Saison 1978-1979 de l'AMH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1978-1979

Association mondiale de hockey
Vainqueur Jets de Winnipeg
Nombre d'équipes 7
Nombre de matchs 80 (saison régulière)

La saison 1978 - 79 de l'Association mondiale de hockey a été la septième et dernière saison de la ligue aujourd'hui défunte. Normalement huit franchise devaient participer à la saison régulière mais peu de temps avant le début de celle-ci, les Aeros de Houston déposent le bilan et seulement sept équipes prennent le départ de la compétition pour 80 matchs.

L'AMH, ne parvenant pas à attirer uniformément les fans, se voit obligée d'arrêter ses activités et quatre de ses équipes, les Oilers d'Edmonton, les Jets de Winnipeg, les Nordiques de Québec et les Whalers de la Nouvelle-Angleterre rejoignent la Ligue nationale de hockey, alors que les Stingers de Cincinnati et les Bulls de Birmingham reçoivent une somme d'argent en guise de dédommagement pour la fermeture de la ligue.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Contrairement à la LNH, l'AMH n'imposait aucune limite d'âge pour qu'un joueur fasse ses débuts dans la compétition et s'est ainsi que Wayne Gretzky fait ses débuts dans l'AMH et rejoint les Racers d'Indianapolis. Seulement, Gretzky ne joue que huit matches avec Indianapolis, le directeur général se rendant alors compte qu'il avait trop dépensé pour le jeune prodige. Il décide alors de revendre le jeune Gretzky aux Oilers d'Edmonton en compagnie Eddie Mio (gardien de but) et de Peter Driscoll. Le jour de ses 18 ans, Gretzky signe un contrat avec les Oilers pour un peu plus de 4 millions de dollars.

Malgré tout, les Racers n'arrivent pas à redresser la barre financière et ils doivent arrêter leurs opérations au bout de 25 matchs tandis que les Oilers et Gretzky réalisent une saison extraordinaire et finissent premier du championnat.

Classements finaux[modifier | modifier le code]

PJ = parties jouées, V = victoire, D = défaite, N = nul, BP = buts pour, BC = buts contre, Pts = points, Pun = minutes de pénalités
     Équipe qualifiée pour les séries


PJ V D N Pts BP BC Pun
Oilers d'Edmonton 80 48 30 2 98 340 266 1 220
Nordiques de Québec 80 41 34 5 87 288 271 1 399
Jets de Winnipeg 80 39 35 6 84 307 306 1 342
Whalers de la Nouvelle-Angleterre 80 37 34 9 83 298 287 1 090
Stingers de Cincinnati 80 33 41 6 72 274 284 1 651
Bulls de Birmingham 80 11 42 6 70 286 311 1 661
Racers d'Indianapolis 25 5 18 2 12 78 130 557

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Du fait du faible nombre d'équipes engagées dans la compétition, l'AMH a décidé de qualifier automatiquement pour les demi-finales les trois premières équipes tandis que les deux équipes suivantes joueraient un premier tour afin d'accéder à ses demi-finales.

Premier tour
  • Whalers 2-1 Stingers
Second tour
  • Jets 4-0 Nordiques
  • Oilers 4-3 Whalers
Finale du Trophée mondial Avco

Gretzky et les Oilers ne purent rien faire pour empêcher les Jets de Winnipeg de remporter leur second Trophée mondial Avco consécutif sur le score de 4 matchs à 2. Dave Semenko inscrit le dernier but d'un match dans l'histoire dans l'AMH lors de la victoire 7-3 de son équipe.

Trophées de l'AMH[modifier | modifier le code]

Trophée Gordie Howe : Dave Dryden, Oilers d'Edmonton
Trophée Bill Hunter : Réal Cloutier, Nordiques de Québec
Trophée Lou Kaplan : Wayne Gretzky, Oilers d'Edmonton
Trophée Ben Hatskin : Dave Dryden, Oilers d'Edmonton
Trophée Dennis A. Murphy : Rick Ley, Whalers de la Nouvelle-Angleterre
Trophée Paul Deneau : Kent Nilsson, Jets de Winnipeg
Trophée Howard Baldwin : John Brophy, Bulls de Birmingham
MVP des séries : Rich Preston, Jets de Winnipeg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]