Saint-Maurice-sur-Eygues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Maurice.
Page d'aide sur les redirections Pour le vin, voir saint-maurice-sur-eygues (AOC).
Saint-Maurice-sur-Eygues
Cave des Grands Vins de Saint-Maurice.
Cave des Grands Vins de Saint-Maurice.
Blason de Saint-Maurice-sur-Eygues
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Nyons
Intercommunalité Communauté de communes du Val d'Eygues
Maire
Mandat
Jean Garcia
2014-2020
Code postal 26110
Code commune 26317
Démographie
Gentilé Saint-Mauriciens
Population
municipale
680 hab. (2011)
Densité 77 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 17′ 57″ N 5° 00′ 41″ E / 44.2991666667, 5.0113888888944° 17′ 57″ Nord 5° 00′ 41″ Est / 44.2991666667, 5.01138888889  
Altitude Min. 163 m – Max. 387 m
Superficie 8,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de Drôme
City locator 14.svg
Saint-Maurice-sur-Eygues

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de Drôme
City locator 14.svg
Saint-Maurice-sur-Eygues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-sur-Eygues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-sur-Eygues

Saint-Maurice-sur-Eygues est une commune française située dans le département de la Drôme en région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Petit village situé en plein cœur de la Drôme Provençale, Saint-Maurice-sur-Eygues est à quelques kilomètres de Nyons (12 km), Valréas (18 km) et Vaison-la-Romaine (16 km).

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité au Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Tonneau du XIIIe siècle à la cave des vignerons de Saint-Maurice-sur-Eygues

La colonisation romaine fut importante. Au cours du XIXe siècle des fouilles ont mis au jour des poteries, des amphores, des vases, des pièces de monnaie, ainsi que des statues preuves de l'existence d’un habitat gallo-romain.

Une pièce unique dans la vallée du Rhône est actuellement entreposée à la cave des vignerons de Saint-Maurice. C'est un tonneau qui a été daté du XIIIe siècle. Cerclé et clavelé par des pièces de bois taillées à la main, il a servi de cuve de fermentation, sa partie sommitale ouverte permettant le foulage aux pieds.

Au cours du XIVe siècle, le vignoble avait pris une importance certaine puisqu'en 1333, une charte accorda des libertés aux villageois avec en contre-partie des droits féodaux à prendre sur la vigne et le vin.

Période moderne[modifier | modifier le code]

La renommée de ce vignoble perdura puisqu'en 1713, le marquis de la Charce, gouverneur du Nyonsais, vantait les mérites de ses vins.

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

En 1953, le terroir de Saint-Maurice a été classé en côtes-du-rhône (AOC) puis en côtes-du-rhône villages avec nom de commune, en 1967.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Saint-Maurice-sur-Eygues.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 en cours Jean Garcia PS Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 680 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
475 472 475 589 577 625 657 680 680
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
658 685 662 613 586 592 545 529 504
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
506 470 435 401 403 357 349 386 360
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
351 352 345 439 484 543 618 639 680
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Économie[modifier | modifier le code]

La vigne est relativement présente (vue depuis Buisson (Vaucluse))
Bistrot de Pays de Saint Maurice

Agriculture[modifier | modifier le code]

Saint-Maurice est connu pour son vignoble, avec notamment la cave coopérative de Saint-Maurice et le domaine Viret. Les vignerons de la commune sont représentés au sein de la Commanderie des Costes du Rhône, confrérie bachique, qui tient ses assises au château de Suze-la-Rousse, siège de l'Université du vin.

La commune fait partie de la zone d'appellation de l'huile d'olive de Nyons.

Commerce[modifier | modifier le code]

Dans ce petit village, vous trouverez 7 commerces : 1 boulangerie (Aux délices de Saint-Maurice), 1 épicerie-tabac-presse (épicerie Belotti), 2 restaurants (Le clos des vignes, "La guinguette uniquement en période estivale"), 1 garage auto, 1 ferronnerie TechnoMeca, et également la boutique à l'usine de fabrication de croquets de Provence (marque mondialement connue).

Article détaillé : Croquette de Vinsobres.

Le bar-tabac-restaurant Côté Cour, qui porte le label Bistrot de pays[3], adhère a une charte qui a but de « contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien d’un lieu de vie du village »[4].

Vie locale[modifier | modifier le code]

Le village dispose également d'un centre de secours.

Dès le mois de juillet jusqu'en septembre, le camping municipal est ouvert.

En juillet-août, le club la pétanque St Mauricienne organise tous les vendredis soirs des concours de boules en nocturne à 21 h.

L'avant-dernier week-end du mois d'août, la fête votive est organisée au sein du village.

De plus, le village compte plusieurs associations :

  • l'Union Sportive saint Mauricienne
  • le club du 3e âge / club de l'amitié
  • le tennis club
  • l'association des chasseurs
  • les sapeurs pompiers
  • le téléthon / virades de l'espoir
  • regroupement des Saint-Maurice d'Europe
  • les amis de l'école

Ces diverses associations organisent également en plus de leurs animations annuelles des lotos le dimanche après-midi selon un calendrier établi chaque année (loto des pompiers tous les 25 décembre).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château du XIVe siècle domine le village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]