries Devenyns et Stijn Vandenbergh, les Allemands Bert Grabsch et Tony Martin, l'Américain Levi Leipheimer ainsi que le Slovaque Peter Velits[59]. Malheureusement pour Vandenbergh, blessé, il ne peut pas prendre le départ du Tour à Liège et est remplacé par Martin Velits[60]. Lors du prologue en Belgique, Chavanel réalise la meilleure performance de l'équipe avec une troisième place le jour de son anniversaire alors que Martin subit une crevaison et Leipheimer déçoit (80e). Lors de la première étape en ligne, plusieurs chutes émaillent le parcours dont sont victimes notamment Pineau et Martin. L'Allemand souffre d'une jambe meurtrie et d'une fracture du scaphoïde mais les deux coureurs restent dans la course. À l'arrivée de l'étape à Seraing, Chavanel dynamite la course mais ne peut empêcher la victoire de Peter Sagan[61]. Le Français retente de sortir du peloton dans les derniers kilomètres de la 3e étape en attaquant à 5 kilomètres de l'arrivée. Il est repris à 450 mètres de la ligne où Sagan s'impose encore une fois et Peter Velits termine troisième[62]. Lors de la première étape de montagne, la 7e, au sommet de La Planche des Belles Filles, le leader de l'équipe, Levi Leipheimer, ne peut pas suivre le rythme imposé par les coureurs de l'équipe Sky et il rejoint l'arrivée avec plus de trois minutes de retard sur le vainqueur, le Britannique Christopher Froome[63]. Sur la 8e étape à Porrentruy en Suisse, l'Américain perd encore une minute sur les principaux favoris[64]. Le contre-la-montre, théâtre de la 9e étape entre Arc-et-Senans et Besançon voit deux coureurs de l'équipe terminer dans le Top 10, Chavanel (5e) et Velits (7e)[65]. Dries Devenyns rate ensuite de peu la victoire d'étape, n'étant repris par Thomas Voeckler qu'à 450 mètres de la ligne d'arrivée à Bellegarde-sur-Valserine[66]. La première étape de haute montagne du tour voit Peter Velits prendre l'échappée matinale avant d'être lâché par le futur vainqueur Pierre Rolland dans la montée du col de la Croix-de-Fer. Leipheimer perd alors 23 minutes sur les leaders du classement général et Velits devient le premier coureur classé de l'équipe, en 24e position à 27 minutes du maillot jaune[67]. Lors des journées de transition entre les Alpes et les Pyrénées, Jérôme Pineau s'échappe lors de la 13e étape mais l'étape se termine au sprint avec la victoire d'André Greipel[68]. Le lendemain, Martin Velits prends à son tour la bonne échappée mais est lâché dans la montée du mur de Péguère et termine huitième de l'étape[69]. L'équipe ne réalise pas une grande traversée des Pyrénées même si Leipheimer s'échappe lors de la 17e étape[70]. Lors du dernier contre-la-montre de l'épreuve, Peter Velits prend la quatrième place, à un peu plus de deux minutes de Bradley Wiggins[71]. Après la dernière étape aux Champs-Élysées, Peter Velits termine premier coureur de l'équipe avec une 27e place finale alors qu'Omega Pharma-Quick Step termine 12e du classement par équipes[72].

Pendant le Tour de France se déroule d'autres courses comme le Tour de Pologne. L'équipe y engage notamment Tom Boonen en préparation pour les Jeux olympiques. Elle voit le Tchèque Zdeněk Štybar remporter la 3e étape au sprint devant les Italiens Francesco Gavazzi et Sacha Modolo[73]. Le Polonais Michał Kwiatkowski porte également le maillot de leader à l'issue de la 4e étape[74] avant de le perdre au profit de Moreno Moser lors de la 6e étape[75]. Il termine finalement deuxième du classement général derrière l'Italien[76].

Photo de Sylvain Chavanel.
Sylvain Chavanel, meilleur coureur de l'équipe lors de la course en ligne des JO de Londres.

Le mois de juillet voit aussi la tenue des Jeux olympiques avec une course en ligne et un contre-la-montre. Plusieurs coureurs de l'équipe sont engagés dans les équipes nationales participantes. On y retrouve Tony Martin et Bert Grabsch pour l'Allemagne, Tom Boonen et Stijn Vandenbergh pour la Belgique, Niki Terpstra pour les Pays-Bas, Sylvain Chavanel pour la France et Michał Gołaś et Michał Kwiatkowski pour la Pologne[77] alors que pour le contre-la-montre, Grabsch, Martin et Chavanel prennent le départ[78]. Le 28 juillet lors de la course en ligne, Chavanel réalise la meilleure performance des coureurs de l'équipe engagés avec une 20e place sur la ligne d'arrivée à huit secondes du vainqueur et champion olympique, le Kazakh Alexandre Vinokourov[79],[80]. Le 1er août, lors de l'épreuve chronométrée, Tony Martin réalise le deuxième temps à 42 secondes du vainqueur Bradley Wiggins alors que Bert Grabsch termine huitième et Chavanel 29e[81].

Au début du mois d'août, deux jeunes coureurs signent dans l'équipe pour la fin de saison en tant que stagiaires, le Français Florian Sénéchal[82] et le Belge Jeroen Hoorne[83]. L'équipe participe notamment à l'Eneco Tour, une course World Tour disputée en Belgique et aux Pays-Bas. Sur cette épreuve, elle termine seconde de la deuxième étape, un contre-la-montre par équipes derrière l'équipe australienne Orica-GreenEDGE[84] et permet à Tom Boonen de porter le maillot blanc de leader à l'issue de la 4e étape[85]. Il le perd dans le contre-la-montre individuel remporté par le Canadien Svein Tuft mais Sylvain Chavanel se place troisième du classement général[86]. Le Français gagne une place lors de la dernière étape remportée par Alessandro Ballan et termine deuxième du classement final derrière le coureur de la formation Rabobank Lars Boom[87]. L'équipe place deux autres membres dans le Top 10 avec Terpstra troisième et Kwiatkowski huitième. Sur le Tour de l'Ain qui se déroule en même temps, l'équipe remporte le contre-la-montre par équipes lors de la 2eb étape[88]. Serge Pauwels termine premier coureur de l'équipe avec une neuvième place finale[89]. Une troisième course se déroule en simultané, le Tour de l'Utah dont Levi Leipheimer est le tenant du titre. Il y remporte la sixième étape et termine sixième du classement général[90]. Cette course est également la première du stagiaire belge Jeroen Hoorne. Ensuite, le 15 août, lors des championnats de Belgique contre-la-montre, Kristof Vandewalle devient champion de Belgique en devançant Ben Hermans et le tenant du titre Philippe Gilbert[91].

Le 12 août, l'équipe annonce les participants au Tour d'Espagne qui commence le 18 août à Pampelune. On y retrouve l'Allemand Tony Martin, l'Italien Dario Cataldo, les Belges Kevin De Weert, Serge Pauwels, Gert Steegmans et Kristof Vandewalle, les Tchèques František Raboň et Zdeněk Štybar et le Néerlandais Niki Terpstra[92]. La première étape, un contre-la-montre par équipes dans les rues de Pampelune voit Omega Pharma-Quick Step terminer deuxième derrière la formation Movistar[93]. Lors de la 4e étape arrivant au sommet de Valdezcaray, Martin s'échappe tôt dans la journée et après avoir compté 13 minutes d'avance, les rescapés de l'échappée se disputent la victoire mais l'Allemand est battu au sprint par l'Australien Simon Clarke[94],[95]. On retrouve ensuite Vandewalle aux avant-postes lors de la 6e étape[96] puis Rabon lors de la 7e[97]. Lors du Tour du Colorado disputé pendant la Vuelta, Levi Leipheimer termine troisième du classement général derrière Christian Vande Velde et Tejay van Garderen après avoir pris le maillot de leader lors de l'avant-dernière étape. Les 31 août et 1er septembre a lieu la première édition de la World Ports Classic. Sur cette course, Tom Boonen remporte la première étape au sprint devant André Greipel et Alexander Kristoff. Le lendemain, il remporte le général.

Septembre-octobre : fin du Tour d'Espagne et fin de saison[modifier | modifier le code]

Le 3 septembre, l'Italien Dario Cataldo s'échappe lors de la 16e étape du Tour d'Espagne entre Gijón et Cuitu Negru. Il l'emporte au sommet en devançant à l'arrivée le Belge Thomas De Gendt, la première victoire d'Omega Pharma-Quick Step sur un grand tour cette saison. Quelques jours plus tard, Tom Boonen gagne au sprint Paris-Bruxelles devant Michael Matthews et Óscar Freire. Au classement final du Tour d'Espagne 2012, Serge Pauwels termine premier coureur de l'équipe avec une 24e place.

Le 16 septembre, Omega Pharma-Quick Step participe à la première édition du Championnat du monde du contre-la-montre par équipes de marques avec Tom Boonen, Sylvain Chavanel, Tony Martin, Niki Terpstra, Kristof Vandewalle et Peter Velits. L'équipe, qui réalise le temps d'une heure 3 minutes 17 secondes et trois centièmes, gagne ce championnat avec trois secondes d'avance sur l'équipe BMC Racing[98]. Trois jours plus tard, l'Allemand Martin remporte son second titre de champion du monde du contre-la-montre en devançant l'Américain Taylor Phinney et le Biélorusse Vasil Kiryienka. Lors de la course en ligne, plusieurs coureurs de l'équipe représentent leurs pays lors de l'épreuve. On retrouve Tom Boonen, Kevin De Weert et Dries Devenyns pour la Belgique, Sylvain Chavanel pour la France, Dario Cataldo et Matteo Trentin pour l'Italie, Niki Terpstra pour les Pays-Bas, František Raboň et Zdeněk Štybar pour la République tchèque, Michał Gołaś pour la Pologne et Peter et Martin Velits pour la Slovaquie. Le meilleur coureur de l'équipe à l'arrivée est Boonen qui termine 12e d'une course remportée par son coéquipier du jour, Philippe Gilbert[99].

Le 10 octobre, l'USADA annonce la suspension de Levi Leipheimer pour six mois pour ses aveux de dopage sur plusieurs saisons dans le cadre de l'enquête menée par l'agence sur Lance Armstrong. L'équipe déclare tout d'abord le coureur « non-actif »[100] avant de le licencier le 16 octobre[101].

Coté sport, la dernière épreuve de l'UCI World Tour se déroule en Chine avec le Tour de Pékin. Tenant du titre, Tony Martin remporte la 2e étape en solitaire. Avec l'aide de l'équipe, il contrôle le reste de l'épreuve et remporte l'édition devant Francesco Gavazzi et Edvald Boasson Hagen[102]. Martin termine la saison en gagnant le Chrono des Nations-Les Herbiers-Vendée devant son coéquipier Sylvain Chavanel[103]. Au classement final du World Tour, l'équipe termine quatrième du classement par équipes derrière les équipes Sky, Katusha et Liquigas-Cannondale[104] alors que le meilleur coureur en individuel est Tom Boonen, troisième derrière Joaquim Rodríguez et Bradley Wiggins[105].

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

L'effectif de l'équipe Omega Pharma-Quick Step pendant la saison 2012 est composé de 30 coureurs dont onze Belges, quatre Italiens, trois Allemands, deux Français, deux Polonais, deux Slovaques, deux Tchèques, un Irlandais, un Britannique, un Américain et un Néerlandais[23],[24]. Le 1er août, deux stagiaires (un Français et un Belge) rejoignent l'équipe en provenance de l'équipe réserver EFC-Omega Pharma-Quick Step.

Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2011
Marco Bandiera 12 juin 1984 Drapeau de l'Italie Italie Quick Step
Tom Boonen 15 octobre 1980 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Matthew Brammeier 7 juin 1985 Drapeau de l'Irlande Irlande HTC-Highroad
Dario Cataldo 17 mars 1985 Drapeau de l'Italie Italie Quick Step
Sylvain Chavanel 30 juin 1979 Drapeau de la France France Quick Step
Francesco Chicchi 27 novembre 1980 Drapeau de l'Italie Italie Quick Step
Gerald Ciolek 19 septembre 1986 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Quick Step
Kevin De Weert 27 mai 1982 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Dries Devenyns 22 juillet 1983 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Andrew Fenn 1er juillet 1990 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni An Post-Sean Kelly
Michał Gołaś 29 avril 1984 Drapeau de la Pologne Pologne Vacansoleil-DCM
Bert Grabsch 19 juin 1975 Drapeau de l'Allemagne Allemagne HTC-Highroad
Iljo Keisse 21 décembre 1982 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Michał Kwiatkowski 2 juin 1990 Drapeau de la Pologne Pologne RadioShack
Levi Leipheimer[n 2],[n 3],[106],[101] 24 octobre 1973 Drapeau des États-Unis États-Unis RadioShack
Nikolas Maes 9 avril 1986 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Tony Martin 23 avril 1985 Drapeau de l'Allemagne Allemagne HTC-Highroad
Serge Pauwels 21 novembre 1983 Drapeau de la Belgique Belgique Sky
Jérôme Pineau 2 janvier 1980 Drapeau de la France France Quick Step
František Raboň 26 septembre 1983 Drapeau de la République tchèque République tchèque HTC-Highroad
Gert Steegmans 30 septembre 1980 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Zdeněk Štybar 11 décembre 1985 Drapeau de la République tchèque République tchèque Quick Step
Niki Terpstra 18 mai 1984 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Quick Step
Matteo Trentin 2 août 1989 Drapeau de l'Italie Italie Quick Step
Guillaume Van Keirsbulck 14 février 1991 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Stijn Vandenbergh 25 avril 1984 Drapeau de la Belgique Belgique Katusha
Kristof Vandewalle 5 avril 1985 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Martin Velits 21 février 1985 Drapeau de la Slovaquie Slovaquie HTC-Highroad
Peter Velits 21 février 1985 Drapeau de la Slovaquie Slovaquie HTC-Highroad
Julien Vermote 26 juillet 1989 Drapeau de la Belgique Belgique Quick Step
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2012
Jeroen Hoorne 14 août 1988 Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Omega Pharma-Quick Step
Florian Sénéchal 10 juillet 1993 Drapeau de la France France EFC-Omega Pharma-Quick Step

Encadrement[modifier | modifier le code]

Omega Pharma-Quick Step est dirigée par Patrick Lefevere, à la tête de l'équipe depuis sa création en 2003. Six directeurs sportifs encadrent les coureurs : Davide Bramati, Brian Holm, Wilfried Peeters, Jan Schaffrath, Tom Steels et Rik Van Slycke[107]. Peeters est directeur sportif de l'équipe depuis sa création et a auparavant rempli cette même fonction pour l'équipe Domo-Farm Frites, également dirigée par Patrick Lefevere. Rik Van Slycke, Davide Bramati et Tom Steels font partie de l'encadrement de l'équipe respectivement depuis 2005, 2006 et 2011. Jan Schaffrath et Brian Holm étaient en 2011 directeurs sportifs de l'équipe HTC-Highroad[108], disparue en fin d'année faute de sponsor. Au niveau sportif, l'encadrement se complète par l'arrivée de l'entraîneur Koen Pelgrim en provenance de l'équipe Topsport Vlaanderen[109].

L'encadrement médical de l'équipe comprend six personnes dont cinq médecins. Yvan Van Mol a exercé cette fonction dans les équipes Del Tongo (1983-1991)[110], GB - MG Maglificio et Mapei. José Ibarguren a auparavant officié dans les équipes Lotto et Euskaltel-Euskadi dans les années 1990, à la Lampre de 2002 à 2004, chez Euskaltel-Euskadi en 2005, Saunier Duval de 2007 à 2009 et Omega Pharma-Lotto en 2010 et 2011[111]. Helge Riepenhof est spécialisé en traumatologie du sport. Il a été médecin de l'équipe allemande T-Mobile à partir de 2007, puis a dirigé l'encadrement médical de la structure Highroad, qui lui a succédé de 2008 à 2011[112]. En février 2012, il est nommé à la tête de l'équipe médicale du Brighton & Hove Albion Football Club, club de football anglais[113]. Il travaille également pour l'équipe allemande de cyclisme lors des Jeux olympiques ou des championnats du monde. Joris Van Roy est kinésithérapeute à l'hôpital de Herentals. Il fait également partie de l'équipe médicale du KVC Westerlo[114]. Jef Brouwers, psychologue du sport, intervient également dans la préparation mentale des coureurs de l'équipe. Brouwers ne travaille pas exclusivement avec l'équipe cycliste, il est ainsi en charge de 25 athlètes belges présents aux Jeux olympiques de 2012[115] et des joueurs du FC Malines depuis septembre 2011. Il travaille ou a travaillé avec l'équipe nationale de hockey, la Commission centrale des arbitres (CCA) de football belge et Frank Vandenbroucke[116],[117]. Toon Cruyt complète ce staff[118].

Riepenhof est responsable du contrôle par l'UCI des coureurs de l'équipe à sa demande. Il est présenté par le Süddeutsche Zeitung comme étant un médecin impliqué dans la lutte antidopage depuis son arrivée dans une équipe T-Mobile qui fait alors l'objet de plusieurs affaires[119]. Il est en cela opposé à ses confrères Van Mol et Ibarguren[119]. Ibarguren, Van Mol ainsi que Cruyt sont trois noms qui ont été évoqués dans des enquêtes portant sur des affaires de dopage, sans rapport avec leur fonction de médecin dans l'équipe Omega Pharma-Quick Step en 2012[110],[111],[118].

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Gagnante à huit reprises sur route en 2011, l'équipe Omega Pharma-Quick Step est beaucoup plus prolifique en 2012 avec cinquante succès[120], ou cinquante-et-un si l'on inclut le titre de champion du monde du contre-la-montre obtenu par Tony Martin en sélection nationale[121],[122],[123]. Ce total classe l'équipe belge au premier rang des équipes du World Tour en termes de victoires, à égalité avec la formation britannique Sky[120],[122]. Tom Boonen est le coureur qui a remporté le plus de victoires avec 13 succès[120] et dix-huit coureurs différents se sont imposés durant la saison[122].

Les succès les plus marquants de l'équipe sont le quadruplé réalisé par Boonen sur les classiques flandriennes du Grand Prix E3, Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix[121],[124]. Les courses flandriennes voient également Sylvain Chavanel et Niki Terpstra remporter des victoires et obtenir des places d'honneur[121],[124].

Sous l'impulsion de Tony Martin, l'équipe belge obtient plusieurs victoires en contre-la-montre, notamment les titres mondiaux en individuel et par équipes ainsi que plusieurs championnats nationaux, parmi les neuf remportés dans la saison[121],[122].

Omega Pharma-Quick Step n'obtient qu'une victoire d'étape grâce à Dario Cataldo sur les grands tours. Cataldo, douzième du Tour d'Italie, obtient la meilleure place d'un coureur de l'équipe sur ce type d'épreuves[122]. L'équipe n'est pas à la lutte pour la victoire dans ces épreuves, les leaders Peter Velits et Levi Leipheimer étant considérés comme des déceptions[121],[122],[124]. Leipheimer, suspendu six mois par l'USADA pour ses aveux de dopage sur plusieurs saisons dans le cadre de l'enquête menée par l'agence sur Lance Armstrong, est lui licencié avant la fin de la saison[121],[122],[124].

Outre ces victoires sur route, Omega Pharma-Quick Step a obtenu trois succès en cyclo-cross par Zdeněk Štybar : le titre de champion de République tchèque et une manche de la coupe du monde et du Superprestige 2011-2012. Iljo Keisse remporte sur piste trois succès dans des épreuves de Six jours.

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
23/01/2012 1re étape du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : Italie Francesco Chicchi
24/01/2012 2e étape du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : Italie Francesco Chicchi
25/01/2012 3e étape du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer[n 4],[126]
26/01/2012 4e étape du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer
29/01/2012 7e étape du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : Belgique Tom Boonen
29/01/2012 Classement général du Tour de San Luis Drapeau de l’Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer
05/02/2012 1re étape du Tour du Qatar Drapeau du Qatar Qatar 03 2.HC Drapeau : Belgique Tom Boonen
05/02/2012 Trofeo Palma Drapeau de l'Espagne Espagne 06 1.1 Drapeau : Royaume-Uni Andrew Fenn
06/02/2012 Trofeo Migjorn Drapeau de l'Espagne Espagne 06 1.1 Drapeau : Royaume-Uni Andrew Fenn
08/02/2012 4e étape du Tour du Qatar Drapeau du Qatar Qatar 03 2.HC Drapeau : Belgique Tom Boonen
10/02/2012 Classement général du Tour du Qatar Drapeau du Qatar Qatar 03 2.HC Drapeau : Belgique Tom Boonen
18/02/2012 4e étape du Tour de l'Algarve Drapeau du Portugal Portugal 05 2.1 Drapeau : Allemagne Gerald Ciolek
19/02/2012 Classement général du Tour d'Oman Drapeau d'Oman Oman 03 2.HC Drapeau : Slovaquie Peter Velits
02/03/2012 Prologue des Trois jours de Flandre-Occidentale Drapeau de la Belgique Belgique 05 2.1 Drapeau : Pologne Michał Kwiatkowski
03/03/2012 1re étape des Trois jours de Flandre-Occidentale Drapeau de la Belgique Belgique 05 2.1 Drapeau : Italie Francesco Chicchi
04/03/2012 Classement général des Trois jours de Flandre-Occidentale Drapeau de la Belgique Belgique 05 2.1 Drapeau : Belgique Julien Vermote
05/03/2012 2e étape de Paris-Nice Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : Belgique Tom Boonen
14/03/2012 Nokere Koerse Drapeau de la Belgique Belgique 06 1.1 Drapeau : Italie Francesco Chicchi
16/03/2012 Handzame Classic Drapeau de la Belgique Belgique 06 1.1 Drapeau : Italie Francesco Chicchi
21/03/2012 À travers les Flandres Drapeau de la Belgique Belgique 06 1.1 Drapeau : Pays-Bas Niki Terpstra
23/03/2012 Grand Prix E3 Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Drapeau : Belgique Tom Boonen
25/03/2012 Gand-Wevelgem Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Drapeau : Belgique Tom Boonen
29/03/2012 3eb étape des Trois jours de La Panne Drapeau de la Belgique Belgique 03 2.HC Drapeau : France Sylvain Chavanel
29/03/2012 Classement général des Trois jours de La Panne Drapeau de la Belgique Belgique 03 2.HC Drapeau : France Sylvain Chavanel
01/04/2012 Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Drapeau : Belgique Tom Boonen
08/04/2012 Paris-Roubaix Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : Belgique Tom Boonen
28/04/2012 7e étape du Tour de Turquie Drapeau de la Turquie Turquie 03 2.HC Drapeau : Belgique Iljo Keisse
07/05/2012 4e étape des Quatre jours de Dunkerque Drapeau de la France France 03 2.HC Drapeau : République tchèque Zdeněk Štybar
26/05/2012 4e étape du Tour de Belgique Drapeau de la Belgique Belgique 03 2.HC Drapeau : Allemagne Tony Martin
27/05/2012 Classement général du Tour de Belgique Drapeau de la Belgique Belgique 03 2.HC Drapeau : Allemagne Tony Martin
21/06/2012 Championnat de France du contre-la-montre Drapeau de la France France 09 CN Drapeau : France Sylvain Chavanel
21/06/2012 Championnat de Slovaquie du contre-la-montre Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 09 CN Drapeau : Slovaquie Peter Velits
22/06/2012 Championnat d'Allemagne du contre-la-montre Drapeau de l'Allemagne Allemagne 09 CN Drapeau : Allemagne Tony Martin
24/06/2012 Championnat d'Italie du contre-la-montre Drapeau de l'Italie Italie 09 CN Drapeau : Italie Dario Cataldo
24/06/2012 Championnat des Pays-Bas sur route Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 09 CN Drapeau : Pays-Bas Niki Terpstra
24/06/2012 Championnat de Belgique sur route Drapeau de la Belgique Belgique 09 CN Drapeau : Belgique Tom Boonen
24/06/2012 Championnat de Pologne sur route Drapeau de la Pologne Pologne 09 CN Drapeau : Pologne Michał Gołaś
24/06/2012 Championnat d'Irlande sur route Drapeau de l'Irlande Irlande 09 CN Drapeau : Irlande Matthew Brammeier
12/07/2012 3e étape du Tour de Pologne Drapeau de la Pologne Pologne 01 WT Drapeau : République tchèque Zdeněk Štybar
08/08/2012 2eb étape du Tour de l'Ain Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : Belgique Omega Pharma-Quick Step
12/08/2012 6e étape du Tour de l'Utah Drapeau des États-Unis États-Unis 05 2.1 Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer
15/08/2012 Championnat de Belgique du contre-la-montre Drapeau de la Belgique Belgique 09 CN Drapeau : Belgique Kristof Vandewalle
31/08/2012 1re étape de la World Ports Classic Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 05 2.1 Drapeau : Belgique Tom Boonen
01/09/2012 Classement général de la World Ports Classic Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 05 2.1 Drapeau : Belgique Tom Boonen
03/09/2012 16e étape du Tour d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne 01 WT Drapeau : Italie Dario Cataldo
08/09/2012 Paris-Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique 04 1.HC Drapeau : Belgique Tom Boonen
16/09/2012 Championnat du monde du contre-la-montre par équipes Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 00 CM Drapeau : Belgique Omega Pharma-Quick Step
10/10/2012 2e étape du Tour de Pékin Drapeau de la République populaire de Chine Chine 01 WT Drapeau : Allemagne Tony Martin
13/10/2012 Classement général du Tour de Pékin Drapeau de la République populaire de Chine Chine 01 WT Drapeau : Allemagne Tony Martin
21/10/2012 Chrono des Nations-Les Herbiers-Vendée Drapeau de la France France 06 1.1 Drapeau : Allemagne Tony Martin

En cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
08/01/2012 Championnat de République tchèque de cyclo-cross Drapeau de la République tchèque République tchèque 04 CN Drapeau : République tchèque Zdeněk Štybar
15/01/2012 7e manche de la Coupe du monde, Liévin Drapeau de la France France 01 CDM Drapeau : République tchèque Zdeněk Štybar
11/02/2012 8e manche du Superprestige, Middelkerke Drapeau de la Belgique Belgique 02 C1 Drapeau : République tchèque Zdeněk Štybar

Sur piste[modifier | modifier le code]

Durant l'année 2012, Iljo Keisse obtient trois victoires lors de courses de six jours, avec trois partenaires différents et qui ne sont pas membres de l'équipe Omega Pharma-Quick Step.

Date Course Pays Classe Vainqueur
07/02/2012 Six jours de Copenhague Drapeau du Danemark Danemark 04 C2 Drapeau : Belgique Iljo Keisse - Drapeau : Danemark Marc Hester
27/10/2012 Six jours de Grenoble Drapeau de la France France 04 C1 Drapeau : Belgique Iljo Keisse - Drapeau : Belgique Kenny De Ketele
25/11/2012 Six jours de Gand Drapeau de la Belgique Belgique 04 C1 Drapeau : Belgique Iljo Keisse - Drapeau : Australie Glenn O'Shea

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par Omega Pharma-Quick Step sur les courses de trois semaines.

Classiques[modifier | modifier le code]

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Tom Boonen (22e)[127] Tom Boonen (1er)[128] Tom Boonen (1er)[129] Dries Devenyns (28e)[130] Dario Cataldo (30e)[131]

Grands tours[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Dario Cataldo (12e)[132] Peter Velits (27e)[133] Serge Pauwels (24e)[134]
Accessits Prix du Fair-Play[135] - 1 victoire d'étape
(Dario Cataldo)

Classement UCI[modifier | modifier le code]

L'équipe Omega Pharma-Quick Step termine à la quatrième place du World Tour avec 1 162 points[104]. Ce total est obtenu par l'addition des 200 points amenés par le titre mondial du championnat du monde du contre-la-montre par équipes et des points des cinq meilleurs coureurs de l'équipe au classement individuel que sont Tom Boonen, 3e avec 410 points, Tony Martin, 28e avec 171 points, Niki Terpstra, 31e avec 160 points, Sylvain Chavanel, 45e avec 113 points, et Michał Kwiatkowski, 48e avec 108 points[105],[136]. Au cours de la saison, Omega Pharma-Quick Step pointe en tête du classement provisoire de l'UCI World Tour de la fin du Tour du Pays basque[42] à celle du Tour d'Italie[52].

Rang Coureur Points
3 Drapeau : Belgique Tom Boonen 410
28 Drapeau : Allemagne Tony Martin 171
31 Drapeau : Pays-Bas Niki Terpstra 160
45 Drapeau : France Sylvain Chavanel 113
48 Drapeau : Pologne Michał Kwiatkowski 108
68 Drapeau : États-Unis Levi Leipheimer 75
75 Drapeau : Italie Dario Cataldo 58
144 Drapeau : Allemagne Gerald Ciolek 14
157 Drapeau : Slovaquie Peter Velits 10
167 Drapeau : Pologne Michał Gołaś 8
171 Drapeau : Italie Francesco Chicchi 8
180 Drapeau : République tchèque Zdeněk Štybar 6
189 Drapeau : Belgique Dries Devenyns 4
198 Drapeau : Belgique Kevin De Weert 4
200 Drapeau : Royaume-Uni Andrew Fenn 4
246 Drapeau : Belgique Kristof Vandewalle 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Decolef est une contraction de De Cock-Lefevere, Frans De Cock étant le PDG de la société Unilin, maison-mère de Quick Step.
  2. Levi Leipheimer est suspendu du 1er septembre 2012 au 28 février 2013
  3. Levi Leipheimer est licencié le 16 octobre 2012
  4. Alberto Contador, initialement vainqueur de l'étape, a été déclassé en février 2012 par le tribunal arbitral du sport[125]. Levi Leipheimer, initialement deuxième, est alors déclaré vainqueur de l'étape.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Des Quick Step très ambitieux », sur lavenir.net, L'Avenir,‎ 22 janvier 2011 (consulté le 9 avril 2012)
  2. a et b Eric Cornu, « Omega Pharma-Quick Step: "On vise le Top-5 mondial" », sur cyclismerevue.blogs.sudinfo.be,‎ 6 décembre 2011 (consulté le 4 juillet 2013)
  3. (nl) « Boonen en co blijven bij Decolef », sur nieuwsblad.be, Het Nieuwsblad,‎ 3 août 2011 (consulté le 9 avril 2012)
  4. « OMEGA PHARMA-QUICKSTEP (OPQ) », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports,‎ 20 février 2012 (consulté le 9 avril 2012)
  5. « QuickStep confirme son union avec Omega Pharma », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports,‎ 1er août 2011 (consulté le 9 avril 2012)
  6. « Q8 à pleins tubes pour les Classiques cyclistes belges », sur q8.be,‎ 10 avril 2012 (consulté le 14 février 2013)
  7. « Bernhard Kohl et Sebastian Lang chez Silence-Lotto », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports,‎ 8 septembre 2008 (consulté le 14 février 2013)
  8. « Omega Pharma - Quick Step avec Q8 », sur velowallon.be,‎ 18 novembre 2011 (consulté le 14 février 2013)
  9. (en) Shane Stokes, « Omega Pharma Quick Step loses a sponsor », sur velonation.com,‎ 23 octobre 2012 (consulté le 14 février 2013)
  10. Bertrand Latour, « Un partenaire quitte Omega Pharma-Quick Step », sur cyclismactu.fr,‎ 24 octobre 2012 (consulté le 14 février 2013)
  11. « L’Histoire continue: Specialized s’associe avec Omega Pharma – Quick-Step », sur specialized.com/fr (consulté le 14 avril 2012)
  12. (en) « Eddy Merckx Cycles confirms anticipated end of Quick Step partnership », sur velonation.com,‎ 31 octobre 2011 (consulté le 14 avril 2012)
  13. a et b (en) « Rabon and Grabsch to ride with Quickstep in 2012 », sur cyclingnews.com,‎ 16 septembre 2011
  14. a et b (en) « Kwiatkowski, Golas join QuickStep », sur cyclingnews.com,‎ 6 août 2011
  15. (en) Daniel Benson, « Serge Pauwels back to Belgium with Omega Pharma-Quick Step », sur cyclingnews.com,‎ 20 novembre 2011
  16. (en) « Cappelle and Ista join Accent.jobs-Verandas Willems », sur cyclingnews.com,‎ 24 novembre 2011
  17. (en) « Malacarne leaves Quick Step for Europcar », sur cyclingnews.com,‎ 4 octobre 2011
  18. (en) « Engels and Reef to Project 1T4i as sport directors », sur cyclingnews.com,‎ 9 octobre 2011
  19. « Lotto et Omega Pharma-Quick Step disposent de leur licence World Tour pour 2012 », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports,‎ 21 novembre 2011
  20. Alexandre Mignot, « Euskaltel en World Tour, pas Europcar », sur cyclismactu.net,‎ 21 novembre 2011
  21. a, b, c et d « La vie sans Gilbert », sur eurosport.fr,‎ 13 janvier 2012
  22. a, b et c « Tom Boonen: "La course olympique sur route, une des plus importantes de ma carrière" », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports,‎ 13 janvier 2012
  23. a, b et c Nicolas Gréno, « Présentation des équipes cyclistes 2012 : Omega Pharma-Quick Step », sur culturesport.info,‎ 5 janvier 2012
  24. a, b, c et d Fabien Rideau, « Équipes 2012 : Omega Pharma – Quick Step », sur velochrono.fr,‎ 3 janvier 2012
  25. (en) « World Championships (BEL/CM) 29 Jan 2012: Koksijde », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 3 février 2013)
  26. (en) Ben Atkins, « Zdeněk Štybar wins Superprestige Middelkerke as Sven Nys is “Mr Superprestige” again », sur velonation.com,‎ 11 février 2012
  27. Alexandre Mignot, « Ciolek pour mener Omega Pharma-Quick Step », sur www.cyclismactu.net,‎ 20 décembre 2011 (consulté le 10 avril 2012)
  28. [PDF] (en) « Stage 6 Results », sur www.tourdownunder.com.au,‎ 22 janvier 2012 (consulté le 10 avril 2012)
  29. (en) « Ciolek wins sprint in Algarve stage 4 », sur www.cyclingnews.com,‎ 18 février 2012 (consulté le 6 janvier 2013)
  30. (en) Barry Ryan, « Velits wins 2012 Tour of Oman », sur www.cyclingnews.com,‎ 19 février 2012 (consulté le 6 janvier 2013)
  31. (en) « Vanmarcke wins Omloop Het Nieuwsblad », sur www.cyclingnews.com,‎ 25 février 2012 (consulté le 6 janvier 2013)
  32. (en) « Kwiatkowski scorches to West Flanders prologue win », sur cyclingnews.com,‎ 2 mars 2012
  33. Laurent Vergne, « Boonen, ce centenaire », sur eurosport.fr,‎ 5 mars 2012
  34. « Boonen: "100 victoires UCI, c'est beau" », sur rtbf.be,‎ 5 mars 2012
  35. (en) « Leipheimer's hopes for Paris-Nice victory dashed with one stage remaining », sur cyclingnews.com,‎ 10 mars 2012
  36. (en) Barry Ryan, « Wiggins wins Paris-Nice », sur cyclingnews.com,‎ 11 mars 2012
  37. (en) « Chicchi wins Nokere Koerse », sur cyclingnews.com,‎ 14 mars 2012
  38. (en) « Chicchi triumphs at Handzame Classic », sur cyclingnews.com,‎ 16 mars 2012
  39. (en) Brecht Decaluwé, « Terpstra victorious at Dwars door Vlaanderen », sur cyclingnews.com,‎ 21 mars 2012
  40. Laurent Vergne, « Boonen à la folie », sur eurosport.fr,‎ 8 avril 2012
  41. « Boonen détrône Gerrans », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 2 avril 2012 (consulté le 28 janvier 2013)
  42. a et b « Classement UCI WorldTour - 2012 - 7 avril 2012 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 28 janvier 2013)
  43. « Leipheimer se fracture une jambe », sur radio-canada.ca,‎ 5 avril 2012 (consulté le 14 avril 2012)
  44. « Martin est rentré chez lui », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 13 avril 2012 (consulté le 14 avril 2012)
  45. « L'incroyable victoire d'Iljo Keisse », sur cyclismactu.net,‎ 28 avril 2012
  46. Renaud Breban, « Les 9 coureurs d'OPQS connus », sur cyclismactu.net,‎ 28 avril 2012
  47. Guillaume Regnier, « Stybar s'envole sur le Mont Cassel », sur cyclismactu.net,‎ 7 mai 2012
  48. Alexandre Mignot, « Pelucchi l'étape, Engoulvent sacré », sur cyclismatu.net,‎ 8 mai 2012
  49. Renaud Breban, « Coup double pour Tony Martin », sur cyclismactu.net,‎ 26 mai 2012
  50. Alexandre Mignot, « Betancourt l'étape, Martin le général », sur cyclismactu.net,‎ 27 mai 2012
  51. Alexandre Mignot, « Ryder Hesjedal voit la vie en rose », sur cyclismactu.net,‎ 27 mai 2012
  52. a et b (en) Shane Stokes, « Rodriguez takes over UCI WorldTour rankings, regrets Giro defeat », sur velonation.com,‎ 28 mai 2012
  53. (en) « Durbridge wins Criterium du Dauphine prologue in Grenoble », sur cyclingnews.com,‎ 3 juin 2012
  54. (en) Susan Westemeyer, « Wiggins takes resounding victory in time trial », sur cyclingnews.com,‎ 7 juin 2012
  55. (en) Daniel Benson, « Boasson Hagen wins sprint on stage 3 of Dauphine », sur cyclingnews.com,‎ 6 juin 2012
  56. (en) « Bradley Wiggins retains his Critérium du Dauphiné title », sur cyclingnews.com,‎ 10 juin 2012
  57. Baptiste Bouthier, « Tous les champions nationaux CLM », sur velochrono.fr,‎ 24 juin 2012
  58. Baptiste Bouthier, « Tous les champions nationaux », sur velochrono.fr,‎ 24 juin 2012
  59. Alexandre Rolin, « Une Omega Pharma très homogène », sur cyclismactu.net,‎ 20 juin 2012
  60. Alexandre Mignot, « Vandenbergh blessé, M. Velits appelé », sur cyclismactu.net,‎ 26 juin 2012
  61. (en) Susan Westemeyer, « Sagan triumphs in Seraing », sur cyclingnews.com,‎ 1er juillet 2012
  62. (en) Susan Westemeyer, « Sagan dances to second Tour de France stage win », sur cyclingnews.com,‎ 3 juillet 2012
  63. (en) Susan Westemeyer, « Froome leads double Sky success on La Planche des Belles Filles », sur cyclingnews.com,‎ 7 juillet 2012
  64. (en) Mark Robinson, « Pinot rides to glory in Porrentruy », sur cyclingnews.com,‎ 8 juillet 2012
  65. (en) Daniel Benson, « Wiggins crushes time trial in Besançon », sur cyclingnews.com,‎ 9 juillet 2012
  66. (en) Pete Cossins, « Voeckler wins from breakaway in Bellegarde-sur-Valserine », sur cyclingnews.com,‎ 11 juillet 2012
  67. (en) Peter Cossins, « Rolland rises to win at La Toussuire », sur cyclingnews.com,‎ 12 juillet 2012
  68. « Greipel puissance 3 », sur letour.fr,‎ 14 juillet 2012
  69. (en) Susan Westemeyer, « Sanchez saves Rabobank's Tour with stage win in Foix », sur cyclingnews.com,‎ 15 juillet 2012
  70. (en) Peter Hymas, « Valverde lays claim to final mountain stage », sur cyclingnews.com,‎ 19 juillet 2012
  71. (en) Peter Cossins, « Wiggins wins Tour's final time trial in Chartres », sur cyclingnews.com,‎ 21 juillet 2012
  72. (en) Susan Westemeyer, « Bradley Wiggins wins 2012 Tour de France », sur cyclingnews.com,‎ 22 juillet 2012
  73. (en) « Stybar wins stage three at Tour of Poland », sur cyclingnews.com,‎ 12 juillet 2012
  74. (en) « Kruopis captures stage 4 in Katowice », sur cyclingnews.com,‎ 13 juillet 2012
  75. (en) « Moser denies Henao on the line in Poland », sur cyclingnews.com,‎ 15 juillet 2012
  76. (en) « Moser wins 2012 Tour de Pologne », sur cyclingnews.com,‎ 16 juillet 2012
  77. Baptiste Bouthier, « JO – Course en ligne H : Les 143 partants », sur velochrono.fr,‎ 27juillet 2012
  78. Renaud Breban, « Les participants pour le chrono masculin », sur cyclismactu.net,‎ 30 juillet 2012
  79. Alexandre Mignot, « Une fin en apothéose pour Vinokourov », sur cyclismactu.net,‎ 28 juillet 2012
  80. (en) Daniel Benson, « Vinokourov wins Olympic gold medal », sur cyclingnews.com,‎ 28 juillet 2012
  81. (en) Laura Weislo, « Bradley Wiggins wins Olympic time trial gold », sur cyclingnews.com,‎ 1er août 2012
  82. Nicolas Gachet, « Florian Sénéchal stagiaire chez Omega Pharma-Quick Step », sur directvelo.com,‎ 21 juin 2012
  83. Renaud Collette, « Jeroen Hoorne stagiaire chez Omega Pharma-Quick Step », sur directvelo.com,‎ 16 juillet 2012
  84. (en) « Orica-GreenEdge on top in Eneco team time trial », sur cyclingnews.com,‎ 7 août 2012
  85. (en) « Kittel takes second win at Eneco Tour », sur cyclingnews.com,‎ 9 août 2012
  86. (en) « Tuft takes Eneco time trial and overall lead », sur cyclingnews.com,‎ 11 août 2012
  87. (en) « Boom wins 2012 Eneco Tour », sur cyclingnews.com,‎ 12 août 2012
  88. (en) « Omega Pharma-Quickstep prevails in team time trial », sur cyclingnews.com,‎ 8 août 2012
  89. (en) « Talansky wins 2012 Tour de L'Ain », sur cyclingnews.com,‎ 11 août 2012
  90. (en) Pat Malach, « Leipheimer wins final stage at Tour of Utah », sur cyclingnews.com,‎ 12 août 2012
  91. (en) « Vandewalle claims Belgian time trial title », sur cyclingnews.com,‎ 15 août 2012
  92. Renaud Breban, « Les 9 coureurs d'OPQS connus », sur cyclismactu.net,‎ 12 août 2012
  93. (en) Daniel Benson, « Movistar wins Vuelta a Espana team time trial opener », sur cyclingnews.com,‎ 18 août 2012
  94. (en) Barry Ryan, « Clarke wins stage 4 of the Vuelta a Espana », sur cyclingnews.com,‎ 21 août 2012
  95. Alexandre Mignot, « Tony Martin : "Il était plus rapide..." », sur cyclismactu.net,‎ 22 août 2012
  96. (en) Susan Westemeyer, « Joaquim Rodriguez claims Vuelta stage win », sur cyclingnews.com,‎ 23 août 2012
  97. (en) Susan Westemeyer, « Degenkolb sprints to stage 7 victory at the Vuelta a Espana », sur cyclingnews.com,‎ 24 août 2012
  98. Yohann Lossouarn, « "OPQS", les Rois du chrono », sur cyclismactu.net,‎ 16 septembre 2012
  99. (en) Daniel Benson, « Gilbert wins world championship in Valkenburg », sur cyclingnews.com,‎ 23 septembre 2012
  100. Thomas Lecloux, « Leipheimer placé comme "non-actif" par OPQS », sur cyclismactu.net,‎ 11 octobre 2012
  101. a et b « Leipheimer licencié », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 16 octobre 2012
  102. Alexandre Philippon, « Pékin : Martin reste invaincu, sans la montre », sur velochrono.fr,‎ 13 octobre 2012
  103. « Doublé de Martin », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 21 octobre 2012
  104. a et b (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Team », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 décembre 2013)
  105. a et b (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 décembre 2013)
  106. « Les anciens coéquipiers de Lance Armstrong suspendus six mois », sur sudouest.fr, Sud Ouest,‎ 11 octobre 2012
  107. (en) « Omega Pharma-Quick Step (OPQ) - BEL », sur uciworldtour.com, UCI (consulté le 14 avril 2012)
  108. (en) « HTC-Highroad (THR) - USA », sur uciworldtour.com, UCI (consulté le 14 avril 2012)
  109. (nl) « Omega Pharma-Quick Step wil weer grote wedstrijden winnen », sur wielerflits.nl,‎ 13 janvier 2012 (consulté le 19 septembre 2013)
  110. a et b « Le docteur Van Mol affirme ne rien craindre de la justice italienne », sur lesoir.be, Le Soir,‎ 21 novembre 1998 (consulté le 10 avril 2012)
  111. a et b « L’info passée à la trappe », sur velochrono.fr,‎ 2 avril 2012 (consulté le 10 avril 2012)
  112. (en) « International staff », sur highroadsports.com (consulté le 29 janvier 2013)
  113. (en) « Albion make German 'signing' », sur theargus.co.uk,‎ 11 février 2012 (consulté le 29 janvier 2013)
  114. « Organigram », sur kvcwesterlo.be (consulté le 29 janvier 2013)
  115. « Le psychologue du sport Jef Brouwers suit 25 membres de l'équipe belge à Londres », sur lesoir.be, Le Soir,‎ 26 juillet 2012
  116. « Jef Brouwers : "Ça n'allait plus du tout" », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports,‎ 8 juin 2007 (consulté le 29 janvier 2013)
  117. (nl) « Psycholoog Jef Brouwers gaat exclusief werken voor KV Mechelen », sur gva.be,‎ 13 septembre 2011 (consulté le 29 janvier 2013)
  118. a et b (nl) « Omega Pharma Quick Step », sur dopingzaak.nl,‎ 10 avril 2012
  119. a et b (de) Andreas Burkert, « Der Arzt als Teil der Erneuerung », sur sueddeutsche.de, Süddeutsche Zeitung,‎ 13 juillet 2012
  120. a, b et c « Ils ont trusté les victoires », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 22 novembre 2012
  121. a, b, c, d, e et f Baptiste Bouthier, « Tout pour la gagne », sur velochrono.fr,‎ 15 novembre 2012
  122. a, b, c, d, e, f et g (en) Alex Malone, « Report Card: Omega Pharma-QuickStep », sur cyclingnews.com,‎ 1er janvier 2013
  123. « Liste des victoires d'Omega Pharma-Quick Step en 2012 », sur cqranking.com (consulté le 7 janvier 2013)
  124. a, b, c et d Julien Detroz, « Cyclisme, le bilan 2012 (partie 7/9) », sur culturesport.net,‎ 23 novembre 2012
  125. « Contador suspendu deux ans ! », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 6 février 2012
  126. (en) « 25 Jan 2012 - Stage 3: Estancia Grande - Mirador de Potrero », sur uci.infostradasports.com, UCI (consulté le 10 juillet 2012)
  127. (it) [PDF] « Milano-Sanremo km 298 Ordine d'arrivo », sur gazzeta.it, La Gazzetta dello Sport,‎ 17 mars 2012
  128. (nl-BE) [PDF] « De Ronde van Vlaanderen - Uitslag », sur rvv.pro.p.assets.flandersclassics.be,‎ 1er avril 2012
  129. « Résultats Paris-Roubaix 2012 », sur letour.fr,‎ 8 avril 2012
  130. « Résultats Liège-Bastogne-Liège 2012 », sur letour.fr,‎ 22 avril 2012
  131. (it) [PDF] « 106° Il Lombardia (Bergamo-Lecco) km 251 Ordine d'arrivo », sur gazzeta.it, La Gazzetta dello Sport,‎ 29 septembre 2012
  132. (it) « Classifiche della tappa 21 », sur gazzeta.it, La Gazzetta dello Sport,‎ 27 mai 2012
  133. « Classement général individuel au temps », sur letour.fr,‎ 22 juillet 2012
  134. « Classement général individuel au temps », sur lavuelta.com,‎ 9 septembre 2012
  135. (it) « Classifiche della tappa 21 - Premio Fair Play », sur gazzeta.it, La Gazzetta dello Sport,‎ 27 mai 2012
  136. (en) « WorldTour Ranking - Team - 13 Oct 2012 - Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 8 février 2013 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.