Safiatou Thiam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thiam.
Safiatou Thiam
Safiatou Thiam en 2007
Safiatou Thiam en 2007
Fonctions
Ministre de la Santé et de la Prévention du Sénégal
13 septembre 2007avril 2009
Prédécesseur Issa Mbaye Samb
Successeur Thérèse Coumba Diop
Biographie
Date de naissance 24 mai 1963 (51 ans)
Lieu de naissance Dakar (Sénégal)
Nationalité Drapeau : Sénégal sénégalaise
Profession Médecin

Safiatou Thiam, née le 24 mai 1963 à Dakar[réf. nécessaire] (Sénégal), est un médecin de santé publique sénégalais, spécialiste du VIH/Sida, ancienne ministre de la Santé et de la Prévention dans le gouvernement de Cheikh Hadjibou Soumaré. Depuis le 19 février 2014, elle est secrétaire exécutive du Conseil national de lutte contre le sida (CNLS).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un doctorat d'État de médecine obtenu en 1995 à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, avec une thèse intitulée Le SIDA en milieu chirurgical : Connaissances, attitudes et pratiques, elle complète sa formation par un Master of Science à l'Institut de médecine tropicale d'Anvers (1997). Elle obtient plusieurs diplômes spécialisés à Dakar et en France, ainsi qu'un DEA « Santé publique et pays en développement » à l'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI) en 2001.

Au sein du Conseil national de la lutte contre le Sida (CNLS), elle a en charge les programmes du Fonds mondial de lutte contre cette pandémie[1]. En 2007 elle est recrutée comme coordinatrice au Sénégal du programme ONUSIDA[1].

Le 13 septembre 2007, à l'âge de 44 ans[2], Safiatou Thiam est nommée ministre de la Santé et de la Prévention[3]. Elle succède à Abdou Fall, après un bref intermède de Issa Mbaye Samb, pharmacien, et de multiples remaniements à la tête du Ministère de la Santé depuis l'accession au pouvoir du président Abdoulaye Wade en 2000[2]. Thérèse Coumba Diop lui succède en mai 2009.

Jusqu'en février 2014, elle est consultante chez Grant Management Solutions au Mali[1]. Depuis le 19 février 2014, suite à la faveur d’un arrêté de la Primature, elle est nommée secrétaire exécutive du Conseil national de lutte contre le sida, succédant à Ibra Ndoye.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]