Safe Trip Home

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Safe Trip Home

Album par Dido
Sortie Monde monde entier :

Drapeau de la Turquie
Drapeau du Japon

Drapeau des États-Unis
Drapeau du Canada

Drapeau de l'Australie
Drapeau de l'Allemagne
Drapeau de l'Autriche
Drapeau de l'Italie
Drapeau du Luxembourg
Drapeau de la Suisse
Drapeau des Pays-Bas
Enregistré Ocean Way
Studios Abbey Road
Westlake
NRG
Capitol
British Grove
Divers placards, cuisines et chambres (comme indiqué dans l'album)
Durée 49 min 46 s pour l'album simple
1 h 6 min pour l'édition Deluxe
Genre Pop
Pop/Rock
Alternatif
Producteur Dido
Rollo Armstrong
Jon Brion
Label Sony BMG
RCA
Cheeky
Critique

Albums par Dido

Singles

  1. Don't Believe in Love

Safe Trip Home est le troisième album de Dido et est sorti mi-novembre 2008 dans le monde entier. Il inclut des collaborations et productions de Jon Brion, Rollo Armstrong, Brian Eno, Mick Fleetwood, Citizen Cope, ?uestlove et a été nommé pour un Grammy Award[1].

Genèse[modifier | modifier le code]

Le titre Safe Trip Home a été annoncé le vendredi (alors qu'une rumeur concernant ce titre circulait sur le net en février 2008) sur le site officiel de Dido, avec la sortie digitale gratuite du titre Look No Further pour attirer l'attention sur le retour de Dido. Le titre Don't Believe in Love a été le choisi comme premier single du nouvel opus et en reste l'unique -. La liste des titres et la pochette ont été dévoilées le alors que le premier extrait faisait son apparition sur internet et différentes radios. La date de sortie - initialement prévue pour le lundi - a été repoussée de deux semaines pour des soucis de fabrication : pour faire pardonner l'incident, le site officiel de Dido a mis en ligne le titre Grafton Street en écoute gratuite[2]. La sortie eut lieu le lundi et le lendemain, mardi 18, pour l'Amérique du Nord).

Promotion et ventes[modifier | modifier le code]

Pour la première fois, Dido propose une édition Deluxe de son album, disponible également le 17 novembre 2008. Elle inclut deux titres bonus (voir liste ci-dessous), un remix, le mini-film de la création de Safe Trip Home et quatre cartes postales dans l'édition physique, et une version alternative du titre The Day Before The Day sur iTunes.

Les ventes finales restent décevantes au regard des succès précédents et du coût de production de l'album. Le manque de succès de Safe Trip Home repose en grande partie dans sa promotion quasi-inexistante (seul le single Don't Believe in Love en est extrait et Dido ne chanta la chanson que dans quelques shows américains et quelques petites radios, uniquement en acoustique), qui fut arrêtée un mois à peine après la sortie.

Dido a assuré la promotion de l'album avec son nouveau guitariste Joel Shearer du groupe Pedestrian.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

  • Don't Believe in Love - 3 min 53 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Jon Brion
  • Quiet Times - 3 min 17 s - Dido Armstrong
  • Never Want To Say It's Love - 3 min 35 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Jon Brion
  • Grafton Street - 5 min 59 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Brian Eno
  • It Comes and It Goes - 3 min 28 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Jon Brion
  • Look No Further - 3 min 14 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Jon Brion
  • Us 2 Little Gods - 4 min 49 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong, Daisy Gough-Armstrong, Rick Nowels
  • The Day Before The Day - 4 min 13 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong
  • Let's Do The Things We Normally Do - 4 min 10 s - Dido Armstrong, Jon Brion
  • Burnin' Love (avec Citizen Cope) - 4 min 12 s - Dido Armstrong, Clarence Greenwood
  • Northern Skies - 8 min 57 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong

Titres Bonus[modifier | modifier le code]

  • For One Day - 5 min 43 s - Dido Armstrong
  • Summer - 3 min 55 s - Dido Armstrong
  • Northern Skies - Version Rollo - 5 min 53 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong
  • The Day Before The Day (5/4) - Version alternative (sur iTunes uniquement) - 4 min 14 s - Dido Armstrong, Rollo Armstrong

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Dido a rencontré Jon Brion fin 2005 aux studios Abbey Road et c'est lui qui l'a convaincue de partir travailler à Los Angeles : c'est ainsi que démarra l'écriture et la composition de l'album ; Never Want To Say It's Love et Let's Do The Things We Normally Do furent deux de leurs premières compositions[3].

Dido joue plusieurs instruments sur l'album : c'est elle qui est à la batterie sur Quiet Times, aux flûtes sur Grafton Street ou encore à l'omnichord sur Never Want To Say It's Love[3]. Logic 8 d'Apple est le logiciel que Dido a utilisé pour enregistrer certains titres avec son ordinateur[4]. Le titre Summer a été enregistré dans la cuisine de l'artiste, à Londres : on peut clairement y entendre la pluie en fond sonore.

The Day Before The Day était initialement intitulé simplement The Day Before[5]. Contrairement à ce que son titre peut laisser supposer, la chanson Don't Believe in Love (« ne crois pas en l'amour ») parle justement de croire en l'amour : « la chanson est à propos de cela, combien la vie est meilleure avec de l'amour » a déclaré Dido[6].

Vidéos illustratives[modifier | modifier le code]

Onze films, chacun illustrant un titre du CD, ont été tournés aux quatre coins du globe à la demande de Dido, avec comme principal thème « la maison » : huit d'entre eux ont été publiés sur le site de l'album.

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification
Australie Or[7]
Belgique Or[8]
France Or[9]
Allemagne Or[10]
Hongrie Or[11]
Irlande Or[12]
Italie Or[13]
Nouvelle-Zélande Or[14]
Pologne Or[15]
Suisse Platine[16]

Représentations privées[modifier | modifier le code]

Le 19 octobre 2008, Dido a donné une représentation exclusive du nouvel album, à Londres, devant quelques fans ayant gagné leurs tickets sur le site officiel[17] et sur Virgin Radio. Elle en a donné deux autres : une près de Los Angeles aux États-Unis le 15 novembre et une à Paris le 20 novembre, durant sa tournée promotionnelle française.

Pochette et infraction au droit d'auteur[modifier | modifier le code]

La pochette de l'album est une photographie de l'astronaute Bruce McCandless II durant la quatrième mission de la navette spatiale Challenger, STS-41-B. Il a déposé plainte en septembre 2010 contre Sony Music, Getty Images et Dido pour l'utilisation de sa photographie sans son autorisation.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]