Saccopharyngiformes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grangousier (homonymie).

Les grangousiers, grands gosiers ou saccopharyngiformes forment un ordre de poissons abyssaux à cause de leur énorme gueule caractéristique, par analogie avec un personnage de Gargantua, Grandgousier. Ils sont aussi appelés anguilles abyssales ou encore anguilles épineuses. Proches parents des anguilles, des congres, des murènes et des tarpons, ces poissons relativement peu connus de l'homme, vivent dans la pleine eau, dans la zone bathyale et abyssale.

Description[modifier | modifier le code]

Ces poissons de 40 cm à près de 2 m de long possèdent pour la plupart une très grande gueule dont ils se servent pour engloutir des proies plus grosses qu'eux, comme des poissons, des calmars, des copépodes, des organismes planctoniques divers et des crevettes de taille moyenne. Chez certaines espèces, l'estomac, relativement extensible, se dilate pour contenir de grands animaux. Eurypharynx pelecanoides, mais surtout les espèces de la famille des saccopharyngidae, possèdent une longue queue en forme de fouet avec, sur le bout, un appareil bioluminescent complexe dont la fonction exacte n'est pas connue. On a longtemps pensé qu'il pourrait servir de leurre pour attirer les proies, mais on pense aujourd'hui que la longueur extrême de la queue gênerait l'efficacité d'un tel dispositif quant à une fonction de chasse. Il n'est d'ailleurs pas exclu qu'il serve d'appareil de communication inter-espèce ou d'attrait d'un partenaire de sexe opposé.

Leurs aspects externes et internes diffèrent des autres espèces du super ordre des Elopomorpha, ainsi que des autres poissons en général : absence de nombreux os et nageoires, ainsi que de la vessie natatoire, absence d'écailles, ligne latérale modifiée...

Comportement[modifier | modifier le code]

On en sait relativement peu sur le comportements de ces animaux; les seuls individus trouvés ont été repêchés à plusieurs milliers de mètres de profondeur de manière accidentelle, et la plupart du temps agonisants.

Les larves sont léptocéphales; on pense que ces animaux meurent après avoir frayé et que les alevins mènent une vie pélagique.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cet ordre est divisé en deux sous-ordres, comprenant quatre familles :

Les cyematidés sont relativement petits et possèdent une bouche en forme de bec ressemblant à celui de l'orphie. Ils sont parfois classés chez les Anguilliformes.

Les monognathidés ont une gueule plus petite que les saccopharyngidés mais possèdent un estomac très extensible; certains pensent que les espèces de cette famille sont en fait des formes juvéniles de la famille des saccopharyngidae.

Les saccopharyngidés, les plus connus de cet ordre, possèdent une énorme gueule et un organe bioluminescent sur la queue.

Enfin, les Eurypharyngidés ne comprennent qu'une seule espèce connue : Eurypharynx pelecanoides. Ce poisson n'a pas d'estomac élastique, mais possède une énorme paire de mâchoires, dont il se sert pour manger de nombreuses petites proies planctoniques. Il est noir et possède des nageoires bien visibles.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :