Sainte-Croix (Îles Vierges des États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Croix.
Sainte-Croix
Saint Croix (en)
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Archipel Petites Antilles
Localisation Mer des Caraïbes (océan Atlantique)
Coordonnées 17° 45′ N 64° 45′ O / 17.75, -64.7517° 45′ N 64° 45′ O / 17.75, -64.75  
Superficie 215 km2
Point culminant Mont Eagle (355 m)
Administration
Territoire non-incorporé organisé Drapeau des Îles Vierges des États-Unis Îles Vierges des États-Unis
Démographie
Population 60 100 hab. (2004)
Densité 279,53 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-4

Géolocalisation sur la carte : Îles Vierges des États-Unis

(Voir situation sur carte : Îles Vierges des États-Unis)
Sainte-Croix
Sainte-Croix

Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles

(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Sainte-Croix
Sainte-Croix
Îles des États-Unis

L'île Sainte-Croix (en anglais Saint Croix) constitue avec Saint John et Saint Thomas les Îles Vierges des États-Unis, archipel faisant partie des Antilles. Sainte-Croix est l'île la plus grande et la plus méridionale des trois. C'est une possession des États-Unis.

D'une superficie de 215 km2, l'île possédait une population de 60 100 habitants en 2004 et a comme ville principale la ville de Christiansted. La deuxième est Frederiksted.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île fut découverte à la fin du XVe siècle par Christophe Colomb lors de son deuxième voyage pour le Nouveau Monde. Ce dernier la baptisa alors Santa Cruz (Sainte-Croix).

En 1625, les Hollandais colonisèrent l'île mais furent rapidement délogés par les Anglais (1645). Les Anglais furent chassés à leur tour par les Espagnols en 1650. L'année suivante l'île devint française via le concours du chevalier Philippe de Lonvilliers de Poincy qui la vendit à l'ordre de Malte. L'île resta française de sa restitution par l'ordre de Malte en 1651 jusqu'à sa revente en 1733 aux Danois. L'île faisait alors partie des Antilles danoises. En 1917, l'île fut rachetée par les États-Unis. En 1986, il ne restait plus que 50 locuteurs du danois, tous âgés de plus de 75 ans. Ils étaient tous bilingues anglais/danois.

Description[modifier | modifier le code]

L'île présente un double visage. D'un côté, une vaste forêt tropicale, des récifs corraliens et des plages aux rochers hérissés de cactus géants. De l'autre, sur la côte sud, un vaste port à conteneurs voisinant avec la Hovensa Oil, l'une des dix plus grandes raffineries de pétrole au monde, qui traite quotidiennement 500 000 barils de brut en provenance du Venezuela. Longtemps prospère grâce à ses plantations de canne à sucre, dont l'exploitation ne s'est arrêtée qu'en 1966, Sainte-Croix a diversifié son économie, misant à la fois sur l'industrie, le tourisme balnéaire et les casinos. L'île n'a pas pour autant renoncé à sa tradition sucrière : fondée en 1760, la Cruzan Distillery continue à produire du rhum grâce à du jus de canne importé d'autres îles des Caraïbes.

Elle est connue aussi pour son radiotélescope astronomique qui est l'un des dix que comprend le Very Long Baseline Array (traduisible par le réseau à très longue ligne de base).