Sadler's Wells (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sadler's Wells.

Sadler's Wells est un cheval de course né aux États-Unis en 1981 et mort en 2011.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

Entrainé par Vincent O'Brien, il remporte facilement un Groupe 2 (les Beresford Stakes) à deux ans, mais s'affirme surtout au cours de son année classique. Après s'être imposé de justesse dans les 2.000 Guinées Irlandaises, il fait l'impasse sur le Derby d'Epsom et choisit Chantilly où il s'intercale entre Darshaan et Rainbow Quest dans un Prix du Jockey Club resté célèbre pour son trio de futurs grands étalons qui en firent l'arrivée. Il renoue avec la victoire en devançant la championne Time Charter, de justesse encore une fois, dans les Eclipse Stakes, où il est le seul 3 ans à défier ses aînés. Deuxième ensuite par Teenoso dans les King George, il ne peut faire mieux que quatrième dans la Tattersalls Gold Cup, mais conclut son été chargé par une victoire dans les Irish Champion Stakes. Installé parmi les favoris du Prix de l'Arc de Triomphe, il ne s'y montre pas dangereux et termine huitième, loin derrière Sagace. Il se retire de la compétition sur cet échec, mais qu'importe, puisque c'est pour sa deuxième carrière que Sadler's Wells allait entrer dans la légende.

Au haras[modifier | modifier le code]

Installé au haras irlandais de Coolmore depuis 1985, Sadler's Wells est le meilleur continuateur du chef de race Northern Dancer, le plus grand étalon du siècle. On peut dire qu'il est le meilleur étalon du monde depuis le milieu des années 80, quand il prit ses fonctions à un tarif d'emblée exorbitant (125 000 Guinées Irlandaises, soit environ 150 000 €), qui s'explique en partie par l'explosion du marché et des prix dans les années 80, ainsi que par ses origines très haut de gamme (cf. ci-dessous).

Sadler's Wells possède presque tous les records au stud. Il a produit plus de 250 "stakes winners" (vainqueurs d'une course importante), dont plus de 70 vainqueurs de groupe 1. En Europe, depuis l'instauration du système des courses de groupe en 1971, il détient le record du nombre de victoires en groupe 1 via sa descendance : 104 à ce jour (mai 2008). Celle-ci s'est adjugé 30 classiques en Angleterre et en Irlande, et plus de 300 courses de groupe en Europe. Ses produits atteignent des sommets lors des ventes, ainsi, en octobre 2007, un yearling a battu le record du monde pour une femelle lors d'une vente public, faisant afficher la somme de 2,5 millions de Guinées (soit environ 3,7 millions d'euros). Le mois suivant, sa fille Playful Act devenait la poulinière la plus chère du monde, le Cheikh Mohammed Al Maktoum l'acquérant pour 10,5 millions de dollars. Le prix d'une saillie de Sadler's Wells atteint des sommes astronomiques et n'était plus rendu public depuis plusieurs années - il se négociait au bas mot à partir de 300 000 €.

Avec plus de 100 de ses fils agréés étalons, sa descendance est largement assurée, d'autant que nombre d'entre eux s'avèrent eux-mêmes d'excellents reproducteurs, à l'image des grands étalons Galileo (en passe de devenir encore meilleur que son père) et Montjeu, mais aussi de In The Wings ou El Prado. Il est aussi un remarquable père de mères, ayant donné ainsi les champions Divine Proportions, Sakhee, Workforce, El Condor Pasa, et bien d'autres.

Sadler's Wells a été retiré de la monte en mai 2008, en raison de son âge et de problèmes de fertilité. Il s'éteint le 26 avril 2011.

Ses meilleurs produits[modifier | modifier le code]

m = mâle, f = femelle

Né en Nom Sexe Principales victoires
1986 In the Wings m Coronation Cup, Grand Prix de Saint-Cloud, Breeders' Cup Turf
1986 Old Vic m Prix du Jockey Club, Derby d'Irlande
1987 Salsabil f 1000 guinées Stakes, Oaks d'Epsom, Derby d'Irlande, Prix Vermeille
1988 Opera House m Coronation Cup, Eclipse, King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes
1990 Barathea m 2.000 Guinées Irlandaises, Breeders' Cup Mile
1990 Intrepidity f Prix Saint-Alary, Oaks d'Epsom, Prix Vermeille
1991 Carnegie m Prix de l'Arc de Triomphe, Grand Prix de Saint-Cloud
1991 King's Theatre m King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes
1991 Northern Spur m Breeders' Cup Turf
1992 Istabraq m Champion Hurdle × 3
1992 Moonshell f Oaks d'Epsom
1994 Ebadiyla f Oaks d'Irlande, Prix Royal Oak
1994 Entrepreneur m 2000 guinées Stakes
1994 Kayf Tara m Ascot Gold Cup × 2, St. Leger irlandais × 2
1995 Dream Well m Prix du Jockey Club, Derby d'Irlande
1995 King of Kings m 2000 guinées Stakes
1996 Montjeu m Prix du Jockey Club, Derby d'Irlande, Prix de l'Arc de Triomphe, Grand Prix de Saint-Cloud, King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes
1997 Beat Hollow m Grand Prix de Paris, Arlington Million
1998 Galileo m Derby d'Epsom, Derby d'Irlande, King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes
1998 Imagine f 1.000 Guinées Irlandaises, Oaks d'Epsom
1998 Milan m St. Leger Stakes
1999 High Chaparral m Derby d'Epsom, Derby d'Irlande, Irish Champion Stakes, Breeders' Cup Turf × 2
1999 Black Sam Bellamy m Tattersalls Gold Cup
1999 Islington f Yorkshire Oaks × 2, Nassau Stakes, Breeders' Cup Filly & Mare Turf
1999 Yesterday f 1.000 Guinées Irlandaises
2000 Brian Boru m St. Leger Stakes
2000 Doyen m King George VI and Queen Elizabeth Diamond Stakes
2000 Refuse to Bend m 2000 guinées Stakes, Queen Anne, Eclipse Stakes, National Stakes
2000 Powerscourt m Tattersalls Gold Cup, Arlington Million
2001 Yeats m Ascot Gold Cup x4, Coronation Cup, Prix Royal Oak, Irish St Leger
2001 Quiff f Yorkshire Oaks
2002 Playful Act f Fillies' Mile
2003 Alexandrova f Oaks d'Epsom, Oaks d'Irlande, Yorkshire Oaks
2003 Linda's Lad f Critérium de Saint-Cloud
2003 Ask m Coronation Cup, Prix Royal-Oak
2005 Listen f Fillies Mile

Origines[modifier | modifier le code]

Le triomphe de Sadler's Wells au haras s'explique en partie par ses origines exceptionnelles. Fils de l'étalon du siècle, Northern Dancer, et de Fairy Bridge, il se trouve être le 3/4 frère d'un autre phénomène, Nureyev. La qualité prodigieuse de cette famille ne s'arrête pas là, puisque Fairy Bridge a aussi donné :

  • le propre frère de Sadler's Wells, Fairy King, qui s'il n'obtint pas de résultats mémorables sur les pistes, se révéla lui aussi un étalon de tout premier plan, engendrant plus de 15 vainqueurs de groupe 1. Il fut parfois surnommé "le Sadler's Wells du pauvre", mais facturait tout de même ses services à environ 80 000 €.
  • Tate Gallery, son autre frère, vainqueur des National Stakes, mais peu en réussite au haras.
  • sa propre sœur, Fairy Bridge, 2e des Moyglare Stud Stakes et 3e des Phoenix Stakes.
Origines de Sadler's Wells
Père
Northern Dancer
Nearctic Nearco Pharos
Nogara
Lady Angela Hyperion
Sister Sarah
Natalma Native Dancer Polynesian
Geisha
Almahmoud Mahmoud
Arbitrator
Mère
Fairy Bridge
Bold Reason Hail to Reason Turn-To
Nothirdchance
Lalun Djeddah
Be Faithful
Special Forli Aristophanes
Trevisa
Thong Nantallah
Rough Shod

Références[modifier | modifier le code]