Saikai-ji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Saikai-ji

Le Shūkōzan Chōjuin Saikai-ji (周光山長寿院済海寺?), plus communément appelé Saikai-ji (済海寺?), est un temple du Bouddhisme de la Terre Pure situé au 4-16-23 de Mita à Minato, Tokyo (sur le Tsuki no Misaki), et dont la principale image est Amitābha.

Histoire[modifier | modifier le code]

Monument à la première légation française

Munen fonde le temple au cours de l'ère Meiwa (7 - 1621). Pendant l'ère Ansei (6 - 1856), le consulat général de France y est installé, transformé en légation deux ans plus tard. Un monument en souvenir de la légation y est installé et la résidence du ministre se trouve dans l'enceinte du Saikai-ji.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Saikai-ji est situé sur le bord de mer de la région montagneuse du Tsuki no Misaki, près du Kamezuka Koen. Durant l'époque d'Edo, il était possible à partir de cet emplacement d'avoir une vue exceptionnelle sur la baie d'Edo. Ce temple se trouve sur l'ancien site du temple Takeshiba (竹芝寺?).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Relations franco-japonaises au XIXe siècle35° 38′ 37″ N 139° 44′ 29″ E / 35.643575, 139.741361 ()

Référence[modifier | modifier le code]