Saint-Cléophas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cléophas (homonymie).
Saint-Cléophas
Église de Saint-Cléophas
Église de Saint-Cléophas
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Bas-Saint-Laurent
Comté ou équivalent La Matapédia
Statut municipal Municipalité de paroisse
Maire
Mandat
Jean-Paul Bélanger
2013 - 2017
Constitution 19 mai 1921
Démographie
Gentilé Saint-Cléophassien, ienne
Population 343 hab. (2014)
Densité 3,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 00″ N 67° 45′ 00″ O / 48.483338, -67.750005 ()48° 29′ 00″ Nord 67° 45′ 00″ Ouest / 48.483338, -67.750005 ()  
Superficie 9 784 ha = 97,84 km2
Divers
Code géographique 07090
Localisation
Localisation de Saint-Cléophas dans La Matapédia
Localisation de Saint-Cléophas dans La Matapédia

Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent

Voir sur la carte administrative du Bas-Saint-Laurent
City locator 14.svg
Saint-Cléophas

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Cléophas

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Cléophas

Saint-Cléophas est une municipalité de paroisse dans la municipalité régionale de comté de La Matapédia au Québec (Canada), située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom retenu pour la paroisse, repris lors de l'érection municipale en 1921, souligne le travail de l'abbé Joseph-Cléophas Saindon (1866-1941), premier curé de la paroisse voisine de Saint-Nom-de-Marie-de-Sayabec (1896-1941), desservant de la paroisse à compter de 1918. Elle est aussi nommée en l'honneur de saint Cléophas qui est un disciple du Christ.

Situation politique[modifier | modifier le code]

La municipalité de paroisse de Saint-Cléophas fait partie de la Municipalité régionale de comté de La Matapédia dans le Bas-Saint-Laurent. La paroisse de Saint-Cléophas fait partie de l'Archidiocèse de Rimouski.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Saint-Cléophas est situé sur un flanc de la chaîne de montagne des Appalaches plus précisément dans la section des monts Saint-Anne. La municipalité est située à 8 km au Sud de la route 132 en passant par Sayabec sur la route Lacroix.

Économie[modifier | modifier le code]

Ferme à Saint-Cléophas

L'économie locale repose surtout sur l'exploitation forestière, la sylviculture, l'agriculture ainsi que les exploitations bovines, ovines et laitières. On y retrouve également de nombreuses érablières dont le Centre acéricole matapédien. De plus, l'usine PANVAL située à Sayabec fournit plusieurs emplois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux débuts des années 1900, les défricheurs de Sayabec commencent à s'étendre sur le canton Awantjish[2]. Dès 1908, un groupe de colons habitant le territoire de ce qui est aujourd'hui Saint-Cléophas effectue des démarches auprès de l'évêque de Rimouski, monseigneur André-Albert Blais, pour fonder une paroisse que l'on voulait appeler Notre-Dame-des-Prés. Le prélat avait alors estimé qu'il s'agissait d'un geste prématuré dû à la faible population de l'endroit (environ 300 âmes). Finalement ouverte à la toute fin de la Première Guerre mondiale, la mission de Saint-Cléophas accède au statut de paroisse et de municipalité en 1921 par détachement de la municipalité de Sayabec. Cependant, c'est le curé de Sayabec, l'abbé Cléophas Saindon, qui dessert la nouvelle paroisse jusqu'à ce que le vicaire de Sayabec, l'abbé Charles Pelletier, soit institué en tant que premier curé de Saint-Cléophas. C'est aussi cette année-là que l'érection civile a lieu.

Évènements marquants[modifier | modifier le code]

En 1944, l'église chapelle est incendiée. ELa même année, Georges-Émile Côté de Sayabec fait construire un nouveau moulin à bois. Aujourd'hui, ce moulin n'est plus en opérations. En 1973, le Centre Écologique voit le jour grâce à 9 paroissiens. C'est en 1976 que le nom Écologique laissera la place pour Naturanimo.

Histoire de la paroisse[modifier | modifier le code]

Statue du Sacré-Cœur devant l'église de Saint-Cléophas

C'est en 1918 qu'est fondée la première mission de Saint-Cléophas. Le 17 janvier 1921, le premier curé est nommé et c'est l'érection canonique de la paroisse.

Devise[modifier | modifier le code]

La devise de la municipalité est Liberté, Amour, Travail[3].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Paysages à Saint-Cléophas

Saint-Cléophas est souvent visité au printemps pour ses nombreuses érablières. De plus, c'est un lieu propice à la randonnée pédestre, en motoneiges et en VTT grâce à ses nombreux sentiers aménagés. Entre 1973 et 1996, St-Cléophas a été un attrait touristique très important dans la région avec le Centre Naturanimo. Ce parc zoologique abritait principalement des animaux canadiens. Ses variétés d'espèces, sa grande superficie, son aménagement et les activités telles que les tirs de chevaux, 4x4, tracteurs et les repas champêtres, ont fait la grande popularité du Centre Naturanimo. La municipalité fait partie de la région touristique de la Gaspésie dans la sous-région de la Vallée de la Matapédia.

Administration[modifier | modifier le code]

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal est composé d'un maire et de six conseillers qui sont élus en bloc tous les quatre ans sans division territoriale.

mandat fonction nom
2005 - 2009 mairesse Madame Lise Dompierre
conseillers
#1 Monsieur Jean-Paul Bélanger
#2 Monsieur Marcel Bélanger
#3 Monsieur Michel Santerre
#4 Monsieur Bruno Gauvin
#5 Monsieur Stéphane Bélanger
#6 Madame Linda Hudon

Représentations politiques[modifier | modifier le code]

Drapeau : Québec Québec : Saint-Cléophas fait partie de la circonscription provinciale de Matapédia. Lors de l'élection générale québécoise de 2008, la députée sortante Danielle Doyer, du Parti québécois, a été réélue pour représenter la population de Saint-Cléophas à l'Assemblée nationale.

Drapeau du Canada Canada : Saint-Cléophas fait partie de la circonscription fédérale de Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia. Lors de l'élection fédérale canadienne de 2008, le député sortant Jean-Yves Roy, du Bloc québécois, a été réélu pour représenter la population de Saint-Cléophas à la Chambre des communes.


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Moïse Sayabec Val-Brillant Rose des vents
N
O    Saint-Cléophas    E
S
La Rédemption Lac-Alfred Sainte-Irène

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Cléophas », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 14 février 2011)
  2. Michel Dompierre et Bertrand Leblanc, La Matapédia, Édition MRC de La Matapédia, 2004, (ISBN : 2-9808660-0-8).
  3. Michel Pelletier, Mon coin de pays... La Matapédia!, 1995, (ISBN : 2-9804604-0-0).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]