Sainte-Cécile-de-Whitton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Cécile.
Sainte-Cécile-de-Whitton
Image illustrative de l'article Sainte-Cécile-de-Whitton
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Estrie
Comté ou équivalent Le Granit
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Diane Turgeon
2013 - 2017
Constitution 19 septembre 1889
Démographie
Gentilé Whittonnais, aise
Population 895 hab. (2014)
Densité 6,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 00″ N 70° 56′ 00″ O / 45.666672, -70.93333845° 40′ 00″ Nord 70° 56′ 00″ Ouest / 45.666672, -70.933338  
Superficie 14 664 ha = 146,64 km2
Divers
Code géographique 30050
Localisation
Localisation de Sainte-Cécile-de-Whitton dans Le Granit
Localisation de Sainte-Cécile-de-Whitton dans Le Granit

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir sur la carte administrative d'Estrie
City locator 14.svg
Sainte-Cécile-de-Whitton

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Cécile-de-Whitton

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Cécile-de-Whitton

Sainte-Cécile-de-Whitton est une municipalité du Québec située dans la MRC du Granit en Estrie[1].

Le recensement de 2006 y dénombre 899 habitants[2].

Description[modifier | modifier le code]

Les 3 principaux lacs sont le lac Trois Miles, le lac des Rats Musqués et le lac de la Damme. La montagne Sainte-Cécile borde le nord tandis que la rivière Chaudière le sud. La route 263 traverse la municipalité, la reliant à Lac-Mégantic d'un côté et Saint-Sébastien de l'autre.

Un beau petit village de la région de Lac-Mégantic qui est rempli de beaux paysages.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Bien qu'elle fasse référence à Cécile de Rome, on estime que la municipalité doit son nom à la mère de l'abbé Philémon Brassard ou encore à Cécile Morin, épouse de David, qui offre sa maison pour y célébrer la première messe.

«  Longtemps identifié sous le nom de Whitton-Nord, par suite de la création de la municipalité de Whitton-Partie-Nord, en 1890, l'endroit a conservé cette appellation jusqu'à récemment dans l'usage courant, en dépit de la modification dénominative en Sainte-Cécile-de-Whitton, intervenue dès 1920. Cette dernière dénomination reprenait celle de la paroisse fondée en 1871, desservie comme mission de 1879 à 1888 et érigée canoniquement en 1890 »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans ces années 1880, le chemin de fer Québec Central qui reliait Lac-Mégantic à Québec passait dans la municipalité et 2 gares y sont construites, à Sainte-Cécile Station et à Saint-Samuel Station. Le train favorisait l'exploitation du granit qui était chargé sur le train directement.

Il y avait aussi 3 bureaux de poste, soit dans les 2 stations et au village. Autrefois les sœurs religieuses bâtirent un couvent (qui est aujourd'hui l'hôtel de ville) et enseignaient aux filles; les garçons allaient au collège (qui est maintenant l'école primaire). Il y eut aussi à une certaine époque une école chapelle à Saint-Samuel Station et une autre dans le Rang 10. Un des curés qui a marqué l'histoire est l'abbé Vital Dodier, qui y a été longtemps curé dans les années 1920 et qui repose au cimetière de Sainte-Cécile depuis 1930.

Économie[modifier | modifier le code]

La plus grande usine est Granit Bussières (granit) ainsi que plusieurs fermes laitières et cabanes à sucre. Il y a quelques années y était aussi implantée une petite usine de granit dans le village qui s'appelait Granit Isabel; cette usine a été détruite pendant l'été 2007.

Services[modifier | modifier le code]

Pour la plupart concentrés dans le village, les services publics sont l'école primaire, l'église, la caisse populaire, le bureau de poste, le pavillon, l'OTJ[4] (patinoire et terrain de baseball), l'hôtel de ville et le service d'incendie au village et à Saint-Samuel Station, il y a aussi l'OTJ de St-Samuel où il y a patinoire extérieure (avec cabane), un parc pour enfants, terrain de baseball et plusieurs activités dans l'année.

L'école primaire a environ 75 élèves d'inscrits, de la maternelle à la 6e année. Elle fait partie de la Commission Scolaire des Hauts Cantons.

La paroisse Sainte-Cécile fait partie de l'unité pastorale Sainte-Marie du Lac du diocèse de Sherbrooke.

L'hôtel de ville est l'ancien couvent qui est aujourd'hui la salle du conseil municipal.

La caisse de Sainte-Cécile de Frontenac est dans l'ancien presbytère et peut avoir jusqu'à 3 caissières simultanées. Il n'y a cependant aucun guichet automatique.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Romain Saint-Sébastien Lac-Drolet Rose des vents
N Audet
O    Sainte-Cécile-de-Whitton    E
S
Nantes Lac-Mégantic Frontenac