Sahaj Marg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sahaj marg)
Aller à : navigation, rechercher

Le Sahaj Marg (la Voie Naturelle), est un système de méditation issu du Raja yoga de l'Inde Antique. Cette pratique spirituelle se présente comme une méthode de transformation intérieure.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Sahaj Marg fut révélé par Shri Ram Chandraji de Fatehgarh (1873 - 1931), surnommé Lalaji. Il a redécouvert une "ancienne forme d'entraînement spirituel qui repose sur la transmission d'énergie divine (pranahuti/prana) et le nettoyage des impressions passées"[1]. Shri Ram Chandra de Shahjahanpur, surnommé Babuji, fonde la Shri Ram Chandra Mission en 1945 pour promouvoir les idées de son maître spirituel. Il formalise de Sahaj Marg en publiant de nombreux livres, plusieurs sont regroupés dans "Sajah Marg, le Septième Darshana"[2]. En 1972, il se rend pour la première fois en Europe, aux États-Unis d'Amérique et en Égypte.

Objectif[modifier | modifier le code]

D'après les pratiquants, la méthode tend à "réaliser l'union avec la source divine" qui est en chacun, dans le cadre d'une vie familiale et professionnelle normale. Comme nombre de voies spirituelles, le Sahaj Marg affirme que "le Divin, la source de toute chose, ne peut être trouvé qu'au fond de son propre cœur, en passant au-delà des limites de l'égo"[3].

Principe[modifier | modifier le code]

Le Sahaj Marg une nouvelle forme de Raja Yoga qui n'est plus basée sur "des méthodes machinales impliquant une austérité et des pénitences inadaptées aux conditions de vie actuelles" mais sur "des moyens simples et naturels". La pratique proposée cherche à être "universelle", "facilement praticable" et pouvant rapidement "amener à trouver en soi-même ce qui est cherché sans succès à l'extérieur"[4]. Elle utilise le nettoyage des impressions passées (samskara), la méditation sur le cœur et le soutien d'un Maître spirituel vivant[5]. Le rôle du Maître spirituel est essentiel car, selon les livres publiés par la SRCM, "il est bien conscient de tous les points et de tous les problèmes de la spiritualité pour avoir parcouru le chemin. Il sait ce qu'il faut faire pour que le voyageur continue"[6]. Il est considéré par les pratiquants comme "un exemple vivant, enseignant par ses écrits et ses paroles, par ce qu'il montre en menant la vie qu'il mène, et par la transmission de la lumière divine". "C'est Dieu qui est le véritable Guru, le Maître, et c'est de lui seul que nous recevons la lumière", écrit ainsi Ram Chandra dans son livre intitulé Réalité à l'Aube[7]. "Mais comme il est extrêmement difficile pour un homme aux capacités ordinaires de tirer son inspiration directement de Dieu, il lui faut chercher l'aide d'un de ses frères humains qui a, lui, établi son lien avec le Tout-Puissant".

Maître spirituel[modifier | modifier le code]

L'actuel Maître spirituel du Sahaj Marg est Parthasarathi Rajagopalachari. Il préside la Shri Ram Chandra Mission, une organisation à but non lucratif qui vise à faire connaître le Sahaj Marg sur tous les continents. Il fait connaître le message de ses Maîtres spirituels et décrit la pratique du Sahaj Marg à travers des livres traduits dans une vingtaine de langues[8].

Pratique[modifier | modifier le code]

La pratique est individuelle, quotidienne et comprend :

  • Une méditation le matin;
  • Une méditation (appelée "cleaning") le soir pour nettoyer les impressions de la journée;
  • Une prière universelle à 21h (heure locale);
  • Une prière-méditation au coucher;
  • Une méditation (appelée "satsang") de groupe hebdomadaire ;
  • Une méditation (appelée "sitting") individuelle régulière avec un précepteur ;
  • Des séminaires sont régulièrement proposés en présence ou non du maître spirituel[9].

Citation[modifier | modifier le code]

"Nous avons oublié notre demeure originelle, d'où nous sommes descendus pour venir dans ce monde où nous vivons maintenant. Notre attachement à la vie et aux valeurs matérielles est devenu si fort que nous ne nous souvenons plus de cette demeure originelle [...]. Or avant de pouvoir retourner à cette demeure, quelque chose doit pouvoir nous rappeler cette demeure. Comment peut-on aller à un endroit dont on ne sait rien ? Comment peut-on y aller si on ne s'en souvient pas ? [...] C'est pourquoi je vous dis que la spiritualité est la science et l'art du souvenir." Shri Ram Chandraji Maharaj.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vérité Eternelle, de Ram Chandra de Fatehgarh, ed. SRCM, ISBN 2-906219-22-3
  2. Sahaj MArg, ed. InFolio, ISBN 978-2-88474-603-8
  3. Site du Sahaj Marg Spirituality Fondation
  4. Golden Jubilee, ed. SRCM, ISBN 2-906219-17-7
  5. "A Flexible Mind," Elizabeth Denley, Australian Yoga Life, Issue 7
  6. Golden Jubilee, extrait discours de Ram Chandra 1982, éd. SRCM (ISBN 2-906219-17-7)
  7. Sahaj Marg, le Septième Darshana, La Réalité à l'Aube, éd. Infolio (ISBN 978-2-88474-603-8)
  8. The Sunday Times, 03/08/2008,[1]
  9. [2], site de la SRCM.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]