Saison 1903 des Naps de Cleveland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cleveland Naps 1903
Ligue Américaine
Stade League Park
Propriétaire Charles Somers
Manager Bill Armour
Bilan 77 vic. - 63 déf.
Moyenne de
spectateurs
4206
Pfeil links.svg Saison précédenteSaison suivante Pfeil rechts.svg

La Saison 1903 des Naps de Cleveland est la troisième saison en ligue majeure pour cette franchise rebaptisée en l'honneur de son joueur vedette : Nap Lajoie.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

L'entame de la saison est catastrophique avec seulement deux victoires lors des neuf premiers matches. La bonne nouvelle du début de saison vient des tribunes. Le record d'affluence tombe à League Park le 28 avril à l'occasion du match d'ouverture à domicile : 19 867 spectateurs sont comptabilisés dans une enceinte prévue pour accueillir 9000 spectateurs. Certains spectateurs se trouvent même sur le terrain de jeu[1].

La municipalité de Cleveland ayant adopté en 1902 la Sunday Blue-Law, interdisant notamment la pratique du baseball le dimanche, les Indians disputent leurs rencontres programmées ce jour en dehors de la ville. Ils jouent ainsi le 10 mai et le 21 juin à Canton et le 17 mai à Columbus[2].

Le 4 juin, les Naps affrontent pour la première fois une formation de New York : les New York Highlanders, futurs Yankees[3].

Le 8 août, la partie est perdue par forfait. Menés 6-5 en dixième manche, les Naps perdent patience quand le receveur des Tigers remet en jeu une balle très endommagée. Les joueurs de Cleveland font appel à l'arbitre, qui laisse faire. Nap Lajoie s'énerve alors, saisit la balle et la lance dans les tribunes. Ce mouvement d'humeur déplait à l'arbitre qui déclare les Tigers vainqueurs par forfait[4].

Le 29 août, le train transportant les joueurs de Cleveland à Saint-Louis déraille. Le wagon des joueurs est endommagé, mais les joueurs en sortent indemnes[5].

Le 24 septembre, Bill Bradley frappe un cycle lors du succès 12-2 face aux Senators de Washington[5].

L'équipe est décimée par les blessures en fin de saison. Les meilleurs lanceurs tels Joss, Moore et Bernhard sont à l'infirmerie lors du dernier mois de compétition. En ne remportant que sept des quatorze derniers matches au programme, les Naps perdent la seconde place d'un demi-point[6].

Classement[modifier | modifier le code]

Ligue américaine V D N GB Pct.
Boston Americans 91 47 3 -- .659
Philadelphia Athletics 75 60 2 14½ .556
Cleveland Naps 77 63 0 15 .550
New York Highlanders 72 62 2 17 .537
Detroit Tigers 65 71 1 25 .478
St. Louis Browns 65 74 0 26½ .468
Chicago White Sox 60 77 1 30½ .438
Washington Senators 43 94 3 47½ .314


Résultats[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif 1903 des Naps de Cleveland
Effectif utilisé Entraîneurs
Lanceurs Receveurs

Champ intérieur

Champ extérieur

Manager

Instructeurs

  • ?

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Batteurs[modifier | modifier le code]

Note: J = Matches joués; V = Victoires; D = Défaites; AB = Passage au bâton; H = Hits; Avg. = Moyenne au bâton; HR = Cop de circuit; RBI = Point produit

Joueur J AB H Avg. HR RBI

Lanceurs partants[modifier | modifier le code]

Joueur J IP V D ERA SO

Lanceurs de Relève[modifier | modifier le code]

Joueur J V D SV ERA SO

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Snyder, Indians journal, Cincinnati (Ohio), Clerisy Press, 2008, p. 38
  2. (en) John Snyder, op. cit., p. 38-40
  3. (en) John Snyder, op. cit., p. 39
  4. (en) John Snyder, op. cit., p. 40
  5. a et b (en) John Snyder, op. cit., p. 41
  6. (en) Russell Schneider, The Cleveland Indians encyclopedia, Champaign (IL), Sports Publishing LLC, 3e éd., 2004, p. 13

Liens externes[modifier | modifier le code]