Saison 2011 de Super 15

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2011 de Super 15

Description de l'image  Super15.png.
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) SANZAR
Éditions 1re
Date du 18 février au 9 juillet 2011
Nations Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau : Australie Australie
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Participants 15 franchises
Épreuves 125 matchs
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Australie Queensland Reds
Finaliste Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders
Demi-finalistes Drapeau : Afrique du Sud Stormers
Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues

Navigation

La saison 2011 est la première saison du Super 15, une compétition de rugby à XV qui est disputée par quinze franchises, cinq d'Australie, cinq d'Afrique du Sud et cinq de Nouvelle-Zélande. Elle fait suite au Super 14 et a été remaniée avec l'arrivée dans la compétition de la franchise australienne des Melbourne Rebels.

La compétition débute le 18 février 2011 et se termine par une finale le 9 juillet 2011. Le Super 15 se déroule en deux phases. La première consiste en une phase de championnat où les équipes sont réparties en trois conférences selon leur pays. Chacune des franchises rencontre toutes les autres équipes de sa conférence en matchs aller-retour. En outre, elle rencontre une fois huit des dix franchises qui composent les deux autres conférences. Elle reçoit quatre fois et se déplace également quatre fois. À la fin de cette première phase, les deux meilleurs leaders des trois conférences sont directement qualifiés pour la seconde phase à élimination directe. Le troisième leader ainsi que les trois autres meilleures franchises sont qualifiés pour les matchs de barrages. Les vainqueurs de ces matchs se rencontrent en demi-finale, les deux franchises directement qualifiées et les vainqueurs s'affrontent en finale.

Les Queensland Reds remportent cette première édition du Super 15 en battant en finale les Crusaders sur le score de 18 à 15. Will Genia offre la victoire a ses coéquipiers en marquant un essai sur un exploit individuel à dix minutes de la fin du match[1].

Franchises participantes[modifier | modifier le code]

La compétition oppose quinze franchises issues d'Afrique du Sud, d'Australie et de Nouvelle-Zélande. Chaque franchise représente une aire géographique.

Nom Pays Ville Stade Entraîneur
Blues Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Auckland Eden Park Pat Lam
Brumbies Drapeau de l'Australie Australie Canberra Canberra Stadium Andy Friend
Bulls Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Pretoria Loftus Versfeld Frans Ludeke
Cheetahs Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Bloemfontein Free State Stadium Naka Drotske
Chiefs Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Hamilton Waikato Stadium Ian Foster
Crusaders Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Christchurch AMI Stadium Todd Blackadder
Highlanders Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Dunedin Carisbrook Jamie Joseph
Hurricanes Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Wellington Westpac Stadium Mark Hammett
Lions Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Johannesburg Ellis Park Stadium Dick Muir
Melbourne Rebels Drapeau de l'Australie Australie Melbourne AAMI Park Rod Macqueen
Queensland Reds Drapeau de l'Australie Australie Brisbane Suncorp Stadium Ewen McKenzie
Sharks Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Durban Kings Park Stadium John Plumtree
Stormers Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Cape Town Newlands Stadium Allister Coetzee
Waratahs Drapeau de l'Australie Australie Sydney Sydney Football Stadium Chris Hickey
Western Force Drapeau de l'Australie Australie Perth Perth Oval John Mitchell

Résumé des résultats[modifier | modifier le code]

Classements de la phase régulière[modifier | modifier le code]

Classement de la conférence australienne
No  Franchise Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Australie Queensland Reds 16 13 0 3 5 1 429 309 120 66
2 Drapeau : Australie Waratahs 16 10 0 6 6 3 398 252 146 57
3 Drapeau : Australie Western Force 16 5 2 9 0 5 333 416 -83 37
4 Drapeau : Australie Brumbies 16 4 1 11 3 4 314 437 -123 33
5 Drapeau : Australie Melbourne Rebels 16 3 0 13 2 2 281 570 -289 24


Classement de la conférence néo-zélandaise
No  Franchise Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders 16 11 1 4 5 2 436 273 163 61
2 Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues 16 10 1 5 6 4 405 335 70 60
3 Drapeau : Nouvelle-Zélande Highlanders 16 8 0 8 2 3 296 343 -47 45
4 Drapeau : Nouvelle-Zélande Hurricanes 16 5 2 9 5 5 328 398 -70 42
5 Drapeau : Nouvelle-Zélande Chiefs 16 6 1 9 2 4 332 348 -16 40


Classement de la conférence sud-africaine
No  Franchise Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Afrique du Sud Stormers 16 12 0 4 4 3 400 257 143 63
2 Drapeau : Afrique du Sud Sharks 16 10 1 5 6 1 407 339 68 57
3 Drapeau : Afrique du Sud Bulls (T) 16 10 0 6 3 3 416 370 46 54
4 Drapeau : Afrique du Sud Cheetahs 16 5 0 11 5 7 435 437 -2 40
5 Drapeau : Afrique du Sud Lions 16 3 1 12 2 5 351 477 -126 25
Qualifiés directement pour les demi-finales (les deux meilleurs leaders parmi les trois conférences).
Qualifié pour les matchs de barrages (leader de la troisième conférence).
Qualifiés pour les matchs de barrage (les 3 franchises les mieux classées hors leaders de conférence).
T : Tenant du titre 2010

Attribution des points[2] : victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0 ; plus les bonus (offensif : 4 essais marqués ; défensif : défaite par 7 points d'écart maximum). De plus, chaque équipe reçoit 4 points à chaque journée non disputée (bye).

Règles de classement[2] : 1. nombre de victoires ; 2. différence de points ; 3. nombre d'essais marqués ; 4. différence d'essais ; 5. tirage au sort (seulement pour les places qualificatives en phase finale).

Phase finale[modifier | modifier le code]

À la fin de cette première phase, les deux meilleurs leaders des conférences sont directement qualifiés pour la seconde phase à élimination directe. Le troisième leader ainsi que les trois franchises les mieux classées au général sont qualifiées pour les matchs de barrage. Les vainqueurs de ces matchs rencontrent en demi-finale les deux franchises directement qualifiées. À noter que le premier reçoit l'équipe la plus faible issue des barrages (la quatrième si la troisième gagne son match ou la sixième, si elle s'impose sur le terrain de l'équipe ayant finie troisième), le second recevant l'équipe restante. La finale se déroule sur le terrain de l'équipe la mieux classée de la première phase[3].

Barrage Demi-finales Finale
 le 24 juin 2011 à l'Eden Park, Auckland    le 2 juillet 2011 au Suncorp Stadium, Brisbane      le 9 juillet 2011 au Suncorp Stadium, Brisbane
 [1] Drapeau : Australie Queensland Reds  30
 [4] Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues  26
 [4] Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues  13  
 [5] Drapeau : Australie Waratahs  13  
 le 2 juillet 2011 au Newlands Stadium, Le Cap  [1] Drapeau : Australie Queensland Reds  18
 le 25 juin 2011 au Trafalgar Park, Nelson
   [3] Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders  13
 [3] Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders  36
 [3] Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders  29  
 [6] Drapeau : Afrique du Sud Sharks  8  
 [2] Drapeau : Afrique du Sud Stormers  10  

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Phase régulière[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique[modifier | modifier le code]

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs BLU BRU BUL CHE CHI CRU HIG HUR LIO REB RED SHA STO WAR WES
Blues 29-22 11-16 24-22 33-16 41-17 40-23 26-28 31-17
Brumbies 28-20 17-16 20-29 32-17 25-31 3-16 22-29 19-27
Bulls 32-21 43-26 28-35 30-23 47-10 23-26 13-23 23-17
Cheetahs 47-36 23-25 33-20 47-50 20-25 41-21 18-23 34-44
Chiefs 13-16 16-34 20-7 18-18 38-10 11-19 15-9 30-23
Crusaders 23-16 52-10 27-0 25-19 18-26 16-9 44-28 33-18
Highlanders 10-15 26-20 24-21 23-13 13-44 13-6 22-26 14-21
Hurricanes 11-17 14-26 29-26 0-0 9-14 38-27 28-26 34-28
Lions 32-41 20-24 19-53 30-34 25-30 30-30 19-33 15-27
Rebels 25-24 18-40 42-25 18-33 32-34 3-40 0-43 24-27
Reds 37-31 14-22 39-30 41-8 17-16 53-3 19-15 21-20
Sharks 26-12 34-16 23-32 24-9 40-24 27-3 6-16 26-21
Stormers 16-19 21-15 14-20 18-6 19-16 6-19 32-12 51-16
Waratahs 41-7 3-23 23-16 33-7 29-12 28-9 30-6 20-15
Western Force 22-22 13-13 26-21 30-42 25-26 21-24 12-39 3-31


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détail des résultats[modifier | modifier le code]

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales (3-4) alors que les essais marqués sont donnés dans les colonnes latérales (1-6). Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus offensifs (quatre essais inscrits), orange pour les bonus défensifs (défaite avec au plus sept points d'écart), rouge si les deux bonus sont cumulés.

Phase finale[modifier | modifier le code]

Barrages[modifier | modifier le code]

24 juin 2011
19h35 UTC+12
Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues 26 – 13[5]
(13 – 8)
Waratahs Drapeau : Australie Eden Park, Auckland
16 100 spectateurs
Arbitre : Chris Pollock
Essai(s) : Munro (23e), Williams (62e)
Transformation(s) : McAlister (24e), Munro (64e)
Pénalité(s) : Munro (33e, 36e, 55e), McAlister (78e)
Essai(s) : Carter (17e), Turner (73e)
Pénalité(s) : Beale (31e)


25 juin 2011
19h35 UTC+12
Drapeau : Nouvelle-Zélande Crusaders 36 – 8
(13 – 5)
Sharks Drapeau : Afrique du Sud Trafalgar Park, Nelson
Arbitre : Bryce Lawrence
Essai(s) : Williams (31e), Read (49e), B. Franks (77e)
Transformation(s) : Carter 2 (33e, 50e), Berquist (78e)
Pénalité(s) : Carter 5 (1re, 35e, 47e, 57e, 74e)
Essai(s) : Alberts (10e)
Pénalité(s) : Lambie (42e)

Demi-finales[modifier | modifier le code]

2 juillet 2011
19h40 UTC+10
Drapeau : Australie Queensland Reds 30 – 13
(15 - 7)
Blues Drapeau : Nouvelle-Zélande Suncorp Stadium, Brisbane
44 940 spectateurs
Arbitre : Jonathan Kaplan
Essai(s) : Davies 3 (11e, 44e, 56e), Tapuai (29e)
Transformation(s) : Cooper 2 (12e, 58e)
Pénalité(s) : Cooper (37e)
Drop(s) : Cooper (74e)
Essai(s) : Lowrey (40e)
Transformation(s) : Brett (40e)
Pénalité(s) : McAlister 2 (45e, 52e)
2 juillet 2011
17h05 UTC+2
Drapeau : Afrique du Sud Stormers 10 – 29
(10 - 23)
Crusaders Drapeau : Nouvelle-Zélande Newlands Stadium, Le Cap
48 017 spectateurs
Arbitre : Craig Joubert
Essai(s) : Habana (38e)
Transformation(s) : Grant (39e)
Pénalité(s) : Grant (6e)
Essai(s) : Maitland (15e), Fruean (33e)
Transformation(s) : Carter 2 (16e, 35e)
Pénalité(s) : Carter 5 (13e, 19e, 24e, 42e, 64e)

Finale[modifier | modifier le code]

9 juillet 2011
19h40 UTC+10
Drapeau : Australie Queensland Reds 18 – 13
(6 – 7)
Crusaders Drapeau : Nouvelle-Zélande Suncorp Stadium, Brisbane
Arbitre : Bryce Lawrence
Essai(s) : Ioane (50e), Genia (67e)
Transformation(s) : Cooper (50e)
Pénalité(s) : Cooper 2 (31e, 38e)
Essai(s) : Carter (34e)
Transformation(s) : Carter (35e)
Pénalité(s) : Carter 2 (48e, 54e)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En raison du Séisme du 22 février 2011 en Nouvelle-Zélande, les Crusaders n'ont pas souhaité disputer ce match et, avec l'accord des deux équipes, l'organisation a décidé que le match ne serait pas disputé et qu'un match nul est attribué aux deux équipes qui marquent chacune 2 points sur un score de 0-0
  2. En raison de l'indisponibilité du stade de Christchurch, consécutive au séisme du 22 février, le match a été disputé dans la ville de Nelson
  3. Le match est disputé en Angleterre, au stade de Twickenham.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bertrand Lagacherie, « La renaissance des Reds », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 9 juillet 2011 (consulté le 6 août 2011)
  2. a et b (en) « Super Rugby Rules », sur www.superxv.com, SANZAR (consulté le 6 mars 2011)
  3. (en) « Finals Format Super 15 », sur http://www.superrugby.com, SANZAR (consulté le 16 février 2011)
  4. (en) « Hurricanes vs Cruaders match called off », sur www.superxv.com, SANZAR,‎ 23 février 2011 (consulté le 6 mars 2011)
  5. (en) Wynne Gray, « Rugby: Blues head for semis », sur www.nzherald.co.nz, The New Zealand Herald,‎ 25 juin 2011 (consulté le 25 juin 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :