Sabotage (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sabotage (homonymie).

Sabotage

Single par Beastie Boys
extrait de l'album Ill Communication
Sortie 28 janvier 1994
Enregistré 1993
Durée min 58 s
Genre Hardcore punk, rapcore, rap rock
Format CD single
Auteur-compositeur Beastie Boys
Producteur Beastie Boys, Mario Caldato Jr.
Label Grand Royal Records

Singles par Beastie Boys

Sabotage est une chanson du groupe de hip-hop américain les Beastie Boys, Il s'agit du premier single de leur quatrième album studio Ill Communication.

La chanson est de style rapcore, avec une instrumentation rock traditionnelle (Ad-Rock à la guitare, MCA à la guitare basse et Mike D à la batterie), turntablism, scratch et riffs de basse avec beaucoup de distorsion.

Réception critique[modifier | modifier le code]

En 2004, le magazine Rolling Stone a classé Sabotage au no 475 sur leur liste des 500 plus grandes chansons de tous les temps[1]. Pitchfork Media l'a classé no 39 de sa liste des 200 meilleurs morceaux des années 1990[2].

Vidéoclip[modifier | modifier le code]

Le clip de la chanson est dirigé par Spike Jonze et a été largement diffusé sur MTV[3]. C'est un hommage et une parodie de séries policières télévisées des années 1970 telles Hawaii Five-O, The Streets of San Francisco, S.W.A.T., Baretta, ou Starsky and Hutch. Le clip a la forme du générique de début d'une hypothétique série policière des années 1970 intitulée Sabotage, avec les membres du groupe jouant le rôle d'acteurs de fiction dont le nom des personnages est affiché.

Les personnages apparaissant dans la série sont (dans l'ordre du générique) :

  • Sir Stewart Wallace guest-starring as himself (interprété par MCA)
  • Nathan Wind as Cochese (interprété aussi par MCA)
  • Vic Colfari as Bobby, "The Rookie" (interprété par Ad-Rock)
  • Alasondro Alegré as "The Chief" (interprété par Mike D)
  • Fred Kelly as Bunny (interprété par DJ Hurricane)

Certraines scènes ont dû être coupées pour la diffusion sur MTV, comme la bagarre au couteau, la chute du pont ou la scène où un corps est jeté d'une voiture en marche[réf. nécessaire]. La Beastie Boys Video Anthology (en) contient une interview croisée des « acteurs » de Sabotage menée par Sofia Coppola, épouse à l'époque du tournage de Spike Jonze.

Danny Boyle a cité Sabotage dans le générique de début de son film de 1996 Trainspotting[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sabotage », sur www.rollingstone.com.
  2. Pitchfork, « Pitchfork Top 200 Tracks of the 90s », sur pitchfork.com,‎ 2 septembre 2010 (consulté le 20 juillet 2011).
  3. (en) Ethan Smith, « Spike Jonze Unmasked », sur nymag.com,‎ 25 octobre 1999 (consulté le 20 juillet 2011), p. 3.
  4. Danny Boyle, dans la version commentée de Trainspotting, en DVD.