Saimaluu-Tash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 10′ 50″ N 73° 48′ 50″ E / 41.18066667, 73.814 ()

Le site archéologique de Saimaluu-Tash (Kirghizstan), réunit la plus grande collection de pétroglyphes d'Asie centrale.

Il est situé à proximité du col de Kugart, au nord-est des crêtes du Ferghana, dans le district de Kazarman, région de Jalal-Abad, dans une gorge, à 3000 m d'altitude.

En kirghiz, "Saimaluu-Tash" signifie les pierres brodées.

On estime à 90 000 le nombre de dessins gravés sur les pierres basaltiques de Saimaluu-Tash. La période d'apparition du site est mal connue et la gravure des pétroglyphes s'étend sur plusieurs siècles. Les plus anciens d'entre eux remontent à l'âge du bronze, aux alentours de l'an 1000 avant notre ère.

Dans la plupart des cas, il s'agit de représentations d'animaux stylisés : éléphants, lions, léopards des neiges, ibex, reptiles, yacks. On trouve également des scènes de chasse et de migration qui témoignent de la domestication des animaux. On trouve aussi des scènes de danses rituelles, avec des personnages à tête de soleil (homme-soleil).

Par son ampleur, le site de Saimaluu-Tash a une portée scientifique mondiale incontestable et reste encore trop peu exploré.

Liens externes[modifier | modifier le code]