Saigō Tanomo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le daimyo Matsudaira Katamori visite la résidence de son vassal et karō Tanomo Saigo. Mannequin dans le musée de la maison de samouraï en Aizuwakamatsu.

Saigō Tanomo (西郷頼母?, 24 mars 1830 - 28 avril 1903) était un samouraï japonais de la fin de l'époque d'Edo[1], un haut dignitaire du clan Aizu-Matsudaira avec le bureau de l'avocat en chef (筆頭家老, hittōgarō?)[2] qui a gagné une renommée comme maître en arts martiaux en étant le professeur Sokaku Takeda, le restaurateur de la Daitoryu aikijujutsu.

Il a survécu à la guerre de Boshin et devint un prêtreshinto, prenant le nom Hoshina Genshin et parfois Chikanori Genzo.

Il était le père adoptif de Shida Shiro (Shiro Saigo), le livre Sei'unki (栖雲記?) écrit peu avant sa mort a ses souvenirs.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Aizu-han saigo no shuseki karo" Kajiwara Heima, sono ai to shi. Tsutomu Hasegawa, Shin Jinbutsu Oraisha 1992 Tokyo Japan (ISBN 4404018908 et 9784404018908)
  2. "Bakumatsu no Aizu-han Karo Saigo Tanomo", Setsuo Hotta, Rekishi Shunjusha (1993) (ISBN 4897572843 et 978-4897572840)