Sage (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sage Group)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sage (homonymie).

Sage

Description de l'image  SAGE_logo.svg.
Création 1981
Fondateurs David Goldman
Paul Muller
Graham Wylie
Forme juridique Public limited company
Action LSE : SGE
Siège social Drapeau de Grande-Bretagne Newcastle upon Tyne (Royaume-Uni)
Direction Guy Berruyer
Actionnaires UBS Global Asset Management (4.37%),
Blackrock Inc (4.54%),
Aviva Investors (5.19%)[2]
Activité Logiciel
Produits Progiciels de gestion intégrés
Effectif 13 100[1][réf. à confirmer]
Site web sage.com
Capitalisation 2,8 milliards de livres sterling
Chiffre d’affaires 1340,2 millions de livres sterling [3]

Sage est une société multinationale éditrice de logiciels dont le siège social se situe à Newcastle.

En 2010, Sage est le troisième éditeur européen de logiciels [4], derrière Dassault Systemes et SAP et devant Software AG (DE) et DATEV (DE). Forrester donne le même classement dans son étude The State of ERP in 2011 publiée en mai 2011. Cette étude propose le classement des éditeurs d’ERP par chiffre d’affaires sur leurs solutions ERP.

Selon l'étude Worldwide ERP 2010 Vendor Analysis datée d'octobre 2011, réalisée par le cabinet IDC, basée sur le chiffre d’affaires généré par ERP et logiciels de gestion des entreprises de plus de 100 collaborateurs, Sage est le premier fournisseur auprès des petites et moyennes entreprises[5][réf. à confirmer]. Sage est présent dans 24 pays et ses solutions sont distribuées au sein de 160 pays.

Sage est coté à la bourse de Londres au sein de l'indice FTSE 100[6][réf. à confirmer].

Sage Group[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

De 1981 à 2000[modifier | modifier le code]

La société Sage a été fondée par David Goldman, Paul Muller et Graham Wylie en 1981 à Newcastle [7][réf. à confirmer]. Étudiant à l'université de Newcastle, Graham Wylie réalise un stage d'été au sein d'une entreprise dont le but est de développer un logiciel d'aide à la comptabilité pour les petites entreprises. Dans le cadre de ce stage, il développe pour l'entreprise d'impression de David Goldman un logiciel comptable d'émission de devis.

En 1981,David Goldman embauche Graham Wylie et l'universitaire Paul Muller pour créer l'entreprise Sage à Newcastle upon Tyne. L'entreprise commence par la vente de ses solutions comptables aux imprimeurs locaux, puis étend son activité à toutes les entreprises, indépendamment du secteur d'activité. La vente de ses solutions se fait principalement au travers d'un réseau de revendeurs.

En 1984, l'entreprise met sur le marché Sage Software, une solution pour Amstrad PCW. Cette année-là, les ventes des solutions Sage décuplent, passant de 30 ventes par jour à 300. L'entreprise est introduite à la bourse de Londres en 1989[8].

En 1991, Sage s'implante aux États-Unis au travers de l'acquisition de DacEasy [9]. Le développement international se poursuit en 1992 avec le rachat de Ciel qui ouvre à Sage Group le marché français[10].

En 1994, Paul Walker est nommé directeur général (en anglais chief executive officer) de Sage Group. Cette même année, Sage intègre Saari SA, en France[10].

En 1995, Sage intègre Sybel Informatique SA[11] en France. En 1997, Sage s'implante en Allemagne avec le au rachat de KHK[9].

En 1998, la division « experts-comptables » est créée. En 1999, Sage fait son entrée au sein de l'indice FTSE 100[12][réf. à confirmer] et fait l'acquisition de Tetra[13] et de Sesam pour s'implanter en Suisse et au Portugal.

De 2000 à 2010[modifier | modifier le code]

En 2000, les actions Sage ont été nommées « actions aux meilleures performances des années 1990 »[7][réf. à confirmer] par la presse financière britannique.

En 2001 Sage rachète Interact Commerce Inc.[14][réf. à confirmer], société américaine présente aussi en Australie, et entre ainsi sur le marché de la relation client et de la gestion des contacts. Avec le rachat de l'entreprise américaine Interact, Sage s'implante en Australie.

En 2002 le groupe gagne le prix National Business de « l'Entreprise de l'année[15] ». La même année, Sage sponsorise pour une valeur de 6 millions de livres sterling la construction du Sage Gateshead[16][réf. à confirmer] espace consacré à la musique à Newcastle upon Tyne. Il s'agit alors du plus important sponsor privé consacré à la culture et aux arts au Royaume-Uni.

En 2003, les actions Sage deviennent les dernières actions technologiques présentes au sein de l'indice FTSE 100. La même année, Graham Wylie, âgé de 43 ans, se retire de Sage. Toujours en 2003 l'entreprise s'implante en Espagne et en Afrique du Sud avec les rachats de Grupo SP[17] et de Softline[18].

En 2005, Sage s'implante en Europe centrale, et plus particulièrement en Pologne avec le rachat de Symfonia[19].

En 2006, Sage devient, avec le rachat d’Emdeon Healthcare[20], un des leaders d’Amérique du Nord des progiciels à destination des médecins.Cette même année, Sage s’implante sur le marché chinois[21].

En 2007 et 2008, Sage intègre les éditeurs Français Xperts[22], KDP[23] et XRT[24].

De 2010 à aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le 19 avril 2010, Sage annonce que Paul Walker souhaite se retirer du poste de directeur général du groupe, qu’il occupe depuis 16 ans. Le 16 juillet 2010, Sage Group annonce la nomination de Guy Berruyer[25], précédemment directeur exécutif de Sage Europe Continentale et Asie, au poste de directeur général en remplacement de Paul Walker. Guy Berruyer prend ses fonctions le 1er décembre 2010. En 2011,Sage annonce plus de 6,3 millions de clients dans le monde.[26].

En 2012, Sage s’implante au Brésil avec le rachat de Folhamatic[27], EBS et Cenize[28].

Principales acquisitions de Sage Group[modifier | modifier le code]

Sage mène une politique forte d'acquisition d'entreprises[29]. Les principales acquisitions de Sage Group sont :

Date d'acquisition Nom de l'entreprise Détails de l'entreprise Pays Valeur de l'acquisition
1991 DacEasy Comptabilité Etats-Unis 15M £
1992 Ciel Comptabilité France 5M £
1995 Sybel & Saari Comptabilité[30] France 46M £
1997 KHK Comptabilité Allemagne 46M £
1999 Sesam Comptabilité Suisse 11M £
2000 Best Ressources humaines Etats-Unis 270M £
2001 Interact CRM Etats-Unis 227M £
2004 Softline Comptabilité Afrique du Sud 53M £
2004 Grupo SP Comptabilité Espagne 55M £
2005 Symfonia Comptabilité Pologne 10M £
2006 UBS Comptabilité Malaisie 12M £
2006 Verus Gestion des paiements Etats-Unis 174M £
2006 Emdeon Santé Etats-Unis 315M £
2010 Netcash Gestion des paiements Afrique du Sud 120M rand
2012 Folhamatic Tecnologia em Sistemas S.A. Logiciels de comptabilité, fiscaux et de paie Brésil 125M £
2012 Empresa Brasileira de Sistemas Ltda Logiciels de comptabilité, gestion d’entreprise et de gestion d’impôt. Brésil 10.6M £
2012 Cenize Informática Ltda Logiciel de comptabilité Brésil 3.9M £

Informations financières[modifier | modifier le code]

Résultats Sage[modifier | modifier le code]

Dans le monde (chiffres au 25/05/13[3]

Valeur 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Revenu Millions de £ 759,6 935,6 1 157,6 1 295 1 439,3 1 435,0 1 334,1 1 340,2
Excédent Brut d'Exploitation Millions de £ 202,1 249,3 283,2 299,8 320,7 365,8 365,1 366,4
Résultat d'Exploitation Millions de £ 199,3 235,8 255,2 267,4 280,6 330,0 343,3 344,9
Résultat Brut Millions de £ 193,6 221,2 223,3 241,0 267,4 319,9 330,8 334,3
Résultat Net Millions de £ 132,4 152,6 154,1 166,3 189,5 227,3 189,0 296,6

Le chiffre d’affaires de Sage pour l’exercice clos au 30/09/12 s’élève à 1,589 milliard d'euros (contre 1,553 en 2011)[31]. La croissance organique du chiffre d’affaires est de 2% (2011 : 4%)[31]. L’EBITDA de Sage est de 447 millions d'euros en croissance de 3% par rapport à l’an dernier[31]. Le pourcentage d’EBITDA se maintient à 27%.

En mai 2013, Sage Group présente une croissance de 3% de son chiffre d’affaires semestriel à 751.6 millions d'euros[31] et un EBITDA à 27%[31] (résultats financiers pour le premier semestre 2013 clos le 31 mars 2013).

Sage a constaté une légère progression de son activité au cours de cette période. Le chiffre d’affaires organique de Sage sur le premier semestre fiscal 2013 s’élève à 751,6 millions d'euros[32] en croissance de 3% par rapport au premier semestre 2012, à taux de change et périmètre constants. Avec un EBITDA de 229,1 millions d'euros, en croissance de 7%, Sage maintient sa marge brute d’exploitation à 27%[32]. En France, le chiffre d’affaires semestriel est stable avec un CA semestriel qui s’élève à 141,2 millions d'euros, un résultat quasiment stable par rapport à l’année précédente[32].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sage.com/ourbusiness/aboutus
  2. http://www.investors.sage.com/shareholder_info/
  3. a et b http://www.investors.sage.com/key_fin_data/5yr_summary/
  4. http://www.truffle100.com/2011/ranking.php
  5. http://www.institut-sage.com/voir/1734
  6. http://www.investors.sage.com/shareholder_info/share_price/
  7. a et b http://www.sage.fr/fr/decouvrez-sage/propos-de-sage/notre-histoire
  8. http://www.londonstockexchange.com/exchange/prices-and-markets/stocks/summary/company-summary.html?fourWayKey=GB0008021650GBGBXSET1
  9. a et b http://www.lesechos.fr/07/10/1996/LesEchos/17247-66-ECH_le-britannique-sage-vise-l-allemagne-et-les-etats-unis.htm
  10. a et b http://www.linformaticien.com/dossiers/les-saga-de-lit/id/20097/sage-le-premier-editeur-glocal.aspx.
  11. http://www.cbronline.com/news/sage_buys_sybel_informatique_as_its_third_french_company
  12. http://www.investors.sage.com/shareholder_info/share_price/
  13. http://www.independent.co.uk/news/business/sage-buys-tetra-1077870.html
  14. http://www.prnewswire.co.uk/news-releases/interact-commerce-announces-definitive-merger-agreement-with-the-sage-group-plc-155311565.html
  15. http://web.archive.org/web/20040404045650/http://www.redhotcurry.com/archive/money/2003/national_biz_awards2002.htm
  16. http://thesagegateshead.org/support/our-supporters/corporates/corporates-using-stacked-list-rename/
  17. http://www.accessmylibrary.com/article-1G1-109283390/sage-group-swallows-spain.html
  18. http://www.accountingtoday.com/news/3940-1.html
  19. http://www.accountancyage.com/aa/news/1766521/sage-buys-polish-software-company
  20. http://www.healthcareitnews.com/news/sage-buys-emdeon-division-565m-deal
  21. http://www.theregister.co.uk/2006/05/23/sage_buys_ubs/
  22. http://www.journaldunet.com/solutions/ssii/sage-xperts-0607.shtml
  23. http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-sage-rachete-l-expertise-grc-de-kdp-informatique-23893.html
  24. http://pro.01net.com/editorial/358789/sage-rachete-deux-editeurs-francais/
  25. http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-guy-berruyer-prend-la-tete-de-sage-monde-31209.html
  26. http://www.investors.sage.com/reports_presentations/results_presentations/?year=2011
  27. http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/sage-s-implante-au-bresil-avec-folhamatic-229310
  28. http://uk.reuters.com/article/2012/09/21/sage-brief-idUKASM0003O420120921
  29. http://www.investors.sage.com/company_information/timelines/acquisition_table/
  30. Sybel et Saari deviennent Sage France en 1997.
  31. a, b, c, d et e http://www.investors.sage.com/reports_presentations/results_presentations/?year=2012
  32. a, b et c http://www.investors.sage.com/reports_presentations/results_presentations/?year=2013

voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]