Saint-Jean-Chrysostome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Jean-Chrysostome
Image illustrative de l'article Saint-Jean-Chrysostome
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Lévis
Statut Quartier
Arrondissement Les Chutes-de-la-Chaudière-Est
Fondateur 1828
Maire
Mandat
Danielle Roy-Marinelli
2005 - 2013
Démographie
Population 20 000 hab.
Géographie
Liens
Site web http://www.ville.levis.qc.ca/Fr/Index.asp

Saint-Jean-Chrysostome est l'un des dix quartiers de la ville de Lévis et l'un des quatre situés dans l'arrondissement Les Chutes-de-la-Chaudière-Est au Québec.

Saint-Jean-Chrysostome est une ancienne ville, ayant été fondée en 1828, à l'est du Québec sur la rive sud du Fleuve Saint-Laurent, en face de Québec. Il est nommé en l'honneur de Jean Chrysostome, père de l'Église.

En 2002, suite aux réorganisations municipales québécoises, elle a été fusionnée et devenue un quartier dans la ville de Lévis. C'est une communauté de banlieue, reliée à Québec par les autobus de la Société de transport de Lévis via Sainte-Foy. Elle compte plus de 20 000 habitants.

Lieux touristiques et festivals[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Jean-Chrysostome, fameuse pour son orgue.
  • Le parc Champigny: endroit de promenade pour les familles et les jeunes du quartier. Le parc compte deux terrains de soccer, une petite piste cyclable, une patinoire extérieure et des jeux pour les enfants.
  • l'Aéroport régional de Saint-Jean-Chrysostome, site du Club de parachutisme Atmosphair inc.

Saint-Jean-Chrysostome est aussi connue pour le Festivent, le plus vieux festival de montgolfières du Québec, qui a fêté ses 25 ans en 2007. Il prend place dans le parc Champigny chaque année dans la première semaine d'août. Ce festival fait non seulement l'objet de l'envolée de nombreuses montgolfières mais il accueille également des manèges, arcades, animations pour la famille et de nombreux spectacles avec des artistes tels que Simple Plan, Hedley, Louis-José Houde, Rachid Badouri et André Sauvé.

Histoire et démographie[modifier | modifier le code]

Saint-Jean-Chrysostome, autrefois appelé Taniata qui signifie Peuplier en langue autochtone était une municipalité situé dans l'Ouest de la seigneurie de Lauzon, fondée en 1828. Au fil des années, l'agriculture a contribué à développer cette municipalité qui a atteint le statut de ville en 1965. Avec un peu plus 5000 habitants en 1970, la population de Saint-Jean-Chrysostome a quadruplé au cours des 3 dernières décennies pour en faire aujourd'hui un secteur économique et démographique majeur à la ville de Lévis.

Éducation[modifier | modifier le code]

Saint-Jean-Chrysostome comporte 5 écoles primaires ainsi qu'une école secondaire du premier jusqu'au troisième niveau qui font partie de la Commission scolaire des Navigateurs.

  • École Primaire Taniata
  • École Primaire de la Nacelle
  • École Primaire de la Rose-Des-Vents
  • École Primaire Les Mousserons
  • École Primaire L'Alizé
  • École Secondaire l'Horizon

Notes et références[modifier | modifier le code]