Safe (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Safe.

Safe

Description de cette image, également commentée ci-après

Simi Valley, un site de tournage extérieur

Titre original Safe
Réalisation Todd Haynes
Scénario Todd Haynes
Acteurs principaux

Julianne Moore (Carol White)
Peter Friedman (Peter Dunning)
Xander Berkeley (Greg White)

Sociétés de production American Playhouse
Kardana Films
Chemical Films
Good Machine
Channel 4 Films
Arnold Semler
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame
Film sur l'environnement
Sortie 1995
Durée 119 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Safe est un film anglo-américain réalisé par Todd Haynes et sorti en 1995.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1987, Carol et son mari Greg habitent, avec leur jeune fils Rory, une luxueuse villa de la Vallée de San Fernando, une banlieue résidentielle de Los Angeles. Carol, femme au foyer consciencieuse et appliquée, a soudainement des problèmes respiratoires lorsqu’elle se retrouve au milieu de la circulation routière et devient sensible à toutes sortes de produits chimiques et matières synthétiques jusqu’à connaître de graves crises réactionnelles. Après des examens médicaux et des tests chez un allergologue, il semblerait qu’elle souffre d’un désordre immunologique (une hypersensibilité chimique) aussi appelé « Maladie du XXe siècle ». Sans amélioration, Carol s’intéresse alors à des thérapies new age. Elle adhère à l’un de ces traitements et devient la patiente du centre spécialisé « non vicié » Wrenwood animé par Peter Dunning et situé dans une région désertique et isolée du Nouveau-Mexique. Elle noue des liens amicaux avec d’autres patients et sera la prochaine occupante de « l’igloo », un minuscule bungalow, une sorte de « bulle » montée à l’écart du centre. Lorsqu’elle s’y installe, munie de son masque respiratoire et de sa bouteille d’oxygène, Carol paraît trouver la sérénité dans la solitude et le silence : maintenant qu’elle est « elle » et « détoxiquée », en sûreté, elle s’aime…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]