Saint-Martin-du-Bec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.
Saint-Martin-du-Bec
La mairie.
La mairie.
Blason de Saint-Martin-du-Bec
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement du Havre
Canton Canton de Criquetot-l'Esneval
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Criquetot-l'Esneval
Maire
Mandat
Philippe Jouenne
2014-2020
Code postal 76133
Code commune 76615
Démographie
Gentilé Saint-Martinais
Population
municipale
561 hab. (2011)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 36′ 11″ N 0° 12′ 39″ E / 49.6030555556, 0.21083333333349° 36′ 11″ Nord 0° 12′ 39″ Est / 49.6030555556, 0.210833333333  
Altitude Min. 44 m – Max. 106 m
Superficie 4,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Martin-du-Bec

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Martin-du-Bec

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-du-Bec

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-du-Bec
Liens
Site web http://www.saintmartindubec.com/

Saint-Martin-du-Bec est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village à côté de Turretot, près de Montivilliers, et proche d'Étretat.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attesté sous la forme latinisée Sancti Martini de Becco en 1222[1].

L'appellatif toponymique Bec (ou -bec) est issu du vieux norrois bekkr « ruisseau » et se réfère sans doute à la Lézarde, cours d'eau qui prend justement sa source au lieu-dit le Bec sur le territoire de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juin 1997, le jardin paysager de la commune a été nommé Richard Ier, Sans-Peur, duc de Normandie, dans le cadre du millénaire de sa mort et un monument en son honneur a été inauguré. Le monument a été réalisé par M. Vallet, sculpteur demeurant à Yvetot. Cette cérémonie a eu lieu dans le cadre d'une fête viking[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Saint-Martin-du-Bec

Les armes de la commune de Saint-Martin-du-Bec se blasonnent ainsi :
D’azur au léopard d’or surmonté de deux croisettes du même, au chef fuselé d’argent et de gueules. [3]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Gérard Tauvel    
mars 2008 en cours Philippe Jouenne    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 561 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1872 1876 1881 1886 1891
430 470 441 371 312 316 364 352 328
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
370 371 365 324 363 394 393 393 408
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
376 310 282 313 532 580 619 612 561
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Associations liées à la commune[modifier | modifier le code]

Sporting Club Saint-Martin-du-Bec[modifier | modifier le code]

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Maillot domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Maillot extérieur

En 2007, un groupe de jeunes joueurs originaires de la commune fondent Le Sporting Club de Saint-Martin-du-Bec ou SCSMB, club de football amateur. Le club est présidé et entrainé par Guillaume Dhivert et Nicolas Simon. Les matchs et entraînements ont lieu au stade de l'amitié qui possède 300 places assises. Les couleurs de l'équipe sont le noir et le blanc.

Pour sa première saison, le club termine 2e du championnat de 4e division du district maritime avec la meilleure attaque (129 buts en 26 matchs). Il accède ainsi à la 3e division pour la saison 2008-2009.

Au cours de sa deuxième saison, l'équipe domine le groupe A de la 3e division en remportant 18 matchs sur 20 et sans encaisser de défaites. Il devance son dauphin de 20 points et enregistre la meilleure attaque et la meilleure défense du championnat.


Bilan par saison du club
Saison Division Clas. Pts MJ V N D BP BC DB Coupe de DMF
2007-2008 4e Division-District 2e 83 26 18 3 5 129 30 +99 Quart-Finale
2008-2009 3e Division-District 1e 76 20 18 2 0 100 17 +83 Quart-Finale
2009-2010 2e Division-District 4e 67 24 12 7 5 - - - 3e tour

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard,‎ 1979, 180 p. (ISBN 2-7084-0040-1, OCLC 6403150), p. 139
  2. Patrimoine normand n°17, octobre-novembre 1997, p 64.
  3. GASO - Banque du blason - 76615
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]