Saint-Antoine-de-Breuilh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Antoine.
Saint-Antoine-de-Breuilh
Hôtel de ville de Saint Antoine de Breuilh après sa restauration en 2014.
Hôtel de ville de Saint Antoine de Breuilh après sa restauration en 2014.
Blason de Saint-Antoine-de-Breuilh
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Bergerac
Canton Vélines
Intercommunalité Communauté de communes Montaigne Montravel et Gurson
Maire
Mandat
Christian Gallot
2014-2020
Code postal 24230
Code commune 24370
Démographie
Population
municipale
2 012 hab. (2011)
Densité 113 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 50′ 42″ N 0° 09′ 20″ E / 44.845, 0.155555555556 ()44° 50′ 42″ Nord 0° 09′ 20″ Est / 44.845, 0.155555555556 ()  
Altitude Min. 7 m – Max. 113 m
Superficie 17,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de Dordogne
City locator 14.svg
Saint-Antoine-de-Breuilh

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de Dordogne
City locator 14.svg
Saint-Antoine-de-Breuilh

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Antoine-de-Breuilh

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Antoine-de-Breuilh

Saint-Antoine-de-Breuilh est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans le Périgord pourpre et dans l'unité urbaine de Bergerac, la commune de Saint-Antoine-de-Breuilh a été créée en 1824 quand les anciennes communes de Saint-Aulaye et Le Breuilh fusionnent[1].

Il ne subsiste aucun vestige de la commanderie des Antonins qui lui a donné son nom.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune est limitrophe du département de la Gironde.

Communes limitrophes de Saint-Antoine-de-Breuilh
Vélines Nastringues Fougueyrolles
Saint-Seurin-de-Prats Saint-Antoine-de-Breuilh Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt
Pessac-sur-Dordogne
(Gironde),
Saint-Avit-de-Soulège
(Gironde)
Eynesse
(Gironde)

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan, la commune porte le nom de Sent Antòni del Bruèlh[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 mars 2008 François Borde PS  
mars 2008 en cours Christian Gallot DVD Exploitant horticole
Les données manquantes sont à compléter.

La liste élue en 2008 comporte toutes les couleurs politiques du village.

Démographie[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1824, les communes du Breuilh et de Saint-Aulaye étaient indépendantes.

Évolution démographique de Saint-Aulaye[modifier | modifier le code]

Évolution de la population de Saint-Aulaye
1793 1800 1806 1821
1 716 1 022 1 084 1 098
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[3])


Évolution démographique du Breuilh, puis de Saint-Antoine-de-Breuilh[modifier | modifier le code]

En 1824, Saint-Aulaye fusionne avec Le Breuilh qui devient Saint-Antoine-de-Breuilh.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués depuis 1793 au Breuilh, puis à Saint-Antoine-de-Breuilh. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2008, 2013, 2018, etc. pour Saint-Antoine-de-Breuilh[4]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales. En 2011, Saint-Antoine-de-Breuilh comptait 2 012 habitants.

           Évolution de la population du Breuilh, puis de Saint-Antoine-de-Breuilh  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 508 324 423 274 1 518 1 438 1 272 1 321 1 316
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 344 1 355 1 486 1 513 1 367 1 291 1 239 1 239 1 319
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 308 1 340 1 320 1 110 1 142 1 139 1 166 1 119 1 273
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
1 287 1 415 1 534 1 523 1 756 1 844 2 022 2 049 2 012
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique du Breuilh, puis de Saint-Antoine-de-Breuilh

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 22 mars 2014.
  3. « Notice communale de Saint-Aulaye », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 12 mars 2013).
  4. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 21 mars 2014)
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  6. Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, p. 376, éditions Fanlac, 1999, (ISBN 2-86577-214-4)
  7. Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, p. 372-373, éditions Fanlac, 1999, (ISBN 2-86577-214-4)