Saint-Janvier-de-Joly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Janvier (homonymie) et Joly.
Saint-Janvier-de-Joly
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Comté ou équivalent Lotbinière
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Bernard Fortier
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 1944
Démographie
Gentilé Jolyen, enne
Population 930 hab. (2010)
Densité 8,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 29′ 00″ N 71° 40′ 00″ O / 46.483338, -71.666672 ()46° 29′ 00″ Nord 71° 40′ 00″ Ouest / 46.483338, -71.666672 ()  
Superficie 10 986 ha = 109,86 km2
Divers
Code géographique 33065
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Janvier-de-Joly

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Janvier-de-Joly
Liens
Site web Site officiel

Saint-Janvier-de-Joly est une municipalité du Québec située dans la MRC de Lotbinière dans la Chaudière-Appalaches[1].

Saint-Janvier-de-Joly.png

Situation[modifier | modifier le code]

Joly dans la MRC

Saint-Janvier-de-Joly est à l'ouest de Saint-Flavien et au nord-est de Val-Alain, à 20 km à l'ouest de Saint-Agapit.

Elle est traversée par l'autoroute 20.

Son maire est Bernard Fortier.

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Commission de toponymie du Québec écrit à son propos : « Parce que son territoire comprenait une partie de Lotbinière, la paroisse fondée en 1914 portait la dénomination de Saint-Janvier-de-Lotbinière, dont le premier segment a été retenu pour identifier la municipalité créée en 1944, par suite de son détachement de Saint-Édouard-de-Lotbinière et dont les autorités administraient le territoire de Saint-Janvier-de-Joly entre 1918 et 1944. Ce nom de saint célèbre la mémoire de l'abbé Janvier Lachance (1884-1952), missionnaire desservant à Rivière-Henri, secteur du territoire municipal, de 1914 à 1926, ainsi qu'à Saint-Edmond-de-Lotbinière qui deviendra Val-Alain par la suite. Le constituant Joly, également retenu pour le bureau de poste ouvert en 1924, rappelle le souvenir de Henri-Gustave Joly de Lotbinière (1829-1908), seigneur de Lotbinière de 1860 à 1908, nom qu'il ajoutera à celui de la famille après le décès de sa mère en 1888[2]. »

Démographie[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2011 y dénombre 968 habitants, soit 8,8 % de plus qu'en 2006[3].

Attraits[modifier | modifier le code]

Ce village est aussi connu pour son fameux festival rétro annuel qui est l'un des plus gros du Québec[4].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]



Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Édouard-de-Lotbinière Notre-Dame-du-Sacré-Cœur-d'Issoudun,
Laurier-Station
Rose des vents
Leclercville N Saint-Flavien
O    Saint-Janvier-de-Joly    E
S
Val-Alain Lyster Dosquet