Saint-Cyrille-de-Lessard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Cyrille-de-Lessard
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Comté ou équivalent L'Islet
Statut municipal Municipalité de paroisse
Maire
Mandat
Luc Caron
2013 - 2017
Constitution 1er juillet 1855
Démographie
Population 753 hab. (2011)
Densité 3,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 02′ 00″ N 70° 17′ 00″ O / 47.033338, -70.283338 ()47° 02′ 00″ Nord 70° 17′ 00″ Ouest / 47.033338, -70.283338 ()  
Superficie 22 895 ha = 228,95 km2
Divers
Code géographique 17045
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Cyrille-de-Lessard

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Cyrille-de-Lessard

Saint-Cyrille-de-Lessard est une municipalité du Québec située dans la MRC de L'Islet dans la Chaudière-Appalaches[1].

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet 1845 : Érection de la municipalité de St. Cyrille.
  • 1er septembre 1847 : Fusion de plusieurs entités municipales dont St. Cyrille et érection du comté d'Islet.
  • 1er juillet 1855 : Division du comté d'Islet en plusieurs entités municipales dont St. Cyrille.
  • 24 février 1868 : La municipalité de St. Cyrille devient la paroisse de Saint-Cyrille de Lessard.
  • 15 mars 1969 : La municipalité change de nom pour Saint-Cyrille-de-Lessard.

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Commission de toponymie du Québec écrit à son propos : « L'inclusion passée de cet espace administratif dans la division de recensement de L'Islet, au sud-est de la ville de L'Islet et au sud de Saint-Jean-Port-Joli, à 95 km de Québec, est rappelée dans la dénomination parallèle fréquemment relevée de Saint-Cyrille-de-L'Islet qui, en outre, identifie le bureau de poste établi en 1854. Comme un grand nombre de municipalités au Québec, Saint-Cyrille-de-Lessard, établie officiellement en 1855, tire sa dénomination de celle de la paroisse érigée canoniquement en 1844. La municipalité avait toutefois été précédée de celle de Saint-Cyrille en 1845, abolie deux ans plus tard. En retenant cette appellation, on a voulu rendre hommage à saint Cyrille (vers 313-386), évêque de Jérusalem, auteur de Catéchèses baptismales. Il fut un ardent défenseur de la foi contre l'arianisme. Quant au constituant Lessard, il souligne clairement l'appartenance du territoire à la seigneurie concédée, en 1698, par l'intendant Champigny et le gouverneur Frontenac à Pierre Lessard, dont le nom est orthographié Lessart dans certains documents anciens[2]. »

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Saint-Cyrille est accessible par la route 285 via l'autoroute 20 ou la route 132.

Territoire[modifier | modifier le code]

Carte cadastrale de cantons Beaubien & Lessard

Son territoire comprend les cantons d'Argo, Lessard et Beaubien[3].

Dans ce magnifique village, on retrouve des crêtes montagneuses assez élevées au nord, alors qu'au sud le plateau appalachien, avec ses vallons et ses petites collines, présente des formes plus régulières et moins élevées.

Activité économique[modifier | modifier le code]

L'agriculture et l'acériculture sont les principales activités des lieux et ont surpassé l'exploitation forestière. Sur son territoire on retrouve de nombreux cours d'eau tels que: le lac des Plaines, le lac Bringé, le lac Isidore, le lac Vaseux, la rivière Bras-Saint-Nicolas, la rivière Bras-D'Apic, la rivière Bras-Riche, etc.

Attraits[modifier | modifier le code]

  • La Chute à Taupin
  • Les portes de l'enfer
  • La Chute d'Apic
  • La Chute à la Tourtre

Démographie[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2011 y dénombre 753 habitants, soit 3,2 % de moins qu'en 2006[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents L'Islet Saint-Aubert Saint-Damase-de-L'Islet Rose des vents
N Tourville,
Sainte-Perpétue
O    Saint-Cyrille-de-Lessard    E
S
Cap-Saint-Ignace Sainte-Apolline-de-Patton Saint-Marcel

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]