Saint-Simon (Les Maskoutains)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Simon.
Saint-Simon
Localisation de la municipalité dans la MRC de Les Maskoutains
Localisation de la municipalité dans la MRC de Les Maskoutains
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Comté ou équivalent Les Maskoutains
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Normand Corbeil
2009 - 2013
Constitution 1er juillet 1855
Démographie
Gentilé Simonais, aise
Population 1 228 hab. (2006)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 44′ 00″ N 72° 52′ 00″ O / 45.733338, -72.866672 ()45° 44′ 00″ Nord 72° 52′ 00″ Ouest / 45.733338, -72.866672 ()  
Superficie 6 899 ha = 68,99 km2
Divers
Code géographique 54090
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Simon

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Simon

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Simon
Liens
Site web http://www.saint-simon.ca

Saint-Simon est une municipalité du Québec située dans la MRC des Maskoutains en Montérégie[1].

La municipalité a déjà fait partie du comté de Bagot.

Toponyme[modifier | modifier le code]

« La paroisse de Saint-Simon, détachée de Saint-Dominique-de-Bagot, sera fondée en 1832. Elle a été érigée canoniquement en 1834 sous le nom « Saint-Simon-de-Ramesay » qui réfère à la seigneurie de Ramezay ou Ramesay. La paroisse a été érigée civilement en 1860 sous la seule appellation « Saint-Simon ». Quant à la municipalité de la paroisse, elle est érigée en 1845 sous le nom « Saint-Simon-de-Ramesay ». Son territoire se retrouve dans la partie nord-ouest de la seigneurie de Ramezay. La municipalité est abolie en 1847 pour devenir partie de la municipalité de comté, elle sera érigée sous le nom « Saint-Simon » en 1855 »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 2009, celle-ci changea sont statut de municipalité de paroisse pour celui de municipalité[3].

Le décret canonique pour établir les limites de la paroisse de Saint-Simon a lieu le 5 novembre 1834. Cette paroisse subit quelques amputations de son territoire au profit de celles de Saint-Barnabé (1842 et 1853) et Saint-Marcel (1852). Sur la base de son territoire paroissial, le gouvernement du Canada-Uni décrète la création de la municipalité de paroisse de Saint-Simon en 1855. Cette année-là, une assemblée générale de citoyens élit les sept membres du conseil municipal de Saint-Simon: Félix Gauthier, Pierre Poulin, Charles Maranda, Lévi Ledoux, Isaac Dubois, Simon Gendron et Didasse Bouthillet. Ces derniers se réunissent le 30 juillet 1855 pour choisir le maire de la municipalité: Félix Gauthier[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2006 y dénombre 1228 habitants, soit 9,8 % de plus qu'en 2001[5].

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Barnabé-Sud Saint-Hugues Rose des vents
N Sainte-Hélène-de-Bagot
O    Saint-Simon    E
S
Saint-Hyacinthe Saint-Liboire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Simon », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 21 mars 2011)
  2. Toponymie : Saint-Simon
  3. Pierre-François Ricard, Modifications aux municipalités du Québec: Avril 2009, Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec,‎ 2009, 3 p. (ISSN 1715-6408, lire en ligne)
  4. Denis Gravel et Hélène Lafortune, Saint-Simon 175 ans d'histoire et fiers d'en faire partie 1832-2007, Montréal, Archiv-Histo, 2007, p. 39.
  5. Recensement 2006 : Saint-Simon

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]