Sadeness (Part I)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sadeness (Part I)

Single de Enigma
extrait de l'album MCMXC a.D.
Sortie 1er octobre 1990[1]
Enregistré Studio A.R.T., Ibiza, Espagne
Durée 4:17
Genre New age
Format 7"/12" single, CD single, cassette single
Auteur-compositeur Curly M.C.[n 1], F. Gregorian[n 2], David Fairstein
Producteur Michael Cretu[n 3]
Label Virgin[2], Charisma[2]

Singles de Enigma

Une grégorienne antienne Cum Angelis avec un fragment du Psaume 24 (23) pour le dimanche des Rameaux, utilisé dans la chanson.

Sadeness est une chanson du groupe Enigma, paru sur l'album MCMXC a.D. en 1990.

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée de Sadeness est venue lorsque Michael Cretu a vu une émission à la télévision française consacré au marquis de Sade où plusieurs personnes discutaient sur ce dernier, s'il était pervers ou religieux et juste déçu de l'attitude morale de la population à cette époque. Le musicien ajoutant sur les origines du titre : « Peut-être qu'il voulait les punir, et c'est pourquoi il a commencé à devenir le père de sadisme »[3]. Par la suite, Cretu trouva intéressant de réfléchir sur le paradoxe sur l'église et la sexualité[3].

Sadeness parle de sexualité basé autour de l'interrogation des désirs sexuels du marquis de Sade.

Cette chanson, mélange de pop music et de chant grégorien, est écrite par Michael Cretu, le producteur, Frank Peterson[n 4], son collaborateur-assistant et David Fairstein en utilisant deux langues : le latin et le français. La partie du texte latin inclut une citation du Psaume 24:7-8. Cretu et Peterson ont utilisé des pseudonymes - Curly M.C pour le premier, F. Gregorian pour le second. Sur l'album MCMXC a.D., le titre est la première partie du titre Principles of Lust, puis dans la troisième et dernière partie appelée Sadeness (reprise). Dans certains pays, le titre est parfois orthographié Sadness.

Réception[modifier | modifier le code]

Paru en single le 1er octobre 1990, Sadeness connaît un véritable succès dans le monde entier, en se classant premier dans seize classements de ventes de singles internationaux, notamment en Autriche, en Belgique, en Allemagne, en Irlande, au Japon, en Espagne, en Suisse, en Italie et en France, où le single se classera en tête du Top 50 durant un mois et sera vendu à 385 000 exemplaires[4]. Sadeness connaîtra également un succès aux États-Unis, où il atteint la cinquième position du Billboard Hot 100, ainsi que la première position du Hot Dance Club Songs , en étant vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Réalisé par Michel Guimbard[5], le clip vidéo montre un homme écrivant sur un bureau avec une plume d'oie quand il s'endort. Il descend ensuite dans un rêve où il porte un manteau rouge, et explore les ruines d'une ancienne cathédrale. Au cours de son exploration, l'image de la cathédrale apparait puis disparait, remplacée à l'image par une jeune femme.

Un des objets les plus frappants dans la cathédrale est un rose vif, contrastant de la désintégration de son environnement. Il est alors ramené dans la cathédrale et tente de s'enfuir après l'ouverture d'une porte qui mène à l'obscurité. Il disparaît ensuite dans le sol et le manteau flotte derrière à gauche dans l'obscurité, et il se réveille brusquement de son rêve.

La jeune femme du clip est Cathy Tastet, une Toulousaine alors âgée de 17 ans à l'époque du tournage[6],[7].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  • CD single au Royaume-Uni[8]
  1. Sadness Part I (Radio Edit) – 4:17
  2. Sadness Part I (Extended Trance Mix) – 5:04
  3. Sadness Part I (Meditation Mix) – 3:01
  4. Sadness Part I (Violent US Remix) – 5:03

Le single fut également sorti en Allemagne avec un ordre différent de titres[9].

  • CD single aux États-Unis[10]
  1. Sadness Part I (Violent US Remix) – 5:03
  2. Sadness Part I (Meditation Mix) – 3:01
  3. Sadness Part I (Extended Trance Mix) – 5:04
  4. Sadness Part I (Radio Edit) – 4:17
  5. Introit: Benedicta sit sancta Trinitas – 3:04
  • CD single promotionnel au Japon
  1. "Sadness Part I" (Ebi-Kuma Mix)
  2. "Sadness Part I" (Meditation Mix)
  • 45 tours en France[11]
  1. "Sadeness Part I" (Radio Edit) – 4:17
  2. "Sadeness Part I" (Meditation Mix) – 2:57

Le single fut sorti en 45 tours dans la même configuration en Europe[12], aux États-Unis[13] et en Angleterre[14],[n 5].

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Sadeness fut utilisé par la télévision et le cinéma, que ce soit la version single (Sadness part I) ou la version album (Principles of Lust), qui paraîtra en troisième extrait de l'album :

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Classement (1990-1991) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[15] 1
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[16] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[17] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[18] 2
Drapeau du Canada Canada (Canadian Singles Chart) 2
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[19] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[20] 5
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Play)[20] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot R&B/Hip-Hop Songs) 67
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[21] 2
Drapeau de l’Union européenne Europe (Eurochart Hot 100) 1
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[22] 6
Drapeau de la France France (SNEP)[23] 1
Drapeau de la Grèce Grèce (IFPI Greece) 1
Drapeau de l'Irlande Irlande (Irish Singles Chart) 1
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[24] 1
Drapeau du Japon Japon (Oricon) 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[25] 2
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[26] 1
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[27] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[28] 1
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[29] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[30] 1

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Date Ventes
Drapeau de l'Australie Australie Disque d'or Or 1991 35 000
Drapeau de l'Autriche Autriche[31] Disque d'or Or 15 avril 1991 15 000
Drapeau de la France France[32] Disque d'or Or 1991 250 000
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[33] Disque de platine Platine 2005 300 000
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Disque d'or Or 1991 40 000
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Disque d'or Or 1991 7 500
Drapeau de l'Espagne Espagne Disque d'or Or 1991 10 000
Drapeau de la Suède Suède [34] Disque d'or Or 21 novembre 1991 10 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [35] Disque d'argent Argent 1er janvier 1991 200 000
Drapeau des États-Unis États-Unis [36] Disque d'or Or 3 avril 1991 500 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit du pseudonyme de Michael Cretu.
  2. Il s'agit du pseudonyme de Frank Peterson.
  3. Pour l'album MCMXC a.D. et les singles extraits, il est crédité Enigma.
  4. Egalement auteur de The Voice and the Snake, sixième titre de l'album MCMXC a.D..
  5. Le titre fut orthographié Sadness.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.enigmaspace.com/A-Posteriori.53.0.html
  2. a et b (en) Discogs
  3. a et b (en) Singles : cliquer sur onglet Sadeness (Part I), puis « Statement for Michael Cretu » sur Enigma Space.com. Consulté le 6 janvier 2013.
  4. « Les 45 tours / singles les plus vendus en France », sur Infodisc (consulté le 25 janvier 2013).
  5. http://michelguimbard.com/
  6. http://www.enigmamusic.com/news/news.html
  7. http://www.imdb.com/name/nm0851034/otherworks
  8. http://www.discogs.com/Enigma-Sadness-Part-1/release/1040893
  9. http://www.discogs.com/Enigma-Sadeness-Part-1/release/2819891
  10. http://www.discogs.com/Enigma-Sadeness-Part-I/release/176496
  11. http://www.discogs.com/Enigma-Sadeness-Part-I/release/52667
  12. http://www.discogs.com/Enigma-Sadeness-Part-I/release/77233
  13. http://www.discogs.com/Enigma-Sadeness-Part-1/release/1399852
  14. http://www.discogs.com/Enigma-Sadness-Part-1/release/311350
  15. (de) Musicline.de – Enigma. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 29 avril 2013.
  16. (en) Australian-charts.com – Enigma – Sadeness Part I. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  17. (de) Austrian-charts.com – Enigma – Sadeness Part I. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  18. (nl) Ultratop.be – Enigma – Sadeness Part I. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 29 avril 2013.
  19. (da) Danishcharts.com – Enigma – Sadeness Part I. Tracklisten. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  20. a et b Billboard Allmusic.com . Retrieved 10 September 2008.
  21. (nl) Nederlandse Top 40 – Enigma search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 29 avril 2013.
  22. (fi) Finnishcharts.com – Enigma – Sadeness Part I. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  23. Lescharts.com – Enigma – Sadeness Part I. SNEP. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  24. (en) Italiancharts.com – Enigma – Sadeness Part I. Top Digital Download. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  25. (en) Charts.org.nz – Enigma – Sadeness Part I. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  26. (en) Norwegiancharts.com – Enigma – Sadeness Part I. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  27. (en) Spanishcharts.com – Enigma – Sadeness Part I. Canciones Top 50. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  28. (en) Swedishcharts.com – Enigma – Sadeness Part I. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  29. (en) Swisscharts.com – Enigma – Sadeness Part I. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 29 avril 2013.
  30. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. ChartArchive.
  31. certifications autrichiennes ifpi.at
  32. certifications françaises InfoDisc.fr
  33. certifications allemandes musikindustrie.de
  34. certifications suédoises Ifpi.se
  35. certifications Royaume-Uni Bpi.co.uk
  36. Certifcation États-Unis riaa.com

Source[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]