Saint-Léon-sur-Vézère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Léon.
Saint-Léon-sur-Vézère
Le château de Clérans à Saint-Léon-sur-Vézère.
Le château de Clérans à Saint-Léon-sur-Vézère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Sarlat-la-Canéda
Canton Montignac
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de l'Homme
Maire
Mandat
François Bruno
2008-2014
Code postal 24290
Code commune 24443
Démographie
Gentilé Saint-Léonais
Population
municipale
414 hab. (2011)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 00′ 41″ N 1° 05′ 22″ E / 45.0113888889, 1.08944444444 ()45° 00′ 41″ Nord 1° 05′ 22″ Est / 45.0113888889, 1.08944444444 ()  
Altitude Min. 62 m – Max. 260 m
Superficie 13,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de Dordogne
City locator 14.svg
Saint-Léon-sur-Vézère

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de Dordogne
City locator 14.svg
Saint-Léon-sur-Vézère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Léon-sur-Vézère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Léon-sur-Vézère

Saint-Léon-sur-Vézère est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Elle fait partie de l'association « Les Plus Beaux Villages de France ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Au sud-est du département de la Dordogne, en Périgord noir, la commune de Saint-Léon-sur-Vézère est, comme son nom l'indique, arrosée par la Vézère qui y forme deux méandres successifs. Elle est membre de l'association « Les Plus Beaux Villages de France ».

L'altitude minimale, 62 mètres, se trouve au sud-ouest, là où la Vézère quitte la commune pour entrer sur celle de Peyzac-le-Moustier. L'altitude maximale avec 260 mètres est localisée au nord, près du lieu-dit Argiller, en limite de la commune de Plazac.

Le village de Saint-Léon-sur-Vézère, au bord de la rivière et traversé par la route départementale 66, se situe, en distances orthodromiques, huit kilomètres au sud-ouest de Montignac et onze kilomètres au nord-est des Eyzies.

La commune est également desservie par la route départementale 706 qui longe la Vézère en rive droite, et par la route départementale 45 au nord.

Le sentier de grande randonnée GR 36 traverse le territoire communal sur plus de cinq kilomètres.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Léon-sur-Vézère
Plazac Fanlac Thonac
Saint-Léon-sur-Vézère
Fleurac Peyzac-le-Moustier Sergeac

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune se réfère à saint Léonce et à la Vézère, important affluent de la Dordogne et rivière qui arrose le territoire communal[1].

Ses habitants se nomment les Saint-Léonais[2].

En occitan, la commune porte le nom de Sent Lèon de Vesera[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Après avoir connu une implantation gallo-romaine, le territoire communal a vu l'installation au XIIe siècle d'un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye de Sarlat[1].

La première mention écrite connue du lieu remonte au XIIIe siècle sous la forme Sanctus Leontius[1]. C'est de cette époque que date le château de Chaban, détruit au XIVe siècle et reconstruit aux deux siècles suivants[4]. Le manoir de la Salle, est construit au XVe siècle[5] et le château de Clérans au XVIe siècle[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours François Bruno SE Retraité de la fonction publique
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Saint-Léon-sur-Vézère depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2006, 2011, 2016, etc. pour Saint-Léon-sur-Vézère[6]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales. En 2011, Saint-Léon-sur-Vézère comptait 414 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
859 830 886 970 1 015 915 937 1 067 927
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 000 1 030 1 093 1 068 1 102 931 822 743 700
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
665 670 670 564 538 507 505 439 377
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
319 345 334 390 427 419 434 414 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[8])
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

En 2013, Saint-Léon-sur-Vézère est organisée en regroupement pédagogique intercommunal[9] (RPI) avec les communes de Peyzac-le-Moustier et Plazac au niveau des classes de maternelle et de primaire. La commune se charge des classes de maternelle et le cours préparatoire. Les classes de cours élémentaire et de cours moyen ont lieu à Plazac.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Depuis 2001, la Rando Silex, randonnée en VTT, mais aussi pédestre, attire le premier dimanche d'octobre de nombreux concurrents (1 100 en 2007 dont 850 à vélo[10]).

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église romane Saint-Léonce

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, (ISBN 2-86577-215-2), p. 339
  2. Annuaire des maires de la Dordogne 2009, Mediapress, Périgueux, 2009, (ISSN 1770-3387), p. 259.
  3. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 18 novembre 2013.
  4. a et b « Château de Chabans », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 8 mars 2011.
  5. a et b « Manoir de la Salle et prieuré attenant », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 8 mars 2011.
  6. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 29 mars 2014)
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  9. École élémentaire publique à Saint-Léon-sur-Vézère sur le site de l'académie de Bordeaux, consulté le 24 août 2013.
  10. Journal Sud Ouest du 3 octobre 2008
  11. « Église Saint-Léonce », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 8 mars 2011.
  12. Jean Secret - Périgord roman - pp.63-94 - Éditions Zodiaque (collection "la nuit des temps" n°27) - La Pierre-qui-Vire - 1979
  13. « Cimetière », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 8 mars 2011.
  14. « Gisement sous le Roc », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 8 mars 2011.
  15. « Gisement préhistorique du Moustier », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 8 mars 2011.
  16. « Gisement préhistorique de La Rochette », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 8 mars 2011.
  17. Union bouddhiste de France, consultée le 24 mai 2011.