Saison 2007-2008 de l'Olympique lyonnais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olympique lyonnais
Saison 2007-2008

Généralités
Président Drapeau : France Jean-Michel Aulas
Entraîneur Drapeau : France Alain Perrin
Résultats
Championnat Champion
79 points (24V-7N-7D)
74 buts[1] pour, 37 contre
Coupe de France Vainqueur
Coupe de la Ligue Quarts de finale
Contre Le Mans 1-0
Ligue des champions Huitièmes de finale
Contre Manchester United 1-1 et 1-0
Meilleur buteur Karim Benzema (20)[2]
Meilleur passeur Juninho (7)[3]

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

La saison 2007-2008 de l'Olympique lyonnais est la cinquante-huitième de l'histoire du club. L'Olympique lyonnais, tenant du titre en Ligue 1, redémarre une nouvelle saison sur quatre tableaux, le championnat de France, la coupe de France, la coupe de la Ligue mais également la Ligue de Champions.

La saison est également marquée par l'annonce, le 13 février 2007 du projet OL Land[4] qui est un complexe destiné à devenir le nouveau stade de l'Olympique lyonnais à l'horizon 2010. Ce stade d'une capacité d'environ 60 000 places et sera la propriété du club, contrairement au stade de Gerland qui appartient à la ville de Lyon.

Sur le plan sportif, en préparation au début de la saison, l'Olympique lyonnais remporte la Peace Cup contre Bolton Wanderers après deux finales perdues. Le 28 juillet 2007, l'Olympique lyonnais remporte le Trophée des champions contre Sochaux, pour la sixième fois consécutive. Cette saison permet à l'OL de remporter deux compétitions nationales majeurs que sont le Championnat de France pour la 7e fois d'affilée et la Coupe de France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une préparation entachée par des blessures[modifier | modifier le code]

La saison 2007-2008 de l'Olympique lyonnais débute avec plusieurs changements de joueurs. Du côté des gardiens de but, on note l'arrivée de Frédéric Roux suite à la blessure de Grégory Coupet, celui-ci est engagé en tant que doublure de Rémy Vercoutre qui assure l'intérim. Le secteur défensif voit les départs de Claudio Caçapa, d'Éric Abidal et de Jérémy Berthod, et pour compenser les arrivées de Fabio Grosso, recruté au le poste d'arrière gauche, de Cléber Anderson en défense centrale et de Nadir Belhadj, de retour de prêt. Au milieu de terrain, Mathieu Bodmer est recruté en remplacement de Tiago, et Florent Malouda part pour l'Angleterre. En attaque, Sylvain Wiltord est remplacé par Kader Keita. Au poste d'entraîneur, Gérard Houllier n'est pas conservé à la tête du club suite aux échecs européens de la saison précédente, il est remplacé par Alain Perrin.

Pour sa préparation, l'Olympique lyonnais est engagé dans le tournoi amicale de la Peace Cup. Cette troisième édition a lieu en Corée du Sud et débute par une phase de poule en match unique contre les clubs de Reading, Seongnam Ilhwa Chunma et Racing Santander. Avec deux victoires et une défaite, l'OL termine première de son groupe et se qualifie pour le finale contre Bolton Wanderers. Un but de Kim Källström permet à l'Olympique lyonnais de sortir vainqueur[5] de cette compétition après deux finales consécutives perdues et permet de lui faire gagner deux millions de dollars[6]. Cette tournée asiatique est entachée par quelques blessures[5] au sein de l'effectif lyonnais. Les deux défenseurs centraux Sébastien Squillaci et Cris ayant été obligés de quitter leur coéquipiers avant la fin de la compétition. Le premier pour une douleur à la voûte plantaire du pied gauche et le second pour une élongation à la cuisse droite. Il faut également noter que Juninho blessé à une cuisse, Fabio Grosso souffrant du dos, et Fred blessé au pied droit n'avaient pas fait le voyage.

Des débuts difficiles en Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Maillot Europe de l'OL

Le début de saison de l'Olympique lyonnais en compétition officielle a lieu avec la réception du Football Club Sochaux-Montbéliard au stade de Gerland pour la finale du Trophée des champions. Valter Birsa permet à son équipe de prendre l'avantage au score dès la treizième minute, mais les buts de Sidney Govou puis Cris offre la coupe, pour la sixième année consécutive, aux Lyonnais. En championnat, le premier match a lieu le 5 août 2007 à Lyon avec la réception de l'AJ Auxerre. Milan Baros puis Karim Benzema offrent les trois points de la victoire à leur équipe. Mais après le report du match de la troisième journée face à Lens, l'OL joue deux fois consécutives à l'extérieur. Ces matchs sèment le doute dans l'équipe Lyonnaise puisque l'équipe est défaite contre Toulouse et Lorient et est classée dixième au soir de la quatrième journée. La réception de Saint-Étienne pour le derby permet au club de renouer avec la victoire. L'OL entame alors une remontée au classement, et enchaine les victoires. Après avoir battu Sochaux, Le Mans, et Metz le club parvient à dominer le classement.

Le 15 septembre débute la compétition européenne de la Ligue des champions. Le tirage au sort a placé l'OL dans le même groupe que les Glasgow Rangers, le VfB Stuttgart et le FC Barcelone. Le premier match contre les Espagnols est difficile pour l'OL puisqu'ils s'inclinent sur le score de trois buts à zéro[7]. De retour en championnat, l'équipe doit se contenter d'un match nul contre Lille et laisse provisoirement sa place de leader. En effet, elle joue son match en retard contre Lens le 29 septembre, et la victoire par trois buts à zéro replace l'OL en tête du classement. Le second match de Ligue des champions a lieu au stade de Gerland contre les Glasgow Rangers, mais l'OL perd une nouvelle fois par trois buts à zéro[8] et se trouve classé à la dernière place de son groupe.

Une main-mise sur le championnat[modifier | modifier le code]

Grégory Coupet effectue la dernière de ses douze saisons sous le maillot lyonnais.

Le 7 octobre, l'OL se déplace chez un de ses concurrents pour le titre, les Girondins de Bordeaux. Anderson marque dès la cinquième minute, puis Karim Benzema enfonce le clou en première mi-temps. Une victoire par trois buts à un permet aux Lyonnais de prendre un peu d'avance sur Bordeaux au classement. Il s'ensuit trois victoires contre Monaco, Paris et Valenciennes, puis une qualification pour les quarts de finale de Coupe de la Ligue face à Caen[9]. Entre temps, l'OL s'impose en Ligue des champions lors des deux confrontations contre Stuttgart[10],[11], ce qui lui permet de revenir dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale. Mais de retour en championnat, l'OL reçoit l'Olympique de Marseille pour le compte de la quatorzième journée. Juninho ouvre le score dès la septième minute, mais un pénalty puis un second but de Mamadou Niang permet à l'OM de s'imposer. Avant de jouer son match contre Barcelone, l'OL se déplace à Rennes en championnat et s'impose par deux buts à zéro. En Ligue des champions, malgré le fait d'avoir été mené au score par deux fois, l'OL obtient un match nul[12] qui lui permet de jouer sa qualification lors du dernier match en Écosse, le 12 décembre 2007. Le match diffusé sur la chaîne de télévision nationale TF1 lui a permis de récolter sa meilleur part d'audience pour les matchs de la compétition avec 7 538 440 téléspectateurs dont un maximum de 8 728 720 téléspectateurs en fin de match[13]. Deux matchs de championnat sont proposés avant cette date, et les victoires sur Strasbourg par cinq buts à zéro et sur Caen mettent les joueurs en confiance. 50 062 spectateurs sont présents à Ibrox Park pour le match décisif entre les Glasgow Rangers et l'Olympique lyonnais, mais le match tourne en faveur des Lyonnais dès la seizième minutes lorsque Sidney Govou marque. Deux buts de Karim Benzema en fin de match ouvre les portes des huitièmes de finale à l'OL[14]. Les deux derniers matchs avant la trêve face à Nice et Nancy se terminent par des matchs nuls.

L'OL reçoit le titre honorifique de champion d'automne[15] avec quatre points[16] d'avance sur son dauphin, l'AS Nancy-Lorraine.

Éliminé de la coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Fanion du match US Créteil - Olympique lyonnais du 6 janvier 2008 au Stade Dominique-Duvauchelle
Pendant le match contre Manchester United à Old Trafford

La deuxième partie de la saison débute le 6 janvier 2008 avec l'entrée en lice des clubs de Ligue 1 en Coupe de France. Le tirage a désigné un club de division nationale, Créteil, pour affronter l'OL. Une victoire par quatre buts à zéro permet au club de se qualifier pour la suite de la compétition. De retour en championnat, l'OL s'impose contre Toulouse avant de jouer les quarts de finale de la Coupe de la Ligue, mais le but de Matsui implique la fin du parcours Lyonnais dans la compétition.

Après l'élimination en Coupe de la Ligue, le club s'incline par trois buts à zéro face à Lens, en championnat. Mais l'équipe se ressaisit dès le match suivant en s'imposant face à Lorient puis en arrachant le match nul face à Saint-Étienne par un but de Karim Benzema dans les arrêts de jeu. Le 3 février, en Coupe de France, l'OL joue contre Croix de Savoie, une équipe de CFA. Une petite victoire par un but à zéro suffit aux Lyonnais. En championnat, Lyon domine Sochaux, mais perd contre Le Mans quatre jours avant d'affronter Manchester United. Le match aller des huitièmes de finale se joue le 20 février au stade de Gerland. Karim Benzema est le premier buteur, mais Carlos Tévez marque le but de l'égalisation en fin de match[17]. Le match retour deux semaines plus tard tourne en faveur du club anglais grâce au but de Cristiano Ronaldo. Entre temps, deux victoires contre Metz et Lille permettent à l'OL de conserver sa place de leader.

Sochaux se déplace au stade de Gerland le 18 mars pour jouer les huitièmes de finale de la Coupe de France. Un doublé de Karim Benzema malgré l'égalisation de Kandia Traoré permet à l'OL de continuer dans la compétition. En championnat, les Lyonnais s'imposent face à Bordeaux, Monaco, Paris et Valenciennes en marquant treize buts sur l'ensemble des quatre matchs. La série de victoire est interrompue face à Marseille le 6 avril, par une défaite trois buts à un.

Une fin de saison victorieuse[modifier | modifier le code]

Le 15 avril a lieu le quart de finale de la Coupe de France contre Metz. Lyon obtient la qualification par un but à zéro. En championnat, l'OL s'impose à Strasbourg, mais se contente de matchs nuls contre Caen et Nice. À l'avant dernière journée, le club bat Nancy et jouera donc le titre lors du dernier match contre Auxerre.

Les supporters lyonnais au Stade de France lors de la finale de Coupe de France face au PSG.

Bien qu'en tête toute la saison, l'OL doit affronter la concurrence de Bordeaux jusqu'à la dernière journée. En disposant de l'AJ Auxerre, Lyon est champion pour la septième fois consécutive[18] et bat ainsi le record du nombre de championnats gagnés consécutivement en France[19].

En Coupe de France, l'Olympique lyonnais est qualifié pour jouer, contre le CS Sedan Ardennes, sa première demi-finale depuis l'édition de 1998[18]. Le but de Juninho en fin de match leur permet de franchir un palier que le club n'avait plus atteint depuis la coupe de France 1976. La finale a lieu au stade de France, le 24 mai, contre le Paris SG. Les deux équipes n'arrivant pas à marquer avant la fin du temps réglementaire, les prolongations sont jouées. Le but de Sidney Govou à la cent troisième minute offre la victoire au Lyonnais et permet au club de réaliser le premier doublé Coupe-Championnat de son histoire[20].

Néanmoins, l'entraîneur Alain Perrin est limogé en raison de mésententes récurrentes avec certains joueurs et des membres du staff, notamment Joel Bats et Robert Duverne[21].

Joueurs et staff[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel[modifier | modifier le code]

Effectif de l'Olympique lyonnais de la saison 2007-2008
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[22] Nom Date de naissance Sélection[23] Club précédent
1 G Drapeau de la France Coupet, GrégoryGrégory Coupet &0000000000015081.00000015 081 31 décembre 1972 (35 ans) France AS Saint-Étienne
25 G Drapeau de la France Hartock, JoanJoan Hartock &0000000000009920.0000009 920 17 février 1987 (21 ans)
US Robert
30 G Drapeau de la France Vercoutre, RémyRémy Vercoutre &0000000000012347.00000012 347 26 juin 1980 (27 ans)
RC Strasbourg
35 G Drapeau de la France Roux, FrédéricFrédéric Roux &0000000000014903.00000014 903 27 juin 1973 (34 ans)
AC Ajaccio
2 D Drapeau de la France Clerc, FrançoisFrançois Clerc &0000000000011321.00000011 321 18 avril 1983 (25 ans) France Toulouse FC
3 D Drapeau du Brésil Cris, Cris &0000000000013466.00000013 466 3 juin 1977 (30 ans) Brésil Cruzeiro EC
4 D Drapeau de la Suisse Müller, PatrickPatrick Müller &0000000000013634.00000013 634 17 décembre 1976 (31 ans) Suisse Grasshopper Zürich
11 D Drapeau de l'Italie Grosso, FabioFabio Grosso &0000000000013288.00000013 288 28 novembre 1977 (30 ans) Italie Inter Milan
15 D Drapeau de la France Paillot, SandySandy Paillot &0000000000009910.0000009 910 27 février 1987 (21 ans) France (18 ans) 0 Formé au club
20 D Drapeau de la France Réveillère, AnthonyAnthony Réveillère &0000000000012576.00000012 576 10 novembre 1979 (28 ans) France Valence CF
21 D Drapeau de l'Algérie Belhadj, NadirNadir Belhadj &0000000000011656.00000011 656 18 mai 1982 (26 ans) Algérie CS Sedan
22 D Drapeau du Brésil Anderson, CléberCléber Anderson &0000000000012407.00000012 407 27 avril 1980 (28 ans) Brésil Benfica Lisbonne
29 D Drapeau de la France Squillaci, SébastienSébastien Squillaci &0000000000012301.00000012 301 11 août 1980 (27 ans)
AS Monaco
32 D Drapeau de la France Boumsong, Jean-AlainJean-Alain Boumsong &0000000000012542.00000012 542 14 décembre 1979 (28 ans) France Juventus FC
33 D Drapeau de la France Charvet, MickaëlMickaël Charvet &0000000000009512.0000009 512 31 mars 1988 (20 ans) France (16 ans) 0 Formé au club
5 M Drapeau de la France Bodmer, MathieuMathieu Bodmer &0000000000011438.00000011 438 22 décembre 1982 (25 ans) France A' Lille OSC
6 M Drapeau de la Suède Källström, KimKim Källström &0000000000011558.00000011 558 24 août 1982 (25 ans) Suède Rennes
8 M Drapeau du Brésil Juninho, Juninho &0000000000014321.00000014 321 30 janvier 1975 (33 ans) Brésil CR Vasco da Gama
10 M Drapeau de la France Malouda, FlorentFlorent Malouda &0000000000012360.00000012 360 13 juin 1980 (27 ans) France EA Guingamp
14 M Drapeau de la France Govou, SidneySidney Govou &0000000000012682.00000012 682 27 juillet 1979 (28 ans) France 0 Formé au club
18 M Drapeau de la France Ben Arfa, HatemHatem Ben Arfa &0000000000009902.0000009 902 7 mars 1987 (21 ans)
INF Clairefontaine
19 M Drapeau de l’Argentine Delgado, CésarCésar Delgado &0000000000011939.00000011 939 8 août 1981 (26 ans) Argentine CD Cruz Azul
21 M Drapeau de l'Espagne flèche vers la droite Crosas, MarcMarc Crosas &0000000000009594.0000009 594 9 janvier 1988 (20 ans) Espagne (20 ans) FC Barcelone
24 M Drapeau de la France Beynié, RomainRomain Beynié &0000000000009842.0000009 842 6 mai 1987 (21 ans)
0 Formé au club
26 M Drapeau du Brésil Santos, FábioFábio Santos &0000000000012242.00000012 242 9 octobre 1980 (27 ans)
Cruzeiro EC
28 M Drapeau de la France Toulalan, JérémyJérémy Toulalan &0000000000011176.00000011 176 10 septembre 1983 (24 ans) France FC Nantes
999 M Drapeau du Brésil Ederson, Ederson &0000000000010320.00000010 320 13 janvier 1986 (22 ans) Brésil espoirs OGC Nice
7 A Drapeau de la République tchèque Baros, MilanMilan Baros &0000000000011858.00000011 858 28 octobre 1981 (26 ans) République tchèque Aston Villa
9 A Drapeau du Brésil Fred, Fred &0000000000011153.00000011 153 3 octobre 1983 (24 ans) Brésil Cruzeiro EC
10 A Drapeau de la France Benzema, KarimKarim Benzema &0000000000009615.0000009 615 19 décembre 1987 (20 ans)
0 Formé au club
12 A Drapeau de la France Rémy, LoïcLoïc Rémy &0000000000009966.0000009 966 2 janvier 1987 (21 ans)
0 Formé au club
23 A Drapeau : Côte d'Ivoire Keita, KaderKader Keita &0000000000011941.00000011 941 6 août 1981 (26 ans) Côte d'Ivoire Lille OSC
27 A Drapeau de la France Mounier, AnthonyAnthony Mounier &0000000000009698.0000009 698 27 septembre 1987 (20 ans) France (18 ans) 0 Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
Entraîneur(s) des gardiens
Médecin(s)
  • Drapeau : France Jean-Jacques Amprino



Légende

Consultez la documentation du modèle

Staff technique, de gestion et communication[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2007-2008, Alain Perrin effectue se première saison en tant qu'entraîneur. Pour effectuer sa tâche, il possède plusieurs adjoints dont les rôles sont définis. Christophe Galtier et Bruno Genesio sont ses adjoints alors que Joël Bats effectue une saison de plus en tant qu'entraîneur des gardiens. D'autres personnes sont consacrés au domaine physique et médicale du groupe. Jean-Jacques Amprino est médecin à l'Olympique lyonnais, et deux kinésithérapeutes Alain Marini et Abdel Redissi sont en poste. Enfin, Robert Duverne s'occupe de la préparation physique de l'équipe professionnelle et Guy Genet est coordinateur sportif.

Dans le domaine administratif, Jean-Michel Aulas est président depuis 1987. Il est conseiller par Bernard Lacombe, un ancien joueur et entraîneur du club qui est chargé du recrutement des joueurs. Quant à Rémi Garde, il occupe le pose de cadre technique, et Marino Faccioli est directeur communication.

Les transferts[modifier | modifier le code]

Plusieurs transferts ont eu lieu durant la trêve hivernale. Après deux blessures successives des défenseurs Patrick Müller, une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit[24] puis Cleber Anderson une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit[25] l'Olympique lyonnais doit renforcer sa défense. Il recrute Jean-Alain Boumsong sur la base d'une transaction de trois millions d'euros environ[26], et obtient le prêt du milieu défensif du FC Barcelone, Marc Crosas[27] jusqu'à la fin de la saison. Deux autres joueurs arrivent au club, Cesar Delgado en provenance de Cruz Azul pour environ dix millions d'euros[28] et Ederson en provenance de l'OGC Nice pour environ quinze millions d'euros[29]. Du côté des départs, quatre joueurs quittent le club sous forme de prêt. Loïc Rémy est prêté à Lens[30], Milan Baros à Portsmouth[31], Fábio Santos à São Paolo[32] et Sandy Paillot à Grenoble[33]. Enfin, Nadir Belhadj, étant mécontent de son temps de jeu à Lyon, est transféré à Lens[34].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Durant les matchs officiels de la saison, cent-cinq buts ont été marqués par les joueurs lyonnais. Ils ont par ailleurs bénéficié de deux buts contre son camp de Lorik Cana à l'Olympique de Marseille et André Luiz Silva à l'AS Nancy-Lorraine. Le meilleur buteur pour l'OL est Karim Benzema avec trente trois réalisations. Il est suivi par Juninho avec treize buts. Un peu plus loin, Sidney Govou a marqué onze buts, puis huit pour Hatem Ben Arfa, Fred et Kim Källström et sept pour Mathieu Bodmer. Kader Keita a marqué cinq buts, Milan Baroš trois puis Fábio Santos et Cris ont marqué deux buts et pour finir, Anthony Mounier, Anthony Réveillère, François Clerc, Cleber Anderson et Fabio Grosso ont marqué un but. Il s'agit de Fabio Grosso et Anthony Réveillère. François Clerc et Anthony Réveillère ont marqué un but contre leur camp pendant la saison.

Classement des passeurs[modifier | modifier le code]

La LFP établie un classement des passeurs pour les matchs du championnat de France[3], récompensant les joueurs ayant effectués un passe dite décissive, c'est-à-dire permettant à un autre joueur de marquer un but. Juninho a comptabilisé sept passes décissives, Karim Benzema six. Hatem Ben Arfa, Mathieu Bodmer et Kader Keita ont effectué cinq passes décissives, Fred et Sidney Govou quatre et trois respectivement, deux pour Milan Baroš, François Clerc, Anthony Réveillère, Kim Källström et Fabio Grosso et une seule pour Jérémy Toulalan

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

No.
Nat.
Position Joueur Total
M.

B.
Ligue 1
M.

B.
Ligue des champions
M.

B.
Coupe de la Ligue
M.

B.
Coupe de France
M.

B.
1 Drapeau de la France Gardien Grégory Coupet 28 0 19 0 2 0 1 0 6 0
2 Drapeau de la France Défenseur François Clerc 40 1 28 1 7 0 0 0 5 0
3 Drapeau du Brésil Défenseur Cris 17 1 13 1 1 0 0 0 3 0
4 Drapeau de la Suisse Défenseur Patrick Müller 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0
5 Drapeau de la France Milieu Mathieu Bodmer 50 7 37 6 5 0 2 1 6 0
6 Drapeau de la Suède Milieu Kim Källström 53 6 37 5 8 1 2 0 6 0
8 Drapeau du Brésil Milieu Juninho 46 13 32 8 8 3 2 0 4 2
9 Drapeau du Brésil Attaquant Fred 30 8 21 7 3 0 2 0 4 1
10 Drapeau de la France Attaquant Karim Benzema 51 31 36 20 7 4 2 1 6 6
11 Drapeau de l'Italie Défenseur Fabio Grosso 43 1 30 1 7 0 1 0 5 0
14 Drapeau de la France Attaquant Sidney Govou 44 9 31 7 8 1 1 0 4 1
18 Drapeau de la France Milieu Hatem Ben Arfa 42 8 30 6 8 2 1 0 3 0
19 Drapeau de l’Argentine Attaquant César Delgado 9 0 7 0 0 0 0 0 2 0
20 Drapeau de la France Défenseur Anthony Réveillère 41 1 29 1 7 0 2 0 3 0
21 Drapeau de l'Espagne Milieu Marc Crosas 11 0 8 0 0 0 0 0 3 0
22 Drapeau du Brésil Défenseur Anderson 19 1 12 1 5 0 1 0 1 0
23 Drapeau : Côte d'Ivoire Attaquant Kader Keita 41 5 30 4 6 0 1 1 4 0
24 Drapeau de la France Milieu Romain Beynié 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
25 Drapeau de la France Gardien Joan Hartock 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
27 Drapeau de la France Attaquant Anthony Mounier 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0
28 Drapeau de la France Milieu Jérémy Toulalan 40 0 30 0 5 0 1 0 4 0
29 Drapeau de la France Défenseur Sébastien Squillaci 48 0 34 0 8 0 2 0 4 0
30 Drapeau de la France Gardien Rémy Vercoutre 26 0 19 0 6 0 1 0 0 0
32 Drapeau de la France Défenseur Jean-Alain Boumsong 13 0 8 0 1 0 0 0 4 0
33 Drapeau de la France Défenseur Mickaël Charvet 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
35 Drapeau de la France Gardien Frédéric Roux 1 0 0 0 1 0 0 0 0 0

Détails des matchs[modifier | modifier le code]

Peace Cup[modifier | modifier le code]

La Peace Cup est un tournoi amicale premettant au club de préparer leur saison.

L'Olympique lyonnais sort vainqueur[5] de cette compétition après deux finales consécutives perdues et remporte 2 millions de dollars[35].

Cette tournée asiatique est entachée par quelques blessures[5] au sein de l'effectif lyonnais : les deux défenseurs centraux Sébastien Squillaci et Cris ayant été obligés de quitter leur coéquipiers avant la fin de la compétition. Le premier pour une douleur à la voûte plantaire du pied gauche et le second pour une élongation à la cuisse droite. Il faut également noté que Juninho blessé à une cuisse, Fabio Grosso souffrant du dos, et Fred blessé au pied droit n'avaient pas fait le voyage.

Trophée des champions[modifier | modifier le code]

Championnat de France[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Lyon a disputé sa première demi-finale de Coupe de France depuis l'édition de 1998[42] et sa première finale depuis 1976.

Grâce à cette victoire, le club réalise le premier doublé Coupe-Championnat de son histoire.

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

L'Olympique lyonnais est éliminé par Le Mans en quart de finale. Le MUC 72 a pris sa revanche par rapport à la saison précédente où il s'était fait éliminer aux portes de la finale, au stade de Gerland par un but d'Éric Abidal.

Le match devait se dérouler le mardi 15 janvier à 21h et a été repoussé au lendemain 15h pour cause de vent violent dans la Sarthe[43].

Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Comme lors de la saison 2006-2007, l'Olympique lyonnais est éliminé en huitième de finale de la ligue des champions et échoue dans l'objectif d'atteindre les demi-finales de la compétition[44].

À noter, Manchester United sera finalement le vainqueur de la coupe.

Match amical de fin de saison[modifier | modifier le code]

La fin de saison de l'OL se traduit par un match amical à Dubaï, joué sans les joueurs internationaux qui préparent l'Euro 2008.

Cette rencontre est également l'occasion pour Jean-Michel Aulas d'intervenir dans le projet “Lyon Dubaï-City”[46] qui à pour but de créer un quartier dans la ville « recréant l'atmosphère de la ville de Lyon ». Un partenariat de création de centre de formation pour les footballeurs est inclus dans ce projet.

Les joueurs lyonnais terminent ainsi leur saison. Ils reprendront l'entrainement le 30 juin après un mois de vacances, pour ceux n'ayant pas participé à l'Euro 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce qui représente le record du nombre de buts marqués par l'OL pendant une saison en championnat.
  2. en championnat. Avec ce total de 20 buts, Karim Benzema termine donc meilleur buteur du championnat de Ligue 1 en 2007-2008
  3. a et b Classement des passeurs, (uniquement pour le championnat) sur lfp.fr
  4. sports.fr, « lyon: le futur stade sera à décines - sports.fr », sur http://www.actu-sports.com,‎ 23/09/2008 (consulté le 18 mars 2010)
  5. a, b, c et d « Lyon vainqueur de la Peace Cup », sur http://fr.fifa.com/,‎ 21 juillet 2007 (consulté le 20 mars 2010)
  6. « Lyon remporte 2 millions de dollars », sur http://www.myfreesport.fr/ (consulté le 20 mars 2010)
  7. UEFA, « Feuille de match : FC Barcelone - Olympique lyonnais », sur http://fr.uefa.com/
  8. UEFA, « Feuille de match : Olympique lyonnais - Glasgow Rangers », sur http://fr.uefa.com/
  9. LFP, « Feuille de match : Lyon - Caen », sur http://www.lfp.fr/
  10. UEFA, « Feuille de match : Stuttgart - Olympique lyonnais », sur http://fr.uefa.com/
  11. UEFA, « Feuille de match : Olympique lyonnais - Stuttgart », sur http://fr.uefa.com/
  12. UEFA, « Feuille de match : Olympique lyonnais - Barcelone », sur http://fr.uefa.com/
  13. « TF1 : meilleur audience pour le Ligue des champions cette année », sur http://www.boursier.com/,‎ 28 novembre 2007 (consulté le 2 avril 2010)
  14. UEFA, « Feuille de match : Glasgow Rangers - Olympique lyonnais », sur http://fr.uefa.com/
  15. « Lyon champion d'automne », sur http://www.football.fr/
  16. LFP, « Classement mi-saison 2007-2008 », sur http://www.lfp.fr/
  17. UEFA, « Feuille de match : Olympique lyonnais - Manchester United », sur http://fr.uefa.com/
  18. a et b « Lyon tient sa demie », sur http://www.lequipe.fr/,‎ 15 avril 2008 (consulté le 20 mars 2010)
  19. Le précédent record du nombre de championnats gagnés consécutivement était détenu par Saint-Étienne, avec quatre championnats
  20. Flavien Chailleux, « Lyon s'offre le doublé », sur http://www.sport24.com/,‎ 24 mai 2008 (consulté le 11 novembre 2009)
  21. « Perrin : « un rejet d'entrée » », sur http://www.lequipe.fr/,‎ 2 juin 2008 (consulté le 11 novembre 2009)
  22. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  23. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  24. « Müller fait son retour en CFA », sur http://www.lequipe.fr/,‎ 9 mai 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  25. « Cleber Anderson prend six mois », sur http://www.football.fr/,‎ 18 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  26. « Boumsong officiellement à Lyon », sur http://www.sport.fr/,‎ 28 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  27. « Du FC Barcelone à l'OL, Marc Crosas : "Je suis prêt" », sur http://www.ledauphine.com/,‎ 28 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  28. « L'Argentin Delgado veut "tout donner pour Lyon" », sur http://fr.fifa.com/,‎ 9 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  29. « Ederson est lyonnais ! », sur http://www.morefoot.com/,‎ 29 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  30. « Lyon : Rémy prêté à Lens », sur http://www.football365.fr/,‎ 31 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  31. « Officiel : Baros prêté à Portsmouth », sur http://www.footmercato.net/,‎ 27 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  32. « Fabio Santos à Sao Paulo », sur http://www.lequipe.fr/,‎ 8 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  33. « Lyon : Paillot prêté à Grenoble », sur http://www.mercato365.com/,‎ 31 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  34. « Belhadj officiellement à Lens », sur http://www.lequipe.fr/,‎ 6 janvier 2008 (consulté le 19 mars 2010)
  35. Lyon remporte 2 millions de dollars, sur myfreesport.fr
  36. Palmares du Trophée des champions, sur lfp.fr
  37. Les records du Trophée des champions, sur lfp.fr
  38. Lyon champion d'automne, sur football.fr
  39. Classement mi-saison 2007-2008, sur lfp.fr
  40. Classement mi-saison 2006-2007, sur madeinfoot.fr (cliquer sur "après 19 journées")
  41. Record d'affluence pour un match de Ligue 1, sur lfp.fr
  42. Première demi-finale de l'OL depuis 10 ans, sur lequipe.fr
  43. Report du match Le Mans-Lyon, sur eurosport.fr
  44. Objectif annoncé en C1, sur lesoir.be
  45. Classement après le premier tour de la C1, sur uefa.com
  46. Projet Lyon Dubaï-City, sur olweb.fr

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]