Saison 1995-1996 de l'Avalanche du Colorado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1995-1996 de l'Avalanche du Colorado

Description de cette image, également commentée ci-après

Les bannières accrochées dans la patinoire du Pepsi Center et célébrant les deux Coupes Stanley.

Informations générales
Directeur général Pierre Lacroix
Entraîneur Marc Crawford
Capitaine Joe Sakic
Patinoire McNichols Sports Arena
Saison régulière
Classements Premiers de la division Pacifique
Deuxièmes de la conférence de l'Ouest
Deuxièmes au classement général[1]
Meilleurs joueurs Joe Sakic (51 buts et 120 points)
Peter Forsberg (86 aides)
Séries éliminatoires
Progression victoire 4-2 Canucks de Vancouver
victoire 4-2 Blackhawks de Chicago
victoire 4-2 Red Wings de Détroit
victoire 4-0 Panthers de la Floride
Meilleurs joueurs Joe Sakic (18 buts, 16 aides, 34 points)
Récompenses
Collectif Coupe Stanley
Trophée Clarence S. Campbell
Individuel Trophée Conn SmytheJoe Sakic

Autres saisons

La saison 1995-1996 de l'Avalanche du Colorado est la première saison de la franchise de hockey sur glace depuis le déménagement à Denver au sein de la Ligue nationale de hockey. Les Avs sont menés par le capitaine Joe Sakic, de Peter Forsberg, du défenseur Adam Foote et du gardien de but Patrick Roy qui ont mené l'Avalanche à la victoire de leur première Coupe Stanley de l'histoire en battant les Panthers de la Floride en quatre rencontres.

L'avant-saison[modifier | modifier le code]

Alors que la saison 1994-1995 des Nordiques de Québec étaient leur dernière saison à Québec, ils avaient une fiche de 30 victoires, 13 défaites et cinq matchs nuls, dont 65 points en 48 matchs — la saison régulière est écourtée à cause d'un lock-out de 103 jours qui prend fin le 11 janvier 1995 — et ont été premiers de l'association de l'Est[2]. Malheureusement, ils se font éliminer au premier tour par les Rangers de New York en six rencontres. L'entraîneur de l'équipe Marc Crawford remporte le trophée Jack Adams, remis au meilleur entraîneur[3] et le Suédois Peter Forsberg remporte le trophée Calder de la meilleure recrue[4].

Les Nordiques connaissent des problèmes financiers à cause du Colisée de Québec, domicile de l'équipe québécoise. Le propriétaire des Nordiques, Marcel Aubut, a demandé un plan pour sauver les Nordiques mais le plan échoue et Aubut vend les Nordiques à un groupe d'investisseurs à Denver. La franchise s’appellera l'Avalanche du Colorado le 10 août 1995[5]. Ce n'est cependant pas la première fois que la ville de Denver accueille une équipe de la LNH : les Rockies du Colorado y ont séjourné jusqu'en 1982 avant d'être vendus et déménagés à Newark pour devenir les Devils du New Jersey[6]. L'Avalanche jouera sa première saison en 1995-1996.

Joueurs repêchés[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs choisis lors du repêchage de 1995[7]
Ronde Choix Nom Poste Nationalité Équipe précédente
1 25 Marc Denis Gardien de but Drapeau du Canada Canada Saguenéens de Chicoutimi (LHJMQ)
2 51 Nic Beaudoin Ailier gauche Drapeau du Canada Canada Red Wings Junior de Détroit (LHO)
3 77 John Tripp Ailier droit Drapeau de l'Allemagne Allemagne[Note 1] Generals d'Oshawa (LHO)
4 81 Tomi Kallio Ailier gauche Drapeau de la Finlande Finlande Kiekko-67 Turku (I divisioona)
5 129 Brent Johnson Gardien de but Drapeau des États-Unis États-Unis Platers d'Owen Sound (LHO)
6 155 John Cirjak Ailier droit Drapeau du Canada Canada Chiefs de Spokane (LHOu)
7 181 Dan Smith Défenseur Drapeau du Canada Canada Université de la Colombie-Britannique (SIC)
8 207 Tomi Hirvonen Centre Drapeau de la Finlande Finlande Ilves junior (SM-liiga)
9 228 Chris George Ailier droit Drapeau du Canada Canada Sting de Sarnia (LHO)

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Le McNichols Sports Arena, patinoire où jouait l'Avalanche à l'époque.

Le premier match de l'Avalanche débute le 6 octobre 1995 à leur domicile, le McNichols Arena. Le Colorado s'oppose aux Red Wings de Détroit et l'Avalanche finit par l'emporter 3-2. Valeri Kamenski marque le tout premier but marqué par un joueur de l'Avalanche[8].

Le 26 octobre, le Colorado échange Owen Nolan aux Sharks de San José en retour du défenseur letton Sandis Ozoliņš au bout d'une dizaine de matchs.

Le 28 novembre, Claude Lemieux marque trois buts en un match lors d'une victoire 7-3 contre les Islanders de New York. Lorsqu'un joueur marque trois buts le même match, on l'appelle « coup du chapeau » (appelé tour du chapeau au Québec). Lemieux devient alors le premier joueur de l'Avalanche à réaliser un coup du chapeau depuis l'arrivée à Denver[9].

Lors de la saison, les Avs ont été invaincus à domicile pendant dix matchs dont huit victoires et deux matchs nuls jusqu'à ce qu'ils perdent le 3 décembre 7-6 contre les Stars de Dallas à Denver[10].

Une semaine plus tard, le 5 décembre, l'Avalanche réalise une victoire écrasante de 12-2 contre les Sharks de San José où Kamenski réalise un coup du chapeau[9]. Le lendemain, l'Avalanche fait l'acquisition du gardien vedette des Canadiens de Montréal Patrick Roy qui avait amené les Canadiens à la Coupe Stanley en 1986 et en 1993. Quatre jours plus tôt, Roy s'est fait humilier en perdant lors d'un match des Canadiens face aux Red Wings de Détroit 11-1 en accordant neuf buts au Forum de Montréal. Roy rejoint le Colorado avec le capitaine des Canadiens Mike Keane en échange de Jocelyn Thibault, Martin Ručinský et Andreï Kovalenko[11].

Le 7 décembre, Roy joue son premier match avec les Avs mais perdent 5 à 3 ; Roy a arrêté trente tirs et a encaissé quatre buts[12]. Le 11 décembre contre les Maple Leafs de Toronto, il récolte sa première victoire avec l'équipe alors qu'ils remportent le match 5 à 1[13]. Le 5 février 1996, il joue son premier match contre le Canadien depuis son échange au Colorado. Il arrête 37 des 39 tirs qu'il a reçu lors de la victoire 4 à 2 et en prenant le palet du match, il le donne à l'entraîneur-chef du Tricolore, Mario Tremblay[14].

Classement[modifier | modifier le code]

L'Avalanche termine la saison régulière au premier rang de la division Pacifique et deuxième de l'association de l'Ouest, derrière les Red Wings de Détroit avec les 62 matchs victorieux pour 131 points qui sont les champions de la saison régulière. Les Avs terminent deuxièmes du classement général[1].

Classement de la division Pacifique
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Avalanche du Colorado 82 47 25 10 326 240 104
2 Flames de Calgary 82 34 37 11 241 240 79
3 Canucks de Vancouver 82 32 35 15 278 278 79
4 Mighty Ducks d'Anaheim 82 35 39 8 234 247 78
5 Oilers d'Edmonton 82 30 44 8 240 304 68
6 Kings de Los Angeles 82 24 40 18 256 302 66
7 Sharks de San José 82 20 55 7 252 357 47
Classement de l'association de l'Ouest
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Red Wings de Détroit 82 62 13 7 325 181 131
2 Avalanche du Colorado 82 47 25 10 326 240 104
3 Blackhawks de Chicago 82 40 28 14 273 220 94
4 Maple Leafs de Toronto 82 34 36 12 247 252 80
5 Blues de Saint-Louis 82 32 34 16 219 248 80
6 Flames de Calgary 82 34 37 11 241 240 79
7 Canucks de Vancouver 82 32 35 15 278 278 79
8 Jets de Winnipeg 82 36 40 6 275 291 78
9 Mighty Ducks d'Anaheim 82 35 39 8 234 247 78
10 Oilers d'Edmonton 82 30 44 8 240 304 68
11 Stars de Dallas 82 26 42 14 227 280 66
12 Kings de Los Angeles 82 24 40 18 256 302 66
13 Sharks de San José 82 20 55 7 252 357 47

Match après match[modifier | modifier le code]

Ce tableau reprend les résultats de l'équipe au cours de la saison, les buts marqués par l'Avalanche étant inscrits en premier[15].

Résultats de l'Avalanche lors de la saison régulière
No  Date Résultat Adversaire Score Bilan ( V - D - N )
1 06-oct Symbol support vote.svg Red Wings de Détroit 3-2 1-0-0
2 07-oct Symbol oppose vote.svg @ Kings de Los Angeles 2-4 1-1-0
3 09-oct Symbol neutral vote.svg Penguins de Pittsburgh 6-6 1-1-1
4 11-oct Symbol support vote.svg Bruins de Boston 3-1 2-1-1
5 13-oct Symbol oppose vote.svg @ Capitals de Washington 1-3 2-2-1
6 14-oct Symbol oppose vote.svg @ Blues de Saint-Louis 1-4 2-3-1
7 18-oct Symbol support vote.svg Capitals de Washington 4-2 3-3-1
8 23-oct Symbol support vote.svg Mighty Ducks d'Anaheim 3-1 4-3-1
9 25-oct Symbol support vote.svg @ Flames de Calgary 3-2 5-3-1
10 27-oct Symbol support vote.svg Sabres de Buffalo 5-4 6-3-1
11 30-oct Symbol support vote.svg @ Stars de Dallas 6-1 7-3-1
12 01-nov Symbol support vote.svg Flames de Calgary 6-1 8-3-1
13 03-nov Symbol support vote.svg @ Jets de Winnipeg 5-2 9-3-1
14 05-nov Symbol support vote.svg @ Blackhawks de Chicago 7-3 10-3-1
15 09-nov Symbol neutral vote.svg Stars de Dallas 1-1 10-3-2
16 11-nov Symbol support vote.svg @ Canucks de Vancouver 8-4 11-3-2
17 15-nov Symbol oppose vote.svg @ Mighty Ducks d'Anaheim 3-7 11-4-2
18 17-nov Symbol support vote.svg @ Flames de Calgary 5-3 12-4-2
19 18-nov Symbol support vote.svg Flames de Calgary 5-2 13-4-2
20 20-nov Symbol neutral vote.svg @ Oilers d'Edmonton 3-3 13-4-3
21 22-nov Symbol support vote.svg Blackhawks de Chicago 6-2 14-4-3
22 25-nov Symbol neutral vote.svg @ Canadiens de Montréal 2-2 14-4-4
23 28-nov Symbol support vote.svg @ Islanders de New York 7-3 15-4-4
24 29-nov Symbol oppose vote.svg @ Devils du New Jersey 4-5 (P) 15-5-4
25 01-déc Symbol oppose vote.svg @ Rangers de New York 3-5 15-6-4
26 03-déc Symbol oppose vote.svg Stars de Dallas 6-7 15-7-4
27 05-déc Symbol support vote.svg Sharks de San José 12-2 16-7-4
28 07-déc Symbol oppose vote.svg Oilers d'Edmonton 3-5 16-8-4
29 09-déc Symbol support vote.svg @ Sénateurs d'Ottawa 7-3 17-8-4
30 11-déc Symbol support vote.svg @ Maple Leafs de Toronto 5-1 18-8-4
31 13-déc Symbol oppose vote.svg @ Sabres de Buffalo 3-4 18-9-4
32 15-déc Symbol oppose vote.svg @ Whalers de Hartford 2-4 18-10-4
33 18-déc Symbol oppose vote.svg Canucks de Vancouver 2-4 18-11-4
34 20-déc Symbol support vote.svg @ Oilers d'Edmonton 4-1 19-11-4
35 22-déc Symbol support vote.svg Blues de Saint-Louis 2-1 20-11-4
36 23-déc Symbol neutral vote.svg @ Kings de Los Angeles 2-2 20-11-5
37 26-déc Symbol support vote.svg @ Sharks de San José 5-1 21-11-5
38 29-déc Symbol support vote.svg Maple Leafs de Toronto 3-2 22-11-5
39 03-jan Symbol oppose vote.svg Devils du New Jersey 0-1 22-12-5
40 04-jan Symbol neutral vote.svg Flyers de Philadelphie 2-2 22-12-6
41 06-jan Symbol oppose vote.svg @ Maple Leafs de Toronto 2-5 22-13-6
42 09-jan Symbol support vote.svg @ Bruins de Boston 3-0 23-13-6
43 10-jan Symbol neutral vote.svg Panthers de la Floride 4-4 23-13-7
44 14-jan Symbol neutral vote.svg Flames de Calgary 4-4 23-13-8
45 16-jan Symbol support vote.svg @ Penguins de Pittsburgh 5-2 24-13-8
46 17-jan Symbol oppose vote.svg @ Red Wings de Détroit 2-3 24-14-8
47 22-jan Symbol support vote.svg Islanders de New York 4-3 25-14-8
48 25-jan Symbol neutral vote.svg Canucks de Vancouver 2-2 25-14-9
49 27-jan Symbol support vote.svg @ Sharks de San José 4-3 (P) 26-14-9
50 31-jan Symbol oppose vote.svg @ Mighty Ducks d'Anaheim 1-2 26-15-9
51 01-fév Symbol support vote.svg Jets de Winnipeg 6-4 27-15-9
52 03-fév Symbol support vote.svg Rangers de New York 7-1 28-15-9
53 05-fév Symbol support vote.svg Canadiens de Montréal 4-2 29-15-9
54 07-fév Symbol neutral vote.svg Lightning de Tampa Bay 4-4 29-15-10
55 09-fév Symbol oppose vote.svg Whalers de Hartford 2-3 (P) 29-16-10
56 11-fév Symbol support vote.svg @ Flyers de Philadelphie 5-3 30-16-10
57 15-fév Symbol oppose vote.svg @ Lightning de Tampa Bay 2-4 30-17-10
58 16-fév Symbol support vote.svg @ Panthers de la Floride 5-4 (P) 31-17-10
59 19-fév Symbol support vote.svg Oilers d'Edmonton 7-5 32-17-10
60 23-fév Symbol support vote.svg Kings de Los Angeles 6-2 33-17-10
61 25-fév Symbol support vote.svg Sénateurs d'Ottawa 4-2 34-17-10
62 26-fév Symbol support vote.svg Mighty Ducks d'Anaheim 3-2 35-17-10
63 29-fév Symbol oppose vote.svg @ Blackhawks de Chicago 3-4 35-18-10
64 01-mar Symbol support vote.svg Blackhawks de Chicago 5-3 36-18-10
65 03-mar Symbol support vote.svg Maple Leafs de Toronto 4-0 37-18-10
66 05-mar Symbol oppose vote.svg Sharks de San José 3-5 37-19-10
67 08-mar Symbol oppose vote.svg Red Wings de Détroit 2-4 37-20-10
68 09-mar Symbol support vote.svg @ Canucks de Vancouver 7-5 38-20-10
69 13-mar Symbol oppose vote.svg @ Mighty Ducks d'Anaheim 0-4 38-21-10
70 17-mar Symbol support vote.svg Oilers d'Edmonton 8-1 39-21-10
71 19-mar Symbol support vote.svg @ Canucks de Vancouver 4-3 40-21-10
72 20-mar Symbol support vote.svg @ Kings de Los Angeles 5-2 41-21-10
73 22-mar Symbol oppose vote.svg @ Red Wings de Détroit 0-7 41-22-10
74 24-mar Symbol support vote.svg @ Jets de Winnipeg 5-3 42-22-10
75 27-mar Symbol oppose vote.svg Jets de Winnipeg 1-3 42-23-10
76 28-mar Symbol support vote.svg @ Sharks de San José 8-3 43-23-10
77 3-avr Symbol oppose vote.svg Blues de Saint-Louis 3-6 43-24-10
78 6-avr Symbol support vote.svg Sharks de San José 5-1 44-24-10
79 7-avr Symbol support vote.svg @ Stars de Dallas 4-1 45-24-10
80 10-avr Symbol support vote.svg Mighty Ducks d'Anaheim 7-3 46-24-10
81 11-avr Symbol support vote.svg @ Blues de Saint-Louis 3-2 47-24-10
82 14-avr Symbol oppose vote.svg Kings de Los Angeles 4-5 47-25-10

Classement des joueurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des gardiens de buts[16]
no  Joueur PJ V D N Min BC BL Moy B A Pun Commentaire
Drapeau du Canada Jocelyn Thibault 10 3 4 2 558 28 0 87,4 % 0 0 0 parti en cours de saison A fini la saison avec les Canadiens
33 Drapeau du Canada Patrick Roy 39 22 15 1 2305 103 1 90,9 % 0 0 4 arrivé en cours de saisonA débuté la saison avec les Canadiens
35 Drapeau du Canada Stéphane Fiset 37 22 6 7 2107 103 1 89,8 % 0 1 0
Statistiques des défenseurs
no  Joueur PJ B A Pts Pun Commentaire
Drapeau du Canada John Slaney 7 0 3 3 4 parti en cours de saison A fini la saison avec les Kings
Drapeau de la Finlande Janne Laukkanen 3 1 0 1 0 parti en cours de saison A fini la saison avec les Sénateurs
2 Drapeau du Canada Sylvain Lefebvre 75 5 11 16 49 A - assistant capitaine
4 Drapeau de l'Allemagne Uwe Krupp 6 0 3 3 4
5 Drapeau de la Russie Alekseï Goussarov 65 5 15 20 56
6 Drapeau des États-Unis Craig Wolanin 75 7 20 27 50
7 Drapeau du Canada Curtis Leschyshyn 77 4 15 19 73
8 Drapeau de la Lettonie Sandis Ozoliņš 66 13 37 50 50 arrivé en cours de saisonA débuté la saison avec les Sharks
24 Drapeau du Canada Jon Klemm 56 3 12 15 20
31 Drapeau des États-Unis Aaron Miller 5 0 0 0 0
52 Drapeau du Canada Adam Foote 73 5 11 16 88
55 Drapeau de la Norvège Anders Myrvold 4 0 1 1 6
Statistiques des attaquants
no  Joueur Poste PJ B A Pts Pun Commentaire
Drapeau du Canada Owen Nolan AD 9 4 4 8 9 parti en cours de saison A fini la saison avec les Sharks
Drapeau de la Russie Andreï Kovalenko AD 26 11 11 22 16 parti en cours de saison A fini la saison avec les Canadiens
Drapeau de la République tchèque Martin Ručínský AG 22 4 11 15 14 parti en cours de saison A fini la saison avec les Canadiens
Drapeau du Canada Claude Lapointe C 3 0 0 0 0 parti en cours de saison A fini la saison avec les Flames
9 Drapeau du Canada Mike Ricci C 62 6 21 27 52 A - assistant capitaine
10 Drapeau du Canada Troy Murray C 63 7 14 21 22
12 Drapeau du Canada Chris Simon AG 64 16 18 34 250
13 Drapeau de la Russie Valeri Kamenski AG 81 38 47 85 85
14 Drapeau des États-Unis Landon Wilson AD 7 1 0 1 6
14 Drapeau du Canada Dave Hannan AG 4 1 0 1 2 arrivé en cours de saisonA débuté la saison avec les Sabres
15 Drapeau de la République tchèque Josef Marha C 2 0 1 1 0
16 Drapeau du Canada Warren Rychel AG 52 6 2 8 147
18 Drapeau des États-Unis Adam Deadmarsh AD 78 21 27 48 142
19 Drapeau du Canada Joe Sakic C 82 51 69 120 44 C - capitaine de l'équipe
20 Drapeau du Canada René Corbet AG 33 3 6 9 33
21 Drapeau de la Suède Peter Forsberg C 82 30 86 116 47
22 Drapeau du Canada Claude Lemieux AD 79 39 32 71 117
25 Drapeau du Canada Mike Keane AD 55 10 10 20 40 arrivé en cours de saisonA débuté la saison avec les Canadiens
26 Drapeau du Canada Stéphane Yelle C 71 13 14 27 30
38 Drapeau du Canada Paul Brousseau AD 8 1 1 2 2
48 Drapeau des États-Unis Scott Young AD 81 21 39 60 50

Meneurs de l'équipe[modifier | modifier le code]

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Trevor Linden des Canucks de Vancouver réalise un coup du chapeau dans le cinquième match contre Colorado.

L'équipe du Colorado rencontre au premier tour les Canucks de Vancouver, troisièmes de la division Pacifique. L'équipe compte dans ses rangs Aleksandr Moguilny, Trevor Linden ou encore Cliff Ronning. Les Canucks ont notamment perdu la finale de la Coupe Stanley face aux Rangers de New York il y a deux ans, soit en 1994 et connaîtront une saison mitigé en 1994-1995 avec une élimition au deuxième tour. Durant cette saison, les Canucks perdent une pièce importante de leur formation, Pavel Boure, à cause d'une blessure au genou[17]. Ce dernier a réalisé deux saisons consécutives de soixante buts en plus d'être le meilleur buteur de la ligue en 1993-1994[18].

Les Canucks et les Avs jouent leur premier match éliminatoire le 16 avril 1996. Le match commence par un but de Russ Courtnall des Canucks mais Peter Forsberg va créer l'égalité vers 16 minutes. Joe Sakic et Valeri Kamenski marquent chacun un but en l'espace de 25 secondes et avant même que la première minute de la deuxième période soit écoulée. Après le but de Kamenski, le gardien des Canucks Kirk McLean a été remplacé par Corey Hirsch après avoir encaissé trois buts sur neuf tirs. Sandis Ozoliņš profite d'une supériorité numérique après une pénalité de Linden pour coup de coude. À 13 minutes, Esa Tikkanen marque pour les Canucks réduisant l'écart de deux buts mais Forsberg marque son deuxième but trois minutes plus tard. Après une troisième période sans but, l'Avalanche remporte le match 5 à 2[19].

Lors du deuxième match, la première période va connaître cinq buts, trois par l'Avalanche et deux par les Canucks. Forsberg ouvre la marque une minute passée et Mike Ricci et Ozoliņš sont les deux autres buteurs de l'équipe ; les deux buteurs de Vancouver sont Gino Odjick et Moguilny. Les Canucks marquent deux autres buts lors de la deuxième période par Linden et Martin Gélinas, ce dernier qui marque après une pénalité de Forsberg. En troisième période, Odjick mène les Canucks 5 à 3 avec son deuxième but de la rencontre puis Sakic marque son deuxième but des séries pour réduire l'écart d'un but mais cela change rien au score et les Canucks égalisent la série un match partout[20].

Le troisième match se joue au General Motors Place, domicile des Canucks. L'équipe de Denver humilie Vancouver devant ses partisans 4 à 0 avec trois buts en supériorité numérique du trio surnommé United Nations Line — Forsberg, Kamenski et Claude Lemieux[21]. Scott Young marque le dernier but du match et Roy finit la rencontre avec vingt-huit arrêts et obtient son sixième blanchissage[Note 2] de sa carrière en séries[22],[23].

Lors du quatrième match, après avoir mené 2 à 1 par des buts de Mike Keane et Adam Deadmarsh, l'Avalanche est victime de trois buts des Canucks en deuxième période — Jyrki Lumme, Josef Beránek et Odjick — et Vancouver mène 4 à 2. Le match se termine avec un but de Sakic à 6 minutes 36 et les Canucks remportent le match 4 à 3 et égalisent la série 2-2[24].

Dans la cinquième date, Sakic ouvre le pointage avec un but en supériorité numérique après une pénalité de Gélinas pour faire trébucher. Après le but de Beránek lors de la première période, Kamenski réplique lors de la deuxième période. Durant cette période, Linden marque un doublé prenant ainsi les devants 3 à 2. Dans le troisième tiers, le joueur des Avs René Corbet égalise la marque à trois buts partout puis Linden marque son troisième but du match pour un coup du chapeau. Vers 14 minutes, Sakic marque son deuxième but pour égaliser la marque 4 à 4 et emmener l'équipe en prolongation. Au bout de 51 secondes de la période supplémentaire, Sakic marque un nouveau but et réalise lui aussi un coup du chapeau et ainsi mener la série 3 matchs à 2[25]. C'est la troisième fois que deux joueurs inscrivent un coup du chapeau dans le même match des séries[26]

Dans le sixième match à Vancouver, quatre buts ont été marqués en deuxième période — Curtis Leschyshyn et Lemieux pour l'Avalanche, Markus Näslund et Esa Tikkanen pour les Canucks —. Ce tiers a également été marqué par le combat entre Uwe Krupp et Dana Murzyn qui écopent chacun de cinq minutes de pénalité pour s'être battu en plus de dix minutes pour méconduite. Lors de la troisième période, le septième but de Sakic des séries brise l'égalité pour l'emporter 3 à 2. L'Avalanche remporte ainsi la série 4 matchs à 2 en plus de la qualification pour le deuxième tour[27].

16 avril 1996 Vancouver 2-5
(1-1, 1-4, 0-0)
Colorado McNichols Sports Arena
16 061 spectateurs


18 avril 1996 Vancouver 5-4
(2-3, 2-0, 1-1)
Colorado McNichols Sports Arena
16 061 spectateurs


20 avril 1996 Colorado 4-0
(1-0, 2-0, 1-0)
Vancouver General Motors Place
18 422 spectateurs


22 avril 1996 Colorado 3-4
(1-1, 1-3, 1-0)
Vancouver General Motors Place
18 422 spectateurs


Second tour[modifier | modifier le code]

Au tour suivant, l'Avalanche est opposée aux Blackhawks de Chicago, troisièmes de la conférence Ouest. Chicago compte dans ses rangs Ed Belfour, Chris Chelios, Jeremy Roenick, Tony Amonte ou encore le vétéran Brent Sutter. Le gardien Ed Belfour, récipiendaire du trophée Calder en 1991, a joué plus de 70 matchs à chacune de ses saisons mais seulement 42 durant cette saison ayant dû partager son filet avec Jeff Hackett. Il est tout de même le gardien partant lors des séries et a balayé les Flames de Calgary de Theoren Fleury 4 matchs à 0, n'encaissant que sept buts[32].

Lors du premier match, Enrico Ciccone des Blackhawks ouvre le pointage avec son premier but en séries. En deuxième période, Lemieux, du trio de l'United Nations Line, égalise le score 1-1, assistés de Forsberg et Kamenski. Une minute 15 secondes après ce but, Sakic marque un autre but pour prendre les devants 2 à 1. Toutefois, un cinglage de Mike Keane provoque une supériorité numérique chez les Hawks. Murray Craven y profite pour égaliser la marque alors qu'il ne restait que deux secondes dans la pénalité. Les deux équipes jouent la période de prolongation et Roenick marque le but vainqueur après une pénalité de Chris Simon pour crosse haute. Chicago s'impose 3 à 2 et mène la série un match à zéro[33].

Le deuxième match débute mal pour les hommes de Marc Crawford lorsque Amonte marque le premier but du match. Toutefois, les Avs se reprennent et marquant quatre buts consécutifs — Kamenski, Craig Wolanin, Sakic et Krupp —. Deadmarsh fait encore plus mal aux Blackhawks en menant les Avs 5 à 1 avec son deuxième but des séries. Hackett était le gardien des Hawks lors de la partie[34].

Le troisième match se déroule au United Center à Chicago et débute par un but du joueur des Blackhawks, Gary Suter, grâce à un cinq contre quatre après une pénalité de Ricci. Au deuxième tiers, les joueurs des Avs marquent trois buts de la part de Forsberg, Ricci et Sakic puis l'adversaire Joe Murphy réduit l'écart de deux buts pour le score de 3 à 2 en faveur des Avs. Lors du troisième tiers, Roenick égalise la marque emenant, comme au premier match, les deux équipes en prolongation. Sergueï Krivokrassov marque le but en prolongation après seulement 46 secondes et les Blackhawks mènent la série 2 matchs à 1[35].

Lors du quatrième match, la première période n'avait pas de but mais les deux durs-à-cuirs Simon et Bob Probert en viennent aux mains. La domination de Sakic continue puisqu'il marque encore une fois un but mais Suter réplique pour les Blackhawks en marquant trois minutes plus tard. À la troisième période, Kamenski profite d'une supériorité numérique en brisant l'égalité mais Jeff Shantz ramène Chicago en égalité. C'est la troisième fois dans la série que les deux équipes se retrouvent en prolongation et après trois périodes supplémentaires et 104 minutes, Sakic réussit à trouver le fond du filet égalisent la série deux partout[36].

À la cinquième date, Simon ouvre le pointage à 14 minutes 33 puis Kamenski marque lors de la deuxième période. Après le but de Young, Roenick empêche Roy de réaliser un jeu blanc en marquant son cinquième but des séries mais Kamenski marque un nouveau but deux minutes plus tard. Le Colorado s'impose 4 à 1 et mène la série. Sakic ne marque de but lors de cette rencontre mettant fin à série de sept matchs avec au moins au but et c'est seulement son deuxième match sans but — le troisième match contre Vancouver —[37].

Dans le sixième match, malgré un but de Kamenski au bout de cinq minutes, les vétérans Denis Savard et Bernie Nicholls marquent pour l'équipe de l'Illinois en prenant les devants 2 à 1. Dans la troisième période, Sakic est de retour après un match sans but marquant son treizième des séries puis Kamenski réalise un doublé comme au dernier match. Mais Murphy va toutefois créer l'égalité trois partout alors qu'il ne restait qu'une minute au cadran. Dans la deuxième période de prolongation, Ozoliņš marque le but après 85 minutes de jeu. Les Avs remportent le match 4 à 3 puis la série en six matchs[38].

Statistiques des joueurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des gardiens de buts
no  Joueur PJ V D Min BC BL Moy %Arr B A Pun
33 Drapeau du Canada Patrick Roy 22 16 6 1 454 51 3 2,10 92,1 % 0 0 0
35 Drapeau du Canada Stéphane Fiset 1 0 0 1 0 0 0,00 0 % 0 0 0
Statistiques des défenseurs
no  Joueur PJ B A Pts Pun
2 Drapeau du Canada Sylvain Lefebvre 22 0 5 5 12
4 Drapeau de l'Allemagne Uwe Krupp 22 4 12 16 33
5 Drapeau de la Russie Alekseï Goussarov 21 0 9 9 12
6 Drapeau des États-Unis Craig Wolanin 7 1 0 1 8
7 Drapeau du Canada Curtis Leschyshyn 17 1 2 3 8
8 Drapeau de la Lettonie Sandis Ozoliņš 22 5 14 19 16
24 Drapeau du Canada Jon Klemm 15 2 1 3 0
52 Drapeau du Canada Adam Foote 22 1 3 4 36
Statistiques des attaquants
no  Joueur Poste PJ B A Pts Pun
9 Drapeau du Canada Mike Ricci C 22 6 11 17 18
10 Drapeau du Canada Troy Murray C 8 0 0 0 19
12 Drapeau du Canada Chris Simon AG 12 1 2 3 11
13 Drapeau de la Russie Valeri Kamenski AG 22 10 12 22 28
14 Drapeau du Canada Dave Hannan AG 13 0 2 2 2
17 Drapeau du Canada Warren Rychel AG 12 1 0 1 23
18 Drapeau des États-Unis Adam Deadmarsh AD 22 5 12 17 25
19 Drapeau du Canada Joe Sakic C 22 18 16 34 14
20 Drapeau du Canada René Corbet AG 8 3 2 5 2
21 Drapeau de la Suède Peter Forsberg C 22 10 11 21 18
22 Drapeau du Canada Claude Lemieux AD 19 5 7 12 55
25 Drapeau du Canada Mike Keane AD 22 3 2 5 16
26 Drapeau du Canada Stéphane Yelle C 22 1 4 5 8
48 Drapeau des États-Unis Scott Young AD 22 3 12 15 10

Noms inscrits sur la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

La Ligue nationale de hockey autorise chaque équipe championne de la Coupe Stanley à inscrire un total de 52 personnes comprenant joueurs et dirigeants. Les personnes de l'Avalanche inscrits sur la Coupe sont les suivants[Note 3],[39] :

  • Dirigeants :

Charlie Lyons, Pierre Lacroix, Marc Crawford, Joel Quenneville, Jacques Cloutier, Francois Giguere, Michel Goulet, Dave Draper, Jean Martineau, Pat Karns, Matthew Sokolowski, Rob McLean, Mike Kramer, Brock Gibbins, Skip Allen, Paul Fixter, Leo Vyssokov

  • Joueurs :

Rene Corbet, Adam Deadmarsh, Stephane Fiset, Adam Foote, Peter Forsberg, Alexei Gusarov, Dave Hannan, Valeri Kamensky, Mike Keane, Jon Klemm, Uwe Krupp, Sylvain Lefebvre, Claude Lemieux, Curtis Leschyshyn, Troy Murray, Sandis Ozolinsh, Mike Ricci, Patrick Roy, Warren Rychel, Joe Sakic, Chris Simon, Craig Wolanin, Stephane Yelle, Scott Young

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. John Tripp est né au Canada mais représente l'Allemagne au niveau international.
  2. Un gardien de but effectue un blanchissage quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.
  3. Les noms sont écrits dans l'ordre où ils apparaissent sur Coupe et avec l'orthographe utilisée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Classement de la saison 1995-1996 », sur www.nhl.com
  2. Colorado Avalanche Media Guide 2011-12, p. 187
  3. Benoît Clairoux, « Saison 1994-1995 des nordiques », sur www.histoirenordiques.ca (consulté le 14 novembre 2010)
  4. NHL records 2010, p. 216
  5. (en) « Miscellaneous/Community/Altitude », sur downloads.avalanche.nhl.com (consulté le 17 juin 2007)
  6. (en) « Histoire des Devils », sur www.cyber-kat.com (consulté le 22 juin 2010).
  7. Colorado Avalanche Media Guide 2011-12, p. 180
  8. (en) « Premier match de l'Avalanche du Colorado », sur www.avalanchedb.com (consulté le 17 juin 2007)
  9. a et b (en) « Coups du chapeau réalisés par l'Avalanche du Colorado », sur www.avalanchedb.com (consulté le 5 mars 2011)
  10. (en) « Compte-rendu du match du 3 décembre », sur www.avalanchedb.com (consulté le 5 mars 2011)
  11. Roy 2007, p. 372
  12. Roy 2007, p. 379
  13. Roy 2007, p. 382
  14. Roy 2007, p. 383
  15. Colorado Avalanche Media Guide 2011-12, p. 198
  16. Colorado Avalanche Media Guide 2011-12, p. 187
  17. (en) Sports Illustrated, « 1998 Nagano Olympics Athlete profile: Pavel Bure », CNN Sports Illustrated,‎ 3 février 2012 (consulté le 16 novembre 2012)
  18. (en) « NHL 1993-94 League Leaders », sur The Internet Hockey Databse (consulté le 16 novembre 2012)
  19. (en) P. Anson, « April 16, 1996 - Vancouver Canucks 2 @ Colorado Avalanche 5 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  20. (en) P. Anson, « April 18, 1996 - Vancouver Canucks 5 @ Colorado Avalanche 4 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  21. (sv) Patrik Nilsson, « Valeri Kamensky », sur www.svenskafans.com,‎ 1er novembre 2006 (consulté le 9 décembre 2009).
  22. (en) Joe Lapointe, « HOCKEY;Down and Far From Home, Rangers Are Feeling Pain », sur www.nytimes.com, The New York Times,‎ 21 avril 1996 (consulté le 9 décembre 2009).
  23. (en) P. Anson, « April 20, 1996 - Colorado Avalanche 4 @ Vancouver Canucks 0 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  24. (en) P. Anson, « April 22, 1996 - Colorado Avalanche 3 @ Vancouver Canucks 4 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  25. (en) P. Anson, « April 25, 1996 - Vancouver Canucks 4 @ Colorado Avalanche 5 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  26. (en) Adam Kimelman, « Hat Trick Doesn't Soothe 'Disappointed' Crosby », sur penguins.nhl.com,‎ 4 mai 2009 (consulté le 11 février 2012)
  27. (en) P. Anson, « April 27, 1996 - Colorado Avalanche 3 @ Vancouver Canucks 2 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  28. (en) « Vancouver Canucks 2 - 5  Colorado Avalanche », sur avalanchedb.com (consulté le 14 mars 2013)
  29. (en) « Vancouver Canucks 5 - 4  Colorado Avalanche », sur avalanchedb.com (consulté le 14 mars 2013)
  30. (en) « Colorado Avalanche 4 - 0  Vancouver Canucks », sur avalanchedb.com (consulté le 14 mars 2013)
  31. (en) « Colorado Avalanche 3 - 4  Vancouver Canucks », sur avalanchedb.com (consulté le 14 mars 2013)
  32. (en) « 1995-96 Chicago Blackhawks Schedule and Results », sur Hockey-Reference.com (consulté le 16 novembre 2012)
  33. (en) P. Anson, « May 02, 1996 - Chicago Blackhawks 3 @ Colorado Avalanche 2 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  34. (en) P. Anson, « May 04, 1996 - Chicago Blackhawks 1 @ Colorado Avalanche 5 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  35. (en) P. Anson, « May 06, 1996 - Colorado Avalanche 3 @ Chicago Blackhawks 4 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  36. (en) P. Anson, « May 08, 1996 - Colorado Avalanche 3 @ Chicago Blackhawks 2 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  37. (en) P. Anson, « May 11, 1996 - Chicago Blackhawks 1 @ Colorado Avalanche 4 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  38. (en) P. Anson, « May 13, 1996 - Colorado Avalanche 4 @ Chicago Blackhawks 3 », sur Hockey Summary Project (consulté le 16 novembre 2012)
  39. Colorado Avalanche Media Guide 2011-12, p. 206

Bibliographie[modifier | modifier le code]