Sadao Araki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sadao Araki

Sadao Araki (荒木貞夫, Araki Sadao?, 26 mai 1877 – 2 novembre 1966) était un général de l'Armée Impériale Japonaise lors de l'Expansionnisme du Japon Shōwa.

Dirigeant charismatique, il fut l'un des principaux théoriciens du régime et l'artisan d'un nationalisme fondé sur le hakko ichi’u. Il était considéré comme le chef de file de la Kōdōha au sein de l'armée, faction la plus radicale de l'ultranationaliste Société secrète de la double feuille.

Après avoir été ministre de l'Armée de décembre 1931 à janvier 1934[1] et avoir permis l'établissement de l'unité Tōgō de Shiro Ishii, il fut ministre de l'Éducation dans les cabinets de Fumimaro Konoe et Kiichiro Hiranuma.

Il fut condamné à la prison à vie pour crimes de guerre par le Tribunal militaire international pour l'Extrême-Orient, mais libéré en 1955 par le gouvernement de Ichiro Hatoyama.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le pacte , Les relations russo-japonaises, par Anne Lumet, paru en septembre 2004, ISBN 274830361X, Publibook, page 226.