Saison 2006-2007 des Diables rouges de Briançon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2006-07 des Diables rouges de Briançon

Informations générales
Directeur général Alain Bayrou
Entraîneur Luciano Basile
Capitaine Edo Terglav
Patinoire Patinoire René Froger
Saison régulière
Classements 3e au classement général
Meilleurs joueurs P.L. Sleigher (30 buts)
JF. Dufour (29 aides)
P.L. Sleigher (50 points)
Séries éliminatoires
Progression 3e
Meilleurs joueurs M. Pérez - P.L. Sleigher (5 buts)
Martin Filip (6 aides)
M. Pérez - P.L. Sleigher (9 points)
Récompenses

Autres saisons

Les Diables rouges de Briançon disputent la saison 2006-2007 au sein de la Ligue Magnus, l'élite du hockey sur glace français.

La saison régulière[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Les Diables rouges restent sur une saison 2005-06 conclue par des play-offs de Ligue Magnus catastrophiques. Minés par les blessures et l'échec en finale de la Coupe de France pour la deuxième année d'affilée, les briançonnais sont sans ressort en quarts de finale face aux Ducs de Dijon, leurs bourreaux de la finale. Certains joueurs n'ont jamais concrétisé les espoirs mis en eux, et le chantier qui attend l'entraîneur Luciano Basile à l'intersaison est énorme.

Les transferts[modifier | modifier le code]

Arrivées et prolongations

Le duo Edo Terglav et Martin Filip ressigne tout comme le jeune arrière Jakob Milovanovič, Mickaël Pérez et Gary Lévêque. Les rugueux Rémi Royer et ses 18 matchs de LNH, et Petr Kratky viennent renforcer l'arrière garde. Tout comme l'offensif Milan Tekel en provenance de Dijon. Luciano Basile apporte une touche magyare à l'effectif avec les arrivées du défenseur Viktor Szélig et de l'attaquant Márton Vas. L'ailier Jean-François Dufour pose se valises dans les Hautes-Alpes alors que le jeune Pierre-Luc Sleigher tente sa chance en Europe. Éric Blais revient à la compétition après un arrêt d'un an et Cédric Boldron est de retour à Briançon. Le jeune attaquant Benjamin Arnaud formé à Gap arrive également. Terglav est promu capitaine assisté de Blais et Dufour.

Départs

L'intersaison est mouvementée avec 16 départs. Si certains joueurs très décevants ne sont pas reconduits, les dirigeants décident de ne pas faire l'effort de conserver un pilier de l'équipe, le capitaine Jean-François Jodoin. Il emmène Tomas Baluch avec lui à Angers. Lionel Orsolini, Frédérik Beaubien et Miroslav Mosnár mettent un terme à leur carrière. Chris Lyness, Anders Dahlin, Rob Millar à Amiens, Justin Kinnunen, Miroslav Dvorak entre autres, changent d'air.

Composition de l'équipe[modifier | modifier le code]

Les Diables rouges 2006-07 sont entraînés par Luciano Basile et le président est Alain Bayrou. Les statistiques des joueurs en saison régulière de Ligue Magnus sont listés dans le tableau ci-dessous. En ce qui concerne les buts marqués, les totaux marqués dans cette section ne comprennent pas les buts des séances de tir de fusillade.

Nota : PJ : parties jouées, V : victoires, D : défaites, DPr : défaite en prolongation, Min : minutes jouées, Bc : buts contre, Bl : blanchissages, Moy : moyenne d'arrêt sur la saison, B : buts marqués, A : aides, Pun : minutes de pénalité.

Gardiens de buts[modifier | modifier le code]

Joueur PJ V D DPr Min Bc Bl Moy B A Pun
30 Drapeau du Canada Canada Christian Bronsard 25 20 4 1 - 61 1 - 0 0 16
1 Drapeau de la France Damien Angella 3 1 - 0 - 4 0 - 0 0 0

Joueurs[modifier | modifier le code]

Joueur Poste PJ B A Pts Pun Commentaire
61 Drapeau de la France Cyril Arnaud D 7 0 0 0 0
87 Drapeau de la France Dimitri Faure-Brac A 16 0 0 0 0
12 Drapeau de la France Sébastien Dermigny D 25 0 2 2 95
25 Drapeau de la France Gary Lévêque D 24 1 3 4 18
4 Drapeau de la République tchèque Petr Kratky D 19 5 9 14 64
19 Drapeau du Canada Jean-François Dufour AG 26 13 29 42 53 Assistant Capitaine
8 Drapeau de la France Nicolas Chevalier A 13 0 0 0 0
7 Drapeau de la France Mickaël Pérez AG 25 14 12 26 12
24 Drapeau de la République tchèque Martin Filip C 22 15 27 42 18
55 Drapeau du Canada Rémi Royer D 20 2 10 12 110
52 Drapeau de la Slovaquie Milan Tekel D 16 3 9 12 16
86 Drapeau de la Slovénie Jakob Milovanovič D 26 2 10 12 32
5 Drapeau de la Hongrie Viktor Szélig D 25 2 10 12 65
16 Drapeau de la France Éric Blais C 18 6 5 11 20 Assistant Capitaine
18 Drapeau de la France Benjamin Arnaud A 26 5 4 9 16
38 Drapeau de la France Alexandre Rouillard D 24 0 0 0 4
9 Drapeau de la Slovénie Edo Terglav AD 25 19 22 41 12 Capitaine de l'équipe
10 Drapeau de la France Cédric Boldron A 26 6 5 11 32
85 Drapeau de la France Sébastien Rohat A 26 2 2 4 44
42 Drapeau de la Hongrie Márton Vas C 26 15 21 36 12
26 Drapeau du Canada Pierre-Luc Sleigher C 26 30 20 50 40
27 Drapeau de la France Frédéric Borgnet D 11 0 1 1 4

Pré-Saison[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

L'équipe termine troisième de la saison régulière avec un bilan de 21 victoires (dont une après prolongations), et 5 défaites (dont une après prolongation). Elle possède la deuxième attaque (140 buts marqués) et la deuxième défense (67 buts encaissés). Les briançonnais attaquent la saison très fort avec notamment une victoire majeure 7-1 face à Rouen. L'équipe offre souvent un festival offensif à domicile. Elle est également solide hors de ses bases battant les Dragons à Rouen 4 buts à 1. Lors du mois de janvier, l'équipe a un passage à vide. Victime de problèmes de relationnel entre certains joueurs, l'équipe s'incline coup sur coup à Chamonix puis contre Dijon. Malgré l'élimination en Coupe de France en fin de mois, l'équipe retrouve le chemin de la victoire et sa cohésion lors des derniers matchs de la saison régulière. Sleigher, associé à Dufour et Vas, est la révélation de la saison, il marque 30 buts pour 50 points.

Match après match[modifier | modifier le code]

Les séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Contexte des séries[modifier | modifier le code]

Deux échecs dans les deux coupes, et un mois de janvier difficile, Briançon est dos au mur et se doit d'aller en demi-finale pour sauver sa saison et atteindre les objectifs fixés. Les diables rouges débutent les séries à domicile face à Amiens, sixième de la saison régulière.

Quart de Finale[modifier | modifier le code]

Briançon remporte la série trois victoires à zéro mais la série fut très disputé notamment, Amiens montant un tout autre visage que celui de la saison régulière. En effet, les victoires des parties deux et trois se sont dessinées dans les deux dernières minutes de jeu. Milovanovič marque le but de la deuxième victoire juste après être sorti de prison. Et Dermigny enterre ses anciens coéquipiers lors de la victoire à Amiens.

Date Adversaire Score[1] Buteurs des Diables Rouges Gardien
02/03 Amiens Symbol support vote.svg 4-2 Filip (Pérez, Sleigher)
Pérez (Terglav)
Boldron (Vas, Dufour)
Dufour (Sleigher)
Bronsard
03/03 Amiens Symbol support vote.svg 3-2 Blais (Boldron, Vas)
Dufour (Royer, Sleigher)
Milovanovič (Szélig, Sleigher)
Bronsard
06/03 @ Amiens Symbol support vote.svg 2-3 Dufour
Terglav (Pérez)
Dermigny
Bronsard

Demi-Finale[modifier | modifier le code]

Passé le piège tendu par les Gothiques d'Amiens, les briançonnais affrontent Grenoble en demi-finale. Ils s'inclinent à l'extérieur lors du premier match. Le lendemain, les briançonnais, bien plus agressifs, égalisent dans la série après un match physique. Milovanovič est expulsé à la suite d'une charge sur Martin Masa qui lui vaudra 5 matchs de suspension en début de saison 2006-07. Les joueurs de Basile prennent même l'avantage en s'imposant 2-1 à René Froger. Le match 4 est le tournant de la série. Briançon entame le match tambour battant et mène 2-0 après le premier tiers, les brûleurs de loups sont au bord de la rupture. Mais dès l'entame de la seconde période, les briançonnais reculent et se mettent en difficulté. En une minute, Grenoble revient à deux partout avant de prendre l'avantage dans le dernier tiers grâce à Nicolas Antonoff qui marque en infériorité numérique. Briançon ne reviendra pas. Le cinquième match à Pôle Sud est donc décisif. Les briançonnais fatigués, et privés du travail de Cédric Boldron et Éric Blais sur blessure, finissent par craquer malgré un avantage de 2-1 à la mi-match. Jetant leurs dernières forces dans la bataille, ils s'inclinent malgré tout 3 buts à 2. Grenoble remporte la série 3 victoires à deux s'imposera en finale face à Morzine-Avoriaz. Les coéquipiers de Terglav sauvent leur saison grâce à de gros playoffs et manquent la finale à peu de chose. Côté individualité, Royer réputé pour sa brutalité avant la série est dans ses playoffs irréprochable et veritable fer de lance des lignes arrières durant ses playoffs. Mention également à l'ailier Mickaël Pérez et au portier Christian Bronsard, très régulier et qui a montré tout son talent dans ses matchs "à pression".

Date Adversaire Score[1] Buteurs des Diables Rouges Gardien
13/03 @ Grenoble Symbol oppose vote.svg 5-3 Sleigher (Dufour)
Pérez (Terglav, Filip)


Sleigher (Dufour)

Bronsard
14/03 @ Grenoble Symbol support vote.svg 1-2 Sleigher (Dufour)
Pérez (Filip, Tekel)
Bronsard
16/03 Grenoble Symbol support vote.svg 2-1 a.p. Pérez (Filip, Tekel)
Tekel (Pérez, Filip)
Bronsard
17/03 Grenoble Symbol oppose vote.svg 2-4 Sleigher (Vas)
Kratky (Filip, Pérez)
Bronsard
20/03 @ Grenoble Symbol oppose vote.svg 3-2 Pérez (Kratky, Filip)
Sleigher (Dufour)
Bronsard

Coupe de France[modifier | modifier le code]

L'épreuve s'arrête en demi-finale pour les briançonnais qui s'inclinent 4-3 à Épinal.

Date Adversaire Score[1] Buteurs des Diables Rouges Gardien
24/10 @ Gap Symbol support vote.svg 1-6 Vas (Dufour, Sleigher)
Blais (Szélig)
Vas [T.P.]
Boldron (Levèque)
Sleigher (Dufour)
Blais (Pérez)
Bronsard
14/11 Mont-Blanc Symbol support vote.svg 3-2 a.p. Vas (Royer, Dufour)
Vas (Dufour)
Sleigher (Filip, Bronsard)
Bronsard
16/01 Villard-de-Lans Symbol support vote.svg 5-4 Dermigny (Faure-Brac)
Pérez (Tekel)
Sleigher (Dufour, Vas)
Terglav (Filip, Tekel)
B. Arnaud (Boldron)
Bronsard
30/01 @ Épinal Symbol oppose vote.svg 4-3 Sleigher (Boldron)
Sleigher (Milovanovič)
Tekel (Filip, Terglav)
Bronsard

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Les diables rouges s'inclinent en quart de finale de la Coupe de la Ligue face à Grenoble, futur vainqueur de l'épreuve.

Date Adversaire Score[1] Buteurs des Diables Rouges Gardien
19/09 @ Anglet Symbol support vote.svg 0-3 Terglav (Pérez)
Vas (Tekel)
Boldron
Bronsard
26/09 Anglet Symbol support vote.svg 8-2 Vas (Tekel)
Filip
Boldron (Blais)
Kratky (Filip, Pérez)
Vas (Dufour, Sleigher)
Pérez (Terglav, Szélig)
Sleigher (Tekel, Dufour)
Dufour (Terglav, Filip)
Bronsard
Angella
10/10 @ Grenoble Symbol oppose vote.svg 5-4 Vas (Dufour)
Dufour (B. Arnaud, Levèque)
Terglav (Filip, Szélig)
Levèque (Vas, Sleigher)
Bronsard
Angella
17/10 Grenoble Symbol oppose vote.svg 5-4 Blais (Terglav)
Rohat (Boldron)
Terglav (Blais, Tekel)
Sleigher (Milovanovič, Terglav)
Bronsard

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Les scores sont indiqués en mettant l'équipe qui joue à domicile en premier et l'équipe visiteur en second.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]