Saison 2006-2007 des Ducks d'Anaheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2006-2007 des Ducks d'Anaheim

Le président George W. Bush et l'équipe des Ducks d'Anaheim avec la Coupe Stanley

George W. Bush accueillant les Ducks champions de la Coupe Stanley

Informations générales
Directeur général Brian Burke
Entraîneur Randy Carlyle
Capitaine Scott Niedermayer
Patinoire Honda Center
Saison régulière
Classements Premiers de la division Pacifique
Deuxièmes de l'association de l'Ouest
Troisièmes de la LNH
Meilleurs joueurs Teemu Selänne (48 buts et 94 points)
Scott Niedermayer (51 aides)
Séries éliminatoires
Progression victoire 4-1 Wild du Minnesota
victoire 4-1 Canucks de Vancouver
victoire 4-2 Red Wings de Détroit
victoire 4-1 Sénateurs d'Ottawa
Meilleurs joueurs Andy McDonald (10 buts)
Chris Pronger (12 aides)
Ryan Getzlaf (17 points)
Récompenses
Collectif Coupe Stanley
Trophée Clarence S. Campbell
Individuel Trophée Conn Smythe — Scott Niedermayer

Autres saisons

La saison 2006-2007 des Ducks d'Anaheim est la 13e saison de hockey sur glace jouée par la franchise dans la Ligue nationale de hockey. Après avoir été éliminés en finale d'association en 2005-2006 et suite à la vente de l'équipe par la Walt Disney Company à Henry et Susan Samueli, les Mighty Ducks changent de nom et de maillots pour devenir les Ducks. Ils réalisent le meilleur départ de l'histoire de la LNH en marquant au moins un point pendant seize matchs consécutifs. Leurs résultats suivants sont en dents de scie, puis s'améliorent vers la fin de la saison régulière. Les Ducks terminent à la première place de leur division et au second rang de leur association derrière les Red Wings de Détroit.

Qualifiés pour les séries éliminatoires, ils passent tous les tours pour finalement se retrouver en finale de la Coupe Stanley pour la deuxième fois de leur histoire après celle de 2003). L'équipe remporte la première Coupe de son histoire en battant les Sénateurs d'Ottawa en cinq rencontres. Le défenseur et capitaine des Ducks Scott Niedermayer est désigné meilleur joueur des séries éliminatoires et remporte le trophée Conn Smythe.

Saison regulière[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison 2002-2003 où ils terminent à la septième place de l'association de l'Ouest, les Mighty Ducks d'Anaheim se qualifient pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley et atteignent la finale, qu'ils perdent toutefois face aux Devils du New Jersey en sept rencontres. Ils ne se qualifient pas la saison suivante, puis, après le lock-out de 2004-2005, les Ducks retrouvent les séries en 2006 mais sont éliminés en finale d'association par les Oilers d'Edmonton.

Au cours de la saison annulée, le 25 février 2005, la Walt Disney Company vend les Mighty Ducks à Henry et Susan Samueli, qui gèrent déjà le Arrowhead Pond of Anaheim, la patinoire de l'équipe[1],[2]. L'entente est approuvée par la LNH le 16 juin 2005[3]. Le 27 janvier 2006, la franchise des Mighty Ducks change de nom pour prendre celui de Ducks d'Anaheim[4] et le 22 juin, elle dévoile ses nouveaux logo et maillots passant de vert et violet à or, orange et noir[5]. Le 3 octobre 2006, la salle Arrowhead Pond of Anaheim est officiellement renommée Honda Center suite à l'achat des droits de naming par la société Honda pour 15 ans avec un renouvellement de 10 ans[6].

Pour la saison 2006-2007, l'équipe compte dans ses rangs des vétérans comme les frères Rob et Scott Niedermayer ainsi que Teemu Selänne, meilleur pointeur de l'équipe la saison passée[7]et des jeunes joueurs comme Ryan Getzlaf ou Corey Perry. Chris Pronger en provenance des Oilers et qui avait contribué à éliminer les Ducks en 2006 fait également partie de l'équipe en tant que nouvelle acquisition[8].

Photographie de quatre joueurs de hockey avec un maillot blanc.
Maillot des Ducks de 1993 à 2006 portés par Todd Marchant (22), Rouslan Saleï (24), Sean O'Donnell (21) et Jean-Sébastien Giguère (gardien de but).
Photographie de Travis Moen avec le maillot blanc des Ducks
Nouveau maillot des Ducks porté par Travis Moen.

Les transferts[modifier | modifier le code]

Quelques jours après l'élimination des Ducks en finale d'association des séries 2006 contre les Oilers d'Edmonton, Björn Melin signe le 31 mai un contrat d'un an avec les Ducks pour jouer sa première saison en Amérique du Nord. Repêché[Note 1] par les Islanders de New York en 1999, ses droits ont été acquis par les Ducks en 2002[9].

Au cours du mois de juin, Teemu Selänne, Travis Moen et Joe DiPenta prolongent tous d'un an leur contrat avec les Ducks[10],[11],[12]. Toujours en juin et avant les signatures d'agents libres, Jason Marshall quitte l'équipe pour aller jouer en Allemagne en signant avec le Kölner Haie dans la Deutsche Eishockey-Liga[13].

Bien que la possibilité de recruter des joueurs laissés libres par leur équipe soit possible à partir du 1er juillet, les Ducks attendent le 14 juillet pour signer un premier agent libre : il s'agit de Shawn Thornton, des Blackhawks de Chicago, qui signe pour un an[14]. Les joueurs laissés libres par Anaheim sont Rouslan Saleï, défenseur ayant joué neuf saisons avec les Ducks qui rejoint les Panthers de la Floride[15], et Jeff Friesen qui s'engage avec les Flames de Calgary pour une saison[16]. Tyler Wright, qui a vu son contrat être racheté par les Ducks, poursuit sa carrière avec le HC Bâle de la Ligue nationale A en Suisse[17].

Le 3 juillet 2006, les Ducks font l'acquisition de Chris Pronger, des Oilers d'Edmonton. En contrepartie, Anaheim cède Joffrey Lupul, Ladislav Šmíd, un choix de première ronde au repêchage de 2007, ainsi qu'un choix de deuxième ronde au repêchage de 2008[18].

Plusieurs joueurs de l'équipe prolongent leur contrat au cours du mois de juillet : Andy McDonald, qui a marqué 85 points la saison précédente, prolonge son contrat pour trois saisons[19]. Stanislav Tchistov, agent libre restreint, signe pour deux saisons avec Anaheim après avoir joué la saison précédente en Russie[20]. Le même jour que la signature de Thornton, l'agent libre restreint Pierre-Alexandre Parenteau prolonge d'une saison[14]. Le 20 juillet, Chris Kunitz signe pour deux ans de plus avec les Ducks[21], puis, une semaine plus tard, Kent Huskins prolonge lui aussi son contrat pour une saison. Le même jour, Petteri Wirtanen, dernier repêché par les Ducks lors du précédent repêchage, signe un contrat de recrue de trois ans avec l'équipe[22]. Il débute sa saison avec les Pirates de Portland, équipe affilée aux Ducks dans la Ligue américaine de hockey. Fin juillet, Vitali Vichnevski signe un contrat pour un an après que les Ducks ont accepté le contrat de 1,55 million de dollars en arbitrage[23].

Lors du mois d'août, Shane O'Brien signe une prolongation de contrat d'un an. Durant les trois saisons précédentes, il a comptabilisé 769 minutes de pénalité en 214 matchs dans la LAH[24]. Le 10 août, l'équipe fait signer le vétéran Travis Green, qui fait un retour avec les Ducks en signant un contrat d'un an[25] pour 500 000 dollars[26]. Il avait joué pour la franchise de 1997 à 1999. Cinq jours plus tard, un autre vétéran, Ian Moran, se joint à l'équipe en signant aussi pour un an[27]. Le défenseur de l'équipe François Beauchemin, arrivé des Blue Jackets de Columbus en novembre 2005 suite à un échange, prolonge de deux ans le contrat qui le lie avec les Ducks[28]. Le lendemain, Vichnevski rejoint les Thrashers d'Atlanta, dans un échange contre Karl Stewart et un choix de deuxième tour pour 2007[29].

Lors du mois de septembre, le gardien de but Ilia Bryzgalov, qui est agent libre restreint, signe pour deux saisons supplémentaires avec l'équipe[30].

Joueurs repêchés[modifier | modifier le code]

Les Ducks possèdent le 19e droit lors du repêchage de 2006 qui se déroule à Vancouver. Ils sélectionnent au premier tour Mark Mitera, défenseur des Wolverines du Michigan du championnat universitaire de la NCAA. La liste des joueurs repêchés en 2006 par les Ducks est la suivante[31] :

Liste des joueurs choisis lors du repêchage de 2006
Ronde Choix Nom Poste Nationalité Équipe précédente
1 19 Mark Mitera Défenseur Drapeau des États-Unis États-Unis Wolverines du Michigan (CCHA)
2 38 Bryce Swan Ailier droit Drapeau du Canada Canada Mooseheads de Halifax (LHJMQ)
3 83 John De Gray Défenseur Drapeau du Canada Canada Battalion de Brampton (LHO)
4 112 Matt Beleskey Ailier gauche Drapeau du Canada Canada Bulls de Belleville (LHO)
6 172 Petteri Wirtanen Centre Drapeau de la Finlande Finlande HPK Hämeenlinna (SM-liiga)

Première partie de la saison[modifier | modifier le code]

La saison 2006-2007 des Ducks débute le 6 octobre 2006 face aux Kings de Los Angeles. Le match se termine par la victoire d'Anaheim 4-3 et le gardien Jean-Sébastien Giguère est élu première étoile du match[Note 2] avec 41 arrêts sur 44 tirs au but[32]. Le 27 octobre contre le Wild du Minnesota, alors que les Ducks perdent 3-2 en prolongation, Todd Fedoruk des Ducks et Derek Boogaard du Wild se livrent un combat ; Fedoruk quitte la rencontre après avoir reçu un coup de poing du joueur du Wild. Cinq plaques d'acier sont nécessaires pour soigner la blessure de Fedoruk[33]. Pour combler son absence, les Ducks font appel à Shawn Thornton, qui affiche alors vingt minutes de pénalité en sept matchs avec les Pirates de Portland de la Ligue américaine de hockey[34].

Les Ducks inscrivent au moins un point par match au cours de leurs 16 premiers matchs. C'est lors d'une victoire 6-0 contre les Canucks de Vancouver que les Ducks battent le record de la LNH du meilleur départ sur 15 matchs des Oilers d'Edmonton datant de 1984-1985[35],[Note 3]. Les Ducks subissent leur première défaite en temps régulier à leur 17e match, contre les Flames de Calgary ; il s'agit d'une défaite 3-0, avec un blanchissage[Note 4] de Miikka Kiprusoff[36], vainqueur du Trophée Vézina la saison précédente.

Le 13 novembre, l'équipe effectue trois transactions. Stanislav Tchistov, qui n'a joué qu'un seul match avec Anaheim, est échangé aux Bruins de Boston contre un choix de troisième ronde au repêchage d'entrée de 2008. Fedoruk retourne avec les Flyers de Philadelphie en échange d'un choix de quatrième ronde au repêchage de 2007. Les Ducks échangent leur choix de deuxième ronde de 2007 à l'Avalanche du Colorado contre l'homme fort, George Parros, pour remplacer Fedoruk[37].

Le 19 novembre, au cours d'une victoire 6-4 contre les Coyotes de Phoenix, Chris Kunitz réalise le premier coup du chapeau de sa carrière en marquant trois buts en un match et est nommé première étoile du match. Les deux autres joueurs nommés sont Teemu Selänne (cinq aides) et Andy McDonald (deux buts et autant d'aides pour quatre points)[38]. Le 22 novembre, Selänne inscrit son 500e but dans la LNH contre José Théodore de l'Avalanche du Colorado, devenant ainsi le 36e joueur de l'histoire de la LNH à atteindre ce cap[39]. Le 26 novembre, les Ducks rappellent le gardien de but Michael Wall de la Ligue américaine[40] pour remplacer Giguère qui est blessé au bas du corps[41]. Bryzgalov étant lui aussi blessé[42], Wall joue son premier match dans la LNH contre les Flames le jour même. Les canards remportent le match 5-3 et Wall réalise 19 arrêts dans le match[43].

Deux jours plus tard, contre les Oilers d'Edmonton, Giguère est de retour avec l'équipe et Pronger joue pour la première fois à Edmonton depuis son échange aux Ducks lors de l'intersaison. Les Ducks sont menés 2-0 au deuxième tiers mais réussissent à effectuer une remontée pour égaliser à 2 partout après un but de Kunitz alors qu'il restait 17 secondes dans la troisième période. Getzlaf marque le but en prolongation[Note 5] pour donner la victoire aux Ducks 3-2[44].

Début décembre, Bryzgalov est blessé à l'aine[42] et les Ducks rappellent Wall pour pallier son absence[45]. Du 8 au 16 décembre, les Ducks jouent cinq matchs à l'extérieur dont quatre contre des franchises de l'association de l'Est. L'équipe gagne les quatre premières rencontres du voyage, contre les Capitals de Washington (6-1), le Lightning de Tampa Bay (4-3), les Panthers de la Floride (5-4), et les Thrashers d'Atlanta (2-1). Le dernier match est joué contre les Sharks de San José, leurs rivaux de division, emmenés par Joe Thornton et Jonathan Cheechoo, respectivement meilleur pointeur et buteur la saison passée avec 125 points et 56 buts. Les Ducks perdent le match 4-3 malgré une avance de 3-2 alors qu'il restait moins de dix minutes à la fin du match[46].

Le 26 décembre, contre les Sharks, Giguère quitte la patinoire à la fin du deuxième tiers à cause d'une blessure à l'aine, et est remplacé par Wall pour le restant du match. C'est également le cas pour Beauchemin qui quitte le match durant la deuxième période, à cause d'une blessure dont la nature n'est pas révélée ; on apprend plus tard qu'il s'agit d'une lacération de la rate[47]. Les Ducks remportent tout de même le match 4-3 grâce au but de Corey Perry, qui brise l'égalité au troisième tiers[48]. Wall joue deux autres matchs avec Anaheim pour deux défaites, encaissant quatre buts à chaque fois. Lors du match du 31 décembre contre le Wild, les Ducks subissent une autre perte en défense : Pronger se blesse au pied après avoir bloqué un tir de Mark Parrish[49]. Les Ducks terminent l'année 2006 avec 28 victoires, 7 défaites en temps régulier et 6 défaites en prolongation, en 41 matchs. Avec 62 points, ils sont premiers de l'association de l'Ouest ainsi que de la ligue[50].

Au cours des mois de décembre et janvier, plusieurs joueurs des Ducks donnent leurs premiers coups de patin dans la LNH : Kent Huskins[51], Aaron Rome[52], Tim Brent[53], Björn Melin[54] et Curtis Glencross[55], ces deux derniers marquant un but à leur premier match.

Au cours du mois de janvier, Bryzgalov revient de la blessure qui lui a fait manquer douze parties et prend la relève du gardien numéro un pendant la blessure de Giguère. Au début du mois, l'équipe recrute Richard Jackman des Panthers de la Floride, contre un choix conditionnel au repêchage[56], puis le 10 janvier, Travis Green, inutilisé par les Ducks, est réclamé au ballotage par les Maple Leafs de Toronto[26]. Le mois est difficile pour Bryzgalov et les Ducks, avec seulement deux victoires en neuf matchs. Le 16 janvier contre les Blues de Saint-Louis, les Ducks sont menés 5-0 et Bryzgalov est remplacé par Sébastien Caron, gardien de but précédemment acquis des Blackhawks de Chicago. Perry et Selänne marquent pour les Ducks au cours du troisième tiers mais les Ducks perdent le match 6-2[57].

Le Match des étoiles[modifier | modifier le code]

Andy McDonald avec le maillot noir des Ducks.
Lors des épreuves d'habileté du Match des étoiles, Andy McDonald est le patineur le plus rapide en effectuant le tour de la patinoire en 14,03 secondes.

Lors du week-end des 23 et 24 janvier a lieu le 55e Match des étoiles de la LNH. Scott Niedermayer et Selänne représentent les Ducks et jouent pour l'association de l'Ouest que l'entraîneur-chef des Ducks, Randy Carlyle, a été choisi pour diriger[58]. Niedermayer ne joue finalement pas en raison d'une fracture de stress à un pied et est remplacé par Ed Jovanovski des Coyotes de Phoenix. McDonald est quant à lui finalement sélectionné pour participer au match en remplacement de Henrik Zetterberg, joueur des Red Wings de Détroit. Getzlaf est le représentant des Ducks pour le Match des jeunes étoiles[59].

Lors des épreuves d'habileté qui ont lieu en marge du match, McDonald est le patineur le plus rapide en effectuant le tour de la patinoire en 14,03 secondes et Selänne participe à l'épreuve des tirs de fusillade face à Martin Brodeur, mais ce dernier finit par arrêter le palet. Le Finlandais participe à la dernière épreuve aux tirs de fusillade à répétition face à Ryan Miller. Dans cet épreuve, un joueur réalise trois tirs contre le gardien de la conférence adverse. Selänne marque un but et ses deux autres tirs sont bloqués par Miller. L'association de l'Est remporte finalement le concours 15-11[60].

Au cours du Match des étoiles, Selänne inscrit un but, alors que McDonald n'inscrit pas le moindre point. L'Ouest bat tout de même l'Est sur le score de 12-9[61]. Pour le Match des jeunes étoiles, Getzlaf marque deux buts malgré la défaite de l'Ouest 9-8[62].

La fin de saison[modifier | modifier le code]

Chris Pronger et les autres joueurs avec le maillot blanc des Ducks
Chris Pronger et d'autres joueurs des Ducks.

Après le Match des étoiles, les Ducks décident le 26 janvier d'échanger Curtis Glencross, Zenon Konopka, et leur choix de septième ronde en 2007 ou 2008 aux Blue Jackets de Columbus contre Mark Hartigan, Joe Motzko, et un choix de quatrième ronde pour 2007[63].

Giguère est de retour au jeu après avoir manqué onze matchs à cause de sa blessure[41]. C'est également le cas pour Pronger, qui a manqué neuf matchs à cause d'un pied cassé, et Beauchemin qui a manqué onze matchs à cause d'une lacération de la rate. Les Ducks remportent le match 4-1 contre les Stars avec trente arrêts de Giguère et deux buts marqués par l'intermédiaire de McDonald[64], puis le match suivant contre les Coyotes de Phoenix[65].

Les Ducks subissent quatre défaites au cours de leurs cinq premiers matchs du mois de février. Ils encaissent en plus trois blanchissages, dont deux consécutivement, contre Dallas et Colorado. Entre le 29 décembre et le 13 février, les Ducks ne remportent que cinq victoires en 18 matchs. Ils restent cependant premiers de leur division, bien que menacés par les Stars et les Sharks, qui sont respectivement à un et quatre points d'Anaheim[66]. Lors du match suivant contre les Coyotes à Phoenix, Selänne ouvre le pointage du match et met fin à la disette des Ducks qui n'avaient plus marqué de but depuis 142 minutes et 48 secondes. L'équipe d'Anaheim est toutefois menée 4-1, mais effectue une remontée grâce à deux buts en supériorité numérique marqués par l'intermédiaire de Pronger, pour ensuite remporter le match en prolongation sur le score de 5-4[67].

Le 18 février, contre les Kings de Los Angeles, Selänne marque son 301e but sous le chandail des Ducks pour dépasser le record de 300 buts de Paul Kariya et devenir le meilleur buteur de l'histoire des Ducks[68].

Le 24 février, alors qu'il reste vingt matchs au calendrier des Ducks, le défenseur recrue[Note 6] Shane O'Brien est échangé au Lightning de Tampa Bay avec un choix de troisième ronde pour 2007 contre Gerald Coleman et un choix de première ronde[69]. Le 27 février est le dernier jour possible des échanges, jour appelé trade dead line, et les Ducks effectuent deux transactions. Brad May de l'Avalanche du Colorado rejoint l'équipe contre Michael Wall[70]. L'équipe effectue une transaction mineure en faisant signer Doug O'Brien du Lightning contre Joe Rullier[71].

Le 1er mars, lendemain de la trade dead line, les Ducks jouent contre les Kings à Los Angeles ; ces derniers gagnent le match 4-3 en prolongation suite à un but de Michael Cammalleri malgré une avance des Ducks 3-1[72]. L'équipe joue les huit matchs suivants à domicile, à guichets fermés, et les Ducks en remportent six[73]. Le 23 mars, contre les Stars, ils assurent leur qualification pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley après avoir remporté le match 3-2 en prolongation grâce à deux buts marqués par Kunitz et au but vainqueur de Scott Niedermayer[74].

Lors des trois derniers matchs du mois d'avril, Giguère s'absente pour des raisons personnelles[41] et Bryzgalov le remplace. Les Ducks perdent les deux premiers en fusillade contre les Sharks et les Stars. Après 81 matchs, ces derniers sont encore dans la course pour la première place de la division Pacifique. Pour le dernier match de la saison contre les Blue Jackets de Columbus, les Ducks doivent récolter au minimum un point pour remporter le titre de division[75]. L'équipe s'impose finalement 4-3, avec deux buts de Selänne et 42 arrêts de Bryzgalov, et remporte le premier titre de division de son histoire[76].

Au cours de la saison, 23 matchs des Ducks se sont décidés en temps supplémentaire (13 en tirs de fusillade et 10 en prolongation). Les 48 victoires, 110 points et 258 buts constituent des records pour l'équipe californienne[76].

Composition de l'équipe[modifier | modifier le code]

L'équipe 2006-2007 des Ducks est entraînée par Randy Carlyle, assisté de Dave Farrish et Newell Brown ; le directeur général de la franchise est Brian Burke[77].
Les joueurs utilisés depuis le début de la saison sont inscrits dans le tableau ci-dessous. Les buts des séances de tir de fusillade ne sont pas comptés dans ces statistiques.

Certains des joueurs ont également joué des matchs avec l'équipe associée aux Ducks : les Pirates de Portland, franchise de la Ligue américaine de hockey.

  • Les statistiques écrites en gras sont celles des meneurs de l'équipe.
Statistiques des gardiens de buts
No  Nationalité Joueur PJ V D DP Min BC BL Moy %Arr A Pun Commentaire
29 Drapeau du Canada Canada Sébastien Caron 1 0 0 0 28 1 0 2,14 83,3 0 0 arrivé en cours de saison A débuté la saison avec les Blackhawks de Chicago
30 Drapeau de la Russie Russie Ilia Bryzgalov 27 10 8 6 1 509 62 1 2,47 90,7 0 0
31 Drapeau du Canada Canada Michael Wall 4 2 2 0 202 10 0 2,97 87,7 1 0
35 Drapeau du Canada Canada Jean-Sébastien Giguère 56 36 10 8 3 245 122 4 2,26 91,8 2 0
Statistiques des défenseurs
No  Nationalité Joueur PJ B A Pts Pun Commentaire
5 Drapeau du Canada Canada Richard Jackman 24 1 10 11 10 arrivé en cours de saison A débuté la saison avec les Panthers de la Floride
18 Drapeau des États-Unis États-Unis Ian Moran 1 0 0 0 0
21 Drapeau du Canada Canada Sean O'Donnell 79 2 15 17 92
23 Drapeau du Canada Canada François Beauchemin 71 7 21 28 49
25 Drapeau du Canada Canada Chris Pronger 66 13 46 59 69 A - assistant capitaine
27 Drapeau du Canada Canada Scott Niedermayer 79 15 54 69 86 C - capitaine de l'équipe
33 Drapeau du Canada Canada Joe DiPenta 76 2 6 8 48
34 Drapeau du Canada Canada Aaron Rome 1 0 0 0 0
37 Drapeau du Canada Canada Shane O'Brien 62 2 12 14 140 parti en cours de saison A fini la saison avec le Lightning de Tampa Bay
40 Drapeau du Canada Canada Kent Huskins 33 0 3 3 14
Statistiques des attaquants
No  Nationalité Joueur Poste PJ B A Pts Pun Commentaire
8 Drapeau de la Finlande Finlande Teemu Selänne AD 82 48 46 94 82
10 Drapeau du Canada Canada Corey Perry AD 82 17 27 44 55
13 Drapeau du Canada Canada Mark Hartigan C 6 0 0 0 4 arrivé en cours de saison A débuté la saison avec les Blue Jackets de Columbus
14 Drapeau du Canada Canada Chris Kunitz AG 81 25 35 60 81
15 Drapeau du Canada Canada Ryan Getzlaf C 82 25 33 58 66
16 Drapeau des États-Unis États-Unis George Parros AD 32 1 0 1 102 arrivé en cours de saison A débuté la saison avec l'Avalanche du Colorado
17 Drapeau du Canada Canada Dustin Penner AG 82 29 16 45 58
19 Drapeau du Canada Canada Andy McDonald C 82 27 51 78 46
22 Drapeau des États-Unis États-Unis Todd Marchant C 56 8 15 23 44
24 Drapeau de la Russie Russie Stanislav Tchistov AG 1 0 0 0 0 parti en cours de saison A fini la saison avec les Bruins de Boston
24 Drapeau du Canada Canada Brad May AG 14 0 1 1 13 arrivé en cours de saison A débuté la saison avec l'Avalanche du Colorado
26 Drapeau de la Suède Suède Samuel Påhlsson C 82 8 18 26 42
29 Drapeau du Canada Canada Todd Fedoruk AG 10 0 3 3 36 parti en cours de saison A fini la saison avec les Flyers de Philadelphie
32 Drapeau du Canada Canada Travis Moen AG 82 11 10 21 101
38 Drapeau du Canada Canada Ryan Shannon AD 53 2 9 11 10
39 Drapeau du Canada Canada Travis Green C 7 1 1 2 6 parti en cours de saison A fini la saison avec les Maple Leafs de Toronto
43 Drapeau de la Suède Suède Björn Melin AG 3 1 0 1 0
44 Drapeau du Canada Canada Rob Niedermayer AD 82 5 11 16 77 A - assistant capitaine
45 Drapeau du Canada Canada Shawn Thornton AD 48 2 7 9 88
46 Drapeau du Canada Canada Curtis Glencross AG 2 1 0 1 2 parti en cours de saison A fini la saison avec les Blue Jackets de Columbus
47 Drapeau du Canada Canada Tim Brent C 15 1 0 1 6

Statistiques de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Match après match[modifier | modifier le code]

Cette section présente les résultats de la saison régulière qui s'est déroulée du 6 octobre au 7 avril[73].

Nota : les résultats sont indiqués dans la boîte déroulante ci-dessous afin de ne pas surcharger l'affichage de la page. La colonne « Fiche » indique à chaque match le parcours de l'équipe au niveau des victoires, défaites et défaites en prolongation ou lors de la séance de tir de fusillade (dans l'ordre). La colonne « Pts » indique les points récoltés par l'équipe au cours de la saison. Une victoire rapporte deux points et une défaite en prolongation, un seul.

Résultats match par match
No  Date Adversaire Lieu Score[Note 7] Buteur(s) des Ducks Fiche Pts Gardien de but Patinoire Résumé
1 6/10 Kings Anaheim victoire 3-4 Perry
McDonald (Selänne - Kunitz)
Getzlaf (O'Donnell)
Kunitz (S. Niedermayer - Selänne)
1-0-0 2 Giguère Honda Center [fdm 1]
2 7/10 Coyotes Glendale victoire 2-1 Selänne (O'Brien - McDonald)
Penner (Perry - Getzlaf)
2-0-0 4 Bryzgalov Glendale Arena [fdm 2]
3 9/10 Blues Anaheim victoire 0-2 Kunitz (Selänne - Pronger)
Kunitz (McDonald - Selänne)
3-0-0 6 Giguère Honda Center [fdm 3]
4 11/10 Islanders Anaheim défaite 5-4 (TF) Påhlsson (R. Niedermayer - S. Niedermayer)
Påhlsson (Moen - Pronger)
Pronger (Kunitz)
Perry (S. Niedermayer - Penner)
TF : Tir réussi Shannon - Tir manqué Pronger - Tir manqué McDonald
Tir manqué Selänne - Tir manqué Kunitz - Tir manqué R. Niedermayer
3-0-1 7 Giguère Honda Center [fdm 4]
5 15/10 Stars Anaheim défaite 4-3 (TF) Marchant (O'Donnell)
S. Niedermayer (R. Niedermayer - Påhlsson)
McDonald (Pronger - S. Niedermayer)
TF : Tir manqué Shannon - Tir réussi McDonald - Tir manqué Påhlsson
3-0-2 8 Giguère Honda Center [fdm 5]
6 18/10 Red Wings Anaheim victoire 1-4 Getzlaf (Kunitz - Perry)
O'Brien (Selänne - McDonald)
Kunitz (Perry - Beauchemin)
Perry (O'Brien - Getzlaf)
4-0-2 10 Giguère Honda Center [fdm 6]
7 20/10 Wild Anaheim victoire 1-2 S. Niedermayer (Fedoruk - Perry)
O'Donnell (Påhlsson - R. Niedermayer)
5-0-2 12 Giguère Honda Center [fdm 7]
8 22/10 Kings Los Angeles victoire 3-2 (TF) Shannon (Marchant)
Penner (Shannon - Marchant)
TF : Tir manqué Shannon - Tir réussi Selänne - Tir manqué McDonald
Tir manqué Kunitz - Tir réussi Getzlaf
6-0-2 14 Giguère Staples Center [fdm 8]
9 25/10 Oilers Anaheim victoire 2-6 Moen (Pronger - Påhlsson)
S. Niedermayer (Selänne - Pronger)
Getzlaf (Fedoruk - S. Niedermayer)
Shannon (Marchant - Penner)
Getzlaf (Perry - Fedoruk)
Moen (Påhlsson - Pronger)
7-0-2 16 Giguère Honda Center [fdm 9]
10 27/10 Wild Saint Paul défaite 2-3 (TF) McDonald (Penner - R. Niedermayer)
Kunitz (S. Niedermayer)
TF : Tir manqué Shannon - Tir manqué Getzlaf - Tir manqué Selänne
7-0-3 17 Giguère Xcel Energy Center [fdm 10]
11 28/10 Blackhawks Chicago victoire 3-0 Penner (S. Niedermayer - Marchant)
McDonald (Perry - Pronger)
R. Niedermayer (Påhlsson - O'Donnell)
8-0-3 19 Bryzgalov United Center [fdm 11]
12 30/10 Blues Saint-Louis victoire 6-5 (TF) Moen (O'Donnell - R. Niedermayer)
Beauchemin (Selänne - McDonald)
Marchant (Shannon - Penner)
S. Niedermayer (Pronger - Getzlaf)
Penner (Perry)
TF : Tir réussi Getzlaf - Tir réussi Selänne
9-0-3 21 Giguère Scottrade Center [fdm 12]
13 1/11 Rangers Anaheim défaite 4-3 (P) Selänne (Kunitz - McDonald)
Pronger
Getzlaf
9-0-4 22 Giguère Honda Center [fdm 13]
14 3/11 Coyotes Anaheim victoire 2-6 Kunitz (Selänne - Pronger)
Penner (Marchant - O'Donnell)
Selänne (S. Niedermayer)
O'Donnell (Selänne - Pronger)
McDonald
Pronger (Getzlaf - Kunitz)
10-0-4 24 Bryzgalov Honda Center [fdm 14]
15 6/11 Penguins Anaheim victoire 2-3 (P) Kunitz (Selänne - McDonald)
Perry (S. Niedermayer - Pronger)
Selänne (S. Niedermayer - Getzlaf)
11-0-4 26 Giguère Honda Center [fdm 15]
16 9/11 Canucks Vancouver victoire 6-0 O'Brien (DiPenta - Thornton)
Kunitz (Selänne)
Påhlsson (R. Niedermayer - O'Brien)
Getzlaf (Thornton - Perry)
Marchant (Pronger - Moen)
Getzlaf (O'Brien)
12-0-4 28 Giguère General Motors Place [fdm 16]
17 10/11 Flames Calgary défaite 0-3 - 12-1-4 28 Bryzgalov Pengrowth Saddledome [fdm 17]
18 12/11 Wild Anaheim victoire 2-3 Penner (Green - Beauchemin)
Perry (O'Brien - Getzlaf)
S. Niedermayer (Getzlaf - Selänne)
13-1-4 30 Giguère Honda Center [fdm 18]
19 15/11 Flyers Anaheim défaite 7-4 Kunitz (O'Brien - DiPenta)
Påhlsson (Moen - Pronger)
Penner (S. Niedermayer - Selänne)
McDonald (Pronger - Perry)
13-2-4 30 Giguère Honda Center [fdm 19]
20 17/11 Blackhawks Anaheim défaite 4-3 (TF) Beauchemin (S. Niedermayer - Selänne)
Selänne (S. Niedermayer - Pronger)
Kunitz (S. Niedermayer - McDonald
TF : Tir manqué Selänne - Tir manqué Getzlaf - Tir manqué McDonald
13-2-5 31 Bryzgalov Honda Center [fdm 20]
21 19/11 Coyotes Anaheim victoire 4-6 McDonald (Selänne - Pronger)
McDonald (Kunitz - Selänne)
Kunitz (Selänne - McDonald)
Kunitz (Selänne - McDonald)
Kunitz (Selänne - Pronger)
R. Niedermayer (Marchant - S. Niedermayer)
14-2-5 33 Giguère Honda Center [fdm 21]
22 21/11 Sharks Anaheim victoire 0-5 Pronger (Penner)
Getzlaf (Beauchemin - Pronger)
Selänne (McDonald)
Beauchemin (O'Brien - Perry)
Selänne (Kunitz - O'Brien)
15-2-5 35 Giguère Honda Center [fdm 22]
23 22/11 Avalanche Denver défaite 3-2 (TF) Selänne (McDonald - Pronger)
Penner (Marchant - Pronger)
TF : Tir manqué Selänne - Tir manqué Shannon - Tir manqué Getzlaf
15-2-6 36 Giguère Pepsi Center [fdm 23]
24 24/11 Devils Anaheim victoire 2-4 Penner (Shannon - O'Brien)
Påhlsson
Marchant (Moen)
Marchant (R. Niedermayer - S. Niedermayer)
16-2-6 38 Giguère Honda Center [fdm 24]
25 26/11 Flames Anaheim victoire 3-5 Påhlsson (Beauchemin)
Selänne (Pronger)
Getzlaf (Perry - Beauchemin)
Selänne (Moen - O'Donnell)
Marchant (Pronger - Påhlsson)
17-2-6 40 Wall Honda Center [fdm 25]
26 28/11 Oilers Edmonton victoire 3-2 (P) Selänne (Pronger - S. Niedermayer)
Kunitz (Marchant - McDonald)
Getzlaf
18-2-6 42 Giguère Rexall Place [fdm 26]
27 30/11 Canucks Vancouver victoire 2-1 McDonald (O'Donnell - Selänne)
Getzlaf (S. Niedermayer - Pronger)
19-2-6 44 Giguère General Motors Place [fdm 27]
28 2/11 Kings Los Angeles victoire 4-3 Moen (Påhlsson - Selänne)
Selänne (McDonald - Beauchemin)
R. Niedermayer (Moen - S. Niedermayer)
Selänne (Pronger - McDonald)
20-2-6 46 Giguère Staples Center [fdm 28]
29 3/12 Kings Anaheim défaite 3-2 Getzlaf (Pronger - Penner)
Marchant (Penner - S. Niedermayer)
20-3-6 46 Giguère Honda Center [fdm 29]
30 6/12 Predators Anaheim victoire 0-4 Selänne (McDonald - Kunitz)
Getzlaf (Kunitz - Pronger)
Selänne (Kunitz - S. Niedermayer)
Kunitz (Selänne - McDonald)
21-3-6 48 Giguère Honda Center [fdm 30]
31 8/12 Capitals Washington victoire 6-1 Thornton (Marchant)
Marchant
Penner (Marchant - Thornton)
Selänne (McDonald)
McDonald (Kunitz - Selänne)
Perry (Getzlaf)
22-3-6 50 Giguère Verizon Center [fdm 31]
32 9/12 Lightning Tampa victoire 4-3 Penner (Marchant - Thornton)
Penner (Thornton - Beauchemin)
Selänne (McDonald - Kunitz)
Kunitz (Selänne - S. Niedermayer)
23-3-6 52 Giguère St. Pete Times Forum [fdm 32]
33 12/12 Panthers Sunrise victoire 5-4 Perry (S. Niedermayer - Beauchemin)
Getzlaf (Shannon - Perry)
Beauchemin (S. Niedermayer - McDonald)
Pronger (Penner - Perry)
Pronger (Moen - Påhlsson)
24-3-6 54 Giguère BankAtlantic Center [fdm 33]
34 13/12 Thrashers Atlanta victoire 2-1 Selänne (Getzlaf, Pronger)
Selänne (McDonald - Kunitz)
25-3-6 56 Giguère Philips Arena [fdm 34]
35 16/12 Sharks San José défaite 3-4 Getzlaf (McDonald - Pronger)
Perry (Shannon - O'Donnell)
Penner (Perry, Getzlaf)
25-4-6 56 Giguère HP Pavilion at San Jose [fdm 35]
36 18/12 Flames Anaheim victoire 1-4 McDonald (Kunitz - Selänne)
Påhlsson (R. Niedermayer - Moen)
Penner (Pronger - Giguère)
Perry (Penner - Pronger)
26-4-6 58 Giguère Honda Center [fdm 36]
37 20/12 Stars Anaheim victoire 1-4 Pronger (Påhlsson)
Perry (Kunitz - DiPenta)
Perry (Thornton - Getzlaf)
S. Niedermayer (Selänne - McDonald)
27-4-6 60 Giguère Honda Center [fdm 37]
38 23/12 Coyotes Glendale défaite 0-2 - 27-5-6 60 Giguère Jobing.com Arena [fdm 38]
39 26/12 Sharks San José victoire 3-4 Green (Shannon - DiPenta)
Kunitz (Shannon - Huskins)
Penner (McDonald - Pronger)
Perry (Påhlsson - Niedermayer)
28-5-6 62 Giguère - Wall HP Pavilion at San Jose [fdm 39]
40 29/12 Hurricanes Raleigh défaite 2-4 Selänne (S. Niedermayer - Wall)
Selänne (Pronger - McDonald)
28-6-6 62 Wall RBC Center [fdm 40]
41 31/12 Wild Saint Paul défaite 3-4 Selänne (S. Niedermayer - McDonald)
S. Niedermayer (Selänne - Kunitz)
Selänne (S. Niedermayer - O'Brien)
28-7-6 62 Wall Xcel Energy Center [fdm 41]
42 2/1 Red Wings Détroit défaite 1-2 Getzlaf (McDonald - S. Niedermayer) 28-8-6 62 Bryzgalov Joe Louis Arena [fdm 42]
43 5/1 Blue Jackets Anaheim défaite 4-3 McDonald (Selänne - S. Niedermayer)
Moen (S. Niedermayer - Thornton)
Selänne (McDonald)
28-9-6 62 Bryzgalov Honda Center [fdm 43]
44 7/1 Red Wings Anaheim victoire 2-4 Moen (Påhlsson - O'Donnell)
Melin (Selänne)
Getzlaf (Kunitz - S. Niedermayer)
R. Niedermayer (O'Donnell)
29-9-6 64 Bryzgalov Honda Center [fdm 44]
45 9/1 Predators Nashville défaite 4-5 (P) Kunitz (Perry)
Penner (S. Niedermayer - Jackman)
Getzlaf (Perry - Penner)
Selänne (McDonald - O'Brien)
29-9-7 65 Bryzgalov Gaylord Entertainment Center [fdm 45]
46 11/1 Stars Dallas victoire 5-1 Selänne (Jackman - McDonald)
Selänne (Kunitz - McDonald)
S. Nidermayer (McDonald - Jackman)
DiPenta (Påhlsson - Moen)
Selänne (McDonald - S. Niedermayer)
30-9-7 67 Bryzgalov American Airlines Center [fdm 46]
47 13/1 Avalanche Anaheim défaite 3-2 (TF) Glencross (Getzlaf - Jackman)
Getzlaf (Perry - Kunitz)
TF : Tir réussi Kunitz - Tir manqué Getzlaf - Tir manqué Perry
Tir manqué McDonald
30-9-8 68 Bryzgalov Honda Center [fdm 47]
48 16/1 Blues Anaheim défaite 6-2 Perry (Getzlaf - Kunitz)
Selänne (Jackman - McDonald)
30-10-8 68 Bryzgalov - Caron Honda Center [fdm 48]
49 18/1 Oilers Edmonton défaite 1-4 Selänne 30-11-8 68 Bryzgalov Rexall Place [fdm 49]
50 19/1 Flames Calgary défaite 2-3 S. Niedermayer (McDonald - Getzlaf)
S. Niedermayer (McDonald - Jackman)
30-12-8 68 Bryzgalov Pengrowth Saddledome [fdm 50]
51 28/1 Stars Anaheim victoire 1-4 McDonald (Kunitz)
Penner (Marchant - Jackman)
McDonald (Selänne - Kunitz)
Selänne (Getzlaf - Beauchemin)
31-12-8 70 Giguère Honda Center [fdm 51]
52 31/1 Coyotes Anaheim victoire 1-2 Moen (Kunitz)
McDonald (Selänne - Pronger)
32-12-8 72 Giguère Honda Center [fdm 52]
53 3/2 Predators Nashville défaite 0-3 - 32-13-8 72 Giguère Gaylord Entertainment Center [fdm 53]
54 6/2 Sharks San José victoire 7-4 Moen (Påhlsson)
Påhlsson (R. Niedermayer - S. Niedermayer)
McDonald (Kunitz - Pronger)
R. Niedermayer
Penner (Marchant - Pronger)
Moen (R. Niedermayer - Beauchemin)
Getzlaf
33-13-8 74 Giguère HP Pavilion at San Jose [fdm 54]
55 7/2 Sharks Anaheim défaite 3-2 Selänne (O'Brien - DiPenta)
Thornton (Penner - Marchant)
33-14-8 74 Bryzgalov Honda Center [fdm 55]
56 10/2 Stars Dallas défaite 0-1 - 33-15-8 74 Giguère American Airlines Center [fdm 56]
57 13/2 Avalanche Denver défaite 0-2 - 33-16-8 74 Giguère Pepsi Center [fdm 57]
58 15/2 Coyotes Glendale victoire 5-4 (P) Selänne (McDonald - Kunitz)
Pronger (S. Niedermayer - Selänne)
Penner (Shannon - S. Niedermayer)
Pronger (Getzlaf - Perry)
Selänne (Getzlaf - McDonald)
34-16-8 76 Giguère Jobing.com Arena [fdm 58]
59 17/2 Kings Los Angeles victoire 3-2 (TF) Selänne (Penner - Pronger)
Kunitz (McDonald - Selänne)
TF : Tir manqué Getzlaf - Tir réussi Selänne - Tir manqué McDonald
Tir manqué Kunitz -Tir réussi Perry
35-16-8 78 Giguère Staples Center [fdm 59]
60 18/2 Kings Anaheim défaite 4-3 (TF) Kunitz (Selänne - McDonald)
Selänne (S. Niedermayer - Penner)
Getzlaf (Selänne - S. Niedermayer)
TF : Tir réussi Getzlaf - Tir manqué Selänne - Tir manqué Perry
Tir réussi Kunitz - Tir manqué McDonald - Tir manqué R. Niedermayer
35-16-9 79 Giguère Honda Center [fdm 60]
61 20/2 Canucks Anaheim défaite 3-2 (P) Brent (Penner - Shannon)
Kunitz (Selänne - Pronger)
35-16-10 80 Giguère Honda Center [fdm 61]
62 23/2 Stars Dallas défaite 1-4 Perry 35-17-10 80 Giguère American Airlines Center [fdm 62]
63 25/2 Avalanche Anaheim victoire 3-5 McDonald (O'Donnell - Beauchemin)
McDonald (Selänne - Pronger)
Selänne (McDonald - S. Niedermayer)
S. Niedermayer (Påhlsson - R. Niedermayer)
Pronger (S. Niedermayer - Getzlaf)
36-17-10 82 Giguère Honda Center [fdm 63]
64 26/2 Sharks San José victoire 3-2 Penner (Jackman - Getzlaf)
Penner (Getzlaf - Beauchemin)
Selänne (Kunitz)
37-17-10 84 Bryzgalov HP Pavilion at San Jose [fdm 64]
65 1/3 Kings Los Angeles défaite 3-4 (P) Penner (S. Niedermayer - Pronger)
S. Niedermayer (Pronger - Kunitz)
McDonald (Selänne)
37-17-11 85 Bryzgalov Staples Center [fdm 65]
66 2/3 Sharks Anaheim victoire 1-3 Penner (Getzlaf - Selänne)
Kunitz (McDonald)
Pronger (Perry - McDonald)
38-17-11 87 Giguère Honda Center [fdm 66]
67 4/3 Predators Anaheim victoire 2-3 (TF) Selänne (McDonald - Kunitz)
Penner (Pronger - Getzlaf)
TF : Tir réussi Getzlaf - Tir réussi Selänne - Tir manqué Perry
39-17-11 89 Giguère Honda Center [fdm 67]
68 7/3 Coyotes Anaheim victoire 1-2 Jackman (Perry - McDonald)
DiPenta (Moen - Påhlsson)
40-17-11 91 Giguère Honda Center [fdm 68]
69 9/3 Oilers Anaheim victoire 1-5 Getzlaf (Beauchemin - S. Niedermayer)
Perry (Penner - Getzlaf)
Getzlaf (S. Niedermayer - Perry)
Penner (Jackman - Huskins)
McDonald (O'Donnell - Kunitz)
41-17-11 93 Bryzgalov Honda Center [fdm 69]
70 11/3 Canucks Anaheim victoire 2-4 Selänne (Beauchemin - Getzlaf)
McDonald (Kunitz - Beauchemin)
McDonald (Selänne - Kunitz)
Selänne (McDonald - Beauchemin)
42-17-11 95 Giguère Honda Center [fdm 70]
71 14/3 Blue Jackets Anaheim défaite 5-4 (TF) Perry (Niedermayer - O'Donnell)
Beauchemin (Penner - Selänne)
Beauchemin (Påhlsson - S. Niedermayer)
Kunitz (Selänne - S. Niedermayer)
TF : Tir manqué Getzlaf - Tir manqué Selänne - Tir manqué McDonald
Tir manqué Kunitz - Tir manqué Perry
42-17-12 96 Giguère Honda Center [fdm 71]
72 16/3 Blackhawks Anaheim victoire 2-5 Selänne (S. Niedermayer - McDonald)
Perry (S. Niedermayer - Beauchemin)
Selänne (McDonald - Getzlaf)
McDonald
McDonald (Getzlaf - S. Niedermayer)
43-17-12 98 Bryzgalov Honda Center [fdm 72]
73 18/3 Kings Anaheim défaite 5-3 Moen (Påhlsson - O'Donnell)
Penner (Perry - Getzlaf)
Selänne (Kunitz - Jackman)
43-18-12 98 Giguère Honda Center [fdm 73]
74 22/3 Coyotes Glendale défaite 1-2 Moen (Beauchemin - Påhlsson) 43-19-12 98 Bryzgalov Jobing.com Arena [fdm 74]
75 23/3 Stars Anaheim victoire 2-3 (P) Kunitz (McDonald - Perry)
Kunitz (Perry - S. Niedermayer)
S. Niedermayer (Beauchemin - Getzlaf)
44-19-12 100 Giguère Honda Center [fdm 75]
76 26/3 Red Wings Détroit défaite 0-1 - 44-20-12 100 Giguère Joe Louis Arena [fdm 76]
77 28/3 Blackhawks Chicago victoire 3-1 Penner (Perry - Huskins)
Penner (Perry - Getzlaf)
Parros (May - DiPenta)
45-20-12 102 Bryzgalov United Center [fdm 77]
78 29/3 Blue Jackets Columbus victoire 5-2 Pronger (S. Niedermayer - McDonald)
Beauchemin (Selänne - Kunitz)
Getzlaf (Selänne - Pronger)
Pronger (Getzlaf - Selänne)
Selänne (Marchant - Beauchemin)
46-20-12 104 Giguère Nationwide Arena [fdm 78]
79 31/3 Blues Saint-Louis victoire 3-2 S. Niedermayer (Getzlaf - Selänne)
McDonald (Kunitz - Pronger)
McDonald (S. Nidermayer - Giguère)
47-20-12 106 Giguère Scottrade Center [fdm 79]
80 4/4 Sharks Anaheim défaite 3-2 (TF) McDonald (Kunitz - Pronger)
S. Niedermayer (Pronger - McDonald)
TF : Tir réussi Getzlaf - Tir manqué Selänne - Tir manqué McDonald
47-20-13 107 Bryzgalov Honda Center [fdm 80]
81 6/4 Stars Dallas défaite 1-2 (TF) Selänne (McDonald - O'Donnell)
TF : Tir manqué McDonald - Tir manqué Getzlaf - Tir manqué Selänne
Tir manqué Perry
47-20-14 108 Bryzgalov American Airlines Center [fdm 81]
82 7/4 Blue Jackets Columbus victoire 4-3 Selänne (Getzlaf - S. Niedermayer)
Penner
Selänne (Getzlaf - Beauchemin)
Getzlaf (Perry)
48-20-14 110 Bryzgalov Nationwide Arena [fdm 82]

Classement[modifier | modifier le code]

L'équipe des Ducks finit à la première place de la division Pacifique avec 110 points et à la seconde place de l'association de l'Ouest, derrière les Red Wings de Détroit qui totalisent trois points de plus. Cela les place à la troisième place de la LNH derrière les Sabres de Buffalo et les Red Wings qui comptent tous les deux 113 points[78].

Division Pacifique
Clt Équipe PJ  V   D  DP BP BC Pts
1 Ducks d'Anaheim 82 48 20 14 258 208 110
2 Sharks de San José 82 51 26 5 258 199 107
3 Stars de Dallas 82 50 25 7 226 197 107
4 Kings de Los Angeles 82 27 41 14 227 283 68
5 Coyotes de Phoenix 82 31 46 5 216 284 67
Association de l'Ouest
Clt Équipe Division PJ  V   D  DP BP BC Pts
1 Red Wings de Détroit CE 82 50 19 13 274 199 113
2 Ducks d'Anaheim PA 82 48 20 14 258 208 110
3 Canucks de Vancouver NO 82 49 26 7 221 201 105
4 Predators de Nashville CE 82 51 23 8 272 212 110
5 Sharks de San José PA 82 51 26 5 258 199 107
6 Stars de Dallas PA 82 50 25 7 226 197 107
7 Wild du Minnesota NO 82 48 26 8 235 191 104
8 Flames de Calgary NO 82 43 29 10 258 226 96
9 Avalanche du Colorado NO 82 44 31 7 272 251 95
10 Blues de Saint Louis CE 82 34 35 13 214 254 81
11 Blue Jackets de Columbus CE 82 33 42 7 201 249 73
12 Oilers d'Edmonton NO 82 32 43 7 195 248 71
13 Blackhawks de Chicago CE 82 31 42 9 200 258 71
14 Kings de Los Angeles PA 82 27 41 14 227 283 68
15 Coyotes de Phoenix PA 82 31 46 5 216 284 67

Meneurs de la saison[modifier | modifier le code]

Photographie de Scott Niedermayer en veston et de dos.
Scott Niedermayer mène les défenseurs chez les Ducks ainsi que dans la LNH.

À la fin de la saison, Teemu Selänne termine, tout comme la saison précédente, meilleur buteur et pointeur des Ducks avec 48 buts et 94 points. Dans la LNH, Sidney Crosby des Penguins de Pittsburgh est le meilleur pointeur de la ligue avec 120 points, 26 de plus que Selänne qui est onzième de ce classement[79]. Vincent Lecavalier du Lightning de Tampa Bay, meilleur buteur de la ligue (52), compte quatre buts de plus de Selänne qui est troisième[80]. Le défenseur Scott Niedermayer est le meilleur passeur des Ducks avec 54 aides alors que l'attaquant comptant le plus d'aides est Andy McDonald avec 51 réalisations[81]. Dans la ligue, Joe Thornton des Sharks de San José est loin devant les deux joueurs d'Anaheim avec 92 aides[82].

Chez les défenseurs, Scott Niedermayer est le joueur des Ducks avec le plus de buts (15), d'aides (54) et de points (69). Au niveau des buts, Niedermayer finit dans la septième position des défenseurs de la ligue alors que Sheldon Souray des Canadiens de Montréal a marqué à 26 reprises[83].

Au niveau des pénalités, le défenseur Shane O'Brien totalise 140 minutes mais a été échangé au Lightning de Tampa Bay au cours de la saison. Le joueur des Ducks le plus pénalisé ayant fini la saison avec l'équipe est George Parros qui totalise 102 minutes de pénalité en 32 matchs[84]. Parros est également le joueur ayant participé au plus grand nombre de combats avec 18. Au niveau de la LNH, Ben Eager des Flyers de Philadelphie totalise 233 minutes de pénalité[85].

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Déroulement des séries[modifier | modifier le code]

Premier tour contre le Wild[modifier | modifier le code]

Les Ducks rencontrent au premier tour le Wild du Minnesota, septième équipe qualifiée de l'association de l'Ouest. Ces derniers jouent pour la seconde fois de leur histoire les séries éliminatoires de la Coupe Stanley après celles de 2003 où ils perdent en finale d'association de l'Ouest en quatre matchs contre les Ducks. Les deux équipes totalisent toutes deux 48 victoires mais six points les séparent. L'équipe du Wild compte dans ses rangs Marián Gáborík, Pavol Demitra, Brian Rolston, Pierre-Marc Bouchard ou encore Niklas Bäckström dans les buts.

Les Ducks, deuxièmes, possèdent l'avantage de la glace : les deux premiers matchs sont donc joués au Honda Center, puis les deux suivants dans la patinoire du Wild, le Xcel Energy Center. Si besoin, les matchs suivants se jouent à Anaheim puis au Minnesota et, en cas de septième match, à nouveau à Anaheim.

Le premier match des séries entre les deux équipes se déroule le 11 avril 2007. Pavol Demitra marque le premier but du match lors du second tiers-temps mais Selänne réplique et égalise. Penner brise l'égalité et marque le but victorieux lors du troisième tiers-temps alors qu'il reste environ cinq minutes dans le match[86]. Les Ducks mènent la série 2 matchs à 0 après une victorie 3-2 grâce au doublé de François Beauchemin, les deux buts étant marqués en supériorité numérique, et a un but en infériorité numérique de Getzlaf après une pénalité de son coéquipier Parros. Les deux buts du Wild sont marqués par Gáborík et Mikko Koivu[87].

Le troisième match se déroule à Saint Paul au Minnesota. McDonald marque le premier but du match après avoir profité d'une supériorité numérique suite à la pénalité du joueur du Wild Wes Walz. Après un deuxième tiers-temps sans but, Rob Niedermayer double l'avance des Ducks. Alors qu'il ne reste que 38 secondes à jouer, le joueur de Minnesota Petteri Nummelin marque un but et prive Bryzgalov d'un blanchissage[Note 4]. Le match se termine 2 buts à 1 en faveur des Ducks qui mènent la série 3 matchs à 0, et ne sont plus qu'à un match d'un balayage[Note 8]. Beauchemin a dû quitter le match après avoir reçu un tir frappé de Mark Parrish au visage[88] en plus de manquer le quatrième match[89].

Lors du quatrième match, Stéphane Veilleux est pénalisé pour deux minutes pour rudesse lors du deuxième tiers-temps. Il n'est au banc que pour quarante secondes après un but de Pronger. Deux minutes avant la fin de cette période, Pierre-Marc Bouchard égalise. Les Ducks sont menés lors du troisième tiers-temps après trois buts sans réplique des joueurs du Wild : Gáborík, Rolston et Parrish. Après le but de ce dernier, Bryzgalov et remplacé par Giguère ; dans le même temps, une bataille entre Corey Perry et Brent Burns a lieu. Alors qu'il reste moins de deux minutes au match, Adam Hall et Kent Huskins en font de même. Brad May reçoit une pénalité de méconduite ainsi qu'une pénalité de match pour un coup de point sur Kim Johnsson du Wild. Après le match, la ligue décide de le suspendre pour trois matchs[90]. Le Wild remporte le match 4-1 mais les Ducks mènent toujours la série[89].

Le jour du cinquième match, les Ducks décident de faire débuter Giguère à la place de Bryzgalov dans les buts. Pronger marque le premier but du match une minute après le début de la rencontre. Lors du second tiers-temps, Gáborík marque en infériorité numérique après une pénalité de son coéquipier Derek Boogaard pour crosse haute ; le gardien Bäckström est alors crédité d'une aide. Getzlaf profite de cette même pénalité pour marquer et de donner l'avantage aux Ducks 2-1. Après un but de Perry en troisième tiers-temps, Travis Moen marque dans un filet déserté par Bäckström et confirme la victoire d'Anaheim 4-1 qui remporte la série en cinq rencontres[91].

11 avril Ducks 2-1
(0-0, 1-1, 1-0)
Wild Honda Center
17 180 spectateurs


13 avril Ducks 3-2
(1-0, 2-1, 0-1)
Wild Honda Center
17 324 spectateurs


15 avril Wild 1-2
(0-1, 0-0, 1-1)
Ducks Xcel Energy Center
19 224 spectateurs


17 avril Wild 4-1
(0-0, 1-1, 3-0)
Ducks Xcel Energy Center
19 174 spectateurs


19 avril Ducks 4-1
(1-0, 1-1, 2-0)
Wild Honda Center
17 318 spectateurs


Deuxième tour contre les Canucks[modifier | modifier le code]

Lors du deuxième tour, les Ducks affrontent les Canucks de Vancouver, troisièmes de l'association de l'Ouest et premiers de la division Nord-Ouest, qui ont éliminé les Stars au premier tour. Vancouver compte dans ses rangs les jumeaux Henrik et Daniel Sedin, Markus Näslund, le vétéran Trevor Linden ou encore Roberto Luongo, gardien de but de l'équipe obtenu lors d'une transaction avec les Panthers de la Floride pendant l'intersaison 2006. Finaliste pour le trophée Vézina du meilleur gardien de but, le trophée Hart du meilleur joueur de la saison régulière et le trophée Lester B. Pearson du meilleur joueur selon ses pairs, Luongo compte durant la saison régulière 47 victoires et une moyenne de 2,29 buts accordés par match en 76 rencontres[92].

Les Ducks obtiennent encore une fois l'avantage de la glace en débutant par deux fois au Honda Center. Le joueur des Canucks Jeff Cowan ouvre le pointage mais un but de Selänne et deux de McDonald font que les Ducks mènent le match 3-1. Après un deuxième tiers-temps sans but, Getzlaf marque puis Luongo est remplacé par son substitut Dany Sabourin. Moins d'une minute avant la fin du match, McDonald complète son coup du chapeau et les Ducks remportent le match 5-1[93].

La patinoire du Honda Center
Les Ducks et les Canucks lors d'un échauffement avant le deuxième match de la série au Honda Center.

Lors du deuxième match, Näslund marque un but lors du second tiers-temps après avoir intercepté une passe de Sean O'Donnell. Moen égalise plus tard à 1-1. Pour la première fois des séries, les Ducks doivent jouer une prolongation. Après deux périodes de prolongation et 87 minutes de jeu, Linden passe le palet à Cowan qui donne la victoire aux Canucks 2-1 et permet à l'équipe d'égaliser la série un match partout[94].

Ducks et Canucks se retrouvent pour le troisième match au General Motors Place à Vancouver. May, qui a notamment déjà joué pour les Canucks au cours de sa carrière, est de retour dans la formation d'Anaheim après avoir purgé sa suspension de trois matchs. La marque est de 2-2 après deux tiers-temps après des buts de Penner et Beauchemin pour les Ducks, et Näslund et Daniel Sedin pour les Canucks. Lors du troisième tiers-temps, Alexandre Burrows des Canucks est pénalisé pour avoir envoyé le palet dans les spectateurs. Onze secondes seulement sont nécessaires pour que les Ducks fassent sortir Burrows du banc des pénalité après un but de Perry qui donne la victoire à Anaheim[95].

Lors du quatrième match, après quarante minutes de jeu, les Ducks sont menés 2-0 grâce à des buts inscrits par l'intermédiaire de Markus Näslund et Brendan Morrison. Quatre minutes après le début du troisième tiers-temps, Pronger réduit l'écart puis Selänne égalise à 2-2 pour emmener le match en prolongation. Moen marque le but victorieux au bout de 2 minutes et 7 secondes du début de la période supplémentaire[96].

Les Ducks sont de retour à la maison lors du cinquième match. Påhlsson, assisté de Moen et Rob Niedermayer, ouvre le pointage 14 secondes seulement après le début du second tiers-temps. Mais lors de la troisième période, Burrows récupère une passe de Josh Green pour égaliser à 1-1 et forcer la prolongation. Luongo manque le début de la première période de prolongation à cause d'un problème d'équipement et est remplacé par Sabourin jusqu'à son retour. Lors de la deuxième période de prolongation, Jannik Hansen, qui a la possession du palet, reçoit une mise en échec de Rob Niedermayer. Hansen perd la rondelle qui revient vers le frère de Rob, Scott. Celui-ci effectue un tir du poignet pour donner la victoire aux Ducks 2-1 et l'équipe remporte la série 4 matchs à 1. En 84 minutes de jeu, les Ducks ont dominé au niveau des tirs avec 63 tirs contre seulement 27 pour les Canucks[97]. Après la fin de la série, il est révélé que Luongo avait en réalité un cas prématurée de diarhée[98].

25 avril Ducks 5-1
(3-1, 0-0, 2-0)
Canucks Honda Center
17 250 spectateurs


27 avril Ducks 1-2 (2 pr)
(0-0, 1-1, 0-0, 0-0, 0-1)
Canucks Honda Center
17 392 spectateurs


29 avril Canucks 2-3
(1-1, 1-1, 0-1)
Ducks General Motors Place
18 630 spectateurs


1er mai Canucks 2-3 (Pr)
(1-0, 1-0, 0-2, 1-0)
Ducks General Motors Place
18 630 spectateurs


3 mai Ducks 2-1 (2 pr)
(0-0, 1-0, 0-1, 0-0, 1-0)
Canucks Honda Center
17 407 spectateurs


Finale d'association contre les Red Wings[modifier | modifier le code]

Nicklas Lidström avec le maillot blanc des Red Wings et le « C » pour capitaine.
Nicklas Lidström, capitaine et défenseur des Red Wings en 2006-2007.

En finale d'association, les Ducks rencontrent les Red Wings de Détroit, premiers de l'association de l'Est qui ont éliminé les Flames de Calgary et les Sharks de San José. La saison précédente, les Red Wings ont terminé premiers de la saison régulière et ont remporté le trophée des présidents mais ont été surpris par les Oilers d'Edmonton qui les ont éliminé en six matchs au premier tour. Après cette élimination, le capitaine de l'équipe Steve Yzerman, un des plus grands joueurs de l'histoire des Red Wings, décida de prendre sa retraite[99].

Pour cette saison 2006-2007, les Red Wings se basent sur une défense expérimentée, avec Dominik Hašek dans les buts, et Nicklas Lidström, nouveau capitaine et multiple vainqueur du trophée du meilleur défenseur de la LNH, le trophée James Norris. L'attaque de l'équipe est également bien garnie avec Pavel Datsiouk et Henrik Zetterberg respectivement meilleurs pointeur et buteur de l'équipe en saison régulière avec 87 points et 33 buts[100]. L'entraîneur de Détroit, Mike Babcock, avait entraîné les Ducks pendant deux saisons notamment en 2003 où ils avaient atteint la finale de la Coupe Stanley[101].

Les Red Wings ont l'avantage de la glace et les deux premiers matchs sont joués à leur domicile, le Joe Louis Arena, les deux autres matchs étant disputés au Honda Center. Le premier match commence par un but en supériorité numérique de Zetterberg, suite à une pénalité de DiPenta. Lors du troisième tiers-temps, Kunitz égalise, mais cinq minutes avant la fin du match, Tomas Holmström brise l'égalité avec l'aide de ses deux compatriotes suédois Lidström et Mikael Samuelsson pour donner la victoire 2-1 à son équipe[102].

Lors du deuxième match, Rob Niedermayer récupère une passe de Getzlaf pour inscrire le premier but du match, à trois minutes de la fin du premier tiers-temps. En deuxième période, Kirk Maltby marque en infériorité numérique pour égaliser. Après un but de McDonald permettant aux Ducks de mener à nouveau, Lidström égalise en supériorité numérique, suite à une pénalité de Rob Niedermayer pour crosse haute. Une pénalité de O'Donnell entraîne un autre but en supériorité numérique pour les Red Wings grâce à Datsiouk dont l'équipe mène pour la première fois dans le match. Seulement quatre minutes plus tard, après un engagement réussi, Påhlsson passe vers Moen qui réalise un snap shot pour égaliser à 3-3. Les deux équipes vont en prolongation, et, après 14 minutes, Rob Niedermayer passe à son frère Scott qui déjoue Hašek avec un tir du poignet[103].

Tomas Holmström avec le maillot blanc des Red Wings.
Tomas Holmström a été victime d'une mise en échec simultanée de Chris Pronger et Rob Niedermayer lors du quatrième match.

Les Ducks s'effondrent au troisième match, perdant 5-0 devant leurs partisans, au Honda Center. Lors du premier tiers-temps, après un but de Johan Franzén, Holmström réalise un tir frappé contre Giguère qui n'est pas dans son enclave[Note 9], à 40 secondes de la fin du premier tiers-temps. Le tiers-temps suivant, après le troisième but du match marqué par Todd Bertuzzi, Giguère qui a encaissé trois buts sur treize tirs, est remplacé par Bryzgalov. Celui-ci encaisse le quatrième but, marqué par Holmström, seulement 17 seconde plus tard. Ce dernier est mis en échec simultanément par derrière par Pronger et Rob Niedermayer et quitte la patinoire avec une coupure dans le front. Il revient finalement sur la glace et est crédité d'une aide sur le cinquième et dernier but du match marqué par Valtteri Filppula[104].

Deux jours plus tard, le 17 mai, Pronger est suspendu par la LNH pour le quatrième match, pour sa mise en échec sur Holmström lors du match précédent[105]. Le défenseur des Ducks accuse par la suite les médias canadiens, pensant que c'est à cause d'eux qu'il est suspendu, et déclare au LA Times :

« La Ligue devrait prendre ses propres décisions sans se faire influencer par les médias, particulièrement ceux du Canada. Les arbitres ont manqué de constance pendant toute la saison et c'est pire en séries. Vous n'avez qu'à regarder notre série contre Détroit. Comparez avec les autres séries. Les officiels travaillent différemment de série en série, de match en match et selon les équipes. Comme vous avez pu le constater, jeudi soir, c'était une vraie farce[106],[107]. »

Les Ducks égalisent de nouveau dans la série, 2 matchs à 2, après le quatrième match qu'ils remportent 5-3. Une minute et demie après le début du match, Perry intercepte une passe de Bertuzzi et réalise un tir frappé pour prendre les devants, 1-0, mais moins de deux minutes plus tard, après un dégagement de Giguère, Chris Chelios, âgé alors de 45 ans, passe à Daniel Cleary qui trompe la vigilance du gardien québécois. Les Ducks mènent 3-1 après vingt minutes de jeu ; les deux autres buteurs d'Anaheim sont Richard Jackman, qui marque lors de son premier match en série éliminatoire de la LNH, et Selänne. Les ailes rouges remontent cependant lors du deuxième tiers-temps en marquant deux buts en supériorité numérique par Bertuzzi et Cleary ; l'équipe totalise déjà sept buts en supériorité numérique pendant cette série contre Anaheim. Lors du troisième tiers-temps, Cleary est puni deux minutes pour avoir fait trébucher. Sa pénalité prend fin une minute plus tard, Getzlaf en ayant profité pour marquer sur une passe de Selänne. Rob Niedermayer scelle la victoire des Ducks en marquant dans un but déserté par Hašek[108].

Pronger est de retour lors du cinquième match après sa suspension. Après un premier tiers-temps sans but, Cleary passe au défenseur Andreas Lilja pour qu'il marque le premier but de sa carrière en séries éliminatoires. Vers la fin du troisième tiers-temps, Détroit mène toujours le match 1-0 et les Ducks décident de retirer Giguère pour avoir un sixième joueur sur la glace en plus d'être en supériorité numérique après une pénalité de Datsiouk pour obstruction. Les Ducks jouent à six joueurs contre quatre. Grâce à des passes de Selänne et Pronger, Scott Niedermayer réussit à marquer pour égaliser à 1-1 alors qu'il ne reste que 47 secondes de jeu. Les deux équipes vont en prolongation. Au bout de douze minutes de la période supplémentaire, McDonald fait perdre le palet à Lilja, qui se dirige vers Selänne et réussit à déjouer Hašek avec un tir du revers. Les Ducks mènent pour la première fois dans la série[109].

Les Ducks sont à domicile pour le sixième match de la série. Après un engagement réussi de Påhlsson, Pronger réalise un tir frappé, mais le palet se dirige vers Rob Niedermayer, qui marque le premier but du match. Les Ducks mènent le match 3-0 après quarante minutes de jeu ; les deux autres buts étant marqué par Perry et Getzlaf. Au troisième tiers-temps, après un but de Zetterberg pour les Red Wings et un de Påhlsson pour les Ducks, deux buts de Datsiouk en supériorité numérique réduisent l'écart à un but. C'est cependant suffisant pour les Ducks qui remportent le match sur le score de 4-3. L'équipe remporte le trophée Clarence S. Campbell, remis au vainqueur de la conférence de l'Ouest, en plus de jouer la finale de la Coupe Stanley[110].

11 mai Red Wings 2-1
(1-0, 0-0, 1-1)
Ducks Joe Louis Arena
19 939 spectateurs


13 mai Red Wings 3-4 (Pr)
(0-1, 2-1, 1-1, 0-1)
Ducks Joe Louis Arena
19 620 spectateurs


15 mai Ducks 0-5
(0-2, 0-2, 0-1)
Red Wings Honda Center
17 358 spectateurs


17 mai Ducks 5-3
(3-1, 0-2, 2-0)
Red Wings Honda Center
17 375 spectateurs


20 mai Red Wings 1-2 (Pr)
(0-0, 1-0, 0-1, 0-1)
Ducks Joe Louis Arena
20 003 spectateurs


22 mai Ducks 4-3
(1-0, 2-0, 1-3)
Red Wings Honda Center
17 380 spectateurs


Finale de la Coupe Stanley contre les Sénateurs[modifier | modifier le code]

Un groupe de personnes marchant dans les rues d'Ottawa.
Les fans des Sénateurs dans la rue Elgin après la victoire du troisième match de la finale.

Les Ducks jouent pour la deuxième fois de leur histoire la finale de la Coupe Stanley où ils sont confrontés aux Sénateurs d'Ottawa, de l'association de l'Est. C'est la première fois depuis 80 ans qu'une équipe d'Ottawa participe à la finale de la Coupe après les Sénateurs originaux en 1927. C'est également la première fois depuis 1999 que deux équipes n'ayant jamais remporté la Coupe s'affrontent en finale. Au cours des séries, les Sénateurs, classés quatrièmes de leur conférence, ont successivement éliminé les Penguins de Pittsburgh, les Devils du New Jersey et les Sabres de Buffalo, tous trois en cinq matchs. L'équipe est menée en attaque par le trio composé de Daniel Alfredsson, Jason Spezza et Dany Heatley[111]. En défense, l'équipe est menée par des vétérans comme Chris Phillips et Wade Redden, et des jeunes joueurs comme Andrej Meszároš et Christoph Schubert ainsi que Ray Emery dans les buts.

Lors du premier des deux premiers matchs joués à Anaheim, alors qu'une minute n'a pas encore été écoulée, Scott Niedermayer est pénalisé pour crosse haute. Mike Fisher profite de la supériorité numérique pour récupérer une passe de Meszároš et marquer du cercle d'engagement gauche. Ce n'est qu'après la moitié de la période que les Ducks égalisent. La recrue des Ducks Drew Miller effectue une mise en échec sur Redden, puis Selänne prend possession du palet libre pour passer à McDonald, qui marque. Il n'y a qu'un seul but en deuxième période, marqué par Redden dans une supériorité numérique suite une pénalité de Getzlaf, qui permet aux « Sens » de mener 2-1. Lors de la troisième période, Getzlaf récupère une passe de Perry puis réalise un lancer du revers pour égaliser à deux buts partout. À trois minutes de la fin du match, Rob Niedermayer patine autour du filet pour passer à Moen. Son tir frappé trompe Emery et les Ducks mènent 3-2, et ce pour la première fois du match. À 45 secondes de la fin du match, Pronger est pénalisé mais les Sénateurs ne réussissent pas à profiter de la supériorité numérique pour finalement voir le match gagné par les Ducks[112].

Les Ducks et les Sénateurs ne marque aucun but après deux périodes du deuxième match. Chacune des deux équipes est pénalisée quatre fois durant la partie, les Sénateurs n'ayant pu profiter d'une supériorité numérique de cinq contre trois lors du premier tiers-temps. Ce n'est que vers cinq minutes de la fin du match que le premier but est marqué : Påhlsson récupère le palet dans la zone défensive des Ducks, pour ensuite effectuer un lancer entre les jambières de Joe Corvo qui déjoue Emery et double l'avance des Ducks dans la série[113].

Photographie de Daniel Alfredsson avec le maillot blanc des Sénateurs en possession du palet et sans casque.
Daniel Alfredsson, auteur d'un but controversé lors du troisième match de la finale.

Le troisième match est joué à la Place Banque Scotia, domicile des Sénateurs. Au bout de cinq minutes, Selänne contourne le filet pour passer à McDonald qui marque le premier but du match. Ce n'est qu'une dizaine de minutes plus tard que Chris Neil, qui reçoit une passe de Chris Kelly, égalise à un but partout, avec son deuxième but des séries. La deuxième période est la plus offensive du match avec cinq buts. Elle débute avec un but de Perry, qui donne l'avance à Anaheim, 2-1, avance qui ne dure que 27 secondes : après un engagement réussi de Fisher, la rondelle se dirige vers Anton Voltchenkov, qui réalise un tir près de la ligne bleue pour déjouer Giguère. Le but est donné à Voltchenov, mais il est finalement crédité à Fisher, qui a dévié le tir. Les Ducks reprennent espoir avec un but de Getzlaf, permettant à l'équipe de prendre encore une fois les devants. Lors d'une supériorité numérique, Alfredsson égalise de nouveau, par un but controversé. Le capitaine des Sénateurs marque avec son patin, à la suite d'un tir de Redden. Le but, tout d'abord refusé sur la glace, est jugé correct par les réviseurs de la ligue. Ottawa mène pour la première fois dans le match après un tir de Dean McAmmond ayant devié sur Pronger. Deux minutes après le début du troisième tiers-temps, Pronger assène un coup d'avant-bras au menton de McAmmond. Ce dernier quitte le match avec une commotion cérébrale et Pronger n'est pas pénalisé dans la séquence. Plus tard dans la période, Voltchenkov marque le cinquième but des Sénateurs et le dernier du match ; l'équipe remporte un match pour la première fois dans la finale[114]. Le jour suivant ce match, Pronger est de nouveau suspendu par la ligue, pour le quatrième match de la finale[115].

Lors du quatrième match, Alfredsson marque le premier but du match, alors qu'il reste que 0,3 secondes en première période. Les Sénateurs sont dominants au niveau des tirs avec 13 contre seulement 2 pour les Ducks qui n'ont effectué leur premier tir qu'à la onzième minute de jeu. Au cours du deuxième tiers-temps, McDonald marque deux buts en exactement une minute, pour donner l'avantage aux canards 2-1. Ce n'est que vers la 18e minute de la période que les Sénateurs reviennent à égalité, 2-2, après que Heatley, en recevant une passe de Patrick Eaves, déjoue Giguère avec un tir frappé court. Vers la toute fin de la période, Alfredsson provoque la colère de Scott Niedermayer en lui visant un tir frappé du centre de la patinoire. Le nombre de tirs dans la deuxième période est le contraire de la première : les Ducks mènent par 13 tirs contre 4 des Sénateurs. Quatre minutes après le début de la troisième période, Penner reçoit une passe de Selänne, pour marquer dans le but complètement ouvert par Emery, et briser l'égalité du match[116].

Photographie du gardien de but Ray Emery et de Chris Philips en action.
Chris Phillips marque involontairement dans son propre but contre Ray Emery au cinquième match de la finale.

Avant le cinquième match de la finale, les Ducks, qui mènent la finale 3 matchs à 1, ne sont qu'à un match de remporter la Coupe Stanley, et ont la chance de pouvoir le faire devant leurs partisans, au Honda Center. Il s'agit également du retour de Pronger, qui a manqué le dernier match à cause de sa suspension. Le match débute par une pénalité pour obstruction de Tom Preissing, après une minute et 40 secondes dans la rencontre. Voltchenkov, autre joueur des Sénateurs, est pénalisé. Les Ducks alors jouent à 5 joueurs contre 3 et une seconde après la fin de la pénalité de Preissing, McDonald marque le premier but du match. Quatorze minutes plus tard, Rob Niedermayer attrape une passe de Perry dans la ligne de centre, puis parvient à marquer pour doubler l'avance des Ducks. Lors de la deuxième période, Alfredsson reçoit une passe de Peter Schaefer et réduit l'écart à 2-1. Toutefois, alors que Emery, derrière son filet, passe à Chris Phillips, ce dernier marque accidentellement dans son propre but. Le but est crédité à Moen, dernier joueur des Ducks a avoir été en possession du palet. Moins de deux minutes plus tard, alors que Christoph Schubert est pénalisé, son coéquipier Alfredsson prend le palet de Getzlaf puis marque son deuxième but du match, en réduisant de nouveau l'écart d'un but. Cinquante secondes plus tard, Schubert est toujours au banc des pénalités et McDonald, en possession du palet, passe par derrière à Beauchemin, qui vient de traverser la ligne bleue. Beauchemin marque après avoir effectué un tir frappé qui dévie sur Voltchenkov. Les Ducks ne sont qu'à une période du titre, et, lors de la troisième période, Moen marque en deviant un tir de Niedermayer. À la douzième minute de la période, Antoine Vermette se voit décerner un tir de pénalité après avoir été accroché par Marchant ; lors de sa tentative, Vermette perd toutefois le palet au dernier moment. À trois minutes de la fin du match, Perry récupère un palet libre et décoche un tir frappé pour marquer le sixième but des Ducks. Les Ducks remportent finalement le match 6-2, en plus de remporter la première Coupe Stanely de leur histoire[117].

À l'issue du match, Scott Niedermayer, le capitaine des Ducks, qui a en plus l'honneur de soulever la Coupe en premier, remporte le trophée Conn Smythe, remis au meilleur joueur[Note 10] des séries éliminatoires. De plus, lui et son frère Rob sont les premiers frères à soulever la coupe en tant que coéquipiers depuis Brent et Duane Sutter, des Islanders de New York de 1983. Anaheim devient également la première franchise de Californie à remporter la Coupe Stanley[117]. Du côté des Sénateurs, leur défaite en finale signifie le troisième échec consécutif dans la tentative d'une équipe canadienne de ramener la Coupe Stanley en terre natale, après les Oilers d'Edmonton et les Flames de Calgary précédemment.

28 mai Ducks 3-2
(1-1, 0-1, 2-0)
Sénateurs Honda Center
17 274 spectateurs


30 mai Ducks 1-0
(0-0, 0-0, 1-0)
Sénateurs Honda Center
17 258 spectateurs


2 juin Sénateurs 5-3
(1-1, 3-2, 1-0)
Ducks Place Banque Scotia
20 500 spectateurs


4 juin Sénateurs 2-3
(1-0, 1-2, 0-1)
Ducks Place Banque Scotia
20 500 spectateurs


6 juin Ducks 6-2
(2-0, 2-2, 2-0)
Sénateurs Honda Center
17 372 spectateurs


Statistiques des joueurs[modifier | modifier le code]

Photographie de Ryan Getzlaf avec le maillot blanc des Ducks.
Ryan Getzlaf, meilleur pointeur des Ducks lors des séries éliminatoires 2007.
Statistiques des gardiens de buts
No  Nationalité Joueur PJ V D Min BC BL Moy %Arr
30 Drapeau de la Russie Russie Ilia Bryzgalov 5 3 1 267 10 0 2,25 92,2
35 Drapeau du Canada Canada Jean-Sébastien Giguère 18 13 4 1 067 35 1 1,97 92,2
Statistiques des défenseurs
No  Nationalité Joueur PJ B A Pts Pun
5 Drapeau du Canada Canada Richard Jackman 7 1 1 2 2
21 Drapeau du Canada Canada Sean O'Donnell 21 0 2 2 10
23 Drapeau du Canada Canada François Beauchemin 20 4 4 8 16
25 Drapeau du Canada Canada Chris Pronger 19 3 12 15 26
27 Drapeau du Canada Canada Scott Niedermayer 21 3 8 11 26
33 Drapeau du Canada Canada Joe DiPenta 16 0 0 0 4
34 Drapeau du Canada Canada Aaron Rome 1 0 0 0 0
40 Drapeau du Canada Canada Kent Huskins 21 0 1 1 11
Statistiques des attaquants
No  Nationalité Joueur Poste PJ B A Pts Pun
8 Drapeau de la Finlande Finlande Teemu Selänne AD 21 5 10 15 20
10 Drapeau du Canada Canada Corey Perry AD 21 6 9 15 10
13 Drapeau du Canada Canada Mark Hartigan C 1 0 0 0 0
14 Drapeau du Canada Canada Chris Kunitz AG 13 1 5 6 19
15 Drapeau du Canada Canada Ryan Getzlaf C 21 7 10 17 32
16 Drapeau des États-Unis États-Unis George Parros AD 5 0 0 0 10
17 Drapeau du Canada Canada Dustin Penner AG 21 3 5 8 2
18 Drapeau des États-Unis États-Unis Drew Miller AG 3 0 0 0 2
19 Drapeau du Canada Canada Andy McDonald C 21 10 4 14 10
22 Drapeau des États-Unis États-Unis Todd Marchant C 11 0 3 3 12
24 Drapeau du Canada Canada Brad May AG 18 0 1 1 28
26 Drapeau de la Suède Suède Samuel Påhlsson C 21 3 9 12 20
32 Drapeau du Canada Canada Travis Moen AG 21 7 5 12 22
38 Drapeau du Canada Canada Ryan Shannon AD 11 0 0 0 6
44 Drapeau du Canada Canada Rob Niedermayer AD 21 5 5 10 39
45 Drapeau du Canada Canada Shawn Thornton AD 15 0 0 0 19
46 Drapeau des États-Unis États-Unis Joe Motzko AD 3 0 0 0 2
52 Drapeau des États-Unis États-Unis Ryan Carter C 4 0 0 0 0

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Les Ducks et leurs fans[modifier | modifier le code]

Photographie couleur du Honda Center.
Le Honda Center durant les séries éliminatoires.

Les Ducks ont joué 25 de leurs 41 matchs joués au Honda Center à guichets fermés, soit 13 de plus que la saison précédente. Il s'agit du plus grand nombre de matchs joués à guichets fermés depuis la saison 1997-1998 pour les Ducks qui ont également joué 22 matchs consécutifs à guichets fermés, la plus longue séquence depuis 1998[118].

La moyenne de remplissage des Ducks est de 16 389 spectateurs par match, soit une augmentation de 8,2 % comparé à la saison passée, qui avait une moyenne de 15 131 spectateurs[118]. Le total de spectateurs lors de la saison est de 671 695 et le taux de remplissage de 95,4 %[119].

Au cours des séries éliminatoires, les Ducks ont joué 12 matchs à domicile et le taux de remplissage dépasse même 100 %, l'équipe vendant des billets « places debout ». Le total de spectateurs reçus lors des séries est de 207 888 et la moyenne de remplissage est de 17 324 spectateurs, soit une moyenne de capacité de 100,9 %. Le match avec la plus grande affluence est le cinquième match de la série, joué contre les Canucks, au deuxième tour, avec 17 407 spectateurs, soit un taux de remplissage de 101,4 %[120].

Joueurs récompensés[modifier | modifier le code]

Scott Niedermayer et Chris Pronger sont tous deux candidats pour le trophée James Norris, remis annuellement au meilleur défenseur de la LNH[121]. Le troisième joueur en lice pour ce trophée est Nicklas Lidström des Red Wings de Détroit. Samuel Påhlsson est nommé pour le trophée Frank J. Selke remis au meilleur attaquant défensif de la ligue. Il est en lice avec Rod Brind'Amour des Hurricanes de la Caroline et Jay Pandolfo des Devils du New Jersey[122].

Le 14 juin, la cérémonie des remises des trophées a lieu mais aucun des trois joueurs des Ducks ne remportent de prix. Le trophée James Norris est remporté par Lidström, et c'est Brind'Amour qui remporte le trophée Frank J. Selke[122]. Niedermayer et Pronger sont tout de même récompensés en étant respectivement sur la première et la deuxième équipe d'étoiles de la LNH[123].

Impact économique[modifier | modifier le code]

Le titre a un impact économique positif sur la franchise : sa valeur, qui était de 157 millions de dollars, augmente de 25 % et passe à 197 millions[124]. La franchise passe de la quinzième à la douzième place du classement des franchises les plus valorisées de la LNH[125],[126]. Les revenus liés à l'exploitation du Honda Center croissent de 75 à 89 millions de dollars. Les principaux sponsors des Ducks sont Delta Air Lines, Time Warner Cable, PepsiCo, Miller Brewing et AT&T[124].

Valeurs des équipes de la LNH en 2007 selon Forbes[126]
Rang Équipe Valeur Chang. de la valeur Dette / Valeur Revenu Bénéfice d'exploitation
1 Maple Leafs de Toronto 413 M $ 24 % 39 % 138 M $ 52,7 M $
11 Lightning de Tampa Bay 199 M $ 16 % 25 % 85 M $ 0,6 M $
12 Ducks d'Anaheim 197 M $ 25 % 0 % 89 M $ 6,6 M $
13 Devils du New Jersey 195 M $ 31 % 128 % 65 M $ -15,3 M $

Noms inscrits sur la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de Chris Pronger avec la Coupe Stanley.
Chris Pronger avec la Coupe Stanley à Dryden

La Ligue nationale de hockey autorise chaque équipe championne de la Coupe Stanley à inscrire un maximum de 52 personnes comprenant joueurs et dirigeants. Les 47 personnalités des Ducks dont les noms sont inscrits sur la Coupe sont les suivantes[Note 11],[127] :

  • Dirigeants :

Henry et Susan Samueli, Michael Schulman, Brian Burke, Tim Ryan, Bob Wagner, Bob Murray, David McNab, Al Coates, Randy Carlyle, Dave Farrish, Newell Brown, Francois Allaire, Sean Skahan, Joe Trotta, Tim Clark, Mark O'Neill, John Allaway, James Partida, Rick Paterson, Alain Chainey

  • Joueurs :

Scott Niedermayer, Rob Niedermayer, Chris Pronger, Teemu Selanne, Sean O'Donnell, Brad May, Todd Marchant, Jean-Sebastien Giguere, Andy McDonald, Samuel Pahlsson, Shawn Thornton, Ric Jackman, Joe DiPenta, Kent Huskins, Chris Kunitz, George Parros, Joe Motzko, Ilya Bryzgalov, Francois Beauchemin, Travis Moen, Ryan Carter, Drew Miller, Ryan Shannon, Dustin Penner, Ryan Getzlaf, Corey Perry

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « repêchage » correspond au mot anglais de Draft et désigne un évènement annuel présent dans tous les sports collectifs nord-américains, où les équipes d'une catégorie sélectionnent des sportifs issus d'une autre catégorie – souvent une catégorie de joueurs plus jeunes.
  2. Les trois meilleurs joueurs d'une rencontre dans la LNH sont désignés par des étoiles.
  3. En 2012-2013, le record des Ducks est amélioré par les Blackhawks de Chicago qui inscrivent un point lors de leurs 24 premières parties de la saison.
  4. a et b Un gardien de but effectue un blanchissage quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.
  5. La prolongation désigne une période de jeu supplémentaire, se déroulant après le temps règlementaire dans le but de départager les équipes. Contrairement au football où la prolongation va jusqu'au terme du temps même quand un but est marqué, la période de prolongation au hockey s'arrête au premier but.
  6. Le terme « recrue » désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie ».
  7. Les scores sont indiqués en mettant l'équipe qui joue à domicile en second et l'équipe visiteur en premier.
  8. Dans les sports collectifs, un « balayage » est un terme familier utilisé pour décrire une série de matchs où une équipe remporte les matchs sans laisser son adversaire en gagner un.
  9. L'enclave est une zone spéciale destinée à limiter les gestes d'obstruction envers le gardien de but. Dans la LNH, l'enclave est représentée par une surface peinte en bleu clair, entourée de rouge et comprend uniquement la partie située entre les deux poteaux de la cage.
  10. Le terme francophone de « meilleur joueur » correspond au terme anglais de « Most valuable player » - MVP.
  11. Les noms sont écrits dans l'ordre où ils apparaissent sur la Coupe et avec l'écriture utilisée

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Walt Disney Company, « Disney Factbook 2005 - Key Dates »,‎ 29 juin 2006 (consulté le 10 février 2013), p. 54
  2. « Walt Disney vend les Mighty Ducks », sur Réseau des sports (consulté le 10 février 2013).
  3. (en) Chris Foster, « NHL Approves Sale of Mighty Ducks », sur Los Angeles Times (consulté le 10 février 2013)
  4. (en) « Mighty Ducks of Anaheim to Change Name to Anaheim Ducks in 2006-2007 », sur Anaheim Ducks (consulté le 10 février 2013)
  5. (en) « The Ducks Look », sur Anaheim Ducks (consulté le 10 février 2013)
  6. (en) « Arrowhead Pond Renamed, Now Called Honda Center », sur KABC-TV,‎ 3 octobre 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  7. (en) « 2005-06 Anaheim Mighty Ducks roster and statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 25 avril 2013)
  8. (en) « Chris Pronger hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  9. (en) « Ducks Sign Left Wing Melin », sur Anaheim Ducks (consulté le 27 mars 2013)
  10. (en) « Ducks Re-Sign Teemu Selanne », sur Anaheim Ducks,‎ 13 juin 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  11. (en) « Ducks Re-Sign Travis Moen », sur Anaheim Ducks,‎ 14 juin 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  12. (en) « Ducks Re-Sign Joe DiPenta », sur Anaheim Ducks,‎ 19 juin 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  13. (en) « Fiche de Jason Marshall », sur TSN.ca (consulté le 29 avril 2013)
  14. a et b (en) « Ducks Sign Wingers Thornton and Parenteau », sur Anaheim Ducks,‎ 14 juillet 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  15. (en) « Panthers Ink D Ruslan Salei », sur Florida Panthers (consulté le 11 février 2013)
  16. (en) « Flames sign free agent forward Jeff Friesen », sur Calgary Flames (consulté le 11 février 2013)
  17. (en) « Fiche de Tyler Wright », sur TSN.ca (consulté le 29 avril 2013)
  18. (fr) « Pronger avec les Ducks », sur Réseau des sports (consulté le 10 février 2013)
  19. (en) « Ducks Agree to Terms with Center Andy McDonald », sur Anaheim Ducks,‎ 5 juillet 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  20. (en) « Ducks Sign Chistov to Two-Year Contract », sur Anaheim Ducks (consulté le 10 février 2013)
  21. (en) « Ducks Re-Sign Chris Kunitz », sur Anaheim Ducks,‎ 20 juillet 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  22. (en) « Ducks Sign Kent Huskins & Petteri Wirtanen to Contracts », sur Anaheim Ducks,‎ 27 juillet 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  23. (fr) « Vishnevski demeure avec les Ducks », sur RDS.ca,‎ 30 juillet 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  24. (en) « Ducks re-sign Shane O'Brien », sur Anaheim Ducks,‎ 3 août 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  25. « Travis Green retourne à Anaheim », sur RDS.ca (consulté le 17 mars 2013)
  26. a et b (en) « Maple Leafs pick up veteran centre Travis Green off NHL waivers », sur The Hockey News (consulté le 17 mars 2013)
  27. (en) « Ducks Ink Ian Moran to One-Year Contract », sur Anaheim Ducks,‎ 15 août 2006 (consulté le 18 avril 2013)
  28. (en) « Ducks Sign Beauchemin to Contract Extension », sur Anaheim Ducks (consulté le 10 février 2013)
  29. (en) « Ducks Acquire Stewart, Picks from Thrashers », sur Anaheim Ducks,‎ 17 août 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  30. (en) « Ducks Re-Sign Bryzgalov », sur Anaheim Ducks (consulté le 6 septembre 2006)
  31. (en) « Anaheim Ducks Draft History », sur The Internet Hockey Database (consulté le 10 février 2013)
  32. (en) « Ducks 4, Kings 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 12 février 2013)
  33. (en) « Todd Fedoruk, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 12 février 2013).
  34. (en) « Ducks Recall Shawn Thornton », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 février 2013)
  35. (en) « Ducks 6, Canucks 0 », sur Anaheim Ducks (consulté le 12 février 2013)
  36. (en) « Flames 3, Ducks 0 », sur Anaheim Ducks (consulté le 12 février 2013)
  37. (fr) « Journée occupée pour Brian Burke », sur RDS.ca,‎ 13 novembre 2006 (consulté le 17 avril 2013)
  38. (en) « Ducks 6, Coyotes 4 », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 février 2013)
  39. (en) « Avalanche 3, Ducks 2, SO », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 février 2013)
  40. (en) « Ducks Recall Goaltender Wall », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 février 2013)
  41. a, b et c (en) « Profil de Jean-Sébastien Giguère », sur TSN.ca (consulté le 17 février 2013)
  42. a et b (en) « Profil d'Ilia Bryzgalov », sur TSN.ca (consulté le 17 février 2013)
  43. (en) « Ducks 5, Flames 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 février 2013)
  44. (en) « Ducks 3, Oilers 2, OT », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 février 2013)
  45. (en) « Ducks Recall Wall », sur Anaheim Ducks (consulté le 23 février 2013)
  46. (en) « Sharks 4, Ducks 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 février 2013)
  47. (en) « Fiche de François Beauchemin », sur TSN.ca (consulté le 17 mai 2013)
  48. (en) « Ducks 4, Sharks 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 23 février 2013)
  49. (en) « Wild 4, Ducks 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 mai 2013)
  50. (en) « NHL Conference Standings after Dec 31 in 2006-07 season », sur ShrpSports (consulté le 23 février 2013)
  51. (en) « Kent Huskins - 2006-2007 Game Log », sur NHL.com (consulté le 16 mars 2013)
  52. (en) « Aaron Rome - 2006-2007 Game Log », sur NHL.com (consulté le 16 mars 2013)
  53. (en) « Tim Brent - 2006-2007 Game Log », sur NHL.com (consulté le 16 mars 2013)
  54. (en) « Bjorn Melin - 2006-2007 Game Log », sur NHL.com (consulté le 16 mars 2013)
  55. (en) « Curtis Glencross - 2006-2007 Game Log », sur NHL.com (consulté le 16 mars 2013)
  56. (en) « Ducks Acquire Defenseman Ric Jackman », sur Anaheim Ducks,‎ 3 janvier 2007 (consulté le 17 avril 2013)
  57. (en) « Blues 6, Ducks 2 », sur Anaheim Ducks (consulté le 23 février 2013)
  58. (en) « 55th National Hockey League All-Star Game », sur www.nhl.com (consulté le 25 avril 2013)
  59. (en) « McDonald In, Niedermayer Out of All Star Game », sur Anaheim Ducks (consulté le 23 février 2013)
  60. (en) « Crosby delivers for Eastern Conference in skills competition », sur www.nhl.com,‎ 23 janvier 2007 (consulté le 25 avril 2013)
  61. (en) « Feuille de match du 55e Match des étoiles », sur NHL.com (consulté le 23 février 2013)
  62. (en) « NHL YoungStars Game Historical Summaries - 2007 », sur NHL.com (consulté le 23 février 2013)
  63. (en) « Ducks Acquire Hartigan, Motzko from Columbus », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 mars 2013)
  64. (en) « Ducks 4, Stars 1 », sur Anaheim Ducks (consulté le 27 février 2013)
  65. (en) « Ducks 2, Coyotes 1 », sur Anaheim Ducks (consulté le 27 février 2013)
  66. (en) « NHL Division Standings after Feb 14 in 2006-07 season », sur ShrpSports (consulté le 27 février 2013)
  67. (en) « Selanne's second goal in OT caps comeback by Ducks », sur Are You Watching You ?!,‎ 16 février 2007 (consulté le 21 mars 2013)
  68. (en) « Kings 4, Ducks 3, SO », sur Anaheim Ducks,‎ 18 février 2007 (consulté le 30 mars 2013)
  69. « Burke prépare-t-il quelque chose? », sur RDS.ca (consulté le 6 mars 2013)
  70. (en) « Ducks Acquire Brad May », sur Anaheim Ducks,‎ 27 février 2007 (consulté le 17 avril 2013)
  71. (en) « Lightning make 3 deadline deals, acquire RW Jason Ward, LW Karl Stewart, D Joe Rullier », sur Tampa Bay Lightning,‎ 27 février 2007 (consulté le 17 avril 2013)
  72. (en) « Kings 4, Ducks 3, OT », sur Anaheim Ducks (consulté le 6 mars 2013)
  73. a et b Anaheim Ducks Media Guide 2012-13, p. 159
  74. (en) « Ducks 3, Stars 2, OT », sur Anaheim Ducks (consulté le 6 mars 2013)
  75. (en) « Ducks-Blue Jackets Preview », sur Anaheim Ducks (consulté le 6 mars 2013)
  76. a et b (en) « Ducks 4, Blue Jackets 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 6 mars 2013)
  77. (en) « 2006-07 Anaheim Ducks roster and statistics », sur The Internet Hockey Database (consulté le 10 février 2013)
  78. (en) Classement 2006-2007 de la LNH : « Division », « Conference » et « ligue »
  79. (en) « 2006-2007 - Regular Season - Skater - Summary - Points », sur NHL.com (consulté le 14 février 2013)
  80. (en) « 2006-2007 - Regular Season - Skater - Goals - Total Goals », sur NHL.com (consulté le 11 octobre 2013)
  81. (en) « 2006-2007 - Regular Season - Anaheim Ducks - Skater - Assists - Assists », sur NHL.com (consulté le 11 octobre 2013)
  82. (en) « 2006-2007 - Regular Season - Skater - Assists - Assists », sur NHL.com (consulté le 11 octobre 2013)
  83. (en) « 2006-2007 - Regular Season - Defenseman - Summary - Goals », sur NHL.com (consulté le 14 février 2013)
  84. (en) « 2006-2007 - Regular Season - Anaheim Ducks - Skater - Penalties - Penalty Minutes », sur NHL.com (consulté le 11 octobre 2013)
  85. (en) « 2006-2007 - Regular Season - Skater - Summary - Penalty Minutes », sur NHL.com (consulté le 14 février 2013)
  86. (en) « Ducks 2, Wild 1 », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  87. (en) « Ducks 3, Wild 2 », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  88. (en) « Ducks 2, Wild 1 », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  89. a et b (en) « Wild 4, Ducks 1 », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  90. (en) Judd Zulgad, « Questionable punch has team fighting mad », sur Star Tribune (consulté le 15 février 2013)
  91. (en) « Ducks 4, Wild 1 », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  92. (en) « Roberto Luongo, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 15 février 2013)
  93. (en) « Ducks 5, Canucks 1 », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  94. (en) « Canucks 2, Ducks 1, 2 OT », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  95. (en) « Ducks 3, Canucks 2 », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  96. (en) « Ducks 3, Canucks 2, OT », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  97. (en) « Ducks 2, Canucks 1, 2 OT », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  98. (en) Brad Ziemer, « MIA Lou reveals he was ... in the loo », sur Vancouver Sun (consulté le 21 mars 2013)
  99. (en) « Captain's curtain call », sur Sports Illustrated CNN (consulté le 15 février 2013)
  100. (en) « Detroit Red Wings 2006-07 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 15 septembre 2013)
  101. (en) « Star defensemen highlight Ducks-Red Wings series », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  102. (en) « Red Wings 2, Ducks 1 », sur Anaheim Ducks (consulté le 15 février 2013)
  103. (en) « Ducks 4, Red Wings 3, OT », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 février 2013)
  104. (en) « Red Wings 5, Ducks 0 », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 février 2013)
  105. (en) « Pronger suspended for hit on Wings' Holmstrom », sur ESPN (consulté le 16 février 2013)
  106. (en) « Pronger speaks out on Game 4 suspension », sur TSN.ca (consulté le 16 février 2013) : « The league should make its own calls, not be pressured into anything by the media, and more to the point, the Canadian media. I think inconsistency in the refereeing has been there all season, let alone in the playoffs. All you've got to do is look at our games against Detroit. You could bring in other series. The referees have been very inconsistent from series to series, from game to game and from team to team. As you witnessed, (Thursday) night was an absolute joke. »
  107. (fr) « Pronger : la faute aux médias », sur RDS.ca (consulté le 16 février 2013)
  108. (en) « Ducks 5, Red Wings 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 février 2013)
  109. (en) « Ducks 2, Red Wings 1, OT », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 février 2013)
  110. (en) « Ducks 4, Red Wings 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 février 2013)
  111. (en) « Senators or Ducks will soon be first-time Stanley Cup champs », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 avril 2013)
  112. (en) Adam Brady, « Ducks 3, Senators 2 », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 avril 2013)
  113. (en) Adam Brady, « Ducks 1, Senators 0 », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 avril 2013)
  114. (en) Adam Brady, « Senators 5, Ducks 3 », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 avril 2013)
  115. (fr) « Un match pour Pronger », sur RDS.ca (consulté le 17 avril 2013)
  116. (en) Adam Brady, « Ducks 3, Senators 2 », sur Anaheim Ducks (consulté le 17 avril 2013)
  117. a et b (en) Adam Brady, « Ducks 6, Senators 2 », sur Anaheim Ducks (consulté le 19 avril 2013)
  118. a et b Anaheim Ducks Media Guide 2012-13, p. 157
  119. (en) « NHL Attendance Report - 2006-07 », sur ESPN (consulté le 16 février 2013)
  120. (en) « Anaheim Ducks 2006-2007 Playoffs Attendance », sur Hockey Attendance (consulté le 17 mai 2013)
  121. Anaheim Ducks Media Guide 2012-13, p. 158
  122. a et b (en) « Pahlsson, Pronger and Niedermayer Up For Awards », sur Anaheim Ducks (consulté le 16 février 2013)
  123. (en) « NHL All-Star Teams », sur Hockey-Reference.com (consulté le 20 juillet 2013)
  124. a et b (en) « #12 Anaheim Ducks », sur Forbes (consulté le 25 février 2013)
  125. (en) « NHL Team Valuations », sur Forbes (consulté le 25 février 2013)
  126. a et b (en) « NHL Team Valuations », sur Forbes (consulté le 25 février 2013)
  127. (en) Kevin Shea, « Hockey Hall of Fame - Stanley Cup Journals: 38 », sur Legends of Hockey (consulté le 6 mars 2013)

Feuilles de matchs[modifier | modifier le code]

Cette section présente les feuilles de match depuis le site des Ducks d'Anaheim :

  1. Kings vs. Ducks - 10/06/2006
  2. Ducks vs. Coyotes - 10/07/2006
  3. Blues vs. Ducks - 10/09/2006
  4. Islanders vs. Ducks - 10/11/2006
  5. Stars vs. Ducks - 10/15/2006
  6. Red Wings vs. Ducks - 10/18/2006
  7. Wild vs. Ducks - 10/20/2006
  8. Ducks vs. Kings - 10/22/2006
  9. Oilers vs. Ducks - 10/25/2006
  10. Ducks vs. Wild - 10/27/2006
  11. Ducks vs. Blackhawks - 10/28/2006
  12. Ducks vs. Blues - 10/30/2006
  13. Rangers vs. Ducks - 11/01/2006
  14. Coyotes vs. Ducks - 11/03/2006
  15. Penguins vs. Ducks - 11/06/2006
  16. Ducks vs. Canucks - 11/09/2006
  17. Ducks vs. Flames - 11/10/2006
  18. Wild vs. Ducks - 11/12/2006
  19. Flyers vs. Ducks - 11/15/2006
  20. Blackhawks vs. Ducks - 11/17/2006
  21. Coyotes vs. Ducks - 11/19/2006
  22. Sharks vs. Ducks - 11/21/2006
  23. Ducks vs. Avalanche - 11/22/2006
  24. Devils vs. Ducks - 11/24/2006
  25. Flames vs. Ducks - 11/26/2006
  26. Ducks vs. Oilers - 11/28/2006
  27. Ducks vs. Canucks - 11/30/2006
  28. Ducks vs. Kings - 12/02/2006
  29. Kings vs. Ducks - 12/03/2006
  30. Predaotrs vs. Ducks - 12/06/2006
  31. Ducks vs. Capitals - 12/08/2006
  32. Ducks vs. Lightning - 12/09/2006
  33. Ducks vs. Panthers - 12/12/2006
  34. Ducks vs. Thrashers - 12/13/2006
  35. Ducks vs. Sharks - 12/16/2006
  36. Flames vs. Ducks - 12/18/2006
  37. Stars vs. Ducks - 12/20/2006
  38. Ducks vs. Coyotes - 12/23/2006
  39. Ducks vs. Sharks - 12/26/2006
  40. Ducks vs. Hurricanes - 12/29/2006
  41. Ducks vs. Wild - 12/31/2006
  42. Ducks vs. Red Wings - 01/02/2007
  43. Blue Jackets vs. Ducks - 01/05/2007
  44. Red Wings vs. Ducks - 01/07/2007
  45. Ducks vs. Predators - 01/09/2007
  46. Ducks vs. Stars - 01/11/2007
  47. Avalanche vs. Ducks - 01/13/2007
  48. Blues vs. Ducks - 01/16/2007
  49. Ducks vs. Oilers - 01/18/2007
  50. Ducks vs. Flames - 01/19/2007
  51. Stars vs. Ducks - 01/28/2007
  52. Coyotes vs. Ducks - 01/31/2007
  53. Ducks vs. Predators - 02/03/2007
  54. Ducks vs. Sharks - 02/06/2007
  55. Sharks vs. Ducks - 02/07/2007
  56. Ducks vs. Stars - 02/10/2007
  57. Ducks vs. Avalanche - 02/13/2007
  58. Ducks vs. Coyotes - 02/15/2007
  59. Ducks vs. Kings - 02/17/2007
  60. Kings vs. Ducks - 02/18/2007
  61. Canucks vs. Ducks - 02/20/2007
  62. Ducks vs. Stars - 02/23/2007
  63. Avalanche vs. Ducks - 02/25/2007
  64. Ducks vs. Sharks - 02/26/2007
  65. Ducks vs. Kings - 03/01/2007
  66. Sharks vs. Kings - 03/02/2007
  67. Predators vs. Ducks - 03/04/2007
  68. Coyotes vs. Ducks - 03/07/2007
  69. Oilers vs. Ducks - 03/09/2007
  70. Canucks vs. Ducks - 03/11/2007
  71. Blue Jackets vs. Ducks - 03/14/2007
  72. Blackhawks vs. Ducks - 03/16/2007
  73. Kings vs. Ducks - 03/18/2007
  74. Ducks vs. Coyotes - 03/22/2007
  75. Stars vs. Ducks - 03/23/2007
  76. Ducks vs. Red Wings - 03/26/2007
  77. Ducks vs. Blackhawks - 03/28/2007
  78. Ducks vs. Blue Jackets - 03/29/2007
  79. Ducks vs. Blues - 03/31/2007
  80. Sharks vs. Ducks - 04/04/2007
  81. Ducks vs. Stars - 04/06/2007
  82. Ducks vs. Blue Jackets - 07/04/2007
  83. Wild vs. Ducks - 04/11/2007
  84. Wild vs. Ducks - 04/13/2007
  85. Ducks vs. Wild - 04/15/2007
  86. Ducks vs. Wild - 04/17/2007
  87. Wild vs. Ducks - 04/19/2007
  88. Canucks vs. Ducks - 04/25/2007
  89. Canucks vs. Ducks - 04/27/2007
  90. Ducks vs. Canucks - 04/29/2007
  91. Ducks vs. Canucks - 05/01/2007
  92. Canucks vs. Ducks - 05/03/2007
  93. Ducks vs. Red Wings - 05/11/2007
  94. Ducks vs. Red Wings - 05/13/2007
  95. Red Wings vs. Ducks - 05/15/2007
  96. Red Wings vs. Ducks - 05/17/2007
  97. Ducks vs. Red Wings - 05/20/2007
  98. Red Wings vs. Ducks - 05/22/2007
  99. Senators vs. Ducks - 05/28/2007
  100. Senators vs. Ducks - 05/30/2007
  101. Ducks vs. Senators - 06/02/2007
  102. Ducks vs. Senators - 06/04/2007
  103. Senators vs. Ducks - 06/06/2007

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « article de qualité » depuis sa version du 20 octobre 2013 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.