Saison 1 de Médium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Liste des épisodes de Médium.

Saison 1 de Médium

Série Médium
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Diff. originale 3 janvier 200523 mai 2005
Nb. d'épisodes 16

Chronologie

Cet article présente le guide des épisodes de la première saison de la série télévisée Médium.

Épisode 1 : Sixième sens[modifier | modifier le code]

Titre original
Pilot (Pilote)
Numéro
1 (1-01)
Première diffusion
Scénario
Glenn Gordon Caron
Réalisation
Glenn Gordon Caron
Invités
Résumé
Allison Dubois est une mère de famille comblée, qui a repris des études de droit dans l'optique de devenir avocate. Néanmoins elle dispose de dons paranormaux et d'une intuition aigüe. Elle fait d'étranges rêves prémonitoires. Ainsi lors d'un interrogatoire, un détenu soupçonné de meurtre décrit la découverte du corps de sa femme, baignant dans une mare de sang. Il serre la main d'Allison puis lui explique comment il la tuerait, elle… Allison se réveille en sursaut. Stagiaire auprès du procureur Devalos, elle tente de mettre à profit ses capacités, mais sans succès. Démoralisée, elle en vient à douter de sa santé mentale. Elle fait la connaissance d'une femme, prénommée Catherine, dotée de pouvoirs parapsychiques comme elle. Catherine lui explique qu'Allison doit accepter ses pouvoirs exceptionnels et ne pas en avoir peur. On retrouvera cette voyante dans l'épisode 5 de la même saison. Allison est contactée par le capitaine Kenneth Push, un policier texan, qui lui demande de l'aider à résoudre une enquête criminelle : un jeune garçon a été kidnappé, on a appréhendé un suspect, mais le corps du disparu n'a pas été retrouvé. Bien qu'en butte aux sarcasmes du capitaine, elle entre en contact avec l'esprit de la sœur défunte du petit garçon, qui lui révèle l'endroit où son frère a été enterré. Allison parvient aussi à faire parler un codétenu du suspect. Kenneth Push est ébahi par ses dons et la félicite, ne doutant plus de ses capacités. Lorsqu'elle revient à Phoenix, Allison apprend du procureur Devalos que ses « intuitions » concernant la première affaire dont elle avait eu à s'occuper s'étaient révélées parfaitement fondées.
Commentaires
Il s'agit de l'épisode pilote de la série. On y découvre notamment les principaux personnages, à l'exception de l'inspecteur Lee Scanlon, qui fera son apparition dans l'épisode 3 ; en revanche on aperçoit la jeune femme blonde Lynn DiNovi, qui deviendra par la suite la compagne de Scanlon et adjointe au maire de Phoenix. Le capitaine Kenneth Push interviendra de nouveau dans le dernier épisode de la saison, où il aidera Allison à enquêter sur un tueur en série. Le personnage ouvre donc et clôt la série.

Épisode 2 : L'Homme de mes rêves[modifier | modifier le code]

Titre original
Suspicions and Certainties (Suspicions et certitudes)
Numéro
2 (1-02)
Première diffusion
Scénario
Glenn Gordon Caron
Réalisation
Vincent Misiano
Invités
Résumé
Le procureur Devalos se décide à faire appel à Allison, qui attendait avec impatience cette proposition. Son statut de femme au foyer commençait sérieusement à la déprimer. Devalos a besoin de son aide pour sélectionner le jury du procès d'Ivan Kinetko, un tueur nécrophile, sachant que le précédent jury n'est pas parvenu à un accord unanime. Ce meurtrier en série, soupçonné d'assassiner ses victimes avant d'avoir des relations sexuelles avec elles, doit être rejugé dans trois semaines. Le procureur veut l'assurance d'obtenir un verdict de peine de mort. Or justement Allison a des visions concernant cet homme. Elle l’aide à sélectionner les jurés, comme demandé. À l'issue du verdict, Kinetko est condamné à mort. Mais dans un rêve suivant, Allison revoit le « meurtrier de ses rêves », et il ne s'agit pas de Kinetko ! Doutant de ses capacités, elle craint d'envoyer la mauvaise personne dans le couloir de la mort. Dans la dernière séquence, on apprend que le visage de l’homme qu'Allison avait vu dans ses rêves était celui d'un homme qui avait posé pour la couverture d'un restaurant italien : Kinetko est finalement le bon coupable.

Épisode 3 : Jusqu'à ce que la mort…[modifier | modifier le code]

Titre original
A Couple of Choices (Un couple de choix)
Numéro
3 (1-03)
Première diffusion
Scénario
Michael Angeli et Glenn Gordon Caron
Réalisation
Jeff Bleckner
Invités
Résumé
L'épisode débute par un cauchemar que fait Allison : un jeune couple est face à une femme souriante qui encourage l'époux à abattre sa femme avec un pistolet, et le mari, sous le regard bienveillant de l'épouse, la tue. Or l'inspecteur Lee Scanlon, depuis la mort brutale de sa sœur et de son beau-frère, dossier officiellement classé par la police comme un « meurtre suivi de suicide », est convaincu qu'un psychopathe assassine des jeunes couples à la fin de leur première année de mariage. En comptant celui de sa sœur, il a déjà recensé trois cas similaires en Arizona. Son ami le procureur Devalos accepte de l'aider dans son enquête et envisage la constitution d'une « équipe de choc » ad hoc. Il organise une rencontre entre Allison et le policier. Néanmoins le détective a du mal à travailler avec Allison : esprit rationnel, il ne croit pas en ses capacités paranormales et en ses méthodes de travail. Devalos explique à Scanlon qu'il n'aura pas d'autre aide qu'Allison, et que l'« équipe de choc » sera constitué d'Allison et lui ! Allison examine les photos de chacune des scènes des découvertes des corps ; sous forme de « flashes », elle observe que, s'agissant de la mort de la sœur de Lee Scanlon, il y avait « une quatrième » personne impliquée. Scanlon lui annonce que sa sœur, au moment du décès, était enceinte de trois mois ; c'est à ce moment-là que Scanlon commence à prendre Allison au sérieux. Un homme est alors arrêté par la police pour le meurtre de sa femme : il déclare qu'un autre homme l'a obligé à tuer sa femme pour garder la vie sauve. Arrivant sur la nouvelle scène de crime avec Scanlon, Allison est éblouie par de mystérieux flashes de photographe (que personne ne voit à l'exception d'elle), ce qui amène Scanlon à s'interroger sur le point de déterminer qui avait photographié les couples lors de leurs mariages. Bingo : le photographe était la même personne à chaque fois ! Se renseignant sur son identité, Scanlon parvient à l'arrêter juste avant qu'il ne commette un nouveau carnage. Scanlon considère désormais Allison sous un autre aspect, beaucoup plus respectueux. L'épisode se termine sur le fait que Joe, en secret, a préparé un petit voyage d'agrément au Mexique pour le week-end, afin de fêter l'anniversaire d'Allison.

Épisode 4 : Le Grand Méchant Loup[modifier | modifier le code]

Titre original
Night of the Wolf (« La nuit du Loup »)
Numéro
4 (1-04)
Première diffusion
Scénario
René Echevarria
Réalisation
Artie Mandelberg
Invités
Résumé
L'épisode débute par un rêve que fait Allison : dans un aéroport désert, elle est le Le Petit Chaperon rouge poursuivi par un loup. Plus tard, dans les locaux où elle travaille, elle découvre qu'une femme dont le compagnon a été sauvagement assassiné la nuit précédente donne volontairement de fausses informations au policier chargé de dessiner le portrait-robot du tueur. Le soir, elle apprend par son mari Joe que leur deuxième fille Bridgette est mise à l'écart par ses amis de l'école ; la petite fille aurait un ami imaginaire prénommé Bobby. S'informant sur l'identité de Bobby, Allison découvre qu'il s'agit d'un petit garçon mort cinq années auparavant ! Allison rencontrera Bobby, ou plutôt son fantôme, et le convainc de trouver la sérénité en allant au paradis et en laissant Bridgette tranquille. L'Esprit de l'enfant accepte. Par la suite, Bridgette se liera avec les autres enfants, bien réels, de sa classe. S'agissant de la témoin qui a donné de faux renseignements, Allison contacte la jeune femme, qui lui explique qu'elle a menti car l'assassin est un policier « ripou », et qu'il connaît non seulement son identité mais aussi son adresse. Elle est terrifiée, et a décidé de mentir pour protéger sa vie. La fin de l'épisode se passe à l'aéroport car la jeune femme doit prendre un avion pour quitter l'Arizona. Habillée d'une cape rouge, elle voit surgir le tueur, qui s'appelle Wolf (« loup » en anglais). Allison et elle s'enfuient et parviennent à se mettre en sûreté, tandis que Wolf est interpellé.
Commentaires
C'est le premier épisode dans lequel on évoque la possibilité que Bridgette soit dotée des mêmes pouvoirs que sa mère. S'agissant de la fille aînée Ariel, cette prédisposition sera indiquée dans l'épisode 6. Le cas de Mickaël, demi-frère d'Allison, sera évoqué dans l'épisode 8.

Épisode 5 : Soupçons[modifier | modifier le code]

Titre original
In Sickness and Adultery (« De maladie et d'adultère »)
Numéro
5 (1-05)
Première diffusion
Scénario
Michael Angeli
Réalisation
Aaron Lipstadt
Invités
Résumé
Allison fait un rêve déconcertant : elle fait l'amour avec Joe, puis découvre stupéfaite qu'elle est dans les bras avec un policier qui vient de mourir, tous deux étant allongés dans un cercueil. Le policier lui montre le pistolet qui a servi à le tuer. Plus tard dans la journée, Allison se rend chez Catherine (la voyante rencontrée au cours du premier épisode de la saison), qui a un mauvais pressentiment au sujet de Joe, parlant de « nuages noirs » sur leur vie de couple. Ceci inquiète d'autant plus Allison que Joe doit prochainement subir une biopsie : Catherine la rassure sur ce point. En fait les « soucis » seraient plutôt sentimentaux… Allison a alors un flash lui montrant Joe prenant la taille d'une jeune et jolie femme… Plus tard, Allison assiste à l'ouverture du procès du meurtrier (Nick Morgan) du policier qu'elle a vu en rêve. Elle s'approche du procureur Devalos et lui chuchote qu'elle pense savoir où se trouve l'arme du crime : dans le cercueil. Devalos demande aussitôt une suspension d'audience. Allison le convainc de faire exhumer le corps, sans qu'il révèle son pouvoir. Les choses se compliquent ensuite lorsque, citée par l'avocat de l'accusé, Larry Watt, elle devra expliquer sous serment comment elle avait deviné où se trouvait l’arme. Devalos lui suggère de mentir à la Cour pour préserver son secret de voyante. Allison demande son avis à Joe, qui lui fait la même réponse, afin de préserver leur anonymat et leur vie de famille. Le lendemain, à la cour d'assises, a lieu une scène stressante pour Allison, qui doit répondre aux questions perfides de Larry Watt. Acculée, Allison réplique en lui disant qu'elle n'est pas Andrew Humphrey, qui était l'homme que Watt avait jadis payé pour passer ses examens à sa place à l'université. Interloqué, Watts comprend finalement quel type de personne est Allison, et cesse de la questionner. Le lendemain soir, Allison et Joe prennent un verre dans un bar chic pour fêter le fait que la biopsie n'a rien révélé d'anormal. Soudain Allison aperçoit la jolie femme de son rêve, qui hoquète alors : elle s'étrangle, ayant avalé une olive contenue dans son cocktail. Joe réagit prestement : il prend la jeune femme par l'arrière, par la taille, et lui fait expectorer l'olive. Allison sourit : son rêve n'était pas si négatif, et en fin de compte les « nuages noirs » évoqués par Catherine se dissipent.
Commentaires
On retrouvera l'avocat Larry Watt dans d'autres épisodes de la série, et notamment dès l'épisode 7 de cette saison, où il sera soupçonné de meurtre ou de non assistance à personne en danger.

Épisode 6 : Le Bon Samaritain[modifier | modifier le code]

Titre original
Coming Soon (« À venir »)
Numéro
6 (1-06)
Première diffusion
Scénario
Moira Kirland
Réalisation
Vincent Misiano
Invités
Résumé
Allison est en proie à un cauchemar : un homme, qui prétend être le Diable, déclare qu'il va kidnapper sa fille. Le lendemain, dans le bureau du procureur Devalos, elle reconnaît l'individu qu'elle a vu en rêve : il s'agit d'un témoin, Jared Swanstrom, qui en bon citoyen a appelé la police pour signaler un cambriolage dans un appartement voisin. Mais Allison, à son contact, a des visions de femmes torturées et tuées, dont les corps sont enterrés dans le désert ; elle tente de convaincre le procureur qu'il faut enquêter sur lui. Allison suit Jared Swanstrom à la sortie de son domicile, le voit mettre quelque chose de suspect dans le coffre de la voiture, le suit et, ayant percuté son véhicule, l'accuse de viol, d'enlèvement et de meurtre. Des policiers arrivent et demandent à Jared Swanstrom d'ouvrir le coffre de son automobile : il est vide ! Quelques jours après, alors qu'Allison a demandé au secrétariat du procureur de faire une recherche rapide au sujet du numéro de plaque d'immatriculation de la voiture qu'elle a vue en rêve, Allison comprend qu'il s'agit de crimes qui seront commis par Jared Swanstrom dans le futur. Allison va prévenir une certaine Sharona, jeune lycéenne rousse qu'elle a vue en rêve et future victime de Jared, pour lui enjoindre d'éviter un homme qui, dans sept ans, se conduira d'une certaine manière. Puis Allison, rencontrant une nouvelle fois Jared au bureau du procureur, lui fait une sévère leçon de morale, lui enjoignant de respecter la vie des gens et de se soigner si besoin est. L'homme quitte les locaux sans un mot. Parallèlement à ces faits concernant Jared, Allison découvre que sa fille aînée, Ariel, considérée par Joe comme étant « surdouée en mathématiques », est dotée de pouvoirs parapsychiques lui permettant de lire les résultats des exercices dans l'esprit de ceux qui sont en face : Ariel n'est pas surdouée et a des prédispositions issues plus de sa mère que de son père !
Commentaires
Après Bridgette à l'épisode 4, c'est au tour d'Ariel de montrer certains pouvoirs parapsychiques similaires à ceux de sa mère. Sa capacité de faire des rêves parapsychiques sera évoquée dans l'épisode 9.

Épisode 7 : Diabolique[modifier | modifier le code]

Titre original
Jump Start (« Le grand envol » / « Le grand saut »)
Numéro
7 (1-07)
Première diffusion
Scénario
Melinda Hsu
Réalisation
Artie Mandelberg
Invités
Résumé
Allison travaille sur la mort de la petite amie du fils de l'avocat Larry Watt, croisé à l'épisode 5 : la jeune fille semble se jetter volontairement du haut d'une falaise. S'agit-il d'un suicide ? Lorsque le corps de la jeune fille est découvert grâce à Allison, les soupçons de la police se dirigent vers Larry Watt, car on découvre qu'il entretenait une liaison sentimentale avec la défunte et qu'il était présent au moment où la jeune fille s'est suicidée, ou s'apprêtait à se suicider. Néanmoins les rêves d'Allison deviennent de plus en plus précis au fil des jours, et le rôle du fils de Larry apparaît sous un autre jour, grâce à la découverte d'un magnétophone que la jeune fille avait placé dans sa poche et qu'elle avait jeté lors de son suicide :
  • c'est lui qui avait « organisé » la liaison initiale entre la jeune fille et Larry Watt ;
  • c'est lui qui, jouant sur les tendances suicidaires de la jeune fille, lui a annoncé qu'il rompait avec elle, l'incitant à se suicider en se jetant du haut de la falaise ;
  • en définitive, c'est lui qui a fait en sorte que Larry Watt soit soupçonné d'être à l'origine du suicide, si ce n’est du meurtre, afin de mettre la main sur son patrimoine !
Commentaires
Larry Watt reviendra dans la série en saison 2, épisode 6.

Épisode 8 : Cas de conscience[modifier | modifier le code]

Titre original
Lucky (« Chanceux »)
Numéro
8 (1-08)
Première diffusion
Scénario
David Folwell
Réalisation
Peter Werner
Invités
Résumé
En pleine nuit, Allison se réveille en sursaut, profondément bouleversée : elle vient de rêver que son demi-frère Michael, engagé dans les forces américaines en Afghanistan, était tué. Avant de se rendre au bureau du procureur, elle appelle en vain tous les services du gouvernement afin de savoir s'il y a eu un incident impliquant les troupes américaines. Alors qu'elle effectue ses recherches, Allison voit deux hommes débarquer chez elle : il s'agit de Mickaël et d'un copain de régiment. Elle apprend à cette occasion que son frère était surnommé « Chanceux » par ses collègues de bataillon, car il arrivait toujours à deviner si telle ou telle patrouille dans les montagnes afghanes allait être calme ou être semée d'embûches, parfois mortelles. Quand Allison se rend au bureau, le procureur Devalos lui confie une affaire d'incendie ayant entraîné la mort de plusieurs personnes. On sait qu'il s'agit d'un incendie criminel, avec deux foyers d'origine. Qui a fait le coup : le père, qui est mort dans l'incendie, ou la mère, grièvement blessée et dans le coma, ou un tiers ? En se rendant dans la maison détruite, Allison a la vision très nette d'une jeune victime refusant de lui révéler ce qui s'est réellement passé. Pour résoudre cette affaire, elle sera aidée par Mickaël, qui est lui aussi doté de pouvoirs paranormaux. Or Mickaël refuse d'aider sa sœur car il a lui-même des « problèmes » avec un fantôme qui vient le hanter toutes les nuits, celui d'un sergent assassiné par le copain de régiment. Or Mickaël et le copain sont revenus à Phoenix pour assister à l'enterrement du sergent et présenter leurs condoléances à sa famille. Mickaël est tiraillé entre les exigences de l'esprit du sergent, qui lui ordonne de dire la vérité à sa famille, et celles du copain de régiment, qui refuse que son rôle soit connu de tous et qui fait du chantage économique à Mickaël en le menaçant de ne pas le prendre comme associé dans une boutique de surf qu'ils envisagent de monter en Californie…
Commentaires
Après Bridgette (épisode 4) et Ariel (épisode 6), le téléspectateur apprend que le demi-frère d'Allison détient lui-aussi des pouvoirs parapsychiques.

Épisode 9 : Il était une fois…[modifier | modifier le code]

Titre original
Coded (« Codé »)
Numéro
9 (1-09)
Première diffusion
Scénario
Moira Kirland
Réalisation
Bill L. Norton
Invités
Résumé
Ariel fait un rêve dans lequel elle est présente sous le nom de Sarah qui, prisonnière d'un ogre, parvient à s'échapper d'un château gardé par un dragon vert. Le même jour, au cours d'une visite scolaire, elle aperçoit une publicité représentant le dragon de son rêve. Elle découvre que dans une maison située à proximité, une petite fille de son âge et prénommée Sarah a disparu il y a deux ans : on soupçonne un certain Daryl Yellen d'avoir enlevé la fillette, de l'avoir violée puis tuée, avant de l'enterrer dans le désert. Ariel parle de son rêve à ses parents : Joe a du mal à se faire à l'idée que sa fille ait hérité du don de sa mère et ne souhaite pas qu'Ariel parle de son rêve à la police. Allison parle de Sarah à Devalos et à Scanlon, en faisant passer le rêve d'Ariel pour le sien. Allison se rend au pénitencier fédéral pour rencontrer Daryl Yellen, qui lui confirme l'enlèvement et le meurtre de la fillette. Or durant l'entretien, Allison a une vision : si effectivement Yellen avait bien enlevé Sarah, il l'avait en revanche remise à un tiers. La fillette est-elle encore vivante ? Est-elle retenue prisonnière chez Henry Yellen, débile léger et frère de Daryl ?
Commentaires
Après l'épisode n°6, il s'agit du deuxième épisode dans lequel les pouvoirs parapsychiques d'Ariel sont évoqués.

Épisode 10 : Insomnies[modifier | modifier le code]

Titre original
The Other Side of the Tracks (« L'autre côté des voies »)
Numéro
10 (1-10)
Première diffusion
Scénario
Chris Dingess
Réalisation
Eric Laneuville
Invités
Résumé
Allison rêve de deux enfants en train de courir le long d'un train ; l'un parvient à passer de l'autre côté de la voie ferrée, l'autre tombe. Un drame a eu lieu. Quelque temps après, à l'occasion d'un barbecue, elle fait la connaissance du Dr Cardwell, spécialiste de la « communication avec l'au-delà ». Elle se rend à son cabinet, et il tente d'analyser le rêve son rêve en lui faisant passer des tests. Puis au moment où le médecin entend son récit, il s'aperçoit qu'il s'agit là de sa propre histoire : son petit frère Kenny avait en effet disparu dans des circonstances similaires quarante ans auparavant. Allison fera son enquête en suivant les voies du chemin de fer et sera contactée par le fantôme d'une femme morte deux ans auparavant, qui lui explique avoir « trouvé » un enfant quarante ans avant d'une voie ferrée, l'avoir pris avec elle et élevé comme son fils. Allison va permettre aux deux frères de se retrouver. Pendant tout l'épisode, Devalos tente de résoudre un problème : un homme a été tué et l'on soupçonne un mafieu d'avoir fait le coup. Or un adolescent de 14 ans a tout avoué, mais des indices laissent à penser que sa famille et lui ont perçu une forte somme d'argent pour ce « précieux service ». Devalos temporise, se rendant compte de l’injustice à laquelle il risque de contribuer. À la fin de l'épisode; Allison révèle à Devalos que dans un rêve qu'elle vient d'avoir, l'adolescent se trouvait, à l'heure du meurtre, dans une salle de jeux électroniques, surveillés par une caméra vidéo. Mais Devalos lui annonce que l'adolescent vient d'être assassiné dans le centre de détention.
Commentaires
On aperçoit pour la deuxième fois Lynn DiNovi, proche collaboratrice du maire de Phoenix. Elle était déjà apparue dans l'épisode-pilote.

Épisode 11 : J'ai épousé une télépathe[modifier | modifier le code]

Titre original
I Married a Mind Reader
Numéro
11 (1-11)
Première diffusion
Scénario
René Echevarria
Réalisation
Duane Clark
Invités
Résumé
Clouée au lit par la grippe, Allison se réconforte en regardant avec délice un sitcom très populaire dans les années 1960, « J'ai épousé une télépathe ». Cette série télévisée mettait en scène un couple vedette, Henry et Abigail, mariés à la ville comme à l'écran. Ils avaient brusquement disparu de l'antenne lorsqu'Henry fut accusé du meurtre de son épouse et condamné à la réclusion à perpétuité pour cela. Allison s'endort en regardant son poste de télévision. Un rêve la propulse dans les coulisses de l'émission : se retrouvant à la place d'une secrétaire, elle cherche à trouver qui a tué Abigail. Au fil de ses rêves successifs, elle apprend que la secrétaire était enceinte d'Henry, et que celle-ci a accouché d'un garçon. Elle apprend de la bouche du fantôme d'Abigail, censée avoir été tuée par Henry, que c'était un coup monté d'Abigail qui voulait se venger de son époux. Retournant au pénitencier, Allison révèle la vérité à Henry, toujours incarcéré mais en fin de vie, et lui fait connaître son fils, qu'il n'avait jamais vu.
Commentaires
La série télévisée qui est parodiée dans cet épisode est la série des années 1960 The Adventures of Ozzie and Harriet. On peut aussi penser à la série Ma sorcière bien-aimée.

Épisode 12 : Fantômes[modifier | modifier le code]

Titre original
A Priest, a Doctor and a Medium Walk into an Execution Chamber (« Un prêtre, un médecin et une médium déambulent dans une salle d'exécution »)
Numéro
12 (1-12)
Première diffusion
Scénario
Chris Dingess
Réalisation
Bill L. Norton
Invités
Résumé
À la demande de Devalos, qui souhaite ainsi lui faire prendre conscience des enjeux de son métier, Allison est tenue d'assister à l'exécution d'un détenu, Reynaldo Cerrera, convaincu de meurtre et de viol. Mais à la mort de ce dernier dans la chambre d'exécution, la jeune femme, à son grand étonnement, ne voit pas l'âme de l'homme s'échapper de son corps. Peu après, la petite amie de Cerrera est assassinée et son amant, seul témoin de la scène, affirme avoir reconnu le défunt et l'avoir pris en photo… Allison enquête… Parallèlement à cette enquête, Allison rencontre le meilleur ami d'Ariel : elle a une vision selon laquelle le garçon, un jour, pourrait faire du mal à sa fille. Allison découvre aussi que les parents de l’enfant ont commis il y a quelques mois une attaque à main armée, et que la mère a involontairement tué un policier…

Épisode 13 : Turbulences[modifier | modifier le code]

Titre original
Being Mrs. O'Leary's Cow (« Être la vache de Mme O'Leary »)
Numéro
13 (1-13)
Première diffusion
Scénario
Melinda Hsu
Réalisation
Ronald L. Schwary
Invités
Résumé
L'épisode débute par une scène à bord d'un avion, qui est sur le point de s'écraser en raison d'un violent orage ; néanmoins grâce à un sang-froid exceptionnel et à une manœuvre audacieuse, le pilote parvient à éviter le crash. Allison se réveille en sursaut. Plus tard, au bureau de Devalos, elle rencontre un homme dont la femme a disparu : est-il innocent, ou coupable ? se demandent Devalos et Scanlon. Cet homme, c'est le pilote courageux qu'Allison a vu dans son rêve ! En l'interrogeant, elle apprend que la date de mariage du couple est le 31 mars 2003. Plus tard, quand elle examine la voiture de la victime, elle découvre en regardant le GPS que le corps serait enterré dans telle zone désertique. Elle dévoile cette information à Devalos, et l'on ne tarde pas à découvrir le corps de la femme, enterré dans une fosse. C'est alors qu'Allison reçoit une nouvelle vision : une main d'homme récupère, dans la fosse creusée où le cadavre a été placé, une carte d'embarquement de pilote. Cette carte, Allison la retrouve chez le pilote. Par ailleurs elle constate avec stupeur que les coordonnées de latitude de découverte du corps correspondent à la date de mariage du couple ! Allison se retrouve face un dilemme : sachant que selon toute probabilité le pilote a tué son épouse, doit-elle contribuer à le faire mettre en prison et prendre le risque de laisser mourir des centaines de personnes, ou doit-elle tenter de le faire libérer, bien que meurtrier ? En fin de compte, le pilote restera libre. Parallèlement à cette affaire criminelle, la situation familiale est légèrement perturbée par la photo de classe des deux filles : Bridgette veut absolument s'habiller de manière non conventionnelle.
Commentaires
Le titre de l'épisode est mystérieux. Par ailleurs, la fin de l'épisode ne résout pas le problème posé : on ignore si le pilote sera, ou non, arrêté par la police, même si sa culpabilité ne fait pas de doute.

Épisode 14 : Affaires classées[modifier | modifier le code]

Titre original
In the Rough
Numéro
14 (1-14)
Première diffusion
Scénario
René Echevarria
Réalisation
Duane Clark
Invités
Résumé
L'épisode débute par un rêve que fait Allison : un Noir conduit une voiture, une petite fille est allongée à l'arrière : il l'a enlevée. Une voiture de police est derrière ; l'homme doit s'arrêter. Le policier lui demande le permis de conduire et la carte grise. Dans un flash suivant, on voit le Noir en train de manier une pelle en pleine nuit. Lorsqu'Allison se réveille, elle apprend que Marjorie, la mère de Joe, doit venir passer quelques jours à la maison. S'ensuivent les petits conflits opposant Allison à Marjorie et cette dernière aux enfants, tandis que le père-fantôme de Joe annonce à Allison que Marjorie aimerait bien rester à demeure dans la maisonnée. À la fin de l'épisode, Marjorie quittera la famille et rentrera chez elle. Au bureau du procureur Devalos a lieu une réunion avec une organisation des Droits de l’homme qui travaille sur la réouverture de procès de détenus lorsque leur culpabilité n'a pas été obtenue avec certitude. Une enquête est rouverte sur le cas d'Owen Butler, accusé puis condamné pour le meurtre d'un dealer commis en 1995. Les charges reposaient sur son absence d'alibi au moment du meurtre et sur le fait que le revolver ayant servi à tuer le dealer avait été retrouvé dans sa voiture. Allison est chargée par Devalos d'assister à l’enquête. Owen Butler est le Noir de son rêve de la nuit précédente ! Il apparaît que celui-ci avait enlevé la petite Samantha, alors âgée de 4 ans mais était innocent du meurtre. Allison découvre que c'est Lee Scanlon qui avait arrêté Butler et lui avait demandé les papiers du véhicule ; puis Scanlon avait ultérieurement placé l’arme du crime dans la voiture d'Owen afin de le faire accuser du meurtre (en réalité : du suicide) du dealer, car il savait qu'Owen était responsable de l'enlèvement et de la mort de Samantha. Ainsi, faute de pouvoir le faire condamner pour ce crime, il l'a fait accuser d'un autre crime pour lequel il était innocent. Allison est à la fois stupéfaite du comportement, dix ans auparavant, de son ami et collègue, mais aussi en proie à un dilemme. En effet, elle a la preuve qu'Owen n’était pas sur les lieux du meurtre du dealer au moment de sa commission, car il était au stade pour assister à un match de basket et avait été filmé par les caméras de télévision. Que faire ? Doit-elle laisser Owen emprisonné pour un meurtre qu'il n'a pas commis, ou le faire sortir alors qu'il a tué une petite fille ? Elle contribue à faire retrouver le corps de Samantha, qui avait été enterré par Owen. Grâce à Allison, celui-ci est disculpé du meurtre du dealer, et une conférence de presse a lieu pour aviser les médias de cette situation. Mais alors qu'il quitte la tribune, Lee Scanlon l'appréhende pour l'enlèvement et le meurtre de Samantha.
Commentaires
On retrouve dans cet épisode le fantomatique père de Joe, entraperçu précédemment, et on fait connaissance avec la mère de Joe, qui sera atteinte d'un cancer dans la saison 6 et qui décèdera dans la saison 7.

Épisode 15 : Une âme maléfique[modifier | modifier le code]

Titre original
Penny for Your Thoughts
Numéro
15 (1-15)
Première diffusion
Résumé
À l'école, Ariel est accusée par son professeur d'avoir triché lors d'un devoir de mathématiques : elle a marqué la réponse juste sans indiquer son raisonnement intellectuel. Joe va rencontrer le professeur, et le conflit entre les deux hommes aboutit à une impasse. En fin d'épisode, Allison va le voir à son tour et lui parle de ses dons parapsychiques et de ceux d'Ariel : elle fait une petite démonstration de ses talents. L'épisode est dominé par la présence maléfique du Dr Charles Walker, « le boucher de Wichita », mort en 1902 et serial killer spécialisé dans l'éventration d'adolescentes. Or l'une d'elles vient de subir ce sinistre sort. Lee Scanlon fait le rapprochement avec Charles Walker. Au début dubitative, Allison va rendre visite à quatre reprises à Kenneth Holloway, un médecin condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir, en 1991, fait subir la même chose à une jeune fille. Au fil des visites, elle discute avec l’homme, l'esprit de Walker étant au centre des discussions. Parallèlement à ces visites, Allison voit en rêve une jeune adolescente, Elisha, qui pourrait être la prochaine victime de Walker. Grâce à l’aide d'Holloway, elle découvre où se trouve Elisha, à savoir un hôpital psychiatrique. Or le fantôme de Walker a pris possession de l'adolescente. S'ensuit une confrontation entre Allison et Walker, qui abandonne la lutte et quitte le corps d'Elisha.
Commentaires
Il sera de nouveau question du Dr Charles Walker dans la saison 2 (épisode 12) et la saison 3 (épisode 4).

Épisode 16 : De l'autre côté du miroir (1re partie)[modifier | modifier le code]

Titre original
When Push Comes to Shove - Part 1 (jeu de mot intraduisible entre le nom propre du capitaine Push, qui signifie « pousser », et « to shove », qui signifie « bousculer », « dégager », « pousser en arrière »)
Numéro
16 (1-16)
Première diffusion
Scénario
Chris Dingess
Réalisation
Aaron Lipstadt
Invités
Résumé
Un tueur vient d'assassiner une jeune femme. Appelée sur les lieux du meurtre, Allison visite la salle de bains de l’appartement. Elle voit dans le miroir… une vision du capitaine Kenneth Push (déjà croisé dans le premier épisode de la saison) entrant dans la pièce, de l'autre côté du miroir, enquêtant sur un autre meurtre, et faisant remarquer à son adjoint que l'assassin avait laissé un trace sur le miroir, visible uniquement grâce à de l'eau chaude, les mots indiquant un verset de la Bible : « Isaïe 14.21 ». Il laisse entendre qu'il ne s'agit pas d'un premier meurtre, mais le renouvellement d'un crime d'un tueur en série. Allison fait l’expérience avec le miroir de la salle de bain : la même inscription apparaît, ce qui signifie que les meurtres commis au Texas et celui-ci sont liés. Elle s'en ouvre à Devalos, qui fait venir le capitaine Push à Phoenix. Push informe Devalos, Allison et Scanlon que le meurtrier, au Texas, avait enlevé à chaque fois le cœur de ses victimes. Le soir, il est invité à dîner chez les Dubois puis rentre à l'hôtel. Durant la nuit, vers 3 h, Allison est réveillée par une vision de Push, qui lui explique que les victimes ont un point commun entre elles et ont été choisies avec soin par l'assassin. Quand elle se rend à l’hôtel quelques heures après, Allison apprend que le capitaine Push a été hospitalisé car il a eu une crise cardiaque durant la nuit. Elle se rend à l'hôpital et le rencontre : il est mal en point, et le chirurgien lui propose de placer un pacemaker. L'enquête criminelle se poursuit, et l'on apprend que deux des victimes étaient liées par un lien de parenté : elles avaient le même père. À la suite d'une nouvelle conversation téléphonique avec Allison, Kenneth Push décide d'en finir avec la vie : s'il meurt et devient fantôme, peut-être sera-t-il en mesure d'aider efficacement l’enquête en cours en contactant Allison ? Les dernières images de l'épisode le montrent en train de sectionner les fils le reliant aux machines de nutrition et de recueil des données médicales, avec une annonce « à suivre ».