Saison 1938-1939 des Bruins de Boston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1938-39 des Bruins de Boston

Logo des Bruins représentant un B noir aux contours orange.

Logo employé de 1934 à 1948.

Informations générales
Directeur général Art Ross
Entraîneur Art Ross
Capitaine Cooney Weiland
Patinoire Boston Garden
Saison régulière
Classements Premiers de la LNH
Meilleurs joueurs Roy Conacher (42 points - 34 aides)
Bill Cowley (26 buts)
Séries éliminatoires
Progression victoire 4-3 Rangers de New York
victoire 4-1 Maple Leafs de Toronto
Meilleurs joueurs Bill Cowley (14 points - 11 aides)
Roy Conacher et Mel Hill (6 buts)
Récompenses
Collectif Trophée Prince de Galles
Coupe Stanley
Individuel Frank Brimsek - Trophée Calder et Trophée Vézina

Autres saisons

La saison 1938-1939 est la quinzième saison de hockey sur glace jouée par les Bruins de Boston dans la Ligue nationale de hockey.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Contexte de la saison[modifier | modifier le code]

À la suite de la disparition des Maroons de Montréal, la Ligue nationale de hockey débute la saison 1938-1939 avec seulement sept équipes. Elle regroupe alors ces franchises en une seule division dont les six meilleures à la fin de la saison régulière sont qualifiées pour les séries éliminatoires.

Les Bruins de Boston débutent la saison avec une équipe basée sur l'ossature de la saison précédente et toujours emmenés par la Kraut line composée de Milt Schmidt, Woody Dumart et Bobby Bauer ; seuls Leroy Goldsworthy et Art Jackson qui sont respectivement vendu et prêté aux Americans de New York ne font plus partie de l'effectif. Dans les buts, Tiny Thompson qui est ennuyé par des problèmes aux yeux, est remplacé pour les deux premiers matchs de la saison par une recrue[Note 1] américaine Frank Brimsek[1]. Le directeur-général de l'équipe, Art Ross, débute sa douzième saison au poste d'entraîneur ; depuis la naissance de la franchise, seules trois saisons n'ont pas vu Ross diriger l'équipe : 1928-1929Cy Denneny mène les Bruins à leur première coupe Stanley et de 1934 à 1936 quand Frank Patrick en est l'entraîneur.

Après les deux premiers matchs remportés par les Bruins avec Brimsek dans les buts, puis cinq match dont une seule défaite de Thompson, Ross, qui pense que l'avenir des Bruins passe par Brimsek[1], vend Thompson aux Red Wings de Détroit contre Norman Smith et 15 000 dollars[2] le 28 novembre 1938[Note 2]. Bien que perdant le match suivant, Brimsek prouve ensuite que la décision de Ross est bonne : il enregistre trois blanchissages[Note 3] consécutifs puis, après une victoire 3-2, renouvelle cette même performance pour terminer la saison avec dix blanchissages à son actif[1].

Les Bruins prennent la tête de la ligue le 22 novembre[3] lors d'une victoire contre les Rangers de New York et ne quittent plus cette place jusqu'à la fin de la saison régulière qu'ils remportent avec 16 points d'avance sur ces mêmes Rangers et 27 sur les Maple Leafs de Toronto troisièmes[4] ; ils sont alors les favoris pour remporter la Coupe Stanley.

Classement[modifier | modifier le code]

Les six premières équipes sont qualifiées pour les séries éliminatoires. Les deux premières vont directement en demi-finale alors que les quatre suivantes disputent des quarts de finale.

Classement de la saison régulière
Équipes PJ  V   D   N  Pts  BP  BC Pun
Bruins de Boston 48 36 10 2 74 156 76 251
Rangers de New York 48 26 16 6 58 149 105 393
Maple Leafs de Toronto 48 19 20 9 47 114 107 370
Americans de New York 48 17 21 10 44 119 157 276
Red Wings de Détroit 48 18 24 6 42 107 128 240
Canadiens de Montréal 48 15 24 9 39 115 146 294
Black Hawks de Chicago 12 28 8 32 91 132 367
  •      Qualifiés pour les demi-finales.
  •      Qualifiés pour les quarts de finale.

Match après match[modifier | modifier le code]

Ce tableau reprend les résultats de l'équipe au cours de la saison, les buts marqués par les Bruins étant inscrits en premier[5].

Résultats des Bruins lors de la saison régulière
No  Date Résultat Adversaire Lieu Score Bilan ( V - D - N ) Pts
1 3 nov. victoire Maple Leafs de Toronto Toronto 3-2 1-0-0 2
2 6 nov. victoire Red Wings de Détroit Détroit 4-1 2-0-0 4
3 13 nov. défaite Americans de New York New York 1-2 2-1-0 4
4 15 nov. match nul Maple Leafs de Toronto Toronto 1-1 2-1-1 5
5 20 nov. victoire Red Wings de Détroit Toronto 4-1 3-1-1 7
6 22 nov. victoire Rangers de New York Toronto 4-2 4-1-1 9
7 27 nov. victoire Americans de New York Toronto 8-2 5-1-1 11
8 1er déc. défaite Canadiens de Montréal Montréal 0-2 5-2-1 11
9 4 déc. victoire Black Hawks de Chicago Chicago 5-0 6-2-1 13
10 6 déc. victoire Black Hawks de Chicago Toronto 2-0 7-2-1 15
11 11 déc. victoire Rangers de New York New York 3-0 8-2-1 17
12 13 déc. victoire Canadiens de Montréal Toronto 3-2 9-2-1 19
13 15 déc. victoire Canadiens de Montréal Montréal 1-0 10-2-1 21
14 18 déc. victoire Red Wings de Détroit Détroit 2-0 11-2-1 23
15 20 déc. victoire Americans de New York Toronto 3-0 12-2-1 25
16 25 déc. défaite Rangers de New York Toronto 0-1 12-3-1 25
17 27 déc. victoire Maple Leafs de Toronto Toronto 8-2 13-3-1 27
18 29 déc. défaite Americans de New York New York 2-4 13-4-1 27
19 31 déc. défaite Rangers de New York New York 1-2 13-5-1 27
20 1er jan. victoire Red Wings de Détroit Toronto 4-1 14-5-1 29
21 3 jan. victoire Americans de New York Toronto 2-1 15-5-1 31
22 5 jan. victoire Black Hawks de Chicago Chicago 2-1 16-5-1 33
23 7 jan. défaite Maple Leafs de Toronto Toronto 0-2 16-6-1 33
24 10 jan. victoire Black Hawks de Chicago Toronto 3-1 17-6-1 35
25 17 jan. victoire Maple Leafs de Toronto Toronto 2-1 18-6-1 37
26 19 jan. défaite Canadiens de Montréal Montréal 0-1 18-7-1 37
27 22 jan. victoire Red Wings de Détroit Détroit 5-0 19-7-1 39
28 24 jan. victoire Canadiens de Montréal Toronto 6-4 20-7-1 41
29 29 jan. victoire Americans de New York New York 3-2 21-7-1 43
30 31 jan. match nul Americans de New York Toronto 2-2 21-7-2 44
31 2 fév. victoire Maple Leafs de Toronto Toronto 2-1 22-7-2 46
32 5 fév. victoire Black Hawks de Chicago Chicago 3-0 23-7-2 48
33 7 fév. victoire Maple Leafs de Toronto Toronto 2-0 24-7-2 50
34 9 fév. victoire Rangers de New York New York 4-2 25-7-2 52
35 12 fév. défaite Rangers de New York Toronto 2-3 25-8-2 52
36 14 fév. victoire Red Wings de Détroit Toronto 2-1 26-8-2 54
37 16 fév. victoire Canadiens de Montréal Montréal 5-1 27-8-2 56
38 19 fév. défaite Red Wings de Détroit Détroit 1-4 27-9-2 56
39 21 fév. victoire Black Hawks de Chicago Toronto 8-2 28-9-2 58
40 25 fév. défaite Maple Leafs de Toronto Toronto 0-1 28-10-2 58
41 26 fév. victoire Black Hawks de Chicago Chicago 5-1 29-10-2 60
42 28 fév. victoire Canadiens de Montréal Toronto 6-2 30-10-2 62
43 5 mars victoire Rangers de New York Toronto 5-3 31-10-2 64
44 7 mars victoire Red Wings de Détroit Toronto 3-0 32-10-2 66
45 9 mars victoire Americans de New York New York 9-6 33-10-2 68
46 12 mars victoire Rangers de New York New York 4-2 34-10-2 70
47 14 mars victoire Black Hawks de Chicago Toronto 4-2 35-10-2 72
48 19 mars victoire Canadiens de Montréal Toronto 7-5 36-10-2 74

Classement des joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs
Joueur Poste PJ B A Pts Pun Commentaire[6]
Cowley, BillBill Cowley C 34 8 34 42 2
Conacher, RoyRoy Conacher AG 47 26 11 37 12
Schmidt, MiltMilt Schmidt C 41 15 17 32 13
Bauer, BobbyBobby Bauer AD 48 13 18 31 4
Dumart, WoodyWoody Dumart AG 45 14 15 29 2
Hollett, FlashFlash Hollett D 47 10 17 27 27
Clapper, DitDit Clapper D 42 13 13 26 22
Pettinger, GordonGordon Pettinger C 48 11 14 25 8
Getliffe, RayRay Getliffe AG 43 10 12 22 11
Hill, MelMel Hill AD 44 10 10 20 16
Shore, EddieEddie Shore D 46 4 14 18 37
Weiland, CooneyCooney Weiland C 47 7 9 16 9 capitaine
Sands, CharlieCharlie Sands (en) AD 39 7 5 12 10
Crawford, JackJack Crawford D 38 4 8 12 12
Portland, JackJack Portland D 48 4 5 9 46
Hamill, RedRed Hamill AG 7 0 1 1 0
Frost, HarryHarry Frost (en) R 3 0 0 0 0
Shewchuk, JackJack Shewchuk (en) D 3 0 0 0 2
Reardon, TerryTerry Reardon C 4 0 0 0 0
McReavy, PatPat McReavy (en) C 6 0 0 0 0
Gardiens de but
Joueur PJ V D N Min Bc Bl Moy Commentaire
Thompson, TinyTiny Thompson 5 3 1 1 310 8 0 1,55 parti en cours de saison Termine la saison avec les Red Wings de Détroit
Brimsek, FrankFrank Brimsek 43 33 9 1 2 610 68 10 1,56

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

La ligue ne comptant plus qu'une seule division, le format des séries éliminatoires diffère des saison précédentes : les deux premiers de la ligue sont directement qualifiés pour la demi-finale de la Coupe Stanley où ils s'affrontent alors que les quatre équipes suivantes doivent joueur une première ronde qui voit le troisième être opposé au quatrième et le cinquième rencontrer le sixième de la ligue, le premier tour se jouant au meilleur des trois matchs. Les vainqueurs de ces confrontations se rencontrent en demi-finale à nouveau au meilleur des trois matchs tandis que les deux premiers de la saison régulière jouent, pour la première fois de l'histoire de la LNH, une série au meilleur des sept match ; la finale se joue quant à elle aussi en sept matchs[7].

Pour la demi-finale, les Bruins sont opposés aux Rangers de New York. Le premier match est joué à New York et les deux équipes sont à égalité 1-1 après soixante minutes de jeu réglementaires. Une première puis une deuxième période de prolongation ne parviennent toujours pas à les départager et, alors qu'elles se dirigent vers la quatrième prolongation, Mel Hill met fin au match sur une passe de Bill Cowley après un total de 59 minutes et 25 secondes de temps supplémentaire, soit l'équivalent d'un match de plus. Le deuxième match, disputé à Boston, voit encore les deux équipes à égalité après trois périodes et avoir recours à la prolongation ; il ne faut cependant qu'un peu plus de huit minutes pour que les Bruins remportent leur deuxième victoire grâce, une nouvelle fois, à Mel Hill. Après une troisième défaite 4-1, les Rangers qui auraient été éliminés si la série avait été jouée au meilleur des cinq match comme la saison précédente, remportent eux aussi trois matchs de suite, dont un en prolongation, et forcent les Bruins à disputer une septième rencontre. Ce septième match, joué à Boston, est à nouveau indécis : Ray Getliffe marque le premier but de Boston puis Muzz Patrick égalise pour les Rangers. Pour la quatrième fois de la série, le match se décide en prolongation et, comme lors du premier match, les 40 premières minutes ne permettent pas de désigner un vainqueur. Après un peu plus de 8 minutes jouées au cours de la troisième prolongation, et comme au premier match, Cowley fait une passe à Hill qui marque le but vainqueur de la série et permet aux Bruins de se qualifier pour la finale de la Coupe Stanley. À l'issue de cette série, Mel Hill hérite du surnom de Sudden Death Mel Hill[Note 4],[8].

Pour la quatrième finale de Coupe Stanley de leur histoire – une victoire et deux défaites – les Bruins affrontent les Maple Leafs de Toronto qui ont terminé troisièmes de la saison régulière et ont battu successivement les Americans de New York en deux matchs puis les Red Wings de Détroit en trois matchs. Les deux premières rencontres sont jouées à Boston et chacune des équipes remporte une victoire, celle des Maple Leafs étant acquise après une prolongation. Les Bruins remportent ensuite les troisième et quatrième matchs disputés à Toronto. La cinquième rencontre est disputée dans le Boston Garden où les Bruins remportent le match 3-1 et la deuxième Coupe Stanley de leur histoire devant leur public. Au cours de cette série, Roy Conacher marque 5 buts et 7 points et Bill Cowley obtient 7 aides, ce qui constitue alors des records pour des joueurs recrues[9]. Dans les buts, Frank Brimsek remporte le trophée Calder de la meilleure recrue et le trophée Vézina du meilleur gardien de la saison ; il est le premier joueur à remporter ces deux trophées la même saison[10].

Arbre de qualification[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
  21, 23, 25, 28, 30 mars, 1er et 2 avril   6, 9, 11, 13 et 16 avril
 
Bruins de Boston 4
    Rangers de New York 3  
28, 30 mars et 1er avril
Bruins de Boston 4
21 et 23 mars
    Maple Leafs de Toronto 1
Maple Leafs de Toronto 2  
Americans de New York 0  
Maple Leafs de Toronto 2
21, 23 et 26 mars
    Red Wings de Détroit 1
Red Wings de Détroit 2
Canadiens de Montréal 1


Classement des joueurs[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Joueurs
Joueur Poste PJ B A Pts Pun[6]
Bill Cowley C 12 3 11 14 2
Roy Conacher AG 12 6 4 10 12
Mel Hill AD 12 6 3 9 12
Milt Schmidt C 12 3 3 6 2
Bobby Bauer AD 12 3 2 5 0
Woody Dumart AG 12 1 3 4 6
Flash Hollett D 12 1 3 4 2
Eddie Shore D 12 0 4 4 19
Jack Crawford D 12 1 1 2 9
Gordon Pettinger C 12 1 1 2 7
Ray Getliffe AG 12 1 1 2 2
Dit Clapper D 11 0 1 1 6
Cooney Weiland C 12 0 0 0 0
Charlie Sands AD 1 0 0 0 0
Jack Portland D 12 0 0 0 11
Gardien de but
Joueur PJ V D Min Bc Bl Moy[11]
Frank Brimsek 12 8 4 863 18 1 1,25

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme français de recrue désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de rookie.
  2. Certaines sources font état du 16 novembre 1938 comme date de transaction ; cette date est impossible puisque les Bruins n'avaient alors disputé que quatre matchs et que Thompson en joue cinq cette saison-là avec l'équipe.
  3. Un gardien de but effectue un blanchissage quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.
  4. Sudden Death, en français « mort subite », est le nom donné lorsqu'une rencontre sportive se termine dès qu'une équipe marque un but ou un point.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Tiny Thompson biography », sur http://www.legendsofhockey.net (consulté le 12 novembre 2010).
  2. (en) « Tiny Thompson career statistics », sur http://www.legendsofhockey.net (consulté le 12 novembre 2010)
  3. (en) « NHL Division Standings after Nov 22 in 1938-39 season », sur http://www.shrpsports.com (consulté le 12 novembre 2010)
  4. (en) « NHL Division Standings after Mar 19 in 1938-39 season », sur http://www.shrpsports.com (consulté le 12 novembre 2010)
  5. (en) « 1938-39 Boston Bruins », sur http://www.shrpsports.com (consulté le 11 novembre 2010).
  6. a et b (en) « 1938-39 Boston Bruins roster and player statistics », sur http://www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2010).
  7. (en) « 1938-39 NHL Playoff Results », sur hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2010).
  8. (en) « "Sudden Death" Mel Hill », sur http://bruinslegends.blogspot.com (consulté le 11 novembre 2010)
  9. (en) « 1939 Stanley Cup: Boston Bruins », sur http://www.greatesthockeylegends.com (consulté le 11 novembre 2010)
  10. Dans « Official Guide & Record Book / 2010 », page 216
  11. (en) « Frank Brimsek », sur http://www.nhl.com (consulté le 11 novembre 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]