Saien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saien
Image illustrative de l'article Saien
Le croiseur Saien en 1895

Autres noms Jiyuan
Histoire
A servi dans Marine impériale chinoise
Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire China Qing Dynasty Flag 1889.svg Empire de Chine
Quille posée 31 janvier 1880
Lancement 6 juin 1883
Armé en 1885
Statut 30 novembre 1904
Caractéristiques techniques
Type croiseur protégé
Longueur 75 mètres
Maître-bau 10,5 mètres
Tirant d'eau 4,67 mètres
Déplacement 2.479 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur (2 chaudières)
Puissance 2.800 ch
Vitesse 15 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage
pont = 75 mm
barbette = 50 mm
Armement 2 × 210 mm
1 × 150 mm
4 × 76 mm
6 × 47 mm
4 tubes lance-torpilles (380 mm )
Aéronefs non
Autres caractéristiques
Équipage 312 (officiers, officiers mariniers, quartiers maîtres et matelots)
Chantier naval AG Vulcan Stettin Stettin (Empire allemand
Coordonnées 38° 51′ N 121° 05′ E / 38.85, 121.0833333338° 51′ Nord 121° 05′ Est / 38.85, 121.08333333  

Le Saien fut un croiseur protégé construit à l'AG Vulcan Stettin de Stettin qui appartient alors au Royaume de Prusse intégré à l'Empire allemand (actuellement dans le Voïvodie de Poméranie occidentale en Pologne) pour la Flotte de Beiyang, sous le nom de Jiyuan.
Il fut une prise de guerre japonaise à l'issue de la première guerre sino-japonaise de 1894-95 et intégra la Marine impériale japonaise le 16 mars 1895.

Conception[modifier | modifier le code]

En termes de conception, le Saien ressemblait aux croiseurs japonais contemporains de classe Matsushima, par l'utilisation de gros canons sur une coque de moindre déplacement. Dans le cadre de la flotte chinoise, le Saien était présent à la bataille de Pungdo et à la bataille de la mer Jaune.
Il a été capturé par les Japonais dans le conflit sino-japonaise pendant la bataille de Weihaiwei et a été mis en service dans la Marine impériale japonaise comme croiseur de 2e classe le 16 mars 1895.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le service du Saien dans la Marine impériale japonaise a été brève. Il a été parmi les navires de guerre qui ont soutenu l'invasion japonaise de Formose.
Il a pris part au bombardement des défenses côtières de Ta-kaw (Kaohsiung) le 13 octobre 1895. Puis le Saien a été reclassifié en tant que 3e classe de navire de défense côtière à partir du 11 novembre 1904, mais il a participé au blocus et à la bataille de Port-Arthur au début de la guerre russo-japonaise de 1904-1905.

Le Saien a coulé au large de Port-Arthur 38° 51′ N 121° 05′ E / 38.85, 121.083 le 30 novembre 1904 suite à l'explosion d'une mine marine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]