Saint-Floret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Floret
Le village de Saint-Floret.
Le village de Saint-Floret.
Blason de Saint-Floret
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Issoire
Canton Champeix
Intercommunalité Communauté de communes des Puys et Couzes
Maire
Mandat
Maguy Lagarde
2014-2020
Code postal 63320
Code commune 63342
Démographie
Population
municipale
270 hab. (2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 33′ 07″ N 3° 06′ 28″ E / 45.5519, 3.107845° 33′ 07″ Nord 3° 06′ 28″ Est / 45.5519, 3.1078  
Altitude Min. 476 m – Max. 929 m
Superficie 12,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative de Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Saint-Floret

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique de Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Saint-Floret

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Floret

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Floret
Liens
Site web saint-floret.fr

Saint-Floret est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne.

Elle fait partie de l'association Les Plus Beaux Villages de France[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Couze Pavin à Saint-Floret.

Au sud du département du Puy-de-Dôme, la commune de Saint-Floret est traversée par la Couze Pavin un affluent de l'Allier.

L'altitude minimale, environ 480 mètres[2] , se trouve à l'est, là où la Couze Pavin quitte le territoire communal et entre sur celui de Saint-Vincent. L'altitude maximale avec 929 mètres est localisée à l'extrême sud-ouest, près du lieu-dit Pierre Piquade, en limite de la commune de Courgoul.

Établi le long de la Couze Pavin et à l'intersection des routes départementales (RD) 26 et 28, le village de Saint-Floret, adhérent de l'association « Les Plus Beaux Villages de France », se situe en distances orthodromiques, onze kilomètres à l'ouest d'Issoire et quatorze kilomètres à l'est-nord-est de Besse-en-Chandesse.

Le territoire communal est également desservi par les RD 627, 628 et 629.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Floret
Montaigut-le-Blanc,
Creste
Clémensat
Saurier Saint-Floret Saint-Vincent
Courgoul,
Chassagne
Tourzel-Ronzières

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieu de passage du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Roche-la-Couze[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Floret Blason Parti, au premier, d'azur au lion d'or, au second, de gueules à la tour d'argent maçonnée de sable accompagnée de six fleurs de lys d'or, trois à dextre et trois à sénestre.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours
(au 4 juillet 2014)
Maguy Lagarde[4] SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, Saint-Floret comptait 270 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2006, 2011, 2016, etc. pour Saint-Floret[5]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
810 874 752 674 685 701 692 696 665
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
656 606 592 565 606 560 545 568 557
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
558 482 458 354 341 340 357 311 294
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
309 276 251 219 259 248 264 270 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et fortifications de la France au Moyen Âge, Strasbourg, éditions Publitotal,‎ 1978, réimpression 1991, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Une vision d’ensemble de l’architecture castrale. Page 1028 : Saint-Floret

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Floret sur le site des plus beaux villages de France, consulté le 6 décembre 2013.
  2. Deux données contradictoires selon le Géoportail : 476 mètres pour la boîte « Communes » et 481 mètres sur la carte, avec le pointeur « coordonnées du curseur » .
  3. Saint-Floret sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS, consulté le 23 juillet 2012.
  4. Liste des maires 2014, site de la préfecture du Puy-de-Dôme (consulté le 4 juillet 2014).
  5. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 17 octobre 2013)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  8. « Statue-reliquaire : Vierge en majesté », base Palissy, ministère français de la Culture, consultée le 7 décembre 2013.
  9. « Peintures monumentales : scènes inspirées de la légende de Tristan et Iseut », base Palissy, ministère français de la Culture, consultée le 7 décembre 2013.
  10. « Immeuble dit "château de Saint-Floret" ou "Vieux Château" », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 7 décembre 2013.
  11. « Église-Haute (ou église du Chastel) », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 7 décembre 2013.
  12. Site archéologique du Chastel sur le site de Saint-Floret, consultée le 7 décembre 2013.
  13. « Peintures monumentales », base Palissy, ministère français de la Culture, consultée le 7 décembre 2013.
  14. « statue : Vierge à l'Enfant », base Palissy, ministère français de la Culture, consultée le 7 décembre 2013.
  15. L’Eglise de Saint-Floret sur le site de Saint-Floret, consultée le 7 décembre 2013.