Said Naficy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Naficy

Sahid Nafisi, ou Nafissi ou encore Said Naficy (en persan: سعید نفیسی ), né à Téhéran le 8 juin 1896 et mort à Téhéran le 13 novembre 1966, est un universitaire iranien qui fut également écrivain et poète.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naficy rejoint dans sa jeunesse à Téhéran le groupe d'intellectuels formé autour du grand poète Mohammad Taghi Bahar, avec Abbas Eqbal Achtiani, Gholam-Reza Rachid Yassemi, ou bien Abdolhossein Teymourtash. Ils fondent en 1918 la première revue littéraire du pays, intitulée Daneshkadé.

Il publie tout au long de sa vie des articles essentiels à propos de son pays, de la littérature persane, du soufisme, etc. Il enseigne l'archéologie et la littérature persane à l'université de Téhéran et à l'université de Kaboul, ainsi qu'à l'université du Caire. Ayant appris le français, il fait paraître un dictionnaire français-persan (1925-1930), en deux tomes[1]. Il était féru d'Homère, de Pouchkine et de Balzac. Il fut invité à l'université d'État de San José en Californie. Il meurt à l'hôpital russe de Téhéran.

Ses travaux ont été traduits dans une vingtaine de langues et notamment étudiés par l'iranologue Daniil Komissarov.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire français-persan contenant tous les mots usuels, familiers et populaires, tous les termes scientifiques et toutes les locutions et proverbes de la langue française ancienne et moderne, traduits en persan littéraire et vulgaire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Parimarz Naficy, Mélange d'iranologie en mémoire de feu Said Naficy: La direction des Revues et Publications de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Téhéran, université de Téhéran, no 16, Téhéran, 1972.

Liens externes[modifier | modifier le code]