Saison 1 de Person of Interest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1 de Person of Interest

Logo original de la série.

Logo original de la série.


Série Person of Interest
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Diff. originale 22 septembre 201117 mai 2012
Nb. d'épisodes 23

Chronologie

Liste des épisodes de Person of Interest

Cet article présente les vingt-trois épisodes[1] de la première saison de la série télévisée américaine Person of Interest.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un ex-agent de la CIA, John Reese, présumé mort, est engagé par un mystérieux milliardaire reclus, Harold Finch, qui a inventé un programme sur ordinateur capable de prédire et d'identifier toutes personnes directement ou indirectement impliquées dans des crimes à New York.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le 9 février 2011, un pilote de la série a été commandé par la chaîne américaine CBS[2].

Le 13 mai 2011, CBS a officiellement annoncé la commande de la série[3]. Initialement prévue pour treize épisodes[1], le 27 octobre 2011, CBS a commandé dix épisodes supplémentaires formant ainsi une saison complète de vingt-trois épisodes[1] diffusée les jeudis à 21 h.

Casting[modifier | modifier le code]

Jim Caviezel (John Reese) se serait décidé à trouver un rôle dans une série d'action après avoir rencontré un acteur d'une autre série d'action, présentant des similitudes en termes de rythme, d'action et d'intensité avec Person of Interest, Kiefer Sutherland (Jack Bauer dans 24 heures chrono). Bloqué en Angleterre à cause de l'éruption de l'Eyjafjöll en 2010, il s'est retrouvé dans le même hôtel que Kiefer Sutherland et ce dernier lui a alors parlé de tous les aspects positifs de tourner dans une telle série. Cela a donné envie à Jim Caviezel, qui a alors contacté son agent afin qu'il lui trouve un rôle dans une série similaire, qui sera Person of Interest[4].

Les rôles principaux de cette saison ont été attribués dans cet ordre : Michael Emerson[5] (vu notamment dans Lost : Les Disparus), Taraji P. Henson[6], Jim Caviezel[7] (vu entre autres dans la mini-série Le Prisonnier) et Kevin Chapman[8].

L'actrice Carrie Preston, la véritable femme de Michael Emerson (Harold Finch), a obtenu un rôle dans cette première saison pour y jouer Grace Hendricks, l'ex-compagne de Finch[9].

Diffusions[modifier | modifier le code]

Cette saison a été diffusée du jeudi 22 septembre 2011[10] au jeudi 17 mai 2012[11] sur CBS, aux États-Unis ainsi que en simultané au Canada sur Citytv[12].

La diffusion francophone s'est déroulée ainsi :

En Belgique, du 28 août 2012[13] au 30 octobre 2012[13] sur La Une, chaîne du groupe de la RTBF[14], tous les mardis à 20 h 20, à raison de deux épisodes inédits par soirée ;
Au Québec, du 5 septembre 2012[15] au 20 mars 2013[15] sur le réseau V, tous les mercredis à 21 h, à raison d'un épisode inédit par soirée ;
En France, du 6 mars 2013[16] au 14 janvier 2014[16],[17] sur TF1, tous les mercredis à 21 h, à raison de trois épisodes inédits par soirée, hormis les deux derniers épisodes qui ont eux été diffusés le mardi, toujours à 21 h. À noter que TF1 a décidé de ne pas diffuser les deux derniers épisodes de la première saison comme le reste de cette dernière au printemps 2013, mais le 14 janvier 2014, juste avant la diffusion de la deuxième saison[18] ;
En Suisse, du 30 juin 2013[19] au 15 septembre 2013[20] sur RTS Un, tous les dimanches à 21 h, à raison de deux épisodes inédits par soirée.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Dans la première partie de la saison, le lieutenant Carter se met à traquer Reese, qu'elle appelle « l'homme au costume ». Malgré le fait que celui-ci la sauve dans l'épisode 9 (Il faut sauver Carter), elle va tout de même aider l'agent Snow, l'ancien patron de Reese à la CIA, à mettre la main sur lui. Lorsqu'elle se rend compte que la seule intention de Snow est de le tuer, elle aide Reese à s'échapper. C'est ainsi qu'elle commence à travailler avec Reese et Finch, ne sachant toujours pas que Lionel Fusco, le lieutenant promu à ses côtés, officie aussi avec eux. Cette situation va les mener à se méfier l'un de l'autre durant toute la seconde moitié de la saison, jusqu'à ce qu'ils apprennent enfin qu'ils sont du même côté dans l'épisode final.

Dans le même temps, Reese sauve sans le savoir un homme surnommé Elias, qui va devenir chef d'un gang mafieux à New York. Dans l'épisode 13, Finch voit ses ordinateurs piratés par une mystérieuse femme surnommée Root. Celle-ci s’avérera plus tard être la personne d'intérêt de l'épisode final : elle paye un gang pour la tuer elle-même afin que Reese la sauve, dans le but d'atteindre Finch et celui-ci disparaît, menacé par Root. Dans la dernière scène, Reese s'adresse indirectement à la machine à l'aide d'une caméra : « Sa vie est en danger parce qu'il travaillait pour toi. Alors tu vas m'aider à le sortir de là ». Peu après, un téléphone public sonne, Reese décroche.

La femme qu'aime Reese a été tuée deux ans auparavant par son mari saoul, faisant passer sa mort pour un accident de voiture. Reese se rend quelque temps plus tard chez cet homme pour se venger. Finch, quant à lui, travaillait déjà sur la machine en 2002, avec l'aide de son ami Nathan Ingram. Il l'a offerte contre un dollar symbolique et s'est ensuite fait passer pour mort afin de protéger sa fiancée Grace. Ingram décède en 2010 d'une cause encore inconnue. Enfin, Alicia Corwin, l'une des seules personnes au monde à connaître l'existence de la machine, se fait tuer par Root alors qu'elle interrogeait Finch.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : La Machine[modifier | modifier le code]

Titre original
Pilot (trad. litt. : « Pilote »)
Numéro
1 (1-01)
Code de production
296807
Première diffusion
Scénario
Jonathan Nolan
Réalisation
David Semel
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,33 millions de téléspectateurs[22] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 961 000 téléspectateurs[23] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 233 200 téléspectateurs[24] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 7,17 millions de téléspectateurs[25] (première diffusion)
Invités
Résumé
John Reese, un ancien agent de la CIA et soldat dans les Forces Spéciales qui est devenu maintenant un sans-abri et sombre dans l'alcoolisme, se livre à une bagarre contre un groupe d'adolescents qui essaye de lui voler sa bouteille d'alcool. Il est emmené au poste de police, mais il est libéré avant que le lieutenant Joss Carter ne l'interroge sur ses liens avec plusieurs meurtres. Reese est recruté par Harold Finch, un millionnaire et le créateur d'un logiciel nommé « la machine ». Après les attaques du 11 septembre, Finch a développé le logiciel qui est capable de prédire de nouvelles attaques en s'appuyant sur de nombreuses données. La machine peut aussi prédire les crimes ordinaires et donne les numéros de sécurité sociale des personnes qui y seront impliquées, mais le gouvernement a décidé de ne rien faire. Finch demande à Reese de travailler pour lui, pour aider ces personnes en danger. Reese accepte l'offre de Finch, et les deux doivent alors aider Diane Hansen, une assistante qui travaille au bureau du procureur. Reese l'espionne pour découvrir dans quoi elle est impliquée mais découvre qu'elle n'est pas la victime, mais une criminelle qui dirige un groupe de policiers corrompus et prépare un meurtre. Reese fait chanter Lionel Fusco, l'un des policiers corrompus et devient maintenant sa source d'informations au sein du NYPD.
Personne(s) d'intérêt
  • Diane Hansen (criminelle)
Commentaires
  • Une version de l'épisode contenant des scènes coupées au montage lors de la diffusion original est présente sur les DVD de la saison 1.
  • Cet épisode a obtenu la note la plus haute décernée à une série depuis 15 ans attribuée lors des projections test des épisodes pilotes[26].

Épisode 2 : Besoin de personne[modifier | modifier le code]

Titre original
Ghosts (trad. litt. : « Fantômes »)
Numéro
2 (1-02)
Code de production
2J6202
Première diffusion
Scénario
Greg Plageman et Jonathan Nolan
Réalisation
Richard J. Lewis
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,51 millions de téléspectateurs[27] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 886 000 téléspectateurs[23] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 211 100 téléspectateurs[24] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,48 millions de téléspectateurs[25] (première diffusion)
Invités
Résumé
La machine a sorti le numéro de Teresa Whitaker, une jeune fille présumée morte avec le reste de sa famille des années auparavant. Reese découvre que le meurtre a été maquillé en meurtre-suicide. Teresa a été épargnée et se cache mais un tueur la recherche. Le lieutenant Carter commence son enquête sur Reese et essaye d'accéder à son dossier en utilisant ses empreintes, mais elle découvre qu'il a été supprimé.
Personne(s) d'intérêt
  • Theresa Whitaker (victime)
  • Bill (victime)

Épisode 3 : Braquages[modifier | modifier le code]

Titre original
Mission Creep (trad. litt. : « La mission change d'orientation »)
Numéro
3 (1-03)
Code de production
2J6203
Première diffusion
Scénario
Patrick Harbinson
Réalisation
Steven DePaul
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,57 millions de téléspectateurs[28] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 706 000 téléspectateurs[29] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 181 900 téléspectateurs[24] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,13 millions de téléspectateurs[25] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese et Finch doivent aider Joey Durban, un ancien soldat revenu d'Irak. Joey rejoint un gang de braqueurs de banques composé d'anciens soldats. Reese infiltre le gang. Ils volent un dossier nommé « Elias, M. » dans un dépôt du NYPD. Leur chef, Latimer, veut éliminer tous ses complices. Reese sauve Joey et l'incite à fuir. Latimer remet le dossier à son client, mais est lui-même liquidé.
Personne(s) d'intérêt
  • Joey Durban (victime)
Commentaires
  • À cause de cet épisode, la série signe sa plus basse audience pour la saison 1, aux États-Unis[28].

Épisode 4 : Soulager la souffrance[modifier | modifier le code]

Titre original
Cura te Ipsum (trad. litt. : « Pour mieux se soigner »)
Numéro
4 (1-04)
Code de production
2J6204
Première diffusion
Scénario
Denise Thé
Réalisation
Charles Beeson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,04 millions de téléspectateurs[30] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 851 000 téléspectateurs[31] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 213 900 téléspectateurs[32] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 7,23 millions de téléspectateurs[33] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese surveille le Dr Megan Tillman qui, selon la machine, sera impliqué dans un crime. Lui et Finch croient qu'elle est la cible d'Andrew Benton, accusé dans le passé de persécution, de harcèlement, et d'agressions sexuelles mais n'a jamais été inculpé. Ils découvrent après que c'est Tillman qui le traque et a planifié un plan pour l'assassiner ; l'une des victimes de Benton était la sœur de Tillman et s'est suicidée juste après l'agression. Reese attaque un groupe de dealers qui ont menacé Fusco et vole leurs drogues pour piéger Benton avant que Tillman ne l'atteigne. Après avoir visionné l'enregistrement du braquage de dépôt, Carter découvre que Finch est probablement lié à Reese. Pour saboter l'enquête de Carter, Reese réussit à faire chanter un capitaine de police pour faire transférer Fusco au poste de police où elle travaille.
Personne(s) d'intérêt
  • Dr Megan Tillman (criminelle)

Épisode 5 : Le Dernier Jugement[modifier | modifier le code]

Titre original
Judgement[34],[35],[36],[37],[38] (trad. litt. : « Jugement »)
Numéro
5 (1-05)
Code de production
2J6205
Première diffusion
Scénario
David Slack
Réalisation
Colin Bucksey
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,42 millions de téléspectateurs[39] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 698 000 téléspectateurs[40] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 183 400 téléspectateurs[32] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,36 millions de téléspectateurs[33] (première diffusion)
Invités
Résumé
Un gang polonais connu sous le nom SP-9 enlève le fils de Samuel Gates, un juge qui mène une lutte personnelle contre le crime. Pour la libération de son fils, les ravisseurs ont demandé qu'il fasse en sorte qu'une banquière, accusée de délit de fuite, sorte libre. Finch découvre qu'elle les aide pour blanchir leur argent. Reese, avec l'aide de Fusco qui lui analyse des preuves de la scène de crime, essaye de trouver l'endroit où se cachent les ravisseurs.
Personne(s) d'intérêt
  • le juge Samuel Gates (victime)

Épisode 6 : La Négociatrice[modifier | modifier le code]

Titre original
The Fix (trad. litt. : « La fixeuse »)
Numéro
6 (1-06)
Code de production
2J6206
Première diffusion
Scénario
Nic Van Zeebroeck et Michael Sopczynski
Réalisation
Dennis Smith
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,62 millions de téléspectateurs[41] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 679 000 téléspectateurs[42] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 267 600 téléspectateurs[43] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 7,31 millions de téléspectateurs[44] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese doit aider Zoe Morgan, une fixeuse professionnelle, et pour cela il devient son chauffeur. Reese la sauve des hommes d'un dirigent d'une grande compagnie pharmaceutique qui étaient sur le point de l'assassiner après lui avoir pris un enregistrement qu’ils l’avaient chargée de récupérer. Finch découvre que l'affaire est liée à celle de Dana Miller. Avant qu'il ne rencontre Reese, la machine avait déjà sorti son numéro, mais Finch n'avait pas pu la sauver. Pendant ce temps, Carter enquête sur une affaire de meurtre dont l'arme du crime est celle utilisée dans l'affaire de « Elias, M. ».
Personne(s) d'intérêt
  • Zoe Morgan (victime)

Épisode 7 : Protection de témoin[modifier | modifier le code]

Titre original
Witness (trad. litt. : « Témoin »)
Numéro
7 (1-07)
Code de production
2J6207
Première diffusion
Scénario
Amanda Segel
Réalisation
Frederick E. O. Toye
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,76 millions de téléspectateurs[45] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 636 000 téléspectateurs[46] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 207 500 téléspectateurs[43] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,60 millions de téléspectateurs[44] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese doit protéger Charlie Burton, un professeur d'histoire qui a été témoin dans un meurtre commis par la mafia russe. Reese et Burton s'enfuient et se rendent dans un territoire contrôlé par la mafia bulgare et Reese perd le contact avec Finch. Pendant ce temps, Carter cherche elle aussi Burton pour le protéger. Reese réussit à sauver Charlie mais il s'avère que Charlie est Elias et avertit Reese de rester en dehors de son chemin. Reese se sent coupable d'avoir sauvé la vie d'un criminel.
Personne(s) d'intérêt
  • Charlie Burton alias « Elias » (victime)

Épisode 8 : Passage à l'ouest[modifier | modifier le code]

Titre original
Foe (trad. litt. : « Ennemi »)
Numéro
8 (1-08)
Code de production
2J6208
Première diffusion
Scénario
Sean Hennen
Réalisation
Milan Cheylov
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 11,59 millions de téléspectateurs[47] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 271 900 téléspectateurs[48] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,01 millions de téléspectateurs[33] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese et Finch traquent Ulrich Kohl, un ancien agent de la Stasi. Kohl, qui a été emprisonné pendant vingt-quatre ans par le gouvernement allemand, s'est échappé et cherche à tuer ses anciens compagnons Hauffe, Wernick et Steiller, qui l'ont vendu aux gouvernements américain et allemand en échange de nouvelles vies à New York. Kohl croit qu'ils sont responsables du meurtre de sa femme Anja, mais il apprend qu'elle est toujours en vie et a une fille. On apprend aussi que Reese était lui aussi un espion et que John Reese est un alias qui lui a été donné par un autre agent de la CIA.
Personne(s) d'intérêt
  • Ulrich Kolh (criminel)

Épisode 9 : Il faut sauver Carter[modifier | modifier le code]

Titre original
Get Carter (trad. litt. : « Trouver Carter »)
Numéro
9 (1-09)
Code de production
2J6209
Première diffusion
Scénario
Greg Plageman et Denise Thé
Réalisation
Alex Zakrzewski
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,66 millions de téléspectateurs[49] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 702 000 téléspectateurs[50] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 231 100 téléspectateurs[48] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,13 millions de téléspectateurs[44] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese doit protéger le lieutenant Carter qui est devenu la cible de Carl Elias. Cette affaire est compliquée pour Reese puisqu'il ne peut pas approcher Carter. Cette dernière enquête sur le meurtre d'un adolescent. Reese réussit à sauver la vie de la policière.
Personne(s) d'intérêt
  • Joss Carter (victime)

Épisode 10 : Quarté perdant[modifier | modifier le code]

Titre original
Number Crunch (trad. litt. : « Nombre écrasé »)
Numéro
10 (1-10)
Code de production
2J6210
Première diffusion
Scénario
Patrick Harbinson
Réalisation
Jeffrey Hunt
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,93 millions de téléspectateurs[51] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 681 000 téléspectateurs[52] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 237 500 téléspectateurs[53] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 7,11 millions de téléspectateurs[54] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese et Finch doivent protéger cette fois-ci quatre personnes et selon Finch elles sont toutes liées. Reese découvre qu'une de ces personnes est morte et n'a pas pu empêcher le meurtre d'une autre. Il découvre que toutes les quatre étaient tous présentes sur les lieux d'un accident de voiture d'un dealer et lui ont volé son argent. Le lieutenant Carter a été suspendue après la mort de son informateur (tué par Reese pour la protéger). Snow, un homme de la CIA, s'adresse à Carter pour l'aider à arrêter Reese. Il lui explique que Reese a tué Kara Stanton, son ancienne partenaire à la CIA. Reese réussit à sauver les deux femmes restantes, mais avant qu'il s'en aille, il se fait tirer dessus par un agent de la CIA. Carter décide enfin de le laisser partir alors qu'elle aurait pu l'arrêter.
Personne(s) d'intérêt
  • Wendy McNally (victime)
  • Paula Vasquez (victime)
  • Matt Duggan (victime)
  • Claire Ryan (victime)

Épisode 11 : Fenêtre sur cour[modifier | modifier le code]

Titre original
Super (trad. litt. : « Super »)
Numéro
11 (1-11)
Code de production
2J6211
Première diffusion
Scénario
David Slack
Réalisation
Stephen Williams
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,86 millions de téléspectateurs[55] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 216 200 téléspectateurs[53] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,60 millions de téléspectateurs[54] (première diffusion)
Invités
Résumé
Finch réussit à trouver un chirurgien pour Reese, blessé par une balle dans l'épisode précédent. Harold loue alors un appartement pour son ami qui est maintenant en fauteuil roulant. Mais la machine a sorti un autre numéro, celui d'Ernie Trask, le concierge de l'immeuble où John et Harold se trouvent. Les rôles vont être inversés : Finch sur le terrain et John sur les ordinateurs. Les deux hommes s’aperçoivent alors que Trask vient d'acheter une arme. Finch s'introduit donc dans son bureau et y découvre des photos de Lily, une des locataires de l'immeuble, et croit que Trask la harcèle. Reese pense également que Trask veut tuer Rick, le petit ami de Lily. Ils confrontent Trask qui leur révèle que c'est Rick qui harcèle la femme. Finch, Trask, et Reese sauvent Lily et Rick tombe d'une fenêtre, sous la menace de John. Carter essaye de retrouver Finch et ce dernier enfin accepte de la rencontrer. Il lui demande de surveiller Derek Watson, une autre personne qui serait impliquée dans un crime. Carter empêche Watson de commettre un meurtre.
Personne(s) d'intérêt
  • Ernie Trask (victime)
  • Dereck Watson (criminel)

Épisode 12 : Pour sa défense[modifier | modifier le code]

Titre original
Legacy (trad. litt. : « Héritage »)
Numéro
12 (1-12)
Code de production
2J6212
Première diffusion
Scénario
Amanda Segel
Réalisation
Brad Anderson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,4 millions de téléspectateurs[56] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 750 000 téléspectateurs[57] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 268 900 téléspectateurs[58] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,42 millions de téléspectateurs[54] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese rencontre enfin le lieutenant Carter pour les aider, lui et Finch, sur leur affaire. Ils doivent venir en aide à Andrea Gutierrez, une avocate qui défend des détenus et d'ex-détenus qui ont porté plainte concernant leur séjour derrière les barreaux. Ils découvrent que l'officier de probation de King, un client d'Andrea, est peut-être l'homme qui veut l'éliminer. Pendant ce temps, Reese demande à Fusco d'enquêter sur Finch. Ce dernier rencontre Will Ingram, le fils de son ancien associé, Nathan Ingram. Will commence à poser des questions sur la mort de son père et la nature de son travail.
Personne(s) d'intérêt
  • Andrea Gutierrez (victime)

Épisode 13 : Le Bouc émissaire[modifier | modifier le code]

Titre original
Root Cause (trad. litt. : « Causes profondes »)
Numéro
13 (1-13)
Code de production
2J6213
Première diffusion
Scénario
Erik Mountain
Réalisation
Richard J. Lewis
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,1 millions de téléspectateurs[59] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 769 000 téléspectateurs[60] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 216 800 téléspectateurs[58] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 7,24 millions de téléspectateurs[61] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese et Finch doivent aider Scott Powell, un père de famille au chômage à cause des restrictions budgétaires mises en place par Michael Delancey, un membre du congrès. Ils découvrent que Scott Powell avait envoyé des menaces de mort à Delancey et concluent qu'il compte le tuer. Mais il n'en est rien : Powell s'est fait piéger pour le meurtre de Dalancey et est arrêté par le FBI, mais Reese l'aide à s'échapper. Finch a été piraté et ne peut plus utiliser ses systèmes informatiques. Il demande alors l'aide de Zoe Morgan, et retrouvent que c'est Pete Matheson, le manager de campagne de Delancey, qui a engagé un assassin et un hacker connu sous le nom de Root pour tuer Delancey et piéger Powell. Matheson est retrouvé mort, Root contacte Finch et admet avoir tué Matheson. Elle connait le nom de Finch.
Personne(s) d'intérêt
  • Scott Powell (victime)
  • Teddy Billick (criminel)

Épisode 14 : L'Art de la guerre[modifier | modifier le code]

Titre original
Wolf and Cub (trad. litt. : « Le loup et ses petits »)
Numéro
14 (1-14)
Code de production
2J6214
Première diffusion
Scénario
Nic Van Zeebroeck et Michael Sopczynski
Réalisation
Chris Fisher
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,14 millions de téléspectateurs[62] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 800 000 téléspectateurs[63] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 283 100 téléspectateurs[64] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,78 millions de téléspectateurs[61] (première diffusion)
Invités
Résumé
Finch et Reese s’installent de nouveau à la bibliothèque et la prochaine personne d’intérêt est Darren McGrady. Dès son arrivé à la maison de Darren, Reese découvre que le frère aîné de Darren a été assassiné trois jours plus tôt. Avec l’aide de Carter, il apprend que les auteurs de crime sont trois hommes liés à Andre, propriétaire d’un magasin de bandes dessinées. Darren, désespéré, achète une arme et veut se venger. Un suspect du meurtre du frère de Darren est arrêté mais il est vite libéré, par manque de preuves, et bénéficiant de l’aide d’un capitaine de police corrompu. Reese en capture un autre et l'oblige à révéler l’endroit où ils ont caché l’arme du crime. La police arrive à temps pour arrêter les coupables et sauver Darren qui avait entre temps été enlevé par ces mêmes hommes. Le garçon est envoyé vivre dans une famille d’accueil.
Personne(s) d'intérêt
  • Darren McGrady (criminel)

Épisode 15 : Vu de l'intérieur[modifier | modifier le code]

Titre original
Blue Code (trad. litt. : « Code bleu »)
Numéro
15 (1-15)
Code de production
2J6215
Première diffusion
Scénario
Denise Thé
Réalisation
David Von Ancken
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,16 millions de téléspectateurs[65] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,019 million de téléspectateurs[66] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 245 000 téléspectateurs[64] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,60 millions de téléspectateurs[61] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese infiltre un réseau de contrebande pour protéger la prochaine personne d’intérêt, elle-même étant un policier en infiltration dans ce réseau. Fusco, du fait de ses activités avec Reese et Finch, aura quelques problèmes sur le dos...
Personne(s) d'intérêt
  • Michael Cahill (victime)

Épisode 16 : Gestion des risques[modifier | modifier le code]

Titre original
Risk (trad. litt. : « Risque »)
Numéro
16 (1-16)
Code de production
2J6216
Première diffusion
Scénario
Sean Hennen
Réalisation
Jeff T. Thomas
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,56 millions de téléspectateurs[67] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 832 000 téléspectateurs[68] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 265 600 téléspectateurs[69] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,59 millions de téléspectateurs[70] (première diffusion)
Invités
Résumé
Reese devient un riche investisseur afin d’observer la prochaine personne d'intérêt, impliqué dans une escroquerie à grande ampleur. John pourra bien évidemment compter sur l'aide de Finch, mais sur celle de Carter et Fusco également...
Personne(s) d'intérêt
  • Adam Saunders (victime)

Épisode 17 : Deux Hommes et un couffin[modifier | modifier le code]

Titre original
Baby Blue (trad. litt. : « Bébé bleu »)
Numéro
17 (1-17)
Code de production
2J6217
Première diffusion
Scénario
Patrick Harbinson
Réalisation
Larry Teng
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 15,67 millions de téléspectateurs[71] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 665 000 téléspectateurs[72] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 197 100 téléspectateurs[69] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,78 millions de téléspectateurs[70] (première diffusion)
Invités
Résumé
Alors que la machine sort un numéro qui n'existe que depuis quelques mois, Reese et Finch soupçonnent qu'il s'agit d'une affaire d'usurpation d'identité. Lors de la visite de Finch à un hôpital, il comprend qu'il s'agit d'un enfant de six mois qui est menacé. Pendant ce temps, Carter commence à avoir des doutes sur son alliance avec Reese et Finch lorsqu'Elias fait son apparition.
Personne(s) d'intérêt
  • Leila Smith (victime)
  • Gianni Moretti (victime)
Commentaires
  • Grâce à cet épisode, la série signe son record d’audience pour la saison 1 aux États-Unis[71].

Épisode 18 : Crise d'identité[modifier | modifier le code]

Titre original
Identity Crisis (trad. litt. : « Crise d'identité »)
Numéro
18 (1-18)
Code de production
2J6218
Première diffusion
Scénario
Amy Berg
Réalisation
Charles Beeson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 14,59 millions de téléspectateurs[73] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 971 000 téléspectateurs[74] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 262 000 téléspectateurs[75] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,07 millions de téléspectateurs[70] (première diffusion)
Invités
Résumé
C'est un cas un petit spécial que doivent affronter là Reese et Finch : en effet, le numéro sorti par la machine ne semble avoir aucune identité. Aucune empreinte n'est même disponible. Pire, Finch se rend bientôt compte que l'individu pourrait mener une double vie, ou qu'il pourrait même y avoir deux personnes différentes. Cette dernière possibilité est la bonne, une femme ayant usurpé l'identité d'un homme.
Personne(s) d'intérêt
  • Jordan Hester (victime)

Épisode 19 : Les Cinq Familles[modifier | modifier le code]

Titre original
Flesh and Blood (trad. litt. : « Peau et sang »)
Numéro
19 (1-19)
Code de production
2J6219
Première diffusion
Scénario
Amanda Segel
Réalisation
Stephen Semel
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,69 millions de téléspectateurs[76] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 834 000 téléspectateurs[77] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 234 300 téléspectateurs[75] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,80 millions de téléspectateurs[78] (première diffusion)
Invités
Résumé
Elias décide d'éliminer les cinq dirigeants des familles de la mafia de New-York, avec l'aide des flics corrompus. C'est sans compter sur l'intervention de la machine, de John et du lieutenant Carter.
Personne(s) d'intérêt
  • Vittorio Zambrano (criminel)
  • Caparelli (victime)
  • Luciano Grifoni (victime)
  • Basile (victime)
  • Gianni Moretti, Jr. (victime)

Épisode 20 : Dans le dos[modifier | modifier le code]

Titre original
Matsya Nyaya (trad. litt. : « Loi du plus fort »)
Numéro
20 (1-20)
Code de production
2J6220
Première diffusion
Scénario
Ray Utarnachitt
Réalisation
Kevin Bray
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,73 millions de téléspectateurs[79] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 731 000 téléspectateurs[80] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 192 300 téléspectateurs[75] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,07 millions de téléspectateurs[78] (première diffusion)
Invités
Résumé
La machine sort le numéro d'un convoyeur de fond. Reese intègre l'équipe de cet homme là, et leur première mission se passe bien. Plus tard Reese découvre que la personne d'intérêt a une femme et un enfant. Durant l'une de leurs tournées, ils vont récupérer du platine qui a pour valeur 1.5 millions de dollars. Le convoi va se faire attaquer et durant cette attaque Reese est blessé dans le dos. Le « HR » (groupe de policiers corrompus) et l'agent Fusco le retrouvent après attaché. Le « HR » tente de tuer Reese mais Fusco lui sauve la vie. Malheureusement le convoyeur de fond, qui était malhonnête, a été doublé par son coéquipier et est tué.

À la fin de cet épisode, on se rend compte que l'ancienne coéquipière de Reese à la CIA, Kara Stanton, est en vie.

Personne(s) d'intérêt
  • Tommy Clay (criminel et victime)
  • le faux petit ami (criminel)

Épisode 21 : Coups de trop[modifier | modifier le code]

Titre original
Many Happy Returns (trad. litt. : « Plusieurs retours heureux »)
Numéro
21 (1-21)
Code de production
2J6221
Première diffusion
Scénario
Histoire : Erik Mountain et Jonathan Nolan
Mise en scène : Erik Mountain
Réalisation
Frederick E. O. Toye
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,27 millions de téléspectateurs[81] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 770 000 téléspectateurs[82] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 301 000 téléspectateurs[83] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,95 millions de téléspectateurs[78] (première diffusion)
Invités
Résumé
Une jeune fille du nom de Sarah tente d'échapper à un agresseur inconnu, elle est recherchée par les Marshals. Finch décide de mettre à l'écart Reese de ce cas car c'est son anniversaire... Il finit malgré tout par faire appel à lui. Reese, dans un premier temps, trouve Sarah et lui explique un peu ce qui va se passer et lui jure de la protéger. Malgré cette promesse, Sarah tente de prendre la fuite par la gare et se retrouve arrêtée par la police sur les lieux. Reese tente d'aller la récupérer en se faisant passer pour un Marshal car seul un Marshal pouvait le faire, malheureusement il arrive trop tard car un autre Marshal, son mari, l'a récupérée et tente de s'enfuir avec elle. On apprend que l'agresseur qu'elle veut fuir n'est autre que son mari qui la bat. Reese arrive juste au moment ou le Marshal tente de tuer Sarah et la sauve. On apprend ensuite que Reese a enfermé le Marshal dans une prison hors du pays (au Mexique).

À la fin de l'épisode, Reese découvre enfin à quoi sert la clé que lui a offerte Finch en guise de cadeau d'anniversaire, elle lui permet d'avoir accès à ses nouveaux appartements.

Personne(s) d'intérêt
  • Karen Garner (victime)

Épisode 22 : L'Espion espionné[modifier | modifier le code]

Titre original
No Good Deed (trad. litt. : « Pas une bonne action »)
Numéro
22 (1-22)
Code de production
2J6222
Première diffusion
Scénario
David Slack
Réalisation
Stephen Williams
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 12,96 millions de téléspectateurs[84] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 818 000 téléspectateurs[85] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 218 800 téléspectateurs[83] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,18 millions de téléspectateurs[86] (première diffusion)
Invités
Résumé
Henry Peck, analyste de la NSA, découvre des anomalies sur ses rapports qui le conduisent à découvrir l'existence de la machine. Traqué par des tueurs du gouvernement, il doit fuir afin de sauver sa vie. John découvre un morceau du passé de Finch.
Personne(s) d'intérêt
  • Henry Peck (victime)

Épisode 23 : À la racine[modifier | modifier le code]

Titre original
Firewall (trad. litt. : « Pare-feu »)
Numéro
23 (1-23)
Code de production
2J6223
Première diffusion
Scénario
Greg Plageman et Jonathan Nolan
Réalisation
Richard J. Lewis
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13,47 millions de téléspectateurs[87] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 988 000 téléspectateurs[88] (première diffusion)
  • Drapeau de la Belgique Belgique : 184 200 téléspectateurs[83] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,40 millions de téléspectateurs[86] (première diffusion)
Invités
Résumé
Tandis que le FBI se rapproche dangereusement de Reese, un nouveau numéro sort, celui d'une psychologue qui serait pris pour cible par un de ses patients. Reese va devoir la protéger tout en évitant de se faire prendre par le FBI mais aussi par le « HR ». Pour cela il peut compter sur l'aide de Carter ainsi que celle de Fusco.
Personne(s) d'intérêt
  • Caroline Turing alias « Root » (criminelle et victime)

Audiences aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Taux sur les 18-49 ans[modifier | modifier le code]

Le taux sur les 18-49 ans est un des critères importants pour juger de l'avenir (renouvellement ou annulation) des séries diffusées à la télévision américaine. Un taux de 1 % signifie que 1 % de tous les habitants du pays ayant entre 18 et 49 ans regarde le programme[89].

N° d'épisode Taux sur les 18-49 ans (en %)[90]
1 3.1
2 2.7
3 2.6
4 2.8
5 2.7
6 2.7
7 2.7
8 2.6
9 2.8
10 2.8
11 3.2
12 3.2
13 3.3
14 3.3
15 2.8
16 3.1
17 3.4
18 3.3
19 3
20 2.4
21 2.5
22 2.6
23 2.5

Audiences moyennes[modifier | modifier le code]

  • Sur le nombre de téléspectateurs, cette saison totalise une moyenne de 13,3 millions de téléspectateurs[90].
  • Sur le taux 18-49 ans, cette saison totalise un taux moyen de 2.9 %[90].

Ces chiffres sont basés sur les audiences des épisodes inédits enregistrés lors de leur jour de diffusion et non en Live + 7 jours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Listings titles and dates US », sur The Futon Critic.com (consulté le 21 novembre 2013)
  2. (en) « CBS picks up Jonah Nolan/J.J. Abrams Pilot Person of Interest » sur Deadline.com, consulté le 27 avril 2014
  3. (en) « Commande de la série » sur Givememyremote.com, consulté le 24 septembre 2011
  4. « J.J. Abrams, 15 ans de séries : de Felicity à Almost Human, du culte et des flops… : Person of Interest » sur AlloCiné.fr, article du 17 novembre 2013, mis en ligne le 18 novembre 2013
  5. (en) « Lost co-star Michael Emerson reunites with J.J. Abrams in CBS Pilot » sur Deadline.com, consulté le 16 février 2011, mis en ligne le 15 mai 2013
  6. (en) « J.J. Abrams finds a female lead for his CBS Pilot » sur Vulture.com, consulté le 3 mars 2011, mis en ligne le 15 mai 2013
  7. (en) « Jim Caviezel to star in Jonah Nolan/J.J. Abrams CBS drama Pilot Person of Interest » sur Deadline.com, consulté le 4 mars 2011, mis en ligne le 15 mai 2013
  8. (en) « Pan Am hires male lead, Smothered gets female lead and more Pilot castings » sur Deadline.com, consulté le 8 mars 2011, mis en ligne le 15 mai 2013
  9. (en) « Person of Interest: Michael Emerson, wife Carrie Preston talk TV love story » sur Huffingtonpost.com, article du 30 janvier 2013, mis en ligne le 24 novembre 2013
  10. a et b (en) « CBS announces fall 2011 premiere dates » sur Zap2It, consulté le 10 septembre 2011
  11. a et b (en) « CBS announces season finale dates for the 2011-12 season », consulté le 22 mars 2012
  12. (en) « Citytv kick off the fall season with the hottest new and returning programs beginning september 19, 2011 » sur Rogersmediatv.ca, article du 8 septembre 2011, consulté et mis en ligne le 23 janvier 2013
  13. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x et y « Diffusion sur La Une » sur Programme-tv.com, consulté le 9 août 2012
  14. « Person of Interest diffusée sur la RTBF » sur RTBF.be, consulté le 15 décembre 2011
  15. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x et y « Diffusion sur V » sur Vtélé.ca, consulté le 24 octobre 2013
  16. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x et y « Diffusion sur TF1 » sur Programme-tv.com, consulté le 4 janvier 2014
  17. a, b et c « Person of Interest : La fin de la saison 1 inédite le 14 janvier 2014 sur TF1 » sur Toutelatele.com, consulté le 20 décembre 2013
  18. « Person of Interest à la trappe : TF1 invente la série sécable » sur Lexpress.fr, consulté le 23 avril 2013
  19. « Programme de RTS Un du dimanche 30 juin 2013 » sur Programme-tv.net. Mis en ligne le 30 juin 2013, consulté le 12 octobre 2013
  20. « Programme de RTS Un du dimanche 15 septembre 2013 » sur Programme-tv.net. Mis en ligne le 15 septembre 2013, consulté le 12 octobre 2013
  21. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v et w « Diffusion sur RTS Un » sur Programme-tv.com
  22. (en) « Thursday finals: The Big Bang Theory, The X Factor, Parks and Recreation and Whitney adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 24 septembre 2011
  23. a et b (en) « The Brioux Report: Big Bang remains n° 1; City hits hight with Tera Nova; Michael, Playboy Club down and out », sur Toronto.com,‎ 4 octobre 2011
  24. a, b et c « Audience belge des épisodes 1 à 3 » sur Tuner.be, article du 30 août 2012, mis en ligne le 20 octobre 2013
  25. a, b et c « Person of Interest : plus de 7 millions de curieux pour le lancement », sur Toutelatele.com (consulté le 7 mars 2013)
  26. (en) « Person of Interest creator Jonathan Nolan isn't paranoid — or is he ? » sur Fastcompany.com, consulté le 8 août 2014
  27. (en) « Thursday final ratings: X Factor, The Big Bang Theory, Grey's Anatomy, The Office, The Secret Circle and Mentalist adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 29 septembre 2011
  28. a et b (en) « Thursday final ratings: X Factor, The Big Bang Theory, Grey's Anatomy, The Office, Person of Interest, Parks and Recreation adjusted up; Private Practice down » sur Zap2It.com, consulté le 7 octobre 2011
  29. (en) « The Brioux Report: Don Cherry helps Hockey Night in Canada to a Top 3 finish behind only Big Bang and House », sur Toronto.com,‎ 12 octobre 2011
  30. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, Grey's Anatomy, The Office, Person of Interest, X Factor adjusted up; Private Practice adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 14 octobre 2011
  31. (en) « The Brioux Report: Where have all the CBC viewers gone this season? », sur Toronto.com,‎ 19 octobre 2011
  32. a et b « Audience belge des épisodes 4 et 5 » sur Tuner.be, article du 7 septembre 2012, mis en ligne le 20 octobre 2013
  33. a, b et c « Person of Interest : une saison 1 qui se stabilise sur TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 14 mars 2013)
  34. « Person of Interest: Saison 1, épisode 5 : Judgement », sur IMDb (consulté le 7 décembre 2012)
  35. (de) « Episodenguide, Person of Interest, kostenlose Info bei neuen TV-Terminen und DVDs: », sur Fernsehserien.de (consulté le 7 décembre 2012)
  36. (ja) « Person of Interest 犯罪予知ユニット / エピソード Episode / 第5話「判決」/ Judgement », sur AXN Japan (consulté le 7 décembre 2012)
  37. (ne) « Afleveringen Person of Interest / Seizoen 1, Aflevering 5: Judgement », sur MijnSerie.nl (consulté le 7 décembre 2012)
  38. (pl) « Wybrani (2011) serial TV / sezon 1 / odcinek 5, 20 października 2011 (USA), 10 listopada 2011 (Polska), Judgement », sur Filmweb.pl (consulté le 7 décembre 2012)
  39. (en) « Thursday final ratings: World Series plus The Big Bang Theory, Grey's Anatomy, Vampire Diaries adjusted up; Rules, Private Practice adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 21 octobre 2011
  40. (en) « The Brioux Report: CTV wins again with The Big Bang Theory; World Series grounds out », sur Toronto.com,‎ 25 octobre 2011
  41. (en) « Thursday final ratings: World Series Game 6 finals plus The Big Bang Theory, Vampire Diaries, The Office, Person of Interest adjusted up; Rules, The Secret Circle, Whitney, Prime Suspect adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 28 octobre 2011
  42. (en) « The Brioux Report: Big Bang still rules, but Rob Ford gets his 22 Minutes of fame », sur Toronto.com,‎ 2 novembre 2011
  43. a et b « Audience belge des épisodes 6 et 7 » sur Tuner.be, article du 11 septembre 2012, mis en ligne le 20 octobre 2013
  44. a, b et c « La saison 1 de Person of Interest reste au-dessus des 7 millions », sur Toutelatele.com (consulté le 21 mars 2013)
  45. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, The X Factor, Parks and Recreation, The Office, Vampire Diaries, Grey's Anatomy adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 4 novembre 2011
  46. (en) « The Brioux Report: Bang still big, X Factor no longer a factor in Canadian Top 10 », sur Toronto.com,‎ 9 novembre 2011
  47. (en) « Thursday final ratings: X Factor, The Big Bang Theory, Private Practice adjusted up; Bones adjusted down; Beneath The Blue Evaporates » sur Zap2It.com, consulté le 19 novembre 2011
  48. a et b « Audience belge des épisodes 8 et 9 du 18 septembre 2012 » sur Tuner.be, consulté le 19 octobre 2013
  49. (en) « Thursday final ratings: Parks and Recreation adjusted up; The Big Bang Theory, Rules, Person of Interest, Mentalist, X Factor, Bones adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 9 décembre 2011
  50. (en) « The Brioux Report: How the Grinch stole Michael: Tuesdays & Thursdays », sur Toronto.com,‎ 14 décembre 2011
  51. (en) « Thursday final ratings: The X Factor, Prime Suspect adjusted up » sur Zap2It.com, consulté le 16 décembre 2011
  52. (en) « The Brioux Report: the tribe has spoken as hockey tops Survivor finale as week's top show », sur Toronto.com,‎ 21 décembre 2011
  53. a et b « Audience belge des épisodes 10 et 11 » sur Tuner.be, consulté le 19 octobre 2013
  54. a, b et c « Person of Interest : le Quarté vraiment perdant de TF1 ? », sur Toutelatele.com (consulté le 28 mars 2013)
  55. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory adjusted up; Private Practice adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 13 janvier 2012
  56. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory tops American Idol 1st half hour; The Office, Mentalist, Grey's Anatomy adjusted up; Person of Interest, Rob, Parks and Recreation adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 20 janvier 2012
  57. (en) « The Brioux Report: Canadians love hockey, football and The Big Bang Theory », sur Toronto.com,‎ 25 janvier 2012
  58. a et b « Audience belge des épisodes 12 et 13 » sur Tuner.be, consulté le 19 octobre 2013
  59. (en) « Thursday final ratings: American Idol, The Big Bang Theory, Grey's Anatomy, The Office, Mentalist adjusted up; Rob adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 3 février 2012
  60. (en) « The Brioux Report: Canada bowled over by the Super Bowl », sur Toronto.com,‎ 8 février 2012
  61. a, b et c « Person of Interest : 7 millions de téléspectateurs assurés pour TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 4 avril 2013)
  62. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, American Idol, Grey's Anatomy, The Mentalist, Vampire Diaries adjusted up; Rob, Private Practice, The Finder, Up All Night adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 10 février 2012
  63. (en) « The Brioux Report: The Grammy Awards hit high ratings note for Global », sur Toronto.com,‎ 14 février 2012
  64. a et b « Audience belge des épisodes 14 et 15 » sur Tuner.be, consulté le 19 octobre 2013
  65. (en) « Thursday final ratings: American Idol, Vampire Diaries, Grey's Anatomy, The Big Bang Theory, 30 Rock, The Office adjusted up; Person of Interest, Mentalist, The Secret Circle adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 17 février 2012
  66. (en) « The Brioux Report: Survivor and The Amazing Race roar back in pre-Oscar week », sur toronto.com,‎ 23 février 2012
  67. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, American Idol, The Mentalist adjusted up; Rob, Private Practice, Up All Night adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 24 février 2012
  68. (en) « The Brioux Report: CTV gets big bang this week from the Oscars », sur toronto.com,‎ 28 février 2012
  69. a et b « Audience belge des épisodes 16 et 17 » sur Tuner.be, consulté le 19 octobre 2013
  70. a, b et c « Person of Interest : la saison 1 en baisse mais toujours leader », sur Toutelatele.com (consulté le 11 avril 2013)
  71. a et b (en) « Thursday final ratings: American Idol adjusted up; Parks and Recreation adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 9 mars 2012
  72. (en) « The Brioux Report: Big Bang wins another week », sur brioux.tv,‎ 14 mars 2012
  73. (en) « Thursday final ratings: American Idol, The Big Bang Theory, Missing and Vampire Diaries adjusted up, Rules and Touch adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 30 mars 2012
  74. (en) « The Brioux Report: Big Bang easily tops Junos, Sun News gets lift from political boxing stunt show », sur brioux.tv,‎ 3 avril 2012
  75. a, b et c « Audience belge des épisodes 18 à 20 » sur Tuner.be, consulté le 19 octobre 2013
  76. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, American Idol, Person of Interest, Missing, Up All Night adjusted up; Scandal adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 6 avril 2012
  77. (en) « The Brioux Report: Big Bang's Easter Miracle », sur brioux.tv,‎ 11 avril 2012
  78. a, b et c « Person of Interest : un dernier mercredi victorieux pour TF1», sur Toutelatele.com (consulté le 18 avril 2013)
  79. (en) « Thursday final ratings: American Idol, The Big Bang Theory, Grey's Anatomy, The Vampire Diaries, Mentalist and Missing adjusted up; Scandal adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 27 avril 2012
  80. (en) « The Brioux Report: CBC and TSN see second round slump for Stanley Cup ratings », sur brioux.tv,‎ 2 mai 2012
  81. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, American Idol, Vampire Diaries, Grey's Anatomy, Mentalist, adjusted up; The Secret Circle, Scandal adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 4 mai 2012
  82. (en) « The Brioux Report: wrong teams, afternoon scheduling has hammered hockey ratings », sur brioux.tv,‎ 9 mai 2012
  83. a, b et c « Audience belge des épisodes 21 à 23 » sur Tuner.be, consulté le 19 octobre 2013
  84. (en) « Thursday final ratings: The Big Bang Theory, American Idol, Vampire Diaries, The Office, The Secret Circle, Grey's Anatomy adjusted up; Touch, Scandal adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 11 mai 2012
  85. (en) « The Brioux Report: 4 Mil+ say "I do" to Big Bang », sur brioux.tv,‎ 16 mai 2012
  86. a et b « Person of Interest : 6.2 millions pour le retour de la série sur TF1 », sur Toutelatele.com (consulté le 15 janvier 2014)
  87. (en) « Thursday final ratings: American Idol, Grey's Anatomy, 30 Rock adjusted up; Touch, Scandal adjusted down » sur Zap2It.com, consulté le 18 mai 2012
  88. (en) « Audience du 23e épisode au Canada » [PDF], sur BBM
  89. « Top séries saison 2012 / 2013 : plus qu'une semaine avant les upfronts 2013 » sur Audiencesusa.com, consulté le 8 mai 2014
  90. a, b et c (en) « Person of Interest: 2011-12 TV season ratings » sur TVSeriesFinale.com, consulté le 4 mai 2014